Jump to content

De nouveaux programmes en maternelle ?


Fababa
 Share

Recommended Posts

J'avais lancé un sujet mais il n'est pas apparu, merci @Fababa de l'avoir fait 

première analyse http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/12/10122020Article637431806334948449.aspx

 

D'emblée j'ai envie de dire boycott de ces évaluations, le langage ce n'est pas que le vocabulaire, la maternelle ce n'est pas se préparer à réussir au CP! 

 

  • J'aime 3
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, pimouss26 a dit :

J'avais lancé un sujet mais il n'est pas apparu, merci @Fababa de l'avoir fait 

première analyse http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/12/10122020Article637431806334948449.aspx

 

D'emblée j'ai envie de dire boycott de ces évaluations, le langage ce n'est pas que le vocabulaire, la maternelle ce n'est pas se préparer à réussir au CP! 

 

La maternelle, c'est beaucoup plus important que juste le CP, c'est se préparer à réussir des études et sa vie ....

A toujours considérer la pédagogie à court terme et au bout du nez ou du doigt, on oublie de regarder la lune et de se projeter à très long terme.

  • J'aime 5
  • J'adhère 5
Link to comment
Share on other sites

J'ai parcouru les 20 premières pages. Pour l'instant pas de quoi fouetter un chat. le jeu libre est même remit à l'honneur, le jeu étant reconnu comme une activité cognitive .

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Tide a dit :

J'ai parcouru les 20 premières pages. Pour l'instant pas de quoi fouetter un chat. le jeu libre est même remit à l'honneur, le jeu étant reconnu comme une activité cognitive .

La sécurité affective reconnue nécessaire aux apprentissages, les forts effectifs  comme non propices..... etc

Peut être que ça se gâte après.

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, giga a dit :

image.png.77016eea0ef81504f63e9ae99a8b9b78.png

Perso, lire ça, ça me 😔

oui pareil 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, nonau a dit :

Une petite annonce sur les résultats internationaux des petits français...et hop une nouvelle loi derrière ou dispositif...

C'était tout vu!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, giga a dit :

image.png.77016eea0ef81504f63e9ae99a8b9b78.png

Perso, lire ça, ça me 😔

 

Il y a aussi :

Citation

"L’école maternelle acquiert un nouveau statut : elle devient une école à part entière [...] "

qui n'est pas mal non plus...

 

  • Haha 1
  • Triste 2
Link to comment
Share on other sites

Citation

Cela conduit le CSP a annoncer deux évaluations de tous les enfants une en petite section (PS) à 3 ans

Sans parler de l'intérêt tout relatif d'une telle évaluation, on imagine la complexité à venir de la passation individuelle conséquente -exclusive ?- à l'oral et de l'encodage numérique des réponses aux items.

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Mais où avez vous trouvé cette histoire d'évaluation? Dans  la note du CSP, il n'en est pas fait mention. Ou alors j'ai sauté une page. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Tide a dit :

Mais où avez vous trouvé cette histoire d'évaluation? Dans  la note du CSP, il n'en est pas fait mention. Ou alors j'ai sauté une page. 

Dans cette partie de la note :

Citation

3.4.2. Les apports des sciences cognitives et des neurosciences

[...] Au sein du ministère, le Conseil scientifique de l’Éducation nationale conduit ses travaux, guidé par deux convictions: les mérites de l’expérimentation pour améliorer les pratiques des enseignants et les bienfaits de l’évaluation des élèves pour mieux les aider dans la construction de leurs acquis. À cet égard, il souligne l’importance d’évaluer les enfants dès l’école maternelle, notamment au moyen de livrets de jeux. Dès l’âge de 3 ans et dans de nombreux domaines, les enfants disposent de compétences qu’on peut mesurer et dont on peut indiquer les jalons de progression ainsi que les «attendus» à la fin de l’école maternelle.

 

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Tide a dit :

La sécurité affective reconnue nécessaire aux apprentissages, les forts effectifs  comme non propices..... etc

Peut être que ça se gâte après.

C'est du blabla car vu la lourdeur du programme proposé je ne vois pas comment je vais pouvoir être bienveillante, fini les séances d'art, de motricité, on va devoir faire le forcing sur le français et les maths...

