Jump to content

Une maîtresse qui confisque longtemps


Rélinette

Recommended Posts

Bon j'ai signé.. Mais j'avoue être touchée par certains de vos arguments. Sauf que je suis de manière générale contre la destruction, je trouve que celà a une certaine forme de violence à laquelle je n'adhère pas, mais celà reste personnel comme vision des choses. (et je me demande si ça n'a pas un rapport avec le fait que je ne jette rien même à la maison mdr, ou si peu au grand damne des derniers copains venus m'aider à déménager mdr!!!). Disons que je ne me le permettrai pas car je suis la maîtresse, avec mes enfants ce serait peut être différent (mais le cas ne s'est jamais présenté!)

Bref je ne m'imagine pas le faire, n'aimerai pas que les maitresses de mes enfants le fasse, mais je cautionne toutes les punitions qu'elles donnent et abonde tjs dans leur sens (même si des fois je ne suis pas forcément d'accord!!) et mes enfants ne sont pas des enfants rois, même si leurs grands mères élevées autrement diraient peut être le contraire!! :D D'ailleurs c'est quoi pour vous des enfants roi? (attention pas de polémique, jsute où mettez vous les limites????? par exemple pour certaines un enfant peut choisir ses vetements, et d'autres non la limite est tenue je trouve)

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 60
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Goëllette

    8

  • Rélinette

    5

  • Lison

    5

  • Aspidistra

    4

D'ailleurs c'est quoi pour vous des enfants roi? (attention pas de polémique, jsute où mettez vous les limites????? par exemple pour certaines un enfant peut choisir ses vetements, et d'autres non la limite est tenue je trouve)

Pour moi, un enfant-roi c'est un enfant qui n'entend jamais "non" à la maison et qui pète un plomb quand on lui dit "non" à l'école (caprices, larmes).

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs c'est quoi pour vous des enfants roi? (attention pas de polémique, jsute où mettez vous les limites????? par exemple pour certaines un enfant peut choisir ses vetements, et d'autres non la limite est tenue je trouve)

Pour moi, un enfant-roi c'est un enfant qui n'entend jamais "non" à la maison et qui pète un plomb quand on lui dit "non" à l'école (caprices, larmes).

Je ne suis pas sure que tu puisses toujours associer les deux: ma fille (3ans) fait d'ENORMES caprices quand elle entend "non" à la maison ou en dehors (pas à l'école, juste quand c'est son père ou moi qui le disons). Et pourtant elle l'entend régulièrement, comme tous les gosses doivent l'entendre pour trouver des limites. Et à ce jour, nous n'avons pas encore pu trouver comment gérer ce problème... Et quand je vois le regard que certains nous jettent quand elle "explose" en public, je suis sure qu'ils pensent que c'est une enfant reine.

L'eduction est parfois difficile, pour nous comme pour les parents de nos élèves...

Link to comment
Share on other sites

L'enfant roi, c'est d'après moi un problème de société et de valeurs qui dépasse largement le cadre de la famille. Quand j'étais gamin, et pourtant ça ne me semble pas remonter si loin, il était impensable de répondre à la maitresse ou de faire des commentaires sur ce qu'elle faisait ou disait, de refuser une activité parce qu'on n'avait pas envie; c'était normal de rendre service, de dire bonjour, merci; tout le monde le faisait. Aujourd'hui, avec mes enfants, c'est bien différent. J'essaye de leur transmettre toutes ces valeurs, mais ils voient bien que ça n'est pas pareil pour tout le monde et il faut trouver les bons arguments pour faire comprendre que ce n'était pas bien de rigoler avec toute la classe quand la maitresse est tombée dans l'allée, que rendre un service à la maison ou à l'école ne doit pas nécessairement être récompensé par quelque chose, qu'ils ne pouvaient pas toujours choisir de faire ce qu'ils avaient envie... Ils comprennent, mais c'est remis en cause quotidiennement et ils essayent régulièrement de passer outre puisque les copains le font, eux; il n'y a pas de raison...

