Jump to content
Sign in to follow this  
Samuel

Jusqu'où êtes-vous prêts à aller pour défendre vos indemnités?

Recommended Posts

LOLO4767
En REP, point de prime Nico ! ;)

Et quand j'etais en ZEP zone violence, la prime je pense franchement que la prime qu'elle etait franchement symbolique...perso, si je rteourne un jour la bas, ca sera pas pour la prime !

Elo1974, 300 euros par rapport à un salaire de 1500, c'est pas negligeable ! C'est combien une prime de directeur...? 90 euros pour une zep et frequemment ce n'est pas un choix...! ;)

Pour la specificité du post, certes il faut s'adapter vite, preparer des trucs en derniere minute, mais il y aussi des trucs en moins (livrets d'evalutation, responsabilité d'une classe sur une année entiere...) donc au bout du compte, je pense qu'on bosse autant les uns que les autres, non ?

Moi aussi j'ai été ZIL et contente de toucher les IR les mercredis et we mais est-ce normal ? J'ai ma classe maintenant et je travaille bien plus ! Je ne regrette rien mais il ne faut pas tout vouloir : la liberté et l'argent !

L'indemnité n'est pas imposable sachant qu'elle ne correspond pas toujours aux frais engagés : les frais sont basés sur l'école de rattachement et non sur le lieu de domicile.

Il faut arrêter de râler à tout va ! :P :huh::ninja: :o

Share this post


Link to post
Share on other sites
Samuel

Quand j'ai un remplacement long, je fais aussi les livrets, les PPRE et les réunions comme un collègue sur poste fixe.

Il faut aussi arrêter de dire qu'il ne faut pas râler parcequ'il y a pire ailleurs, parce comme ça on nivelle toujours par le bas et on va se retouver en quelques décennies au niveau de la qualité de vie des chinois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
TOF74

C'est ça ! Les TR sont des nantis et des fainéants...

La liberté de quoi ?

La liberté d'exercer une profession d'enseignant, comme tout autre enseignant, d'exercer les mêmes responsabilités, avec les mêmes contraintes et obligations auxquelles s'ajoutent d'autres sujétions liées aux déplacements (parfois lointain...) à la capacité à exercer au pied levé en maternelle, en élémentaire, en SEGPA... d'assurer avec efficacité le temps d'un remplacement les mêmes obligations que le collègue titulaire d'une classe...

2/7ème de revenu en moins et il faudrait fermer sa G... au nom de quoi !

Share this post


Link to post
Share on other sites
André Jorge

Bonjour !

Il me semble qu'un débat avance quand on expose ses idées calmement... Je fais donc un peu le ménage.

Sinon, pour en revenir au sujet initial, y-a-t-il du nouveau dans vos académies?

Share this post


Link to post
Share on other sites
del20160925
Bonjour !

Il me semble qu'un débat avance quand on expose ses idées calmement... Je fais donc un peu le ménage.

Sinon, pour en revenir au sujet initial, y-a-t-il du nouveau dans vos académies?

Je confirme que pour l'Oise l'indemnité du mercredi et dimanche est maintenue, voici le mail reçu fin septembre d'un syndicat suite à ma demande:

Effectivement, dans certaines académies ,les IA voire les rectorats ont limité le versement de l'ISSR; des collègues concernés ont porté l'affaire devant le tribunal administratif et pas toujours avec succès... Dans l'Oise, pas de changement...pour l'instant! Soyons vigilants. Le ministère prévoit un nouveau texte sur le versement de l'ISSR. Nous suivons l'affaire de près (cf Voix du syndicat).

Cordialement,

S. Guyot, secrétaire adjoint

Je me dis que ce qui n'est pas normal c'est que nous n'ayions pas été informés de ce projet avant le mouvement, car peut-être certains auraient alors renoncé à leur poste de remplaçant et repris un poste d'adjoint ou encore organiser une pétition .

Nous sommes mis devant le fait accompli et apparemmemt avons peu de recours

Share this post


Link to post
Share on other sites
Samuel

On peut toujours faire quelque chose, le tout est de créer un rapport de force suffisant.

A ce propos, on réfléchit à une pétition et on aurait besoin de quelqu'un qui connaisse un peu le php. Si quequ'un peut nous aider, qu'il n'hésite pas à m'envoyer un message.

