Jump to content

Vous connaissez les oralbums?


cocottine
 Share

Recommended Posts

J'ai enfin réussi à mettre la main sur ces fameux oralbum (pas facile à trouver soit dit en passant) ... la partie pour les petits me donne l'impression de prendre les petits pour des imbéciles et de mal parler, j'ai un peu de mal à comprendre comment ils vont pouvoir s'améliorer avec cet outil, si vous pouviez m'expliquer.

Les petits, loin d'être pris pour des imbéciles, sont simplement pris pour ce qu'ils sont, c'est à dire...des petits, qui sont aux tout débuts de la construction de leur langage oral. Car parler est une compétence qui se construit peu à peu. Les textes de l'oral destinés aux petits, dans les Oralbums, correspondent aux compétences que l'on cherche à développer chez eux, compétences qui ne sont pas encore acquises ou en voie d'acquisition.

Les objectifs visés pour les petits sont:

- l'acquisition d'un vocabulaire de 750 mots.

- la diversification des pronoms ( il, elle, ils, elles, je, tu, on).

- le renforcement du système à 3 temps qui émerge dès cet âge: présent/passé composé/futur aller.

- un travail sur les prépositions, travail en rapport avec la découverte de l'espace, les activités de motricité ( à, de, dans, sur, sous...).

Les maîtresses ( et les maîtres aussi, :glare: pardon les garçons !) qui utilisent les Oralbums chez les PS constatent:

1- une qualité d'écoute inégalée par rapport aux autres histoires qu'elles ont pu raconter ( ou lire) dans leur classe.

2- une compréhension accrue de l'histoire.

3- des progrès quelquefois spectaculaires en langage oral.

En fait, pour mieux comprendre les Oralbums, il suffit parfois de les essayer.

:smile:

Link to comment
Share on other sites

L'adaptation n'est pas terminée ( c'est un travail important car l'album est très long).

Où en es-tu, giga ?

D'autre part, pour adapter toi-même des albums, je te conseille de te référer aux ouvrages de Philippe Boisseau.

Mais je peux aussi, comme pour giga, te donner un coup de main...

Depuis la composition de ma classe a changé (Je suis passé de 20 MS et 6 PS à l'inverse) ... et j'ai donc abandonné le projet momentanément :sad: mais je m'y remets dès que je sors la tête du guidon :wink:

Encore merci pour ton aide loreleï :wub:

Link to comment
Share on other sites

L'adaptation n'est pas terminée ( c'est un travail important car l'album est très long).

Où en es-tu, giga ?

D'autre part, pour adapter toi-même des albums, je te conseille de te référer aux ouvrages de Philippe Boisseau.

Mais je peux aussi, comme pour giga, te donner un coup de main...

Depuis la composition de ma classe a changé (Je suis passé de 20 MS et 6 PS à l'inverse) ... et j'ai donc abandonné le projet momentanément :sad: mais je m'y remets dès que je sors la tête du guidon :wink:

Encore merci pour ton aide loreleï :wub:

Je t'attends donc de pied ferme ! :lol:

Link to comment
Share on other sites

Les objectifs visés pour les petits sont:

- l'acquisition d'un vocabulaire de 750 mots.

- la diversification des pronoms ( il, elle, ils, elles, je, tu, on).

- le renforcement du système à 3 temps qui émerge dès cet âge: présent/passé composé/futur aller.

- un travail sur les prépositions, travail en rapport avec la découverte de l'espace, les activités de motricité ( à, de, dans, sur, sous...).

Mais c'est complètement agrammatical, non? D'ailleurs pour la GS aussi ce n'est pas très grammatical. Ce qui fait que je trouve ces textes assez laid à lire et entendre.

Ne peut-on travailler ça dans un langage un peu plus correct?

Finalement l'étrangeté de ces textes me rebute trop pour essayer en classe je crois que je vais rester à Petit ours Brun & Co. pour mes PS et au Père-castor pour les autres...

Bon, il faut bien se rendre compte de deux choses essentielles:

1- Le langage oral EST un langage correct.

2- On ne parle pas comme on écrit.

Une troisième chose, tout de même : on peut aussi préférer Petit Ours Brun ( dont la richesse des textes n'est plus à démontrer) aux Oralbums.

