Jump to content

Une maîtresse qui confisque longtemps


Rélinette

Recommended Posts

alors moi, les billes je tolère mais si elle tombent dans le couloir ou dans la classe c'est direct pour moi et ça va dans un pot sur mon bureau!!! il va être très remplis vu l'allure que prennent les choses :D certains ayant compris qu'ils n'allaient plus avoir de billes à ce rythme ont décidé d'eux mêmes de les laisser dans le couloir, j'aime bien quand ils réfléchissent :lol::lol::lol:

mais le pire du pire: LES CARTES DE CATCH !!!!!!!

vous avez vu les tenues des femmes sur ces cartes???? c'est honteux de donner ça a des enfants!!!!

quelque soit la valeur de ces cartes, pour moi, c'est à chaque enfant de gérer au mieux, je n'interviens que si les proportions deviennent énormes; vol en quantité par un élève par exemple, mais pour les petits conflits du genre "il dit qu'il a gagné mais c'est pas vrai" alors là, à eux de gérer, une petite phrase du genre "la maitresse est-elle à l'école pour règler les petits problèmes de billes?" suffit en général à les encourager à règler leurs soucis entre eux!!!

je ne sais pas si il y a une bonne façon de procéder, je crois avant tout qu'il faut faire comprendre aux élèves qu'il y a un temps pour tout et confisquer ce qui n'est pas utilisé au bon moment parait assez juste... ne pas rendre, ça se discute... les choses doivent être claires dès le début!

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 60
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Goëllette

    8

  • Rélinette

    5

  • Lison

    5

  • Aspidistra

    4

Moi, je suis encore plus affreuse : les cartes, on les a interdites l'année dernière, on a expliqué, collé un mot, fait signer aux parents... et la semaine d'après, il y en avait encore. J'ai confisqué un paquet et refusé de rendre à 16 h 30 (trop facile : on vient avec, et si on gagne, on joue toute la journée, si on perd, pas grave, la maîtresse rend à 16 h 30, on peut les rapporter le lendemain... j'appelle ça se fiche du monde, moi !).

Un gamin m'a fait un commentaire selon lequel j'étais bien capable de les prendre pour mes enfants. J'ai vu rouge, et j'ai annoncé que dorénavant, je déchirerais les cartes Pokémon.

Eh bien, ils ne m'ont pas crue. J'ai passé le lendemain 3 bonnes minutes à déchirer soigneusement toute la pile que j'ai trouvée dans la poche d'un gamin. Dès le surlendemain : plus de cartes.

Je précise que j'étais en CM2 : cette année, avec mes CP, je suis beaucoup moins méchante.

Pour ce qui est du matériel scolaire, à mon sens, on n'a pas à le confisquer sauf cas très particulier. J'ai par exemple dans mon tiroir une calculatrice qu'un certain I... s'obstine à utiliser sous la table pendant toutes les séances de calcul mental ! Maintenant, je ne la rends que pour les séances de "calcul instrumenté"...

Pour le coup de la trousse, c'est un peu louche quand même.

En tant que maman je n'aurai pas apprécié vu la fortune que ces machins coutent (je préfère que tu les garde sà l'année...). Ceci étant je les interdis aussi, en classe, comme tout jouet si j'en vois je confisque. L'an dernier mon fils a eu aussi une interdiction, dans notre dos il les a apporté quand même, se les ai fait confisquer et quand il les a récupéré il manquait les meilleures volées sur le bureau de la maitresse. Je lui ai bien sûr expliqué que c'était de sa faute et blablabla mais franchement un truc confisqué volé j'ai trouvé ça plutôt dérangeant......

Moi, ça me choque cette destruction de cartes. C'est une atteinte à la propriété privée, et ce quelle que soit la valeur marchande de l'objet. Il y a d'autre moyens me semble -t-il pour régler le problème des cartes ou des jeux en classe. Tout simplement, par exemple, aller au bout de ta première idée : confisquer .. et rendre au moment dit (qui peut être très proche de la fin de l'année.. :D

"Atteinte à la propriété privée" ? Certes, mais l'atteinte au règlement intérieur de l'école est-elle normale ? On en arrive à ce que les parents justifient l'action de leurs enfants devant les élèves. Un de mes élèves a apporté ses lunettes de soleil à l'école pour me les montrer le matin. Je l'ai vu arriver en classe avec les lunettes sur le nez, le père m'a demandé si j'avais bien demandé à son fils de prendre ses lunettes de soleil (fin octobre ! :lol: ), j'ai dit non, et vous pouvez les emporter chez vous, ce genre d'objet est interdit à l'école... Résultat : à l'heure de la récré, le gamin met ses lunettes de soleil pour sortir. Je les ai confisquées, et bien son père a plaidé sa cause le soir (normal, il est avocat), en disant que son fils avait voulu les garder, qu'il n'avait donc pas pu lui refuser !

Moi, je confisque et mets sous enveloppe les objets la première fois, avec un mot (style: ce genre d'objet doit rester à la maison), et éventuellement la deuxième. Les fois suivantes, ça va directement à la poubelle (sauf un trousseau de clés l'an dernier, je craignais que ce ne soit des clés importantes, mais en fait, c'était des clefs inutiles que "la petite avait tenu à apporter à l'école !" Mais bien sûr...)

Link to comment
Share on other sites

Moi, je suis encore plus affreuse : les cartes, on les a interdites l'année dernière, on a expliqué, collé un mot, fait signer aux parents... et la semaine d'après, il y en avait encore. J'ai confisqué un paquet et refusé de rendre à 16 h 30 (trop facile : on vient avec, et si on gagne, on joue toute la journée, si on perd, pas grave, la maîtresse rend à 16 h 30, on peut les rapporter le lendemain... j'appelle ça se fiche du monde, moi !).

Un gamin m'a fait un commentaire selon lequel j'étais bien capable de les prendre pour mes enfants. J'ai vu rouge, et j'ai annoncé que dorénavant, je déchirerais les cartes Pokémon.

Eh bien, ils ne m'ont pas crue. J'ai passé le lendemain 3 bonnes minutes à déchirer soigneusement toute la pile que j'ai trouvée dans la poche d'un gamin. Dès le surlendemain : plus de cartes.

Je précise que j'étais en CM2 : cette année, avec mes CP, je suis beaucoup moins méchante.

Pour ce qui est du matériel scolaire, à mon sens, on n'a pas à le confisquer sauf cas très particulier. J'ai par exemple dans mon tiroir une calculatrice qu'un certain I... s'obstine à utiliser sous la table pendant toutes les séances de calcul mental ! Maintenant, je ne la rends que pour les séances de "calcul instrumenté"...

Pour le coup de la trousse, c'est un peu louche quand même.

En tant que maman je n'aurai pas apprécié vu la fortune que ces machins coutent (je préfère que tu les garde sà l'année...). Ceci étant je les interdis aussi, en classe, comme tout jouet si j'en vois je confisque. L'an dernier mon fils a eu aussi une interdiction, dans notre dos il les a apporté quand même, se les ai fait confisquer et quand il les a récupéré il manquait les meilleures volées sur le bureau de la maitresse. Je lui ai bien sûr expliqué que c'était de sa faute et blablabla mais franchement un truc confisqué volé j'ai trouvé ça plutôt dérangeant......