Si quelqu'un veut créer un collectif local et/ou site qu'il n'hésite pas à m'envoyer sur la boîte du site du collectif.

MP:El che vive, je n'arrive pas à te joindre .

Share this post


Link to post
Share on other sites
el che vive

Samuel, je suis toujours là. J’ai envoyé hier un message en réponse aux propos de LOLO4767. Le ton de mon message dû être jugé un peu trop virulent et il n’apparaît pas sur le forum. J’aurais mieux fait de rester sur mes premières positions, à savoir ne pas répondre à ceux qui font de la provocation sur ce forum en laissant entendre dans leurs commentaires que l’ISSR serait un privilège indu. Cela démontre bien le fait que nous (les remplaçants) ne devons compter que sur nous-même mais ça me désole vraiment de voir certains collègues cacher avec difficulté la jubilation qu’ils éprouvent devant le sort qui nous est fait.

Autre chose, tu proposes comme action d’exiger un ordre de mission pour chaque remplacement mais es-tu sûr que l’on puisse s’appuyer sur des textes pour ce genre d’action ? En tout cas si c’est possible je trouve l’idée intéressante, le tout c’est, comme pour toutes les actions en général que ça se fasse massivement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
JeanLatreck
Samuel, je suis toujours là. J’ai envoyé hier un message en réponse aux propos de LOLO4767. Le ton de mon message dû être jugé un peu trop virulent et il n’apparaît pas sur le forum. J’aurais mieux fait de rester sur mes premières positions, à savoir ne pas répondre à ceux qui font de la provocation sur ce forum en laissant entendre dans leurs commentaires que l’ISSR serait un privilège indu. Cela démontre bien le fait que nous (les remplaçants) ne devons compter que sur nous-même mais ça me désole vraiment de voir certains collègues cacher avec difficulté la jubilation qu’ils éprouvent devant le sort qui nous est fait.

Autre chose, tu proposes comme action d’exiger un ordre de mission pour chaque remplacement mais es-tu sûr que l’on puisse s’appuyer sur des textes pour ce genre d’action ? En tout cas si c’est possible je trouve l’idée intéressante, le tout c’est, comme pour toutes les actions en général que ça se fasse massivement.

De par leurs fonctions, les titulaires mobiles disposent d'une sorte d'"ordre de mission permanent", donc je ne pense pas que l'action d’exiger un ordre de mission pour chaque remplacement soit possible.

Concernant l'accueil des collègues, après quelques discussions que j'ai pu avoir, il apparaît que bien peu de monde soit prêt à se mobiliser pour la défense de l'ISSR (y compris même chez certains remplaçants, ce qui est particulièrement révélateur). Cela n'empêche pas qu'il faut continuer à se mobiliser et à rechercher les formes d'actions qui pourront rassembler le plus grand nombre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Namas
Samuel, je suis toujours là. J’ai envoyé hier un message en réponse aux propos de LOLO4767. Le ton de mon message dû être jugé un peu trop virulent et il n’apparaît pas sur le forum. J’aurais mieux fait de rester sur mes premières positions, à savoir ne pas répondre à ceux qui font de la provocation sur ce forum en laissant entendre dans leurs commentaires que l’ISSR serait un privilège indu. Cela démontre bien le fait que nous (les remplaçants) ne devons compter que sur nous-même mais ça me désole vraiment de voir certains collègues cacher avec difficulté la jubilation qu’ils éprouvent devant le sort qui nous est fait.

Autre chose, tu proposes comme action d’exiger un ordre de mission pour chaque remplacement mais es-tu sûr que l’on puisse s’appuyer sur des textes pour ce genre d’action ? En tout cas si c’est possible je trouve l’idée intéressante, le tout c’est, comme pour toutes les actions en général que ça se fasse massivement.

Je pense que personne ne dit cela. A la rigueur pensons nous, en tout cas en ce qui me concerne, que les mercredis et dimanches sont abusifs ! Mais nous (moi) n'avons rien contre une augmentation de l'ISSR pour compenser la suppression des mercredis et dimanches...

