Jump to content

Laissez-vous les élèves s'asseoir sur le(s) pied(s)?


Recommended Posts

Le 08/12/2021 à 08:43, giga a dit :

Je suis en maternelle, et sur une chaise, c'est assis correctement. ça fait parti des apprentissages à mon niveau ;)

Ils sont souvent par terre et là, je refuse la position W.

 

C'est drôle, je t'ai lue hier et ai observé ça en classe immédiatement. C'est pas quelque chose que je vois souvent, alors qu'ils sont souvent par terre.

Link to comment
Share on other sites

il y a 29 minutes, Goëllette a dit :

Donc comme tu le dis, non, on ne se tient pas mieux sur un ballon que sur une chaise pour écrire.

Pour ce qui est de la posture (se tenir le dos droit en sollicitant les bons muscles), si. Sauf qu'on n'a pas la stabilité nécessaire à une bonne écriture. Sauf que souvent, la taille des ballons n'est pas adaptée (elle dépend normalement de la taille de la personne qui l'utilise) et du coup, ils perdent leur intérêt postural.

il y a 29 minutes, Goëllette a dit :

Mais tous les maîtres ne faisaient pas régner la terreur et la majorité des élèves était au moins aussi épanouie que ceux du maintenant.

Je concède que je n'ai pas nuancé mon propos (comme souvent quand je ne suis pas sur l'ordinateur pour répondre, c'est un tort ; comme les erreurs qui se sont glissées dans ma réponse). 

 

il y a 29 minutes, Goëllette a dit :

Mais de l'extérieur, peut-être que certains pensent que tu fais régner la terreur ... 😉

Quand je te parle de maîtres qui font régner la terreur, c'est pour l'avoir vécu de l'intérieur. Mes élèves n'ont pas peur de moi. 
Mais on dévie du sujet.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 08/12/2021 à 08:57, giga a dit :

Votre enfant s'assoit souvent en position W? Voici les dangers d'une telle  pratique. - Info-Pharma.org

C'est la position que Lucas adoptait en PS sauf que radio des hanches et problème interdiction de prendre cette position. 

Et l'orthopédiste et le chirurgien avait bien demandé en étant maitresse en maternelle d'être vigilant aux enfants qui se positionnent comme ça pour les faire asseoir autrement.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, diddle21000 a dit :

Quand je te parle de maîtres qui font régner la terreur, c'est pour l'avoir vécu de l'intérieur. Mes élèves n'ont pas peur de moi. 
Mais on dévie du sujet.

D'accord.

Mais souvent, pour parler de terreur à l'école, on se base sur la vue de l'extérieur, de témoignages et ... de films !

Je ne suis plus de première jeunesse et pourtant je n'ai JAMAIS connu personnellement de violence verbale et encore moins physique comme élève.

Et pourtant nous étions assis sur une chaise et j'en ai gardé d'excellent souvenirs.

Link to comment
Share on other sites

Et bien moi aussi j'étais assise sur une chaise et... j'en garde de très mauvais souvenirs... je me souviens de douleurs dorsales (notamment en CM2)... probablement à cause d'un mobilier inadapté (chaises fixées au pupitre, donc impossibilité de la régler). 

Quant au discours "c'était mieux avant", je laisse ça aux nostalgiques à la mémoire courte (ou sélective), j'espère juste qu'ils voteront convenablement en 2022 sans tomber dans ce travers malsain... bref... 

J'ai toujours pensé que l'important, c'était le but à atteindre et non le moyen de l'atteindre... Si un élève préfère écouter une leçon debout (et ne gêne personne bien sûr), grand bien lui fasse... du moment qu'il reste en réussite ! Très vite on apprend à connaître les élèves de notre classe et leurs besoins/possibilités etc. Je repère tout de suite les élèves qui ont besoin de bouger, je leur confie des missions (type ramasser les cahiers, aller chercher les photocopies...) car ils en ont besoin... C'est exactement pareil pour le choix de "l'outil scripteur" (comme on aime dire en hautes sphères EN... ahahahah !), s'ils écrivent au crayon papier ou au stylo, au feutre d'écriture, au critérium, en noir ou en bleu, peu importe, il faut juste que ce soit propre, bien écrit et juste... mais apparemment, il y a encore des enseignants coincés du stylo bille bic et j'ai déjà eu des collègues qui reprochaient à mes ex élèves de ne pas systématiquement écrire avec... je n'ai jamais compris l'intérêt en réalité...