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
D'ailleurs c'est quoi pour vous des enfants roi? (attention pas de polémique, jsute où mettez vous les limites????? par exemple pour certaines un enfant peut choisir ses vetements, et d'autres non la limite est tenue je trouve)

Pour moi, un enfant-roi c'est un enfant qui n'entend jamais "non" à la maison et qui pète un plomb quand on lui dit "non" à l'école (caprices, larmes).

Ca m'agace d'entendre les instits parler d'enfants roi à tout bout de champ.

Qu'est-ce qu'on en sait qu'ils n'entendent jamais "non" à la maison ? Il y a des enfants qui entendent non à la maison, mais qui ont du mal à vivre le "non" de la collectivité. Il y a des enfants à qui on dit bien "non" mais qui vivent mal les "non" que l'on dit mal à l'école, les non qu'ils ne comprennent pas, aussi.

Cette formule "d'enfant-roi" on la colle partout, sur un ton de "ma bonne dame, rien ne va plus, tout va mal, c'est plus comme quand j'étais jeune", et je le trouve très, "café du commerce", très "donneuse de leçons" vis-à-vis des parents qui, pour la plupart, font ce qu'ils peuvent, du mieux qu'ils peuvent, pour composer entre "ne pas être trop rigide" et "ne pas être trop laxiste". C'est maintenant que j'ai des enfants que je sens à quel point la bonne mesure est difficile à trouver.

Link to comment
Share on other sites

L'enfant roi, c'est d'après moi un problème de société et de valeurs qui dépasse largement le cadre de la famille. Quand j'étais gamin, et pourtant ça ne me semble pas remonter si loin, il était impensable de répondre à la maitresse ou de faire des commentaires sur ce qu'elle faisait ou disait, de refuser une activité parce qu'on n'avait pas envie; c'était normal de rendre service, de dire bonjour, merci; tout le monde le faisait. Aujourd'hui, avec mes enfants, c'est bien différent. J'essaye de leur transmettre toutes ces valeurs, mais ils voient bien que ça n'est pas pareil pour tout le monde et il faut trouver les bons arguments pour faire comprendre que ce n'était pas bien de rigoler avec toute la classe quand la maitresse est tombée dans l'allée, que rendre un service à la maison ou à l'école ne doit pas nécessairement être récompensé par quelque chose, qu'ils ne pouvaient pas toujours choisir de faire ce qu'ils avaient envie... Ils comprennent, mais c'est remis en cause quotidiennement et ils essayent régulièrement de passer outre puisque les copains le font, eux; il n'y a pas de raison...

Tout à fait d'accord avec cette analyse.

Il me semble aussi que l'exemple donné par les éducateurs (parents ou enseignants, animateurs) est très important.

On aura beau dire "non" à son enfant, son élève, par exemple, pour manger entre les repas, ou quitter la table, être poli, ne pas couper la parole, ne pas être insolent, ne pas dire des gros mots, ..., si on ne s'applique pas à mettre en application cette consigne pour nous-même, le "non" aura valeur de "oui", au final.

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs c'est quoi pour vous des enfants roi? (attention pas de polémique, jsute où mettez vous les limites????? par exemple pour certaines un enfant peut choisir ses vetements, et d'autres non la limite est tenue je trouve)

Pour moi, un enfant-roi c'est un enfant qui n'entend jamais "non" à la maison et qui pète un plomb quand on lui dit "non" à l'école (caprices, larmes).

Ca m'agace d'entendre les instits parler d'enfants roi à tout bout de champ.

Qu'est-ce qu'on en sait qu'ils n'entendent jamais "non" à la maison ? Il y a des enfants qui entendent non à la maison, mais qui ont du mal à vivre le "non" de la collectivité. Il y a des enfants à qui on dit bien "non" mais qui vivent mal les "non" que l'on dit mal à l'école, les non qu'ils ne comprennent pas, aussi.

Cette formule "d'enfant-roi" on la colle partout, sur un ton de "ma bonne dame, rien ne va plus, tout va mal, c'est plus comme quand j'étais jeune", et je le trouve très, "café du commerce", très "donneuse de leçons" vis-à-vis des parents qui, pour la plupart, font ce qu'ils peuvent, du mieux qu'ils peuvent, pour composer entre "ne pas être trop rigide" et "ne pas être trop laxiste". C'est maintenant que j'ai des enfants que je sens à quel point la bonne mesure est difficile à trouver.

ça c'est une bonne analyse...qui me semble juste ! :wink: Bon, évidemment, on peut avoir le sentiment d'enfants pourris-gâtés en généralisant...Mais on généralise un peu facilement peut-être; je viens de fêter Noël avec tous mes neveux et nièces, ben, ils sont plus heureux par le côté fête et réunion familiale que les cadeaux reçus... :wink:

Link to comment
Share on other sites

D'ailleurs c'est quoi pour vous des enfants roi? (attention pas de polémique, jsute où mettez vous les limites????? par exemple pour certaines un enfant peut choisir ses vetements, et d'autres non la limite est tenue je trouve)

Pour moi, un enfant-roi c'est un enfant qui n'entend jamais "non" à la maison et qui pète un plomb quand on lui dit "non" à l'école (caprices, larmes).

Ca m'agace d'entendre les instits parler d'enfants roi à tout bout de champ.

Qu'est-ce qu'on en sait qu'ils n'entendent jamais "non" à la maison ? Il y a des enfants qui entendent non à la maison, mais qui ont du mal à vivre le "non" de la collectivité. Il y a des enfants à qui on dit bien "non" mais qui vivent mal les "non" que l'on dit mal à l'école, les non qu'ils ne comprennent pas, aussi.

Cette formule "d'enfant-roi" on la colle partout, sur un ton de "ma bonne dame, rien ne va plus, tout va mal, c'est plus comme quand j'étais jeune", et je le trouve très, "café du commerce", très "donneuse de leçons" vis-à-vis des parents qui, pour la plupart, font ce qu'ils peuvent, du mieux qu'ils peuvent, pour composer entre "ne pas être trop rigide" et "ne pas être trop laxiste". C'est maintenant que j'ai des enfants que je sens à quel point la bonne mesure est difficile à trouver.

ça c'est une bonne analyse...qui me semble juste ! :wink: Bon, évidemment, on peut avoir le sentiment d'enfants pourris-gâtés en généralisant...Mais on généralise un peu facilement peut-être; je viens de fêter Noël avec tous mes neveux et nièces, ben, ils sont plus heureux par le côté fête et réunion familiale que les cadeaux reçus... :wink:

Attention, je n'ai JAMAIS dit qu'un enfant qui n'accepte pas le "non" à l'école est un enfant-roi :wink:

Link to comment
Share on other sites

  • 9 years later...

Bonjour

 

Pour ce qui est de mon cas ma fille s'est fait confisqué des tokidoki (elle avait la collec complète) mais elle a eut la bonne idée d'en amener à l'école derrière mon dos et les prêter aux camarades.Quand ils ont été rendu ils ont été posés sur la table et direct la maitresse a punis ma fille et lui a confisqué.Dernier jour que ma fille venait en classe (fin d'année) la maitresse n'a pas voulu rendre les tokidoki avec un NON catégorique au nez de ma fille .Ma fille a passé une année épouvantable avec une maitresse en permanance sur le dos de ma fille a la moindre faille les punitions tombaient ; toujours sur son dos ! Ma fille a été victime de racket à l'ecole elle n'a jamais récupérer ses affaires . Une année scolaire déplorable ou j'ai du changer ma fille d'école pour l'année prochaine.Mais en attendant c'est les jouets personnels de ma fille qu'elle  a garder et ne veut pas rendre.😒

Link to comment
Share on other sites

C'est pour cela que les jouets et bijoux sont interdits dans mon école.

Nos élèves se contentent du matériel de l'école et de leur imagination.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...