C'est bien beau de dire que les forts effectifs sont non propices aux apprentissages, comment fait ma collègue avec ses 29 TPS/PS pour leur apporter la fameuse sécurité affective nécessaire aux apprentissages ?

Le texte est rempli de contradictions ! Et au milieu de tout ça, ça va encore être l'enseignant dans sa classe qui face à un élève qui a besoin de temps va se faire des noeuds au cerveau pour appliquer les grandes idées de là haut dans la réalité de sa classe...

  • J'aime 1
  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Et sinon rien sur le nombre d'élèves dans les classes ? A cet âge les classes ne devraient pas dépasser 20 élèves. 

Rien sur l'incidence du bruit? 

Rien sur la rémunération ? 

Rien sur la formation de qualité ?

Rien sur les inclusions sans moyen? 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Heureusement je ne vivrai pas cela ...

Mais je sais ce que je vais proposer à mes petits enfants ...

  pastouilles et bidouillages,  peinturages et bricolages, ne rien faire et papotiner, musiquiner et collaginer,  .. Ne rien faire et faire à l'envie.

Trouver du plaisir et du plaisir à apprendre et découvrir.  Ne pas croire qu'apprendre c'est s'emm.... et réflechir comme un adulte formaté.

 

Apprendre que pour trouver il faut essayer recommencer, se faire plaisir, se tromper, recommencer, être persévérant, et surtout ETRE UN CURIEUX DE TOUT.

 

  • J'aime 2
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 56 minutes, Pepettebond a dit :

Heureusement je ne vivrai pas cela ...

Mais je sais ce que je vais proposer à mes petits enfants ...

  pastouilles et bidouillages,  peinturages et bricolages, ne rien faire et papotiner, musiquiner et collaginer,  .. Ne rien faire et faire à l'envie.

Trouver du plaisir et du plaisir à apprendre et découvrir.  Ne pas croire qu'apprendre c'est s'emm.... et réflechir comme un adulte formaté.

 

Apprendre que pour trouver il faut essayer recommencer, se faire plaisir, se tromper, recommencer, être persévérant, et surtout ETRE UN CURIEUX DE TOUT.

 

Enseigner quoi...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Pepettebond a dit :

Heureusement je ne vivrai pas cela ...

Mais je sais ce que je vais proposer à mes petits enfants ...

  pastouilles et bidouillages,  peinturages et bricolages, ne rien faire et papotiner, musiquiner et collaginer,  .. Ne rien faire et faire à l'envie.

Trouver du plaisir et du plaisir à apprendre et découvrir.  Ne pas croire qu'apprendre c'est s'emm.... et réflechir comme un adulte formaté.

 

Apprendre que pour trouver il faut essayer recommencer, se faire plaisir, se tromper, recommencer, être persévérant, et surtout ETRE UN CURIEUX DE TOUT.

 

Et direlire de belles histoires de beaux auteurs et illustrateurs juste pour le plaisir ...

Enseigner en maternelle le plaisir de grandir et d'aimer être curieux ..

 

 

  • J'aime 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, nonau a dit :

Et sinon rien sur le nombre d'élèves dans les classes ? A cet âge les classes ne devraient pas dépasser 20 élèves. 

Rien sur l'incidence du bruit? 

Rien sur la rémunération ? 

Rien sur la formation de qualité ?

Rien sur les inclusions sans moyen? 

Je me suis fait la même réflexion sur le nombre d'élèves dans les classes! Ils peuvent changer tous les 5 ans les programmes si c'est pour laisser des classes de 30 en maternelle... J'ai 30 PS dont 2 qui ne sont toujours pas propres, mon asem s'en occupe une bonne partie de la matinée ( et l'après-midi, pipi à la sieste), je me retrouve donc seule à gérer 29 loulous, comment voulez-vous avancer dans les programmes avec de telles conditions!!! et je ne parle pas de la taille de ma classe!!!!

  • Triste 2
  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, nonau a dit :

Et sinon rien sur le nombre d'élèves dans les classes ? A cet âge les classes ne devraient pas dépasser 20 élèves. 

Rien sur l'incidence du bruit? 

Rien sur la rémunération ? 

Rien sur la formation de qualité ?

Rien sur les inclusions sans moyen? 