Moi, ça me choque cette destruction de cartes. C'est une atteinte à la propriété privée, et ce quelle que soit la valeur marchande de l'objet. Il y a d'autre moyens me semble -t-il pour régler le problème des cartes ou des jeux en classe. Tout simplement, par exemple, aller au bout de ta première idée : confisquer .. et rendre au moment dit (qui peut être très proche de la fin de l'année.. :D

"Atteinte à la propriété privée" ? Certes, mais l'atteinte au règlement intérieur de l'école est-elle normale ? On en arrive à ce que les parents justifient l'action de leurs enfants devant les élèves. Un de mes élèves a apporté ses lunettes de soleil à l'école pour me les montrer le matin. Je l'ai vu arriver en classe avec les lunettes sur le nez, le père m'a demandé si j'avais bien demandé à son fils de prendre ses lunettes de soleil (fin octobre ! :lol: ), j'ai dit non, et vous pouvez les emporter chez vous, ce genre d'objet est interdit à l'école... Résultat : à l'heure de la récré, le gamin met ses lunettes de soleil pour sortir. Je les ai confisquées, et bien son père a plaidé sa cause le soir (normal, il est avocat), en disant que son fils avait vteèoulu les garder, qu'il n'avait donc pas pu lui refuser !

Moi, je confisque et mets sous enveloppe les objets la première fois, avec un mot (style: ce genre d'objet doit rester à la maison), et éventuellement la deuxième. Les fois suivantes, ça va directement à la poubelle (sauf un trousseau de clés l'an dernier, je craignais que ce ne soit des clés importantes, mais en fait, c'était des clefs inutiles que "la petite avait tenu à apporter à l'école !" Mais bien sûr...)

J'ai un jour confisqué à une élève une bague "fantaisie"...qui s'est avérée être la bague de fiançailles de sa mère :blink: ..heureusement,je ne mets pas à la poubelle.. :whistling::bleh:

Quand à la destruction je trouve ça très moyen...Si on vous confisque votre appareil photo (interdit dans certains musées)par ex,trouveriez-vous normal qu'il soit détruit? :idontno:

Link to comment
Share on other sites

Une année, lorsque j'étais directrice j'avais confisqué un tel nombre de cartes que j'en avais une pile d'environ 10 cm de haut dans mon tiroir. Il y avait un conseil d'enfants dans l'école alors je leur ai demandé ce que je devais faire. Je ne me suis jamais autant régalée que ce jour là. Je les ai laissés parler....

alors tu en donnes 3 à chaque élève de l'école, oui mais il va en rester (délégué CM2 en cours d'apprentissage de la division) et là tu ne sauras pas quoi en faire.

Alors tu montes en haut de l'école et tu les lances par la fenêtre et on les ramasse dans la cour. Oui mais on va se battre et c'est les grands qui vont tout ramasser (délégué CE1 assez lucide ma foi)

Et là, une petite fille timide déléguée CE2 sort "t'as qu'à les donner à la Croix Rouge pour les enfants qui n'en ont pas"

voté à l'unanimité. Vous auriez vu la tete de la dame de la croix rouge quand elle a vu arriver les délégués avec les cartes, c'était à mourrir de rire. Je n'ai aucune idée de ce qu'elle en a fait.

Pour l'histoire de la trousse, je trouve l'attitude de l'enseignante inadmissible, comment peut on agir de la sorte, meme si un enfant peut nous énerver en jouant avec ses affaires, il faut quand meme qu'il puisse en disposer quand il en a besoin.

Link to comment
Share on other sites

"Atteinte à la propriété privée" ? Certes, mais l'atteinte au règlement intérieur de l'école est-elle normale ? On en arrive à ce que les parents justifient l'action de leurs enfants devant les élèves. Un de mes élèves a apporté ses lunettes de soleil à l'école pour me les montrer le matin. Je l'ai vu arriver en classe avec les lunettes sur le nez, le père m'a demandé si j'avais bien demandé à son fils de prendre ses lunettes de soleil (fin octobre ! :lol: ), j'ai dit non, et vous pouvez les emporter chez vous, ce genre d'objet est interdit à l'école... Résultat : à l'heure de la récré, le gamin met ses lunettes de soleil pour sortir. Je les ai confisquées, et bien son père a plaidé sa cause le soir (normal, il est avocat), en disant que son fils avait vteèoulu les garder, qu'il n'avait donc pas pu lui refuser !