Pour en revenir à la posture, le fils d'une de mes amies souffre d'une sorte de dyspraxie (son syndrome est très particulier et complexe) et pour rester concentré, il a besoin de coincer un pied sous ses fesses afin de bloquer le tronc et la tête. S'il ne le fait pas, son tronc est trop flexible et son corps doit "se concentrer" pour ne pas "tomber" ou s'avachir, donc lui ne peut pas se concentrer pour travailler ou écouter par exemple... 

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le 10/12/2021 à 17:49, Goëllette a dit :

Peut-être parce que la majorité des collègues qu'on voit défiler dans nos écoles et qui invoquent la classe flexible (et je précise "invoquent" et non "maîtrisent") commence justement par mettre en place ce fameux ballon sauteur et la liberté de se balader dans la classe, ce qui crée du chahut, ceci gênant en premier lieu les classes alentours et, rapidement, le collègue en question qui n'arrive pas à gérer ses élèves car il s'est fait bouffer. 

On en revient à la méconnaissance du sujet.

Ce genre de dispositif existe depuis Freinet (peut-être pas les ballons) c'est-à-dire depuis les années 20. Ca fait plus d'un siècle qu'on sait qu'un enfant a besoin de bouger pour apprendre, ça n'a rien de nouveau. Le terme "classe flexible", traduction littérale d'un terme relativement récent venu des US, qualifie une pédagogie, ou une partie de cette pédagogie qui existe depuis des lustres. Donc le bon vieux "c'était mieux avant", comment dire...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, RififiHype a dit :

mais apparemment, il y a encore des enseignants coincés du stylo bille bic et j'ai déjà eu des collègues qui reprochaient à mes ex élèves de ne pas systématiquement écrire avec... je n'ai jamais compris l'intérêt en réalité...

Je suis fière de faire partie des enseignants qui imposent des règles de présentation strictes.

Poser un cadre et des règles fait partie de l'éducation et permettra à mes élèves d'avoir un jour réellement le choix.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Goëllette a dit :

Je suis fière de faire partie des enseignants qui imposent des règles de présentation strictes.

Poser un cadre et des règles fait partie de l'éducation et permettra à mes élèves d'avoir un jour réellement le choix.

Je ne comprends toujours pas l'intérêt... J'impose aussi une présentation stricte : ce doit être propre, bien calligraphié et juste... 🤔

Link to comment
Share on other sites

Mais ça ne s'apprend pas tout seul.

Force est de constater en cycle3 que rares sont les élèves n'ayant pas eu de cadre à ce sujet dans les petites classes qui présentent correctement leur travail.

Et ça les handicapera toute leur vie.

Je loue ma maîtresse de CE1 qui a été stricte là-dessus ! Pourtant, j'en ai eu des pages arrachées parce que je ne m'appliquais pas !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Fiston a appris à écrire... assis sur un ballon.

Il l'a fait avec une ergothérapeute. J'imagine qu'elle connait son sujet ;-).

Le léger déséquilibre permanent sollicite la musculature profonde, "la statique", la compréhension de son corps et de ses limites.

 

Cependant, je ne confonds pas matériel spécifique pour besoin spécifique, et besoin commun

 

Link to comment
Share on other sites

Et j'aurais continué si un collègue instit ne me l'avait pas fait remarquer. Je pense vraiment qu'on rend service aux gens en leur signalant leurs erreurs, surtout si elles sont récurrentes. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...