Jump to content

La mise en rang


 Share

Recommended Posts

Je profite des vacances pour réfléchir à certaines choses que je voudrais améliorer.

Je lis les forums sur edp et les blogs de nos super collègues blogueurs.

Un point sur lequel je voudrais vraiment que ça change mais je suis démunie : la mise en rang.

Je travaille depuis 10 ans en élémentaire et pourtant, je n’y arrive pas :

Quand la cloche sonne, j’ai des élèves disséminés dans la cour. Au mieux, ils se mettent « par grappes » non loin de l’endroit où ils sont censés se ranger.

Quand enfin ils sont à peu près rangés, ils bavardent si fort… J’ai tout essayé : attendre le silence, les sanctions individuelles et collectives… ils s’arrêtent mais dès qu’on se remet à avancer, ça repart…

Je pense qu’il faut que je mette les choses au clair dans ma tête pour la rentrée, pour que mes élèves prennent de bonnes habitudes dès le premier jour.

 

Si vous avez de bonnes techniques, je suis fortement intéressée !

Merci.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Nommer des responsables du rang chargés de vérifier que tout le monde est là, bien rangé et d'emmener le groupe en rang une fois calme.

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

J'utilise l'échelle du comportement en classe et savoir se ranger fait partie des choses que je récompense. Il y a des chefs de rang qui veillent à la bonne tenue du rang et qui me disent qui n'était pas rangé quand j'arrive. Je récompense tout ceux qui sont bien rangés, quitte à récompenser la classe entière. Je ne le fais pas systématiquement, mais c'est un système qui fonctionne bien, d'autant que mon rang se trouve dans une partie non visible de la cour, je n'ai jamais eu de problème.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Pour ma part, je demande expressément le silence et un rang parfait et ce, dès le premier jour. Si des élèves essaient de se "démarquer" en bavardant et en ne tenant pas compte de ma remarque, je les passe devant - c'est à dire juste à côté de moi. En général, ça les calme. Je ne démarre que lorsque le rang est parfait et calme. En classe, je leur fais expliquer pourquoi nous nous mettons ainsi en rang et que ce sera ainsi de septembre à juillet. Bref, rien de particulier si ce n'est que je suis au clair avec mes attentes et que je leur explique pourquoi j'ai ces attentes là. :)

Les premiers jours - notamment lorsque c'est la récréation, j'exige également un rang silencieux tant que nous ne sommes pas dans la cour. Bien évidemment, tous les ans, ils "testent" et bavardent à qui mieux mieux. Dans ce cas, hop hop hop, tout ce beau monde retourne à sa place et on recommence. Perdre du temps pour être tranquille par la suite. Efficacité garantie !

  • J'aime 2
  • J'adhère 4
Link to comment
Share on other sites

Tout pareil que Princesse. Cela peut prendre beaucoup de temps la première fois, mais quand tu avertis que cela pris sur la récréation, curieusement, ils comprennent plus rapidement.

Je faisais cela durant mes remplacements aussi, cela mettait tout de suite les choses au clair sur ce que j'attendais en classe et je n'ai jamais vraiment eu de souci de comportement.

Link to comment
Share on other sites

Comme princesse.

Si il y a du bruit dans les escaliers et que ça dure, je m asseois et j'attends. C'est long pour eux. Le trop bavard, je lui donne la main (j'ai des CM1 CM2).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Dafy a dit :

Parfois il est bon que cela se fasse avec l'ensemble de l'équipe...Les règles communes peuvent mieux fonctionner.

ça c'est clair. Je suis stricte sur mon rang mais chaque année je galère car ma collègue (que j'adore et qui est géniale) n'attache pas une importance énorme au rang donc le sien ressemble plus à une masse informe qu'à un rang mais comme ils sont quasi tous là, ça lui va : du coup, je galère avec les miens qui ne comprennent pas que eux doivent être bien rangés et silencieux :( 

Link to comment
Share on other sites

Affiche dans le couloir commun de l'école, j'entre dans le bâtiment en silence, tous les collègues jouent le jeu. Egalement, pour avoir un vrai silence, je ne parle pas non plus, je fais des gestes, des regards, je touche la tête ou l'épaule pour interpeller un élève. Et si bruit, demi tour et on recommence et ça franchement, il n'aime pas. Je ne l'utilise pas tout le temps pour que ça ne se banalise pas mais juste quand c'est vraiment trop bruyant.

Par contre la vraie belle mise en rang, alignée j'ai un peu arrêté de me battre et je préfère m'attarder sur le silence.

