Jump to content

Grosses inquiétudes sur saut de CP


Emilie LC
 Share

Recommended Posts

 J'ai pensé à ton fils aujourd'hui, j'étais avec des CE1, dont l'un des élèves est arrivé dans l'école en septembre en CP en sachant parfaitement lire, compter etc... et les collègues l'ont aussitôt passé en CE1. Et justement cet après-midi, il s'est plaint d'avoir mal à la main à force d'écrire. Mais à part ça, il suit largement (il m'a même dit que 2 moins 4 ça faisait -2) et à aucun moment on se dit qu'il n'a jamais fait de CP. Si on regarde de près, en effet, l'écriture n'est pas parfaite, il est assez fatigable pour ça, et assez désorganisé avec son matériel, mais comme d'autres CE1 ! Mais heureusement que cet enfant n'a pas "subit" une année de CP vu son niveau :) 

Link to comment
Share on other sites

Pour te rassurer voilà un cahier de CP (pas le meilleur non plus 😄)

20200603_213317.jpg

Link to comment
Share on other sites

Merci...

On verra bien...la décision est prise et on ne reviendra pas dessus car pour mon fils ce ne serait pas un bon signal. 

Merci pour tous vos éclairages et je vais abuser en vous posant une dernière question : à vos yeux, le niveau de Ce1 l'an prochain (et des autres classes...) sera significativement inférieur à d'habitude au vu du contexte ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, Emilie LC a dit :

Merci...

On verra bien...la décision est prise et on ne reviendra pas dessus car pour mon fils ce ne serait pas un bon signal. 

Merci pour tous vos éclairages et je vais abuser en vous posant une dernière question : à vos yeux, le niveau de Ce1 l'an prochain (et des autres classes...) sera significativement inférieur à d'habitude au vu du contexte ?

Bien évidemment le niveau risque d'être différent de ce qu'il aurait été, mais je pense que ce sera surtout un problème d'hétérogénéité, certains ayant beaucoup travaillé avec leurs parents et d'autres pas du tout.

Mais ce sera la même chose en CP et en CE1 !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, 

Je viens vous donner quelques nouvelles de ce saut de classe probable. 

Alors, malgré cette fin d'année un peu compliquée, mon fils a pu aller faire un essai chez un maître en CP, avec une dizaine d'autres élèves. Il y est allé deux jours, et y retournera deux jours par semaine jusqu'à la fin de l'année. 

Pour le moment, le maître ne peut pas vraiment faire de retours sur ses apprentissages, il ne l'a vu que deux jours, mais il a clairement détecté un manque de maturité. Les deux jours, il a pleuré quand il ne savait pas faire. Pas de grosses larmes, mais tout de même, de bons pleurs. Du coup, le maître me dit (pas toujours très délicat mais au moins c'est franc) : "si c'est pour pleurer tous les jours au cours supérieur.. mieux vaut être excellent dans son niveau".  Je suis totalement d'accord avec lui. 

Mon fils a été intégré, il est heureux d'y aller, vraiment, mais je sens qu'il a du mal à accepter de ne pas savoir autant qu'avant et d'être parfois confronté à l'erreur ou au fait de ne pas savoir. 

Bref, on est encore plus paumés qu'avant. Personnellement, la remarque du maître me refroidit énormément pour le saut car il touche exactement une de mes réticences, à savoir le mettre en difficultés alors qu'il aurait pu être excellent. 

Bonne journée ! 

Link to comment
Share on other sites

Ce sont des conditions particulières en ce moment pour faire ce genre de test, déjà pour les élèves qui retrouvent leur classe et leur enseignant en ce moment ce n'est pas évident, avec le protocole, la présence partielle à l'école, l'ambiance qui n'est pas la même que d'habitude, le confinement qui a apporté de nouvelles habitudes ... Ça faisait peut-être un peu trop à gérer pour ton petit loup de découvrir en plus le monde du CP qui est bien loin du monde de la maternelle ... 

Link to comment
Share on other sites

Oui, ce n'était peut-être pas une bonne idée. En fait il fallait qu'on le scolarise de nouveau car nous travaillons et quand on nous a proposé le CP au lieu d'un retour en GS, on a foncé...

En fait ce qui est dur c'est que d'un côté je ne vois absolument pas ce qu'il va aller faire en CP...mais en même temps, le maître paraît hyper dubitatif sur le saut en général et précisément sur le manque de maturité de mon fils. 

Quelle galère ce choix !!!

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Emilie LC a dit :

Pour le moment, le maître ne peut pas vraiment faire de retours sur ses apprentissages, il ne l'a vu que deux jours, mais il a clairement détecté un manque de maturité. Les deux jours, il a pleuré quand il ne savait pas faire. Pas de grosses larmes, mais tout de même, de bons pleurs. Du coup, le maître me dit (pas toujours très délicat mais au moins c'est franc) : "si c'est pour pleurer tous les jours au cours supérieur.. mieux vaut être excellent dans son niveau".  Je suis totalement d'accord avec lui. 