Link to comment
Share on other sites

Les maîtresses ( et les maîtres aussi, :glare: pardon les garçons !) qui utilisent les Oralbums chez les PS constatent:

1- une qualité d'écoute inégalée par rapport aux autres histoires qu'elles ont pu raconter ( ou lire) dans leur classe.

2- une compréhension accrue de l'histoire.

3- des progrès quelquefois spectaculaires en langage oral.

En fait, pour mieux comprendre les Oralbums, il suffit parfois de les essayer.

:smile:

1- OUI ! OUI ! OUI !

2- OUI

3- OUI

Rien que pour la qualité d'écoute, je ne m'en passerais plus jamais.

Link to comment
Share on other sites

Quand au langage oral, si c'est si correct, je me demande alors pourquoi on nous casse les pieds avec le langage en maternelle :devil_2: ...

Parce que tous les enfants de maternelle :

- ne parlent pas

- ne parlent pas le français

- ne sont pas aussi avancés dans le langage que celui employé dans les oralbums.

Si tes élèves ne sont pas comme les miens, tant mieux pour toi. Mais ne généralise pas trop vite.

Link to comment
Share on other sites

Quand je parle d'enfants qui ne parlent pas, ce sont des enfants qui ne sont pas encore entrés dans le langage (font bien quelques sons ou plutôt des cris, mais c'est tout). Ces enfants ne comprennent pas plus le langage.

J'en ai souvent 1 par an (et ce ne sont pas toujours des TPS). Les parents ne se sont pas inquiétés : l'école va lui apprendre. D'ailleurs, on y arrive...

Quand je parle d'enfants qui ne parlent pas le français, ce sont ceux de notre communauté turque (Moselle) qui, même si les enfants sont nés en France, arrivent à l'école en ne comprenant et en ne parlant que le turc. La plupart du temps, les parents ne souhaitent pas que leurs enfants apprennent le français (même s'ils ne le disent pas si ouvertement).

J'en ai une dizaine chaque année.

Après ça, il me reste une petite dizaine d'enfants, qui francophones, ne savent pas nommer la fourchette, la veste, la pomme, l'assiette... mais qui connaissent Dora et Spiderman. Leurs phrases : "fait dodo, Tchoupi", "mam-mam fite" (Tchoupi mange des frites) et ça, c'est quand je comprends ce qu'ils disent.

Il me reste donc, 1 ou 2 enfants qui parlent à peu près correctement : ils ont à peu près le vocabulaire courant, ne répondent pas toujours par des mots, connaissent parfois le "je" et le "tu" mais ça c'est plutôt rare, tout en gardant des défauts de prononciation. Et tant pis si c'est justement la fille de l'instit qui travaille à l'élémentaire, ou la petite fille du village d'à côté qui a une dérogation parce que nous prenons les 2 ans...

Tu comprendras alors que ma priorité, ce n'est pas la langage écrit.

Et que si je dois dire "Elle ne sait pas que le loup, il a mangé sa grand mère" pour faire comprendre cette histoire, alors ça ne va pas me gêner.

Link to comment
Share on other sites

Moi qui suis largement novice en matière d'oralbum, il me semble qu'il ne faut pas s'arrêter aux livres en eux-mêmes (où effectivement la structure paraît "bizarre" !) et lire le livre de Boisseau pour comprendre tout ce qui impliqué dans la démarche :blush:

Par contre, sur Amazon, tous les oralbums n'existent pas, il faut les acheter directement chez Retz ? Et c'est vrai que c'est un coût non négligeable !

De toute façon, vous ne lisez pas que des oralbums/album en syntaxe adaptée, si ?

Link to comment
Share on other sites

Moi qui suis largement novice en matière d'oralbum, il me semble qu'il ne faut pas s'arrêter aux livres en eux-mêmes (où effectivement la structure paraît "bizarre" !) et lire le livre de Boisseau pour comprendre tout ce qui impliqué dans la démarche :blush:

Par contre, sur Amazon, tous les oralbums n'existent pas, il faut les acheter directement chez Retz ? Et c'est vrai que c'est un coût non négligeable !