Share this post


Link to post
Share on other sites
TOF74

Malgré de gros efforts, je n'arrive toujours pas à comprendre cette prise de position qui consiste à déclarer que comptabiliser les mercredis, dimanches et jours fériés lorsqu'ils sont inclus dans un remplacement soit abusif.

L'I.S.S.R est une indemnité liée à la spécificité du poste de remplaçant. Elle s'applique aussi bien aux TR du 1er degré, qu'aux TZR du 2nd degré. C'est certainement une disposition indemnitaire avantageuse au regard d'autres régimes , (Indemnité de Sujétions Spéciales de Direction par exemple...) mais pour autant ce régime a permis d'attirer sur les postes de remplacement des enseignants chevronnés...

Ainsi les remplacements s'effectuent dans de meilleures conditions, la continuité de service, la qualité des interventions servent à promouvoir la qualité du service proposé par l'école aux familles.

Malheureusement, les TR sont rarement reconnus à leur juste valeur, le plus souvent ils sont appréciés par le fait qu'ils permettent de ne pas avoir à supporter un surnombre d'élèves dans sa classe en cas d'absence d'un collègue... Il y a tout de même globalement peu d'estime des TR dans la profession, peu de reconnaissance... Quant à l'administration, on voit comment elle tente d'imposer aux TR une diminution de 2/7ème de leur revenu en utilisant à la fois des arguments fallacieux, en s'appuyant aussi certainement sur une forme de mépris...

Commencer à discuter de la légitimité d'une disposition réglementaire inscrite dans les textes encore en vigueur, trouver qu'une disposition avantageuse est abusive, c'est mettre le doigt dans un engrenage qui nivelle par le bas... Avec de telles attitudes, ceux qui souhaitent démanteler le service public, le fragmenter et le casser, ont un boulevard devant eux !

Share this post


Link to post
Share on other sites
TOF74

Et si tous les TR réclamaient l'ouverture de négociations et décidaient de rester dès la rentrée de la Toussaint dans leur école de rattachement et de ne plus se déplacer, dans l'attente d'une réponse claire de la Direction des Affaires Financières du Ministère de l'Education Nationale sur les modalités de versement de l'ISSR... Pourquoi pas ?

:applause:

Share this post


Link to post
Share on other sites
el che vive
Malgré de gros efforts, je n'arrive toujours pas à comprendre cette prise de position qui consiste à déclarer que comptabiliser les mercredis, dimanches et jours fériés lorsqu'ils sont inclus dans un remplacement soit abusif.

Totalement d'accord avec toi. Alors on va essayer de leur expliquer pour la énième fois : la Circulaire n° 89-4565 du 11 décembre 1989 et les Notes de service ministérielle n° 91-151 du 09/10/1991 et n° 2000-053 du 19 avril 2000 précisent que les mercredis et les dimanches inclus dans le remplacement ou suivant immédiatement celui-ci sont indemnisés. A l'époque cela a été fait dans le but de préciser et d'améliorer les dispositions du Décret n° 89-825 du 9 novembre 1989 et de répondre à des questions techniques posées au ministre de l'époque (Jospin) par les syndicats et notamment le SNUIPP. Certes, les choses eussent été plus simples si l'on avait décidé soit d'abroger le décret et d'en publier un autre, plus clair et plus précis, soit de revaloriser l'indemnité journalière de 30% et de ne compter que les jours travaillés. De toute façon, ce n'est pas la première fois qu'une loi ou un décret est complété par des circulaires (les textes qui régissent les temps de décharge des directeurs selon le nombre de classes sont 3 circulaires) et des notes de service et même si le mode de calcul pratiqué jusqu'à présent peut paraître alambiqué, il s'appuie tout de même sur un ensemble législatif et le scandale est que des recteurs et des inspecteurs d'académie s'arrogent le droit d'abroger un texte ministériel. Le scandale est aussi que certains tribunaux administratifs leur aient donné raison en concluant que circulaires et notes de service n'avaient pas force de loi. Au-dessus du TA il y a le Conseil d' Etat et pouquoi ne pas envisager de porter l'affaire au plus haut niveau? evidemment avec l'aide financière des syndicats ou d'un collectif national de remplaçants. Sinon j'invite chacun à contrevenir à toutes les circulaires et notes de service qui leur déplaisent. Si ça n'a pas force de loi, on se demande bien à quoi ça sert.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Namas

Malgré de gros efforts, je n'arrive toujours pas à comprendre cette prise de position qui consiste à déclarer que comptabiliser les mercredis, dimanches et jours fériés lorsqu'ils sont inclus dans un remplacement soit abusif.