 

Link to comment
Share on other sites

Je ne rentre pas tant que tout le monde n'est pas rangé et silencieux. Ils le savent. Dès qu'il y a du bazar, on ressort, on se range, et on recommence. 

Un truc que j'utilise quand on fait des trajets en ville, pour aller à la piscine et à la bibliothèque, c'est d'imposer une place dans se rang, selon un ordre que j'ai élaboré moi-même : panachage garçon-fille, sage-turbulent. Ça fonctionne très bien.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, régléquerre a dit :

Quand la cloche sonne, j’ai des élèves disséminés dans la cour. Au mieux, ils se mettent « par grappes » non loin de l’endroit où ils sont censés se ranger.

 

Je pense que tu es "trop gentille". Tente une rentrée en mode dragon, pour changer.

Link to comment
Share on other sites

Bonne idée ce marcheur mystère,

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, borneo a dit :

Je pense que tu es "trop gentille". Tente une rentrée en mode dragon, pour changer.

Oui, le ton sur lequel on demande de se ranger est également important.

Le fait de montrer l"exemple soi-même aussi : si tu veux que tes élèves se rangent et se taisent à la sonnerie, tu dois être devant le rang à la sonnerie, silencieuse.

Pour ce qui est des responsables de rang, ce n'est pas un titre honorifique, comme cela se pratique, mais une responsabilité, avec des conséquences si le rang n'est pas parfait : les responsables sont punis. Sinon, ça ne sert à rien.

C'est surtout à la sortie de la classe que commence "le dressage" du rang, pour aller en récré. Tant qu'ils ne sont pas rangés, ils ne sortent pas, et ce temps est décompté de leur récréation.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le 02/08/2019 à 10:02, Goëllette a dit :

Pour ce qui est des responsables de rang, ce n'est pas un titre honorifique, comme cela se pratique, mais une responsabilité, avec des conséquences si le rang n'est pas parfait : les responsables sont punis. Sinon, ça ne sert à rien.

C'est surtout à la sortie de la classe que commence "le dressage" du rang, pour aller en récré. Tant qu'ils ne sont pas rangés, ils ne sortent pas, et ce temps est décompté de leur récréation.

Youpi trop cool la punition collective ! Et génial de punir les responsables....Ou comment perdre tout l'intérêt de la responsabilité.

Chez moi pas besoin de punir les responsables, le fait qu'ils le soient, ils se sentent "responsables" parce que j'ai mis un sens derrière autre qu'un bâton...

Enfin haut les cœurs, mes enfants ne seront jamais dans ta classe :yahoo:

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le 01/08/2019 à 19:22, lilie2fr a dit :

Comme princesse.

Si il y a du bruit dans les escaliers et que ça dure, je m asseois et j'attends. C'est long pour eux. Le trop bavard, je lui donne la main (j'ai des CM1 CM2).

ça c'est hyper efficace en cycle 3 oui :thumbsup:

Ce qui a toujours marché pour moi, quelques soient les remplacements (même ceux où la titulaire ne faisait pas de rang) c'est les responsables de rang (un devant, un derrière) a qui je confie cette MISSION, le fait d'être moi toujours à l'heure, à la bonne place, le fait que s'ils souhaitent choisir la personne avec laquelle ils se rangent, ils se rangent directement, sinon c'est imposé parce qu'on n'a plus le temps de se chercher.
J'impose le silence quand on pénètre dans le bâtiment, ils peuvent parler tant qu'on est dehors et silence complet en entrant dans le bâtiment (surtout que souvent les autres classes travaillent avec les récrés décalées). Je trouve bien d'avoir ce "sas". Dehors rangés, on peut parler doucement, dedans rangés sans parler.

Après les règle de vie s'appliquent aussi dans ces moments là donc j'utilise les lions du comportement, permis à points etc (selon les écoles)

Link to comment
Share on other sites

Je vous lis avec intérêt :

- Impossible dans mon école d'appliquer des règles pour tout le monde (c'est plutôt chacun pour soi).

- Le marcheur mystère, je trouve ça bien... mais ça ne tient pas sur la durée malheureusement.

- oui, je suis gentille et c'est vrai que je ne me vois pas punir les élèves responsables du rang pour quelque chose pour une erreur commise par quelqu'un d'autre.

- Je n'ai pas de lion/ fleur de comportement ou autre... mais j'y réfléchis sérieusement. J'ai peur que ça me prenne beaucoup de temps et d'énergie (mais vous me direz sûrement que c'est pour mieux en garder par ailleurs !)

