Aller au contenu
André Jorge

Les qualités du directeur d'école

Messages recommandés

André Jorge

En formation syndicale la semaine dernière sur la fonction de directeur, nous avons discuté des qualités recherchées chez un directeur d'école. Les points suivants ont été retenus :

  • Savoir entretenir de bonnes relations avec tous les partenaires de l'école.
  • Savoir gérer les tensions et les conflits.
  • Faire preuve de tolérance.
  • Avoir le sens de l'autorité.
  • Savoir travailler en équipe, fédérer et impulser des projets.
  • Etre organisé.
  • Maîtriser les sujets relatifs à la législation (connaissance des textes) et à la pédagogie.
  • Savoir conduire et animer une réunion.
  • Savoir analyser et synthétiser.
  • Avoir le sens des responsabilités.
  • Etre le garant de la laïcité.
  • Avoir une tenue et un comportement irréprochables (morale, apparence)

Cette liste est destinée à ceux qui passent l'entretien de direction. Cela dit, les commentaires et les critiques sont bienvenus : n'hésitez pas à nous faire part de votre expérience si vous êtes directeur/directrice.

Merci. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pablo

Je rajouterais, mais je ne suis qu'adjointe, avoir le sens des priorités et savoir dire non. J'ai travaillé avec un directeur qui était adorable et ne savait pas dire non. Ce fut vite le chaos ;)

Je ne comprends pas trop le dernier point par contre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

Le dernier point concerne l'apparence : ceux qui vont au travail en short et savates deux doigts, par exemple.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chableu

Cela me parait assez exhaustif, cependant j'aurai mis un point particulier sur sa qualité d'écoute. C'est une qualité nécessaire à plusieurs autres que tu pointes (bonnes relations, gérer les conflits, synthétiser,conduire animer une réunion...).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gihem
il y a 10 minutes, André Jorge a dit :

Le dernier point concerne l'apparence : ceux qui vont au travail en short et savates deux doigts, par exemple.

Et? Ca leur fait perdre de leur légitimité?

J'ose espérer qu'on juge un directeur sur ses compétences et non son apparence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette

Je t'assure qu'en ce moment, personne penserait à aller bosser en short:closedeyes:   :D

 

Je dirais aussi qu'il doit savoir relativiser...prendre la mesure de ce qui est important et ne l'est pas, aussi bien dans les relations avec les collègues que les partenaires de l'école.

Et aussi, mais ça, on n'en parle pas en formation de directeur...., savoir reléguer aux oubliettes les demandes farfelues de l'institution, sous peine de se retrouver nouer rapidement....et se concentrer sur l'essentiel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Linette

Ça a l'air d'être une liste de qualités assez exhaustive. Cependant , pour développer un peu l'item "savoir analyser et synthétiser", je rajouterais qu'il faut savoir le faire sans surtout interpréter ! Pas facile du tout, je le comprends, mais quel malheur pour les adjoints, quand le directeur rajoute ses propres interprétations aux consignes déjà nombreuses et parfois contradictoires que l'on peu recevoir de la hiérarchie :(

Quand à la dernière qualité énoncée... je comprends ce que vous voulez dire, mais à mon avis elle est mal formulée. J'ai vu des directeurs très bien habillés, très habiles en communication, avoir un comportement bien moins honorable que d'autres directeurs habillés simplement, voire très simplement, mais très sincères, très honnêtes, très vrais. Quant au fait que ce serait juste une qualité pour les directeurs(trices) d'école, je ne suis pas vraiment d'accord. Il me semble, qu'à moindre mesure, c'est une qualité que devraient avoir tous les enseignants (sans pour autant être forcément complètement irréprochables dans la sphère professionnelle, l'erreur est humaine ;) ).

M'enfin, vous avez établi une liste qui devrait être partagée avec beaucoup ! Chapeau.

 

Edit : Ah, si, encore un truc : savoir déléguer et accepter que les adjoints savent aussi se débrouiller ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
André Jorge

Pour répondre à cpette, oui, le directeur n'est pas le toutou de son IEN... il se réfère aux textes et s'y tient. Il n'y a pas obligation de faire tout ce que les IEN demandent.

Je vais ajouter dans le premier message du sujet que cette liste est destinée à ceux qui passent l'entretien de direction, mais que les commentaires et les critiques sont bienvenus. :) 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
pimouss690

Je rajouterai : faire partie intégrante d une équipe avec ce que cela implique. Soutenir les collègues (surtout les jeunes) s ils sont dans leur bon droit face aux cpc et maîtres formateurs par exemple.

Faire preuve d autorité et non d autoritarisme.

Ne pas tenter de "manager" une école sur un modèle d entreprise .

Être très au fait des textes en vigueur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache
Il y a 1 heure, André Jorge a dit :

Avoir une tenue et un comportement irréprochables (morale, apparence)

moi aussi cela me fait tiquer (outre le fait que cela ne soit pas propre au directeur mais à chaque enseignant), l'aspect "morale" est une notion à géométrie variable, qui évolue avec la société. Je préfèrerais une expression plus "neutre" sans la précision "morale, apparence".
J'ai l'impression de relire le "code soleil" ;)

Inspiré d'un document vu ailleurs, une expression que je préfère et qui va un peu dans le même sens :
"le directeur doit donner, par sa tenue et son comportement, une image positive de l'école"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blandine

Je dirais aussi rester professonnel dans ses relations avec les collègues et les parents. Le 'copinage' peut nuire dans une école.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cpette
Il y a 1 heure, André Jorge a dit :

Pour répondre à cpette, oui, le directeur n'est pas le toutou de son IEN... il se réfère aux textes et s'y tient. Il n'y a pas obligation de faire tout ce que les IEN demandent.

Je vais ajouter dans le premier message du sujet que cette liste est destinée à ceux qui passent l'entretien de direction, mais que les commentaires et les critiques sont bienvenus. :) 

C'était pour la note de bonne humeur!;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301
Il y a 2 heures, Blandine a dit :

Je dirais aussi rester professonnel dans ses relations avec les collègues et les parents. Le 'copinage' peut nuire dans une école.

Oh que oui !!! Et avec tous les partenaires d'ailleurs !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301
Il y a 3 heures, cpette a dit :

Je t'assure qu'en ce moment, personne penserait à aller bosser en short:closedeyes:   :D

 

Je dirais aussi qu'il doit savoir relativiser...prendre la mesure de ce qui est important et ne l'est pas, aussi bien dans les relations avec les collègues que les partenaires de l'école.

Et aussi, mais ça, on n'en parle pas en formation de directeur...., savoir reléguer aux oubliettes les demandes farfelues de l'institution, sous peine de se retrouver nouer rapidement....et se concentrer sur l'essentiel...

Quand j'étais dirlette, j'attaquais mes journées de décharge en me demandant de quoi avaient besoin les collègues et les élèves... le reste attend !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
il y a 24 minutes, fred301 a dit :

Quand j'étais dirlette, j'attaquais mes journées de décharge en me demandant de quoi avaient besoin les collègues et les élèves... le reste attend !

+1

Quand on me demande quelque chose :

1- est-ce utile pour les élèves

2- est-ce utile pour les enseignants

3 - est-ce utile pour moi

Si pas au moins un oui alors ça rejoint le tas sous le trieur sous le bureau...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny

Au fait quelle autorité du dirlo...?

A part les services et les répartitions. Si un adjoint ne veut pas inclure un élève d'Ulis, si un adjoint ne veut pas prendre en compte la progression de cycle, si un adjoint ne veut pas adopter les critères d'évaluation décidés en conseil, si un adjoint ne veut pas...

Bref, on nous demande de régler les problèmes mais sans boîte à outils...

Le référentiel métier c'est bien mais sans les prérogatives qui vont avec il est difficile d'expliquer aux dirlos qu'il faut se l'approprier, surtout quand les IEN surfe sur cette ambiguïté pour continuer comme avant.

Une collègue qui est passé de Ulis école à Ulis collège, me dit que c'est beaucoup plus simple au collège car le proviseur consulte, écoute (comme le dirlo) sauf que lui il peu décider et imposer ; et c'est beaucoup plus simple pour tout le monde.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
minifred
il y a 45 minutes, montagny a dit :

et c'est beaucoup plus simple pour tout le monde.

Pour moi ce n'est pas aussi simple. Pendant mes 23 premières années de carrière, j'ai connu plein de directeurs et directrices qui faisaient très bien leur travail, tout en maintenant un esprit d'équipe, en écoutant, en consultant comme tu dis, sachant déléguer quand il le fallait,  cela s'est toujours bien passé.

Depuis deux ans la nouvelle directrice impose, commande, interdit, se prend pour un chef d'établissement, et fait régner une ambiance tendue et un climat hostile que je n'avais jamais connu. 
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dada

J'aurais mis * l'autonomie ( parce que bon , on est quand même souvent bien seul ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
majo22
Il y a 21 heures, minifred a dit :

Pour moi ce n'est pas aussi simple. Pendant mes 23 premières années de carrière, j'ai connu plein de directeurs et directrices qui faisaient très bien leur travail, tout en maintenant un esprit d'équipe, en écoutant, en consultant comme tu dis, sachant déléguer quand il le fallait,  cela s'est toujours bien passé.

Je t'envie...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
minifred
Il y a 15 heures, majo22 a dit :

Je t'envie..