De toute façon, vous ne lisez pas que des oralbums/album en syntaxe adaptée, si ?

Si tu veux te procurer des Oralbums, il suffit de les commander chez ton libraire préféré ou directement sur le site Retz.

Pour 30€, tu as une histoire déclinée en 3 niveaux différents ainsi qu'un CD audio. C'est effectivement une somme non négligeable, mais tout dépend en fait de tes priorités en matière de pédagogie. :sleep:

A terme, lorsque toute la collection aura été éditée ( elle est en cours d'édition et l'année prochaine, 4 titres sont prévus ), elle comprendra plus d'une trentaine d'Oralbums et les objectifs en matière de vocabulaire, temps, complexités, etc. auront été atteints.

A ce jour, presque tous les Oralbums ont été écrits. Il manque 1 ou 2 histoires qui permettront de mobiliser le vocabulaire restant. :wink:

Dans ma pratique de classe, il y a des moments où je raconte des histoires (Oralbums et albums rééquipés en syntaxe adaptée), c'est un travail sur le langage oral et d'autres où j'en lis ( texte de l'auteur sans changer aucun mot), c'est du domaine du langage écrit.

Link to comment
Share on other sites

tu as une histoire déclinée en 3 niveaux différents ainsi qu'on CD audio. C'est effectivement une somme non négligeable, mais tout dépend en fait de tes priorités en matière de pédagogie

Vi nous n'avons pas les même priorité, chacun sa manière de voir les choses. Je ne suis pas une bonne maîtresse sans doute selon tes critères, je m'en fiche un peu.

Par ailleurs 30 livres à 30 euros ça fait 900 euros... à ce prix là on a pas loin de 500 Petit Ours Brun :lol:

Ce qui veux dire que soit on travaille des semaines et des semaines sur le même oralbum et là c'est soulant, même pour les enfants, soit on a dévalisé une banque...

Sans vouloir être mesquine, Loreleï02 est auteur, elle touche environ 4% sur chaque vente (droit d'auteur moyen accordé par les maison d'édition) elle n'ira pas dire que son livre n'est pas over indispensable. color]

Ce que je voulais dire, c'est que si ta priorité est le langage écrit, effectivement, tu n'as que faire des Oralbums, c'est ton choix.

En revanche, si ta priorité est le langage oral, c'est pile poil l'objectif des Oralbums, justement.

(Et oui, je touche 4 % sur chaque Oralbum vendu dont je suis l'auteur, soit 4 jusqu'à présent, ce qui ne paraît tout de même pas énorme pour ce travail.)

Par ailleurs, on peut choisir, si on est intéressé bien sûr, de se constituer une collection d'école. :sleep:

Mais si on n'est pas intéressé, pas de panique: je n'irai pas chercher vos sous dans votre porte-monnaie ! :lol:

Link to comment
Share on other sites

Collection d'école déjà constituée et en bonne place en BCD...

On attend la suite :wink:

Link to comment
Share on other sites

merci pr ce post très enrichissant. je ne connaissais pas. j'ai emprunté au cddp, par chance, sans connaître, un des bouquins de P Boisseau qui concerne les 4 ans, dommage j'ai des PS mais je me dis que je trouverais bien des chapitres qui m'aideront justement à comprendre toute la démarche.

donc je reviendrai vous lire ici car j'aurai sûrement des questions ou bien je voudrais en savoir + sur vos expériences ;)

Link to comment
Share on other sites

Alors, je me posais une question...je veux travailler le langage oral avec le livre de mes mascottes, est-ce que je dois l'écrire en syntaxe adaptée ?

Link to comment
Share on other sites

Alors, je me posais une question...je veux travailler le langage oral avec le livre de mes mascottes, est-ce que je dois l'écrire en syntaxe adaptée ?

Effectivement, si tu veux travailler le langage oral, ton livre des mascottes doit être écrit en syntaxe adaptée.

Je peux te donner un coup de main, si tu veux. :smile:

Link to comment
Share on other sites

Alors, je me posais une question...je veux travailler le langage oral avec le livre de mes mascottes, est-ce que je dois l'écrire en syntaxe adaptée ?

Effectivement, si tu veux travailler le langage oral, ton livre des mascottes doit être écrit en syntaxe adaptée.