Moi, je confisque et mets sous enveloppe les objets la première fois, avec un mot (style: ce genre d'objet doit rester à la maison), et éventuellement la deuxième. Les fois suivantes, ça va directement à la poubelle (sauf un trousseau de clés l'an dernier, je craignais que ce ne soit des clés importantes, mais en fait, c'était des clefs inutiles que "la petite avait tenu à apporter à l'école !" Mais bien sûr...)

J'ai un jour confisqué à une élève une bague "fantaisie"...qui s'est avérée être la bague de fiançailles de sa mère :blink: ..heureusement,je ne mets pas à la poubelle.. :whistling::bleh:

Quand à la destruction je trouve ça très moyen...Si on vous confisque votre appareil photo (interdit dans certains musées)par ex,trouveriez-vous normal qu'il soit détruit? :idontno:

Logiquement, parce que tu sais qu'il est interdit de photographier dans un musée, tu n'apportes pas ton appareil, ou tu l'enfermes dans ton sac.

On en revient au même.

Tout ça est le résultat de deux choses :

- l'égoïsme généralisé qui fait que chacun pense d'abord à son confort et sa facilité avant de voir l'intérêt général ou l'intérêt particulier de ceux qui l'entourent

- l'accentuation du culte de l'enfant-roi à qui on ne peut rien refuser (les parents ayant eux-même été souvent des enfants-rois)

Une petite anecdote me vient à l'esprit : j'ai connu un enfant de CP qui avait pris un chéquier à la maison et distribuait les chèques à ses copains dans la cour ...

Les parents étaient furieux ... après l'école, parce qu'il manquait deux chèques à la fin de la journée !

Pourtant, si un enseignant de service n'avait pas vu le manège, ils auraient peut-être mis plusieurs jours à se rendre compte de la perte du chéquier. :blink:

Link to comment
Share on other sites

Moi, je suis encore plus affreuse : les cartes, on les a interdites l'année dernière, on a expliqué, collé un mot, fait signer aux parents... et la semaine d'après, il y en avait encore. J'ai confisqué un paquet et refusé de rendre à 16 h 30 (trop facile : on vient avec, et si on gagne, on joue toute la journée, si on perd, pas grave, la maîtresse rend à 16 h 30, on peut les rapporter le lendemain... j'appelle ça se fiche du monde, moi !).

Un gamin m'a fait un commentaire selon lequel j'étais bien capable de les prendre pour mes enfants. J'ai vu rouge, et j'ai annoncé que dorénavant, je déchirerais les cartes Pokémon.

Eh bien, ils ne m'ont pas crue. J'ai passé le lendemain 3 bonnes minutes à déchirer soigneusement toute la pile que j'ai trouvée dans la poche d'un gamin. Dès le surlendemain : plus de cartes.

Je précise que j'étais en CM2 : cette année, avec mes CP, je suis beaucoup moins méchante.

Pour ce qui est du matériel scolaire, à mon sens, on n'a pas à le confisquer sauf cas très particulier. J'ai par exemple dans mon tiroir une calculatrice qu'un certain I... s'obstine à utiliser sous la table pendant toutes les séances de calcul mental ! Maintenant, je ne la rends que pour les séances de "calcul instrumenté"...

Pour le coup de la trousse, c'est un peu louche quand même.

En tant que maman je n'aurai pas apprécié vu la fortune que ces machins coutent (je préfère que tu les garde sà l'année...). Ceci étant je les interdis aussi, en classe, comme tout jouet si j'en vois je confisque. L'an dernier mon fils a eu aussi une interdiction, dans notre dos il les a apporté quand même, se les ai fait confisquer et quand il les a récupéré il manquait les meilleures volées sur le bureau de la maitresse. Je lui ai bien sûr expliqué que c'était de sa faute et blablabla mais franchement un truc confisqué volé j'ai trouvé ça plutôt dérangeant......