Totalement d'accord avec toi. Alors on va essayer de leur expliquer pour la énième fois

Ben ouais, il faut... Notre cerveau étant limité...

Share this post


Link to post
Share on other sites
TOF74

Ben ouais, il faut... Notre cerveau étant limité... dixit NAMAS Directeur d'école RPI

PROVOCATION STERILE ET INUTILE !

Share this post


Link to post
Share on other sites
haxofd
Ben ouais, il faut... Notre cerveau étant limité... dixit NAMAS Directeur d'école RPI

PROVOCATION STERILE ET INUTILE !

Je suis allée à la réunion intersyndicale de mon département, nous étions une cinquantaine sur 300 et quelques TR du département; plus les soutiens de ceux qui étaient loin ou avaient un empêchement. Il y a eu des pétitions, des lettres à l'IA, demain c'est la CAPD et le problème sera soulevé.

Pour les postes fractionnés, il semble que l'ISSR serait rétablie, mais jusque quand???

Les syndicats vont faire une demi journée d'information après la Toussaint, pour avoir plus de TR et pour une entente sur une action massive. En attendant tout le monde n'était pas d'accord sur l'efficacité de rester dans les écoles de rattachement sans ordre de mission surtout pour les remplacements longs.

Beaucoup étaient sceptiques quand au soutien des collègues sur poste fixe.

Share this post


Link to post
Share on other sites
TOF74

Merci pour l'info

Tu peux expliquer aux collègues sceptiques que modifier le droit à l'ISSR pour les TR, c'est modifier le statut de fonctionnaire des dits TR. Ainsi, pour les TR, les missions et obligations professionnelles restent les mêmes (Même boulot !) et pour autant l'administration décide de les payer moins ! Alors, si l'ensemble des collègues souhaitent tôt ou tard avoir à supporter ce genre de contraintes, ils peuvent effectivement laisser tomber leurs collègues enseignants titulaires remplaçants.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Orélie_BDRS

Je pensais à un truc cette semaine.

Les non-remplaçants ont des crédits pour acheter leur matériel. Ils ne paient pas leurs feuilles blanches, utilisent l'imprimante de leur école, achète des stylos et des cahiers (pour leur conso dans la classe), des CD, des albums avec la coop.

Et bien nous achetons tout ça aussi, mais avec notre paie! Pas avec la coopérative! Nous n'avons aucun crédit prévu! Pas tellement normal non plus... D'où une légitimité en plus de nos primes ISSR!

Share this post


Link to post
Share on other sites
el che vive

Contribution à la lutte pour le maintien de l’ISSR et pour sa revalorisation :

Pour les besoins de la cause, je me suis fait un peu comptable et j’ai voulu savoir si cette fameuse indemnité était aussi « rentable » que certains collègues atrabilaires semblent le penser. D’abord j’ai cherché des informations fiables sur le prix de revient réel au kilomètre pour l’utilisation de la voiture. L’automobile Club réalise ce genre d’études régulièrement. La dernière date de 2005 et est consultable sur http://www.automobileclub.org/budget/ . J’envoie en fichier joint la page la plus significative. Pour mieux illustrer mon propos, je vais prendre un cas concret :

En juin dernier, j’effectuais un remplacement dans une école située à 10 km (distance réelle) de mon domicile comme de mon école de rattachement. Le calcul de l’IA se basant sur ViaMichelin donne 6,5 km, donc l’indemnité était de 14,70 € par jour. Voici maintenant le calcul en détail : j’essaie le plus souvent de rentrer à la maison entre 12h et 14h, j’ai la chance d’habiter une petite ville, donc pas d’embouteillages, 10 minutes de trajet pour 10 km. Par conséquent les lundis, mardis, jeudis et vendredis, je faisais 4 trajets donc 40 km par jour, les samedis 20 km. Dans notre département nous avions en juin 17 jours entiers et 3 samedis travaillés.