Je peux te donner un coup de main, si tu veux. :smile:

Merci, je veux bien, j'ai peur d'écrire des bêtises :blush:

Link to comment
Share on other sites

pr réécrire un album en syntaxe adaptée, il faut d'abord se fixer des objectifs sur les pronoms, sur la syntaxe elle même (s'exprimer par des phrases simples) sur les verbes d'action qui reviennent souvent si on veut introduire des mots nouveaux ou changer si on veut cibler sur des actions différentes ou sur le lexique que l'on veut faire acquérir ?

et un album peut être réécrit différemment

c'est vrai que parfois j'adapte le texte pr, je pensais, travailler sur la compréhension mais il faudrait vraiment que je fasse un vrai travail en amont sur le texte lui même afin de me fixer des objectifs plus visibles, non ?

ouuu c'est tard, mes paroles ne sont plus trop claires.. :lol:

Link to comment
Share on other sites

pr réécrire un album en syntaxe adaptée, il faut d'abord se fixer des objectifs sur les pronoms, sur la syntaxe elle même (s'exprimer par des phrases simples) sur les verbes d'action qui reviennent souvent si on veut introduire des mots nouveaux ou changer si on veut cibler sur des actions différentes ou sur le lexique que l'on veut faire acquérir ?

et un album peut être réécrit différemment

c'est vrai que parfois j'adapte le texte pr, je pensais, travailler sur la compréhension mais il faudrait vraiment que je fasse un vrai travail en amont sur le texte lui même afin de me fixer des objectifs plus visibles, non ?

ouuu c'est tard, mes paroles ne sont plus trop claires.. :lol:

C'est pas grave, j'ai compris quand même ! :wink:

Alors, oui, en effet, il est indispensable de se fixer des objectifs d'acquisition de structures syntaxiques orales, de vocabulaire adapté, de temps, de complexités à travailler pour chaque tranche d'âge ou chaque niveau de langage. Pour autant, ça ne peut pas être fait au hasard; il y a une démarche précise à suivre.

Tu trouveras tout ça détaillé dans les ouvrages de Philippe Boisseau.

:smile:

Link to comment
Share on other sites

Loreleï... Je réadapte des albums depuis 4 ans déjà et je suis rarement satisfaite du résultat :

- je suis une angoissée de nature et pas toujours disposée à me reconnaître la moindre qualité (car tout compte fait, lorsque je tombe sur le même texte réadapté par quelqu'un d'autre, j'en suis souvent pas si loin)

- je reste souvent dans le même type de phrases ce qui rend le texte un peu fade (à raconter et donc à entendre, même si mes élèves ne se plaignent de rien)

J'ai le texte de "Tchoupi est malade". Est-ce que tu pourrais y jeter un oeil et me donner quelques conseils ?

Il faut aussi pour ça avoir l'album sous la main...

Link to comment
Share on other sites

Loreleï... Je réadapte des albums depuis 4 ans déjà et je suis rarement satisfaite du résultat :

- je suis une angoissée de nature et pas toujours disposée à me reconnaître la moindre qualité (car tout compte fait, lorsque je tombe sur le même texte réadapté par quelqu'un d'autre, j'en suis souvent pas si loin)

- je reste souvent dans le même type de phrases ce qui rend le texte un peu fade (à raconter et donc à entendre, même si mes élèves ne se plaignent de rien)

J'ai le texte de "Tchoupi est malade". Est-ce que tu pourrais y jeter un oeil et me donner quelques conseils ?

Il faut aussi pour ça avoir l'album sous la main...

Oui, bien sûr, avec plaisir. Seulement, je n'ai pas l'album. :sad:

Tu peux peut-être me scanner les pages et me les envoyer en MP ?

Link to comment
Share on other sites

Oui, bien sûr, avec plaisir. Seulement, je n'ai pas l'album. :sad:

Tu peux peut-être me scanner les pages et me les envoyer en MP ?

C'est très gentil !

Je ne sais pas si j'aurai le temps de scanner tout ça, mais on va dire que je vais essayer.

Sinon, ce n'est pas grave. Il y aura d'autres occasions peut être.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour!