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, régléquerre a dit :

- Je n'ai pas de lion/ fleur de comportement ou autre... mais j'y réfléchis sérieusement. J'ai peur que ça me prenne beaucoup de temps et d'énergie (mais vous me direz sûrement que c'est pour mieux en garder par ailleurs !)

Franchement une fois lancée ça roule tout seul oui. Surtout que les enfants y sont quand même souvent habitué dès le plus jeune âge ;)

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Pour le fait de ne les faire sortir que quand ils sont rangés, je le fais de façon échelonnée : je suis devant la porte et je laisse passer les enfants rangés calmement et en silence. Je bloque ceux qui tentent de sortir en troupeau ou le plus vite possible. Curieusement, ils comprennent rapidement et se mettent en rang.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, régléquerre a dit :

Je vous lis avec intérêt :

- Impossible dans mon école d'appliquer des règles pour tout le monde (c'est plutôt chacun pour soi).

- Le marcheur mystère, je trouve ça bien... mais ça ne tient pas sur la durée malheureusement.

- oui, je suis gentille et c'est vrai que je ne me vois pas punir les élèves responsables du rang pour quelque chose pour une erreur commise par quelqu'un d'autre.

- Je n'ai pas de lion/ fleur de comportement ou autre... mais j'y réfléchis sérieusement. J'ai peur que ça me prenne beaucoup de temps et d'énergie (mais vous me direz sûrement que c'est pour mieux en garder par ailleurs !)

Je suis d'accord: sanctionner collectivement n'est pas la solution....Mais, ceux qui ne se rangent et qui pénalisent ceux qui le sont doivent l'être. En conseil de classe, la sanction peut être mise par les autres élèves.

Peut-être en parler au conseil des maîtres. Je pense qu'aller vers un fonctionnement de type ceintures de comportement ou fleur, etc. peut fonctionner avec le temps.

Petit article de l'excellent  blog l'univers de ma classe qui regroupe un peu ce qui a été dit précédemment et un peu plus...

https://universdemaclasse.blogspot.com/2011/10/le-rang.html

je mets la conclusion de l'article...

image.thumb.png.2b6f58f69ce12f000c34701ef8fe5982.png

Source : L'univers de ma classe

Link to comment
Share on other sites

Être responsable, c'est avoir une responsabilité, pas un honneur, interprétation habituelle des élèves dans les classes lesquelles il y a ce type de "métier".

Et la responsabilité du "chef de rang", c'est de faire ranger ses camarades. S'il la veut, il doit l'assumer.

Personnellement, je n'ai pas de responsable de rang. C'est le cadre, l'exemple et le ton que je donne qui indiquent à mes élèves qu'ils doivent se taire et se ranger. Et tant que ce n'est pas le cas, on attend. Mais, justement parce que tout le monde est concerné, le bruit ne dure pas longtemps. Et au bout de quelques jours, il n'y en a plus du tout.

C'est la pédagogie par l'exemple : celui du maître et celui de la majorité des élèves, pour convaincre du bien-fondé de la demande.

Rien de traumatisant. Rien d'injuste. Juste les bases d'un climat de classe serein, où personne ne subit. Les élèves calmes sont heureux de montrer à leurs camarades les bienfaits du silence et d'aider leur enseignant à le conserver.

On aura beau avoir tous les "stratagèmes" de la terre (ceintures, lions, tableau de comportement, ...), si on ne met pas de cadre, si on ne montre pas l'exemple et-ou si on n'est pas rigoureux, ça ne fonctionnera jamais totalement.

Inutile de me diaboliser. Faites ce que bon vous semble qui vous paraîtrait plus juste, moins collectif, simplement, j'émets un doute à ce que ça débouche sur une classe bien rangée et silencieuse de façon permanente.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Bountygong a dit :

Pour le fait de ne les faire sortir que quand ils sont rangés, je le fais de façon échelonnée : je suis devant la porte et je laisse passer les enfants rangés calmement et en silence. Je bloque ceux qui tentent de sortir en troupeau ou le plus vite possible. Curieusement, ils comprennent rapidement et se mettent en rang.

C'est une solution. Le problème est quand la classe est à l'étage et-ou qu'il est nécessaire de circuler longuement dans des couloirs avant d'attendre la porte.

Link to comment
Share on other sites

Ici, ils parlent oui pour aller se mettre en rang devant la classe, et alors ? ca ne me gène pas, j'en ferai autant à leur place.

Une fois devant la classe, ils boivent un coup avec leur gourde, suspendent leurs affaires et on attend un retour au calme. J'en profite pour leur dire ce que je veux voir sur les tables en entrant, comme ça des qu'ils rentrent, ils préparent leurs affaires.