Distance réellement parcourue dans le mois : (17 x 40 km) + (3 x 20 km) = 740 km

Considérant que le prix de revient moyen réel au km est de 0,50 € (cf. document joint ou site de l’Automobile Club), moyenne certainement très optimiste si on pense à la flambée des prix des carburants et à l’augmentation des coûts de réparation auto en 2006 qui sont bien supérieurs à l’inflation officielle), j’ai dépensé : 740 km x 0,50 € = 370 €

J’ai touché pour le mois de juin 396,40 € d’ISSR. Mon bénéfice net a donc été de 396,40 € - 370 € = 26,40 €.

Avec le nouveau calcul ne prenant pas en compte les mercredis et dimanches, j’aurais touché 293,50 €. Ma perte aurait été de 293,50 € - 370 € = -76,50 €.

Donc à partir de maintenant je vais payer pour aller travailler. Collègues remplaçants, amusez-vous à faire ce genre de calcul et vous verrez comme nous sommes privilégiés !

Autre lien intéressant pour se rendre compte qu'en réalité nous perdons déjà de l'argent : http://21.snuipp.fr/article.php3?id_article=159

prix_de_revient_au_km.doc

Share this post


Link to post
Share on other sites
TOF74

Pour confirmer les propos du che, lorsque je me déplace pour mon travail à 19 km de mon école de rattachement au regard des données de l'administration fiscale voilà ce que ça donne:

Véhicule 7CV fiscaux

0,528 x 38 km = 20,06 €

Frais de repas 4,15 €

Soit un total de 24,21 €, l'ISSR est de 19,21 €, j'en suis pour 5 €/jour pour ma poche, soit pour une semaine de remplacement 25 €.

CQFD

Alors, OUI maintien de l'ISSR !, OUI à sa revalorisation !

Share this post


Link to post
Share on other sites
ZIL57

Alors d'après votre calcul par exemple pour moi qui ce mois ci fait que des déplacement à 130 km de chez moi. Ca donne

270 bornes par jours

1080 bornes par semaines

4320 bornes dans le mois ( 16 jours de remplacement effectif )

Soit un coût de 4320*0.5=2160 euros ( j'ai meme pas compté le fait que je mange bien évidement or de chez moi chaque fois )

avec ancien barème on avait 1333 euros d'indemnité donc j'y suis déjà de 900 euros de ma poche. mais a présent on a plus que 1015 euros soit 1200 euros de ma poche.

Alors si il y en a encore qui trouvent qu'on gagne de trop faut vraiment qu'ils choisissent un poste de remplacant ou alors qu'il retourne faire des règles de 3.

Faut vraiment revoir l'ISSR, j'espère que quelque chose va se mettre en place...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Orélie_BDRS
Alors d'après votre calcul par exemple pour moi qui ce mois ci fait que des déplacement à 130 km de chez moi. Ca donne

270 bornes par jours

1080 bornes par semaines

4320 bornes dans le mois ( 16 jours de remplacement effectif )

Soit un coût de 4320*0.5=2160 euros ( j'ai meme pas compté le fait que je mange bien évidement or de chez moi chaque fois )

avec ancien barème on avait 1333 euros d'indemnité donc j'y suis déjà de 900 euros de ma poche. mais a présent on a plus que 1015 euros soit 1200 euros de ma poche.

Alors si il y en a encore qui trouvent qu'on gagne de trop faut vraiment qu'ils choisissent un poste de remplacant ou alors qu'il retourne faire des règles de 3.

Faut vraiment revoir l'ISSR, j'espère que quelque chose va se mettre en place...

270 km??? :o Mais c pas humain ça! Déjà, quand je faisais 150 km par jour pour ma 1ère année, je trouvais ça énorme... Alors là!!!! Tu m'étonnes que tu la mérites ta prime ISSR!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
ZIL57

Ouia enfin 270 bornes c'est aller-retour quand meme et je suis pas le seul a le faire je pense

Share this post


Link to post
Share on other sites
ZIL57

a oui j'oublie je compte meme pas les frais de péage qui sur un mauvais mois peuvent quand meme s'élever à 240 euros

Share this post


Link to post
Share on other sites
Elysabeth

Je n'ai pas lu tous les posts précédents (honte à moi, mais quand j'aurais le temps promis je lis)

Dans mon académie nous manifestons, ZIL BD Fractionnés mercredi devant le rectorat.