Je viens d'emprunter "mes poux a moi" dans le but de faire raconter l'histoire par 2 des mes éleves en difficulté a l'oral (a la fois syntaxe, vocabulaire et confiance en soi)

Avez vous deja vu ces albums exploites en Clis?

Non, mais c'est tout à fait possible si tu sens que le niveau de langage des enfants dont tu parles correspond à l'un des niveaux de langage proposé dans les Oralbums. D'ailleurs, certains Oralbums, ceux dont le vocabulaire est assez complexe, pourraient avec bonheur être exploités au CP dans le cadre du langage oral.

Pour tes élèves, n'hésite pas à faire des jeux de "cherche la page", des jeux de loto, avant de leur faire reraconter l'histoire.

Merci!

Je vais me lancer avec ton titre des jeudi. Je te tiens au courant des progres des gamins (ce sera avec un groupe de faible niveau, je compte choisir le niveau MS du coup)

Link to comment
Share on other sites

Oui, bien sûr, avec plaisir. Seulement, je n'ai pas l'album. :sad:

Tu peux peut-être me scanner les pages et me les envoyer en MP ?

C'est très gentil !

Je ne sais pas si j'aurai le temps de scanner tout ça, mais on va dire que je vais essayer.

Sinon, ce n'est pas grave. Il y aura d'autres occasions peut être.

Sinon, tu peux le faire au fur et à mesure : tu scannes quelques pages seulement, accompagnées de ton texte adapté.

Profites-en: j'ai beaucoup de temps en ce moment: j'ai attrapé la grippe ! ( alors, personne ne veut plus me voir à l'école ! :lol: ).

Link to comment
Share on other sites

Merci!

Je vais me lancer avec ton titre des jeudi. Je te tiens au courant des progres des gamins (ce sera avec un groupe de faible niveau, je compte choisir le niveau MS du coup)

Super ! Tu me diras aussi comment ils ont accueilli l'histoire. Je ne l'ai pas encore introduite dans ma classe parce que j'attends que les poux fassent leur apparition dans les cheveux de mes élèves... je les attendrais presque avec impatience ! :lol:

Link to comment
Share on other sites

hihiihi...ben justement si j'ai choisi ton histoire c'est que les poux ont debarque en force dans la classe!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Une petite question : est-ce que ça a un intérêt de travailler sur un oralbum avec un élève de 4 ans (MS) qui a un retard langagier assez important ? J'ai regardé la version "Petite Section" de mon unique Oralbum (les 3 petits cochons) et ça me paraît encore très au-dessus de ses compétences.

Alors, je pense travailler sur un album écho à la 1ere personne avec lui, mais cela a-t-il un intérêt d'essayer l'Oralbum aussi ou pas ? Si je me pose la question, c'est que je pense le faire avec tous les autres MS, et je ne voudrais pas le mettre à l'écart.

Link to comment
Share on other sites

Une petite question : est-ce que ça a un intérêt de travailler sur un oralbum avec un élève de 4 ans (MS) qui a un retard langagier assez important ? J'ai regardé la version "Petite Section" de mon unique Oralbum (les 3 petits cochons) et ça me paraît encore très au-dessus de ses compétences.

Alors, je pense travailler sur un album écho à la 1ere personne avec lui, mais cela a-t-il un intérêt d'essayer l'Oralbum aussi ou pas ? Si je me pose la question, c'est que je pense le faire avec tous les autres MS, et je ne voudrais pas le mettre à l'écart.

Oui, ça vaut le coup. Même s'il n'en est pas encore à la restitution, il peut entrer dans la compréhension de cette histoire ( niveau PS, bien sûr). N'hésite pas à expliquer les mots de vocabulaire qui te semblent hors de sa portée, comme on le voit faire ici pour des GS:

http://lem.ia02.ac-amiens.fr/video/Oralbum_M-1.wmv

:smile:

Link to comment
Share on other sites

Oui, ça vaut le coup. Même s'il n'en est pas encore à la restitution, il peut entrer dans la compréhension de cette histoire ( niveau PS, bien sûr). N'hésite pas à expliquer les mots de vocabulaire qui te semblent hors de sa portée, comme on le voit faire ici pour des GS:

http://lem.ia02.ac-amiens.fr/video/Oralbum_M-1.wmv

:smile:

Merci pour ta réponse. :smile:

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir!

je viens de lire le post car je voulais voir un peu ce qui se faisait sur les oralbums.