Lis le sans biais et tu verras que c'est beaucoup plus intéressant qu'il n'y parait au premier abord. J'ai lu quasiment la moitié et c'est loin de ce que j'entends ici ou là de collègues qui ne l'ont pas lu, mais ont déjà leur opinion.

Je ne vais pas être naïf non plus. Ce genre de texte à l'épreuve de la pratique risque de ne pas servir à grand chose si on doit juste s'adapter avec ce que l'on a aujourd'hui.

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Mais pourquoi refaire des programmes alors que les programmes de 2015 sont très intéressants et fonctionnels ? Et que nous avons acheté des manuels, fabriqué le matériel etc... Ils n'ont que 5 ans et ont demandé du travail, de la réflexion...

Pour moi, ce sont des problèmes d'egos de politiques qui veulent avoir leur statue de bienfaiteurs de l'humanité... et qui veulent tout tout de suite.

Payons-leur un psy, ça coûtera moins cher à l'état et à nous tous.

Notre temps est otage de leurs trépignements. Et les enfants sont otages d'idéologies qui se préoccupent peu de leur réussite.

Jusqu'à quand allons-nous courber l'échine ?

  • J'aime 2
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Hildebert a dit :

Lis le sans biais et tu verras que c'est beaucoup plus intéressant qu'il n'y parait au premier abord. J'ai lu quasiment la moitié et c'est loin de ce que j'entends ici ou là de collègues qui ne l'ont pas lu, mais ont déjà leur opinion.

Je ne vais pas être naïf non plus. Ce genre de texte à l'épreuve de la pratique risque de ne pas servir à grand chose si on doit juste s'adapter avec ce que l'on a aujourd'hui.

Je l'ai lu - En diagonale pour l'instant, je le concède - et.... Je crains que le diable se cache dans quelques détails. J' ai relevé quelques diablotins.

Comme Fabala, l'école et ses programmes sont l'otage de visions politiques. C'est épuisant.

J'ai commencé avant Chevènement .. Je ne compte plus les programmes, les orientations, les pédagogues encensés puis descendus en flèche quelques années plus tard, les virages à 180 . 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 51 minutes, Hildebert a dit :

Lis le sans biais et tu verras que c'est beaucoup plus intéressant qu'il n'y parait au premier abord. J'ai lu quasiment la moitié et c'est loin de ce que j'entends ici ou là de collègues qui ne l'ont pas lu, mais ont déjà leur opinion.

Je ne vais pas être naïf non plus. Ce genre de texte à l'épreuve de la pratique risque de ne pas servir à grand chose si on doit juste s'adapter avec ce que l'on a aujourd'hui.

Après 20 ans d'ancienneté en REP+ (ou les équivalent avant...) je ne dirais pas que c'est intéressant mais plutôt utopiste, impossible et que cela va aboutir au contraire de ce qui est annoncé : creuser encore plus les écarts !

Quand tu es dans une classe de PS où la moitié des enfants ont une autre langue maternelle que le français, comment peut-on imaginer arriver aux mêmes objectifs que dans un milieu où les enfants ont dans leur chambre une quantité de livre plus importante que celle qu'avec les pauvres moyens alloués par la Mairie je peux fournir à ma classe entière ???

Où va être réellement au quotidien la place du jeu quand on voit le nombre de compétences et l'ampleur des objectifs : rien qu'en sciences ça va demander 2 ou 3 séances par semaine si on veut couvrir tous les thèmes proposés, et encore, on va être obligé de survoler, on ne pourra pas prendre le temps de laisser les enfants expérimenter...

Je ne parle pas des maths : on va en faire des chiens savants qui récitent la comptine numérique comme des perroquets...

Et l'entrée dans l'écrit, ces propositions sont aberrantes et totalement contre productives !!!

  • J'aime 2
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Hildebert a dit :

Lis le sans biais et tu verras que c'est beaucoup plus intéressant qu'il n'y parait au premier abord. J'ai lu quasiment la moitié et c'est loin de ce que j'entends ici ou là de collègues qui ne l'ont pas lu, mais ont déjà leur opinion.

Je ne vais pas être naïf non plus. Ce genre de texte à l'épreuve de la pratique risque de ne pas servir à grand chose si on doit juste s'adapter avec ce que l'on a aujourd'hui.