Oui, mais maintenant j'en bave...:heat:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
majo22
Il y a 7 heures, minifred a dit :

Oui, mais maintenant j'en bave...:heat:

J'ai connu aussi.... Il m'arrive parfois de me dire que je devrais peut-être prendre une direction, comme ça  je pourrais agir à ma façon.... (moi aussi marre des dirlos qui se prennent pour des "managers"... )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pascal Oudot

Savoir encaisser... les reproches immérités, les engueulades pour les autres, les remarques idiotes.

 

Savoir sourire, même quand on n'en a pas envie.

 

Savoir dire "merci".

 

Savoir reconnaître une erreur, savoir s'excuser.

 

Savoir réparer le photocopieur...

 

Savoir donner sans attendre de retour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
natoo

La PATIENCE....pour supporter, les enfants, les parents, les élus, et les adultes de l'école dont nous les adjoints.....parce que des fois on est pas faciles, faciles !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Argon

J'ajouterais volontiers :

  • Savoir gérer ses priorités (i.e. ne pas sacrifier les enjeux à moyen terme aux urgences du moment ; mais ça peut relever de "être organisé")
  • Savoir donner l'exemple  (i.e. ne pas se considérer "au-dessus" de certaines tâches qu'on demande aux collègues)
  • L'équanimité

En revanche, "être le garant de la laïcité" ne me semble pas être une une qualité : ça fait partie du job, point. De même, pas mal d'items que tu évoques relèvent plus de "compétences" que de "qualités".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
minifred
Le 19/11/2016 à 10:29, Pascal Oudot a dit :

Savoir encaisser... les reproches immérités, les engueulades pour les autres, les remarques idiotes.

 

Savoir sourire, même quand on n'en a pas envie.

 

Savoir dire "merci".

 

Savoir reconnaître une erreur, savoir s'excuser.

 

Savoir réparer le photocopieur...

 

Savoir donner sans attendre de retour.

Pour moi, ce que tu dis est valable pour tous les enseignants pas que pour les directeurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pascal Oudot

C'est deux fois plus vrai pour une Directeur d'école... :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
fred301

Le sens des priorités bordel, et ne pas ramener tout le temps la couverture à soi... purée de *** !!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Moustache
il y a une heure, Crac a dit :

(...) c'est juste une enseignante comme les autres, à ceci près qu'elle a deux journées de décharge !

à ceci près surtout qu'elle se tape tout le boulot inhérent à la fonction.

Ton intervention sent un peu le règlement de compte :happy: Tu as peut-être des choses à reprocher à "ta" directrice, mais essayons d'être un poil objectif, si la seule différence entre un adjoint et un directeur se situe au niveau de la décharge de direction, pourquoi est-ce si difficile de recruter, et de conserver, les directeurs, c'est bien qu'il doit y avoir quelques trucs en dehors de ces fameuses journées... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
montagny
Il y a 2 heures, Moustache a dit :

à ceci près surtout qu'elle se tape tout le boulot inhérent à la fonction.

Ton intervention sent un peu le règlement de compte :happy: Tu as peut-être des choses à reprocher à "ta" directrice, mais essayons d'être un poil objectif, si la seule différence entre un adjoint et un directeur se situe au niveau de la décharge de direction, pourquoi est-ce si difficile de recruter, et de conserver, les directeurs, c'est bien qu'il doit y avoir quelques trucs en dehors de ces fameuses journées... ;)

+1:angel_not:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chubaka

"Pourquoi est-ce si difficile de recruter, et de conserver, les directeurs, c'est bien qu'il doit y avoir quelques trucs en dehors de ces fameuses journées.?"

Une autre réponse possible: car le boulot de directeur n'est pas si intéressant que ça au quotidien finalement. Les tâches demandées sont à 80% d un niveau CAP administratif et ce pourcentage ne fait qu augmenter d'année en année. 

Au delà des responsabilités grandissantes , des situations difficiles qu'il peut être amené à vivre en raison des faits traités et/ou des interlocuteurs, la majorité des tâches sont sans le moindre intérêt intellectuel .

Il faut tenir compte aussi du temps de décharge et en dessous de 50% pour moi ça n'a aucun sens d'être directeur . Je veux bien que la décharge de classe soit bien remplie mais je me demande si à contrario  beaucoup de directeurs déchargés se sentiraient capables de reprendre une classe à temps plein. Je compte quitter la direction avec décharge à 50%  que j'occupe depuis 10 ans dans deux ans maxi pour les raisons dites plus haut;  je m y prépare et je redoute de reprendre une classe à temps plein  car ça vaut selon moi largement une direction dans l'état actuel des choses au niveau travail stress et compagnie

Pour ce qui est du listing la liste des qualités des directeurs ou du référentiel des directeurs , ça sent un futur Ordre des Directeurs D'Ecole ou Loge Maçonnique. Faut arrêter de se monter le bourrichon et opposer des "missions" de directeur au "travail" des PE. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×