Moi, ça me choque cette destruction de cartes. C'est une atteinte à la propriété privée, et ce quelle que soit la valeur marchande de l'objet. Il y a d'autre moyens me semble -t-il pour régler le problème des cartes ou des jeux en classe. Tout simplement, par exemple, aller au bout de ta première idée : confisquer .. et rendre au moment dit (qui peut être très proche de la fin de l'année.. :D

"Atteinte à la propriété privée" ? Certes, mais l'atteinte au règlement intérieur de l'école est-elle normale ? On en arrive à ce que les parents justifient l'action de leurs enfants devant les élèves. Un de mes élèves a apporté ses lunettes de soleil à l'école pour me les montrer le matin. Je l'ai vu arriver en classe avec les lunettes sur le nez, le père m'a demandé si j'avais bien demandé à son fils de prendre ses lunettes de soleil (fin octobre ! :lol: ), j'ai dit non, et vous pouvez les emporter chez vous, ce genre d'objet est interdit à l'école... Résultat : à l'heure de la récré, le gamin met ses lunettes de soleil pour sortir. Je les ai confisquées, et bien son père a plaidé sa cause le soir (normal, il est avocat), en disant que son fils avait vteèoulu les garder, qu'il n'avait donc pas pu lui refuser !

Moi, je confisque et mets sous enveloppe les objets la première fois, avec un mot (style: ce genre d'objet doit rester à la maison), et éventuellement la deuxième. Les fois suivantes, ça va directement à la poubelle (sauf un trousseau de clés l'an dernier, je craignais que ce ne soit des clés importantes, mais en fait, c'était des clefs inutiles que "la petite avait tenu à apporter à l'école !" Mais bien sûr...)

J'ai un jour confisqué à une élève une bague "fantaisie"...qui s'est avérée être la bague de fiançailles de sa mère :blink: ..heureusement,je ne mets pas à la poubelle.. :whistling::bleh:

Quand à la destruction je trouve ça très moyen...Si on vous confisque votre appareil photo (interdit dans certains musées)par ex,trouveriez-vous normal qu'il soit détruit? :idontno:

Comme les collègues, je ne sors pas mon appareil photo dans un musée si les photos sont y interdites. Si je sais qu'elle sont interdites, mais que j'en fais quand même, et qu'après une voire plusieurs sommations, je continue, il ne me semblerait pas anormal que mon appareil photo soit détruit, je l'aurais bien cherché !

Et comme je le disait dans mon message, j'ai (quand même) un peu de bon sens et je ne jetterais pas un objet de valeur. En revanche, le mi-choco, et les brillants à lèvres vont direct dans une poubelle (profonde, pour ne pas qu'ils aillent les chercher :wink: )

Link to comment
Share on other sites

Logiquement, parce que tu sais qu'il est interdit de photographier dans un musée, tu n'apportes pas ton appareil, ou tu l'enfermes dans ton sac.

On en revient au même.

Tout ça est le résultat de deux choses :

- l'égoïsme généralisé qui fait que chacun pense d'abord à son confort et sa facilité avant de voir l'intérêt général ou l'intérêt particulier de ceux qui l'entourent

- l'accentuation du culte de l'enfant-roi à qui on ne peut rien refuser (les parents ayant eux-même été souvent des enfants-rois)

Mais bien sûr,j'ai l'habitude de transgresser les interdits :devil_2::lol: ..

Quand vous "jetez" parce que l'enfant a apporté quelque chose d'interdit,êtes-vous toujours sûr(e)s qu'il s'agit de sa propriété ?

Si l'élève a "emprunté" sans trop en informer le légitime propriétaire?

Quand je confisque,je rends en général directement aux parents (ce qui me permet d'en remettre une couche sur les interdits :wink: ),pas toujours très rapidement,et sans préjuger de la valeur de la chose (d'autant que les valeurs peuvent être très subjectives :idontno: )

Mes enfants sont respectueux des règles ,j'y tiens particulièrement,mais ils ont aussi droit à l'erreur.Si cela arrive je sanctionne mais je persiste à penser que je n'ai pas à jeter...même si je n'ai pas non plus à me sentir responsable en cas de disparition sur mon bureau..