Nous sommes prêts à attendre dans nos écoles le courrier qui nous envoie en mission et ne plus répondre au portable, chez nous avant l'ouverture même de notre école de rattachement...

Mais nous ne serons pas suivis par les maîtres en place, la plupart ont compris que les frais de déplacements ne seraient payés que les jours de déplacement... n'ont pas pris l'ISSR comme l'indémnité de sujétion spéciale mais uniquement frais de déplacements.

Promis je lis bientôt les posts, mais en remplacement depuis ce matin en IME, prévenue à 8h30 pour 9h00, pas moyen de faire de photocop pour une classe dans laquelle il faut être plus qu'opérationnelle tout de suite...

Mais de quoi je me plainds ? je suis grassement payée... :cry:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Samuel

C'est super que vous passiez à l'action.

Dans quel département es-tu? Y a-t-il un collectif ou est-ce organisé par les syndicats?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zia

salut...

attention, je ne veux pas faire bondir les foules, mais je voudrais vous poser ces questions...

- les autres maitres aussi mangent... à la cantine, avec un pic nique préparé ou acheté... ils auraient donc droit aussi à des primes par journées travaillées ?

- d'autres maitres aussi font des bornes (en isere, il y a beaucoup de covoiturage, de grenoble vers bourgoin, il n'y a qu'à voir l'espace parking aux entrées d'autoroute!) et ils declarent en frais reels j'imagine... on ne choisit pas trop (je sais je suis T2) où on va !

- je veux bien tout l'argent qu'on me donnera, mais si notre ISSR est lié à notre travail et pas à son lieu, ca devrait être une prime fixe au mois par exemple, mais vu que l'ISSR depend des km, ca porte à confusion dans la tete des collegues...

je pense qu'il faudrait revaloriser les salaires de tous les PE et pas rester entre remplaçants...

+ demander des cheques resto, des meilleurs taux pour les cheques vacances (j'etais contente, mais j'ai appris que dans des boites les % sont bien plus importants !)

voila... idees en evolution...

Share this post


Link to post
Share on other sites
keyaga

je suis ok avec toi zia, il faut que ce soit explicite: une prime concernant le boulot, mais aussi une indemnité km;

perso je pouvais postuler sur un poste à 5 km de chez moi, mais qui ne m'intéressait pas trop et en plus à titre provisoire;

j'ai donc opté pour zil, à titre définitif, je l'avais déjà eu en T1 (mais titre pro et en ais);

là je suis dégoûtée, surtout parce que cela intervient en milieu d'année scolaire et que l'on a choisi nos postes en connaissance de cause!

sinon je viens du privé et le fait que l'on soit indemnisé mercredi et dimanche m'a fait bondir au début; en effet il faut expliquer pourquoi ces jours sont payés: c'est pour gonfler l'indemnité et attirer du monde; cela date d'un temps où personne ne voulait être remplaçant; en passant, chez nous, on ne se bouscule pas!

bref, ce matin mail de l'IA pour nous expliquer les changements dès janvier et de plus les remplaçants en poste sur l'année au même endroit n'auront aucune indemnité;

moi j'y suis depuis la rentrée et certainement jusqu'à la fin de l'année et si on me sucre mes indemnités (70km AR) je mordrai! non mais! dans ce cas j'aurais choisi un autre poste!

j'ajoute que la considération de bp de collègues me déçoit beaucoup; ils ne comprennent pas les indemnités que nous touchons et comme bp de gens qui ne sont pas dans le métier, sousentendent que nous sommes des sous-PE .... je ne pense pas que nous aurons du soutien de leur part....

isabelle

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zia

:cry:

bon, j'avais pas tout lu,

tellement de choses ont été dites...

mais si on est realiste (lucide et pessimiste) ce n'est ni Sarko ni Sego qui vont nous augmenter tout ça!

j'ai reçu un mot début septembre de l'IA de l'Isère:

..." Il n'est donc pas exclu, en fonction des nécessités, que vous soyez amenés à exercer sur une autre zone pour assurer des remplacements indemnisés en csq." ... "Vous ne pouvez donc limiter vos remplacements à un secteur géographique ou à un type de poste et en aucun cas opposer un refus assimilable à un abandon de poste pouvant entrainer votre radiation."

et pour finir, sortez les violons :

"la fonction de titulaire -remplaçant est une fonction exigeante et indispensable C'est en connaissant mieux ses contraintes et objectifs que vous pourrez en toute connaissance de cause assurer le meilleur service dû aux élèves."