J'ai lu les 50 pages

Plusieurs rappels sont faits, des choses et des constats que je partage mais même si 2 fois ou 3 peut-être les rédacteurs parle des problèmes d'effectifs pour la mise en place à aucun moment ce problème d'effectifs n'explique pour eux les difficultés rencontrées des élèves

Le postulat de départ est le suivant (et on l'a vu venir depuis la mise en place des évaluations CP) : si les évaluations CP sont chutées c'est la faute de l'enseignement (et parfois l'enseignant) en maternelle :ninja:

Le fait que les élèves aient perdu 2h d'enseignement depuis la réforme de l'école de 4 jours de sarkozy en 2008 oublié?

LE fait que depuis 2005 de nombreux élèves en situation de handicap sont scolarisés dans les écoles maternelles oublié?

Le fait que la formation initiale et continue des professeurs des écoles se réduit de plus en plus oublié?

Le fait que les budgets des communes ne sont pas extensibles, que dans certaines communes les budgets alloués aux temps périscolaires ont pompé du budget sur l'école oublié?

Donc oui il faut une meilleure formation, oui il faut moins d'élèves, même si la note le dit à aucun elle ne dit que c'est sans ces éléments   on ne pourra pas mieux préparer les élèves à apprendre! :ninja:

 

En dehors de ça on garde les mêmes programmes mais on rajoute un certain nombre de compétences à valider mais toujours avec le même volume horaire , je me demande comment faire.

Ensuite il y a quelques éléments qui me dérangent :

- garder les élèves pendant 3 ans. Dans mon école nous avons fait le choix de les garder seulement 2 ans, sinon le passage à l'école élémentaire est vraiment trop complexe.

- encore français/maths (et on rajoute un peu de sciences pour bien faire). LE reste c'est oublié? le devenir élève? le vivre ensemble? les activités plastiques et artistiques? la motricité ? 

- aucun spécialiste de la maternelle dans les rédacteurs

- évaluer, évaluer, évaluer... J'évalue mes élèves parfois ils le savent et parfois ils ne le savent pas. J'ai hâte de voir comment s'organiseront ces évaluations. Je suis outrée de l'organisation des évaluations CP : mise en place dans les 15 jours qui suivent la rentrée, passage par l'écrit alors qu'en maternelle on privilégie beaucoup les formes orales, aucune correction de la part des enseignants , tout passe par un logiciel

- concernant le préambule et le taux de scolarisation des moins de 6 ans : en outre mer il n'y a pas la place d'accueillir les élèves par exemple; Concernant les élèves en IEF j'en parlais avec mon IEn cette semaine il me disait qu'il y avait de tout : parents "bobo" qui pensent faire mieux ou veulent le mieux, pour raisons religieuses, mais aussi enfants malades ou handicapés. Actuellement nous n'avons pas la capacité d'absorber les 50 000 élèves qui sont en IEF ça va être un sacré bordel! 

  • J'aime 2
  • Merci 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

 

Le 11/12/2020 à 19:10, Tide a dit :

La sécurité affective reconnue nécessaire aux apprentissages, les forts effectifs  comme non propices..... etc

Peut être que ça se gâte après.

C'est ça.

J'ai commencé avec un mauvais à priori. Et au bout de quelques pages je me suis dit "Ca va en fait" (sécurité affective, jeu, effectifs trop importants). Et puis avec le langage je me suis ça aurait pu etre pire. Mais les maths Oh mon dieu.

Et on sent bien que la liberté péda va se réduire : se conformer à des protocoles précis, garder les élèves 3 ans...

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, cezile a dit :

 

C'est ça.

J'ai commencé avec un mauvais à priori. Et au bout de quelques pages je me suis dit "Ca va en fait" (sécurité affective, jeu, effectifs trop importants). Et puis avec le langage je me suis ça aurait pu etre pire. Mais les maths Oh mon dieu.

Et on sent bien que la liberté péda va se réduire : se conformer à des protocoles précis, garder les élèves 3 ans...

j'ai hâte de voir comment on va pouvoir nous imposer certains trucs.... garder ses élèves 3 ans lorsqu'on peut faire autrement ça me semble être une mauvaise idée.

Link to comment
Share on other sites

Garder ses élèves 3 ans ? Purée quand y’a un pénible +++ dans le lot , c’est un moyen sûr et certains pour nous faire craquer....

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...