Par contre si une fois en classe, ils ne sont pas calmes, je les fais ressortir illico dans le couloit et comme ça jusqu’à ce qu'ils aient compris que la cour n'est pas la classe .. ça marche !

Link to comment
Share on other sites

Le 01/08/2019 à 21:06, Mahina a dit :

Le problème de ce genre de chose (comme par ex tiré au sort un élève mystère qui sera récompensé en fin de journée) c'est que c'est du tirage au sort, donc si ça tombe toujours sur les mêmes ?  Ou si au contraire la maitresse triche un peu pour que ça ne tombe pas sur les mêmes  ? bon là ça va c'est une récompense collective.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Goëllette a dit :

C'est une solution. Le problème est quand la classe est à l'étage et-ou qu'il est nécessaire de circuler longuement dans des couloirs avant d'attendre la porte.

Tu peux le faire pour sortir de la classe dans le calme et aller dans le couloir avant la récréation. Une fois suffit. Je n'ai jamais eu à le refaire dans le couloir.

Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Bountygong a dit :

Tu peux le faire pour sortir de la classe dans le calme et aller dans le couloir avant la récréation. Une fois suffit. Je n'ai jamais eu à le refaire dans le couloir.

Bien sûr. Mais c'est une difficulté supplémentaire pour ceux qui n'arrivent pas à obtenir le silence.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Goëllette a dit :

On aura beau avoir tous les "stratagèmes" de la terre (ceintures, lions, tableau de comportement, ...), si on ne met pas de cadre, si on ne montre pas l'exemple et-ou si on n'est pas rigoureux, ça ne fonctionnera jamais totalement.

ll ne s'agit pas de "stratagèmes".: les ceinture de comportement permettent justement de mettre en place un cadre, des règles établis avec les élèves .

Nous mettons en place les règles de la collectivité et non celles de l'enseignant.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Dafy a dit :

ll ne s'agit pas de "stratagèmes".: les ceinture de comportement permettent justement de mettre en place un cadre, des règles établis avec les élèves .

Nous mettons en place les règles de la collectivité et non celles de l'enseignant.

Se ranger, marcher et se taire dans les couloirs et avant de rentrer en classe, ce n'est pas une règle de l'enseignant mais une règle de et pour la collectivité.

Il y a des règles qui ne se discutent pas, et même dans les pédagogies de type Freinet, auxquelles j'adhère, pour la plus grande partie, il n'y a pas de confusion entre l'adulte et l'enfant, cela n'excluant pas le respect réciproque.

C'est là qu'est la confusion actuellement, et ce qui est à l'origine de la détresse de nombre de nos jeunes collègues, peu formés, et qui cherchent des stratégies (si tu préfères) pour arriver à avoir un climat de classe propice aux apprentissages et évitant les accidents, sans penser qu'en premier, c'est leur attitude et leur fermeté qui est primordiale.

J'ai des exemples en tête de classes dans lesquelles les élèves sont parfaitement capables, en conseil de classe, d'édicter des règles et de distribuer des sanctions (souvent plus sévères que les nôtres), mais incapables de se les appliquer ensuite, parce que leur enseignant n'est pas persuadé qu'il y a des choses qui ne se négocient pas, et que c'est à lui d'imposer un cadre, dans lequel, ensuite, les élèves s'expriment pour élaborer un règlement plus précis.

Je me souviens de la tête d'un collègue qui nous rebattait les oreilles en CM pour défendre sa "pédagogie permissive" et dont les élèves circulaient à l'envi dans les couloirs, dérangeant tout le monde (nous devions faire la police), lorsqu'un de ses "ceintures violette" s'est cassé le poignet et une dent en faisant l'andouille dans les escaliers en allant aux toilettes en dehors des récréations et sans surveillance ...

Là, soudain, devant le courroux des parents, il avait besoin que le directeur, qu'il dédaignait jusque là, le couvre et signe un rapport disant que la surveillance était normalement assurée, ce qui était un énorme mensonge ...

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Élaborer avec les élèves les règles de la classe, je trouve que c'est de la manipulation, car on en arrive finalement à nos règles à nous. C'est comme leur faire élaborer une trace écrite, alors qu'on sait très bien ce qu'on va écrire.

On dirait quoi, s'ils votaient à l’unanimité de pouvoir sauter sur les tables ? 

En revanche, expliciter et discuter le pourquoi des règles de la classe, oui. 

  • J'aime 2
  • J'adhère 7
Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses. Et merci pour le lien vers l'Univers de ma classe, j'aime beaucoup ce blog.

Vos réflexions font avancer la mienne !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...