Alors que faire ?

personnellement je ne peux pas me permettre de diminuer mon salaire (grèves, refus d'aller sur un remplacement...), et je suis assez pessimiste concernant la politique et le devenir de l'Education

:blush:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Samuel

Je suis aussi extrêmement pessimiste sur l'avenir de l'Education Nationale si on ne fait rien.

Depuis plusieurs années le gouvernement veut donner l'impression qu'il fait son possible pour l'Education Nationale, mais en vérité il multiplie les torpilles pour couler le navire.

Quelques exemples:

Sous prétexte de faire des économies, ce qui est louable, le gouvernement crée des disfonctionnements.

-Diminution des indemnités de remplacements, ce qui entrainera à moyen terme les problèmes de remplacements connus avant 1989: affectation des enseignants inexpérimentés et grande difficulté pour remplacer dans les endroits les plus reculés des départements.

-Diminution du nombre de remplaçants.

-Diminution de la formation continue ( On n'en verra les effets que dans quelques années mais cela contribue aussi à l'affaiblissement de l'EN)

-Diminution du nombre de postes devant les élèves ( nombre d'élèves par classe qui augmente)

-Diminution du nombre de postes qui ne se voient pas mais sont utiles: RASED, associations.....

-Economies de bouts de chandelles faites sur le dos des directeurs qui doivent aller chercher des documents dans les inspections, et sur le dos des écoles et des mairies quand on doit imprimer le courrier électronique ( dont le volume explose depuis qu'il ne leur coûte plus rien)

-Réintégration trop rapide d'enseignants en maladie qui ne sont pas tout à fait aptes à reprendre une classe.

Il y a aussi des cadeaux empoisonnés comme le 80%, qui est une avancée réelle à laquelle nous avions droit, mais qui sans moyens suffisants, crée aussi du disfonctionnement.

Il y a aussi du chantage au bons sentiments avec l'intégration de tous les élèves handicapés. Ce qui sans les moyens suffisants, entraine aussi des perturbations qui risquent d'aller un jour jusqu'au rejet de ces élèves par les autres parents, ou la fuite des autres élèves dans le privé.

On nous fait aussi régulièrement passer pour des incapables dans les médias: dictée de Fillon, lecture de Robien .......etc

Et je pense que j'oublie encore de nombreuses torpilles, n'hésitez pas à en rajouter.

Le principe est toujours le même:

Fout....... la M........ tout en donnant l'illusion que le gouvernement fait tout pour arranger les choses.

Tout cela est au service d'un double objectif:

- Promouvoir l'enseignement privé.

- Contraindre l'enseignement public aux mêmes règles que le privé.

Cela aboutira à un enseignement à X vitesses qui dépendra des moyens financiers des parents. Les plus pauvres auront droit aux écoles les plus "minables".

C'est maintenant qu'il faut réagir.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zia

samut,

tu as raison Samuel, je suis allée voir ton site, c'est intéressant...

du coup je suis aussi allée signer la pétition du snuipp

je le conseille aux autres...

commençons par là, mais que faire d'autre?

Me réunir pour discuter de ce qu'on peut faire ne m'emballe pas, ça aboutit à des heures de débat, et parfois une manif... (je sais c'est pessimiste et réducteur...)

Vous êtes allés voir le site de Ségolène (qui demande des idées et propositions...) peut etre que c'est une moyen qu'elle nous lise, et selon comment on tourne nos phrases, elle peut reconsidérer son discours sur les 35 h des profs (qu'est ce qu'elle nous réserve sinon...?) ... je vais aller jeter un coup d'oeil...

Parce que Sarko je n'y crois pas, mais alors PAS DU TOUT !!!!!!!

bon dimanche...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...