Quand au discours sur l'enfant-roi, et aux généralités de tout poil..j'hésite entre :thumbdown: et :clown: .

Link to comment
Share on other sites

Logiquement, parce que tu sais qu'il est interdit de photographier dans un musée, tu n'apportes pas ton appareil, ou tu l'enfermes dans ton sac.

On en revient au même.

Tout ça est le résultat de deux choses :

- l'égoïsme généralisé qui fait que chacun pense d'abord à son confort et sa facilité avant de voir l'intérêt général ou l'intérêt particulier de ceux qui l'entourent

- l'accentuation du culte de l'enfant-roi à qui on ne peut rien refuser (les parents ayant eux-même été souvent des enfants-rois)

Mais bien sûr,j'ai l'habitude de transgresser les interdits :devil_2::lol: ..

Quand vous "jetez" parce que l'enfant a apporté quelque chose d'interdit,êtes-vous toujours sûr(e)s qu'il s'agit de sa propriété ?

Si l'élève a "emprunté" sans trop en informer le légitime propriétaire?

Quand je confisque,je rends en général directement aux parents (ce qui me permet d'en remettre une couche sur les interdits :wink: ),pas toujours très rapidement,et sans préjuger de la valeur de la chose (d'autant que les valeurs peuvent être très subjectives :idontno: )

Mes enfants sont respectueux des règles ,j'y tiens particulièrement,mais ils ont aussi droit à l'erreur.Si cela arrive je sanctionne mais je persiste à penser que je n'ai pas à jeter...même si je n'ai pas non plus à me sentir responsable en cas de disparition sur mon bureau..

Quand au discours sur l'enfant-roi, et aux généralités de tout poil..j'hésite entre :thumbdown: et :clown: .

Il me semble qu'une fois que j'ai fait plusieurs rappels aux parents, c'est à eux de vérifier ce que les enfants emportent à l'école. Je ne les prends pas au dépourvu, ils savent. De plus, le jour où mon élève allergique à tout mangera un truc venu des poches d'un copain et fera un choc allergique, ce sera moi qui serais responsable. Idem pour les pommades et autres sticks à lèvres. Quand aux jouets, j'ai déjà vu des bagarres qui finissaient très mal pour un petit jouet apporté de la maison. En jetant les objets, ils sont déçus et ils n'apportent plus les objets auxquels ils tiennent à l'école.

Je fais des discours sur l'enfant-roi aussi, car parfois, ces pratiques sont cautionnées par les parents. Nous nous sommes fait incendier l'an dernier car fiston chéri était venu à l'école avec sa gourmette en or (mais il voulait la montrer aux copains !), et il l'a perdue. Ben c'est tant pis pour lui, et pour les parents aussi. Certains enfants prennent effectivement des choses sans le dire aux parents, mais après plusieurs rappels à l'ordre, si ça se reproduit, c'est qu'ils cautionnent ou ne font pas attention, et ce n'est pas à moi d'assumer les c...neries des parents.

Link to comment
Share on other sites

Logiquement, parce que tu sais qu'il est interdit de photographier dans un musée, tu n'apportes pas ton appareil, ou tu l'enfermes dans ton sac.

On en revient au même.

Tout ça est le résultat de deux choses :

- l'égoïsme généralisé qui fait que chacun pense d'abord à son confort et sa facilité avant de voir l'intérêt général ou l'intérêt particulier de ceux qui l'entourent

- l'accentuation du culte de l'enfant-roi à qui on ne peut rien refuser (les parents ayant eux-même été souvent des enfants-rois)

Mais bien sûr,j'ai l'habitude de transgresser les interdits :devil_2::lol: ..