Je suis PES, j'ai été en observation de septembre à maintenant dans une école élémentaire, plus fait quelques séances et après les vacances de la Toussaint, je pars remplacer une autre PES qui, à son tour, part en tutorat.Je suis en MS, dans le 93, et j'ai très envie d'utiliser les oralbums!j'ai commencé à lire le bouquin de P.Boisseau, c'est vraiment intéressant;j'essaye juste encore de m'approprier la démarche pour voir comment la mettre en place concrètement pour que ce soit efficace.

Je me posais une question, qu'est ce que les albums rééquipés?on peut se les procurer?par exemple dans l'ouvrage, je vois des exemples d'albums rééquipés par telle REP ou je ne sais quoi encore.ça se présente comment concrètement?ce sont des albums autres qu'oralbums sur lesquels on aurait mis un nouvel oral "écrit" à côté de l'écriture originale?si vous pouviez m'éclaircir!!merci beaucoup.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir!

je viens de lire le post car je voulais voir un peu ce qui se faisait sur les oralbums.

Je suis PES, j'ai été en observation de septembre à maintenant dans une école élémentaire, plus fait quelques séances et après les vacances de la Toussaint, je pars remplacer une autre PES qui, à son tour, part en tutorat.Je suis en MS, dans le 93, et j'ai très envie d'utiliser les oralbums!j'ai commencé à lire le bouquin de P.Boisseau, c'est vraiment intéressant;j'essaye juste encore de m'approprier la démarche pour voir comment la mettre en place concrètement pour que ce soit efficace.

Je me posais une question, qu'est ce que les albums rééquipés?on peut se les procurer?par exemple dans l'ouvrage, je vois des exemples d'albums rééquipés par telle REP ou je ne sais quoi encore.ça se présente comment concrètement?ce sont des albums autres qu'oralbums sur lesquels on aurait mis un nouvel oral "écrit" à côté de l'écriture originale?si vous pouviez m'éclaircir!!merci beaucoup.

Les albums rééquipés sont les "ancêtres" des oralbums. Forcément, quand les oralbums n'existaient pas, il fallait bien bricoler avec les albums tels qu'ils existaient (existent). Chacun sa méthode :

- le texte "oral" écrit sur une feuille que l'on tient sur ses genoux lors du "racontage" de l'histoire (ben oui, difficile de dire la "lecture" de l'histoire, car même si on lit, on lit de l'oral donc on "raconte"). C'est ma méthode.

- le texte "oral" collé sur le texte écrit existant (c'est à mon avis plutôt discutable car on donne en exemple aux enfants, un "oral" écrit. Les oralbums contournent ce problème en écrivant le texte dans des "bulles" pour montrer que le texte est raconté)

Moi j'emploie généralement les termes de "textes en syntaxe adaptée" ce qui recouvre aussi bien des textes qui n'existent pas sous la forme d'oralbums (et n'existeront sans doute jamais) mais que l'on peut raconter à ses élèves en utilisant les images d'un album ou qui recouvre les textes des oralbums.

Toutes les histoires que je raconte à mes élèves sont en syntaxe adaptée. Si tu as d'autres questions...

Link to comment
Share on other sites

Merci Natachalala!!

mais alors, toi, pour les albums que tu as adaptés,tu t'es servie du vocabulaire, de la syntaxe etc donnés par P.Boisseau pour créer des textes oraux pertinents?Comme je ne suis là que jusqu'au 21 janvier et que je dois déjà tout mettre en place dans la classe(progression qui n'a pas été faite par l'autre PES ,idées d'activités selon les compétences, mise en place de petits projets etc),je ne me sens pas de m'atteler à une tâche aussi énorme....pourrais-tu m'en faire parvenir quelques uns(en-dehors des oralbums bien sûr)?

Je vais vraiment bien me pencher sur la question dans les jours qui viennent(merci les vacances!!)et si jamais j'ai toujours des interrogations quant à la mise en place concrète de tout ce dispositif, je reviens vers vous!!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...