Si ton fils est précoce, ce n'est peut-être pas de l’immaturité mais plutôt de l'hypersensibilité?

Les enfants HPI ont tendance à se mettre la pression et à être perfectionnistes, donc s'il ne voit pas immédiatement comment faire, peut-être qu'il perd ses moyens, mais ça ne montre pas ses réelles capacités?

Il n'a passé que 2 jours, il lui faut peut-être du temps.

En tout cas, je t'envoie plein de courage. :hug: 

Link to comment
Share on other sites

Nous avons bien sûr vu la psy scolaire avant de prendre la décision. Elle confirme qu'il est à la limite du haut potentiel, et qu'il est hypersensible et immature devant l'échec. Mais, confirmé par une psy libérale, ce sont des aspects propres aux précoces et cela ne changera pas, en cp ou en ce1. 

Link to comment
Share on other sites

Nous pouvions le mettre en GS, mais comme il avait été question de lui faire tester le CP en fin d'année avant le confinement, et que les choses s'assouplissaient à l'école début juin, on a demandé et l'école a accepté. Mais vous avez raison, c'est sûrement un contexte peu propice à un choix éclairé. D'ailleurs, le maître me l'a sous entendu en me disant : "C'est dommage, il ne voit pas vraiment ce que c'est une classe de CP...". Mauvais choix de notre part certainement, mais on pensait bien faire. 

Link to comment
Share on other sites

C'est pas facile, et en temps normal ça aurait pu être une bonne idée 🙂

S'il est hypersensible, effectivement, il le sera en CP ou en CE1... Et en 2 jours il n'a pas eu l'occasion de montrer comment il pourra s'adapter ou non... 

Link to comment
Share on other sites

Vous parlez de "l'école". Quelle école ? Le groupe scolaire où il allait avant le confinement (mater et élém) ?

Ce maître de CP, c'est celui dans la classe duquel il serait allé s'il n'y avait pas eu le confinement ? C'est dans l'école dans laquelle il ira l'an prochain ?

Tous ces points sont importants pour se faire une idée.

Et comme écrit plus haut, à la rentrée, les élèves décrocheurs (que ce soit de CP ou de CE1) seront là, et le niveau (donc la façon de travailler des enseignants) sans doute différent des autres années.

Link to comment
Share on other sites

Il s'agit du maître qui devait l'accueillir de mars à juin deux jours par semaine pour un essai de CP. 

Là, au lieu de 25 globalement, ils sont 15, et ce sont sûrement les moins décrocheurs effectivement. 

Ce sera le maître chez qui il ira l'année prochaine. 

 

Link to comment
Share on other sites

D'accord, donc son opinion est très importante.

Y a-t-il un CP-CE1 dans cette école ?

Ou du travail par décloisonnements ?

La situation actuelle de rescolarisation ferait peur à plus d'un, et a fortiori un élève qui découvre le lieu et des camarades plus âgés. Le maître le sait bien, et il ne bloquera pas son opinion de suite.

Link to comment
Share on other sites

Ce maître aura un CP/ce1 à la rentrée, dans lequel mon fils sera placé. Pour l'instant, il y est inscrit en ce1, mais la directrice m'assure qu'il n'y a aucun souci pour le mettre en CP finalement d'un point de vue administratif. 

Le maître qui l'a actuellement ne nous a rien dit sur les apprentissages, il a besoin de plus de temps, mais il a déjà pointé un problème de maturité selon lui : pleurer quand on ne sait pas faire. En me disant que si c'était pour pleurer tous les jours au cours supérieur, il valait mieux rester dans son niveau. Je ne l'ai pas très bien pris mais au-delà de cela, je ne forcerai aucunement le saut. L'école maternelle y était largement favorable, si ce maître, bien placé tout de même pour avoir un avis, nous le déconseille, ce sera CP. 

Link to comment
Share on other sites

S'il y a une hésitation, il vaut mieux qu'il soit inscrit en CP avec cette possibilité de glisser en CE1 dans l'année que le contraire qui, psychologiquement, surtout au niveau de la confiance en soi, serait très compliqué à gérer pour votre loulou... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Emilie LC a dit :

Ce maître aura un CP/ce1 à la rentrée, dans lequel mon fils sera placé. Pour l'instant, il y est inscrit en ce1, mais la directrice m'assure qu'il n'y a aucun souci pour le mettre en CP finalement d'un point de vue administratif. 

Le maître qui l'a actuellement ne nous a rien dit sur les apprentissages, il a besoin de plus de temps, mais il a déjà pointé un problème de maturité selon lui : pleurer quand on ne sait pas faire. En me disant que si c'était pour pleurer tous les jours au cours supérieur, il valait mieux rester dans son niveau. Je ne l'ai pas très bien pris mais au-delà de cela, je ne forcerai aucunement le saut. L'école maternelle y était largement favorable, si ce maître, bien placé tout de même pour avoir un avis, nous le déconseille, ce sera CP. 

En même temps, puisque ça se passera dans la même classe, et avec ce maître qui peut l'observer dès maintenant et que votre fils peut apprendre à connaître, ce n'est pas un soucis.

L'important, c'est qu'à la fin de l'année prochaine, il ait pu s'épanouir et obtenir le meilleur niveau possible, et, si c'est fin de CE1, passer ensuite en CE2 directement, mais si ça ne l'est pas, aller tranquillement au CE1.

Link to comment
Share on other sites

Pour avoir suivi le post depuis le début, je suis certaine que la place de votre fils est en ce1 mais que:

- c est stressant pour vous (peur de se tromper)

- c est un peu stressant pour lui ( grand saut psychologique à faire + peur de rater)

- c est un peu stressant pour la maitre (peur que les parents et le psy se trompent, peur de devoir adapter +++)

- mauvaise période pour tester le passage car système très différent...

L instit de GS devrait être dans la boucle car c’est elle/lui qui connaît votre enfant et qui peut appuyer...

 

Son futur instit ne l a pas écouté lire ? Fait compté et calculer ? Écrire ?

j enseigne en cp, je sais ce qu on y apprend, et il faut pas longtemps pour voir si un enfant a dépassé les compétences de cp...

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces réponses ! Le maître nous a dit qu'il était informé du cas de  notre fils donc je suppose qu'il sait son niveau global. J'espère en tous cas qu'il a en a été informé par l'équipe éducative de maternelle qui s'est beaucoup investie pendant l'année. 

Nous ne lui avons rien demandé, c'est lui qui nous a dit que notre fils avait pleuré face à la difficulté et à l'erreur. Et qu'il valait mieux-être excellent dans son niveau que pleurer au cours supérieur. 

Si je questionne un peu mon fils, il ne l'a pas fait lire (mais mon fils ne me dit peut-être pas tout, il n'aime pas raconter l'école) mais l'a fait compter, écrire. 

Je suis d'accord avec le post précédent, je pense que sa place est en cp, mais comme je ne suis pas quelqu'un qui impose ses choix et que je fais confiance aux professionnels (je ne suis pas instit ou psy), leur avis m'importe beaucoup. Et clairement, le ressenti que j'ai (mais c'est le début) c'est que ce maître trouve que mon fils est immature pour ce saut. 

 

On verra comment se passent les derniers jours. 

Je vous dirai :)

merci 

 

Link to comment
Share on other sites

Vous avez fait un sacré lapsus .. (place en Cp)

apres, votre fils peut commencer en en CP et basculer en CE1 si besoin, vu que c est une classe de Cp CE1.

 

Link to comment
Share on other sites

Un CP/CE1 permettrait peut-être de le faire glisser dans l'année ? Demande son avis au maître de l'an prochain c'est lui qui va l'avoir. Moi je ne sais pas quoi dire, mon fils déchiffre depuis la MS comme le tien, là il est en en fin CE1 il a un très bon niveau de lecture, ne fait quasiment pas de fautes d'orthographe....Il est très bon élève pas forcément précoce. En classe il dit que le maître répète très souvent et que c'est long mais il est content d'avoir tout juste à son travail et ne supporte pas les échecs ni de faire beaucoup d'efforts. Peut-être aurai-je pu songer à un saut de classe mais je ne sais pas s'il aurait été mieux dans un niveau au dessus, vu qu'aucun enseignant ne l'a jamais proposé, je ne l'ai pas fait....Pour ton fils je me dis qu'au pire il sautera le CE1 en fin d'année prochaine ?

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bonsoir. Je viens juste de voir ce post et je suis dans la même situation avec ma fille. Actuellement en GS, je me pose la question sur un passage anticipé en CE1. Pendant le confinement, elle a appris à lire (y compris tous les sons complexes) et a terminé tout un fichier de maths CP sans aucune difficulté. La directrice est d'accord pour ce passage et ma fille en a envie et elle est motivée. Elle a déjà des copines qui étaient avec elle à la maternelle dans le futur groupe de CE1.  Mais elle intégrerait une classe de CE1/CE2 à 30. J'ai peur qu'avec un effectif aussi important ma fille se sente un peu "perdue". Avez-vous déjà eu dans une classe avec un tel effectif un élève qui vient de sauter une classe ? Et comment cela s'est passé ? 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...