Quand vous "jetez" parce que l'enfant a apporté quelque chose d'interdit,êtes-vous toujours sûr(e)s qu'il s'agit de sa propriété ?

Si l'élève a "emprunté" sans trop en informer le légitime propriétaire?

Quand je confisque,je rends en général directement aux parents (ce qui me permet d'en remettre une couche sur les interdits :wink: ),pas toujours très rapidement,et sans préjuger de la valeur de la chose (d'autant que les valeurs peuvent être très subjectives :idontno: )

Mes enfants sont respectueux des règles ,j'y tiens particulièrement,mais ils ont aussi droit à l'erreur.Si cela arrive je sanctionne mais je persiste à penser que je n'ai pas à jeter...même si je n'ai pas non plus à me sentir responsable en cas de disparition sur mon bureau..

Quand au discours sur l'enfant-roi, et aux généralités de tout poil..j'hésite entre :thumbdown: et :clown: .

Je suis contente de lire ça.

Je ne vois pas en quoi déchirer des images et ne pas être d'accord a un lien avec l'enfant-roi.

Les cartes ont un coût et une certaine valeur, mais aussi parfois une valeur sentimentale (elles ont été offertes par une copine, une grand-mère). Bien sûr, l'enfant ne respecte pas le règlement, mais est-ce une raison pour donner une solution définitive?

J'imagine qu'avec votre voiture, vous ne respectez pas non plus totalement le code de la route. Au bout de combien d'infractions minimes pourrait-on détruire votre voiture? L'exemple est débile, je sais, mais pour moi, c'est le même principe.

Et pour ma part, si après plusieurs rappels, l'enfant revient avec, je les confisque un certain temps, et généralement, ça le calme., et il réfléchit à deux fois avant de recommencer.

Link to comment
Share on other sites

Je suis contente de lire ça.

Je ne vois pas en quoi déchirer des images et ne pas être d'accord a un lien avec l'enfant-roi.

Les cartes ont un coût et une certaine valeur, mais aussi parfois une valeur sentimentale (elles ont été offertes par une copine, une grand-mère). Bien sûr, l'enfant ne respecte pas le règlement, mais est-ce une raison pour donner une solution définitive?

J'imagine qu'avec votre voiture, vous ne respectez pas non plus totalement le code de la route. Au bout de combien d'infractions minimes pourrait-on détruire votre voiture? L'exemple est débile, je sais, mais pour moi, c'est le même principe.

Et pour ma part, si après plusieurs rappels, l'enfant revient avec, je les confisque un certain temps, et généralement, ça le calme., et il réfléchit à deux fois avant de recommencer.

Et moi, je ne vois pas quand je me suis positionnée pour ou contre le fichage à la poubelle des objets.

(Je l'avoue, il m'est arrivé de retrouver des cartes lessivées dans mes vêtements au sortir de la machine à laver. Je suis confuse. :blush: )

Ma remarque est générale.

Il y a un règlement, quel qu'il soit. S'il est enfreint, il n'est pas injuste qu'il y ait la "sanction" prévue, quelle qu'elle soit.

Autrefois, les enfants essayaient tout autant d'enfreindre les règles qu'aujourd'hui.

Mais quand ils étaient pris, ils acceptaient la sanction, et surtout, ils n'étaient pas soutenus par leurs parents, ce qui facilitait beaucoup la situation.

Link to comment
Share on other sites

chez nous c'est passé au conseil d'école ce soir : " Les cartes d'échange et autres gadgets sans rapport avec l'école sont interdirs." Comme ça c'est dit et écrit!!!

Link to comment
Share on other sites

Et comme sanction, pour ceux (inévitables) qui tenteront d'enfreindre le règlement ?

Je ne suis pas adepte du "jeter tout", mais ça m'arrive, et je ne culpabilise pas du tout, ce n'est pas moi qui suis en tord, mais eux, et je le répète, je préfère ça que d'avoir la mort d'un gamin sur la conscience car il aurait mangé un bonbon auquel il est allergique.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...