Jump to content
Sign in to follow this  
florianna

L'enseignant à en décalage par rapport à la réalité ???

Recommended Posts

pepite100
C'est un peu comme "tous les banquiers et les assureurs sont des voleurs", "tous les politiques sont corrompus" (euh quoi que là.... :D ) ou "les flics sont payés au nombre de contraventions qu'ils mettent" "les agents des impots ils sont là pour nous piquer notre fric" "les fonctionnaires des administrations ce sont des fainéants"... ce sont des images qu'il va être difficile d'enlever de l'esprit des gens, parce que en général on se souvient plus facilement des mauvaises expériences qu'on a eu que des bonnes et ce sont celles là qui construisent nos à prioris....

Ce qui a peut-être gêné certains c'est que ces propos venait d'une personne qui a tenté d'être professeur des écoles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi
Je les vénère. :angel_not:

Cela me conviendrait assez d'être appelé "vénérable maître"... :whistling::lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
flitch
Je les vénère. :angel_not:

Cela me conviendrait assez d'être appelé "vénérable maître"... :whistling::lol:

Il faut avoir atteint un âge canonique pour prétendre à ce titre ultime. ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
steph.stephy3

C'est une chieuse, je persiste et signe.

Que l'on m'épargne d'avoir un tel parent d'élève un jour, qui doit revérifier chaque petit détail de chaque leçon, correction, aigrie d'avoir loupé le concours.... Quelle année d'enfer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
3) En déscolarisant ton enfant, n'oublie pas que toi aussi tu es tenue de faire le programme.

Loin de moi de faire ma casse-pied mais ce point là est faux :bleh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kokoyaya

Ben sur quoi sont évalués les enfants qui sont visités/inspectés si ce n'est sur les programmes ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
tit

Avant , l'enseignement n'avait pas pour mission de faire réussir le plus grand nombre possible d'enfants....

Avant, on n'enseignait pas à l'école primaire les langues, le sport, les arts plastiques, la musique, la culture humaniste, l'éducation à la citoyenneté..... comme on le fait maintenant...

Avant, on ne cherchait pas à développer autant la compréhension, l'esprit critique, l'accés à la culture, l'épanouissement.

Avant, on ne demandait pas aux enseignants de cibler leurs objectifs, de différencier, de faire des projets, d'interesser les élèves, de différencier selon leurs niveaux.

Avant, il n'y avait pas beaucoup d'enfants de milieux sociaux défavorisée qui réussissaient comme maintenant...

Ceux qui font des comparaisons sont aveugles, sourds et ne se rendent pas compte à quel point l'école d'aujourd'hui est formidable....sauf si on juge une école aux résultats orthographiques des élèves.

Pour ma part, je suis fière de voir le grand nombre d'enfants qui sortent de milieux modestes et qui réussissent à l'école.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lilaille

Et ben moi j epeux dire que mes 3 enfants ont eu des PE bien, d'autres formidables... Le pire a été un PE2 en SR de 3 semaines... Mais sinon je trouve l'école pas parfaite mais je préfère qu'elle soit faite par qqn d'autre que moi à mes enfants... Pourtant je veux être PE et j'ai râté ! Vous avez pas vu les derniers épisodes de desperate Housewives saison 6... Gaby doit faire les leçons à sa fille :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest vudici
Avant , l'enseignement n'avait pas pour mission de faire réussir le plus grand nombre possible d'enfants....

Ah, bon?

Avant, on n'enseignait pas à l'école primaire les langues, le sport, les arts plastiques, la musique, la culture humaniste, l'éducation à la citoyenneté..... comme on le fait maintenant...

Les langues, chez nous,oui (4 h de néerlandais par semaine à partir du CE2 pour moi dans les années 70, matière obligatoire, bien sûr), le sport, ça n'a pas changé: 2h. Les arts plastiques et la musique, on en avait plus. La culture humaniste ... je ne sais pas ce que vous entendez par là, ça ne découle pas de tout le reste? L'éducation à la citoyenneté, on n'a pas.

Avant, on ne cherchait pas à développer autant la compréhension, l'esprit critique, l'accés à la culture, l'épanouissement.

Qu'est-ce qui te permet d'affirmer cela?

Avant, on ne demandait pas aux enseignants de cibler leurs objectifs,

Si

de différencier,

En effet, moins.

de faire des projets,

Ça, c'est sûr.

d'interesser les élèves,

Tiens, donc?

de différencier selon leurs niveaux.

En effet, on avait plus recours au redoublement pour faire des groupes homogènes.

Avant, il n'y avait pas beaucoup d'enfants de milieux sociaux défavorisée qui réussissaient comme maintenant...

Ça, c'est clairement faux et démontré par les statistiques: la proportion d'enfants de milieu socio-culturel défavorisé réussissant des études supérieure de haut niveau est inférieure à ce qu'elle était en 1970.

Ceux qui font des comparaisons sont aveugles, sourds et ne se rendent pas compte à quel point l'école d'aujourd'hui est formidable....sauf si on juge une école aux résultats orthographiques des élèves.

Pour ma part, je suis fière de voir le grand nombre d'enfants qui sortent de milieux modestes et qui réussissent à l'école.

Pour ma part, je voudrais qu'il y en ai plus...mais je n'ai pas trouvé de remède miracle...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
Ben sur quoi sont évalués les enfants qui sont visités/inspectés si ce n'est sur les programmes ?

Les enfants n'ont pas à être évalués. C'est l'instruction qui doit l'être... et cela doit se faire en respectant les choix pédagogiques et éducatifs des parents qui n'ont pas à suivre ceux de l'EN.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kokoyaya

J'ai vraiment du mal à comprendre : tu peux enseigner à ton enfant que le moustachu teuton était un grand homme, que Darwin avait trop fumé avant d'écrire sa théorie, que 1+1=74 et on n'a rien à te dire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
J'ai vraiment du mal à comprendre : tu peux enseigner à ton enfant que le moustachu teuton était un grand homme, que Darwin avait trop fumé avant d'écrire sa théorie, que 1+1=74 et on n'a rien à te dire ?

:blink: :blink: :lol: :lol: :lol: Je n'avais jamais pensé qu'on puisse interpréter la loi en ce sens :lol: :lol: :lol: Donc non, c'est pas ça :bleh: L'instruction au sein de la famille est libre, ça ne veut pas dire que tu peux faire n'importe quoi. Ca veut dire que je peux choisir - par exemple - de ne pas avoir de supports écrits, de donner le temps à mon enfant de lire quand il est prêt, de choisir d'étudier les sumériens plus longtemps que les grecs, de choisir Montessori, Freinet ou rien du tout pour m'appuyer etc. Seule obligation : à 16 ans, l'enfant non scolarisé doit maitriser les compétences du socle commun. Difficile donc, en revanche, pour les inspecteurs de débarquer avec des tests écrits scolaires standardisés et de demander aux enfants de les remplir... puisque ça ne correspond pas forcément à la réalité de l'instruction de l'enfant :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kokoyaya

Si tu es censé maîtriser les compétences du socle commun, il y a quand même un certain cadre, ça rassure un minimum :)

(oui, j'adore pousser dans l'absurde pour voir jusqu'où tiennent les arguments :D)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
Si tu es censé maîtriser les compétences du socle commun, il y a quand même un certain cadre, ça rassure un minimum :)

(oui, j'adore pousser dans l'absurde pour voir jusqu'où tiennent les arguments :D)

Sauf que les compétences du socle commun, n'importe quel gosse finira par y arriver avec ou sans programme ianch! Mes enfants "maitrisent" des tas de choses sans que j'aie fait grand chose pour... bon, y'en a d'autres aussi qui ne sont pas maitrisées :angel_not:

Mais bref :sleep:

Share this post


Link to post
Share on other sites
gihem
Avant, il n'y avait pas beaucoup d'enfants de milieux sociaux défavorisée qui réussissaient comme maintenant...

Ça, c'est clairement faux et démontré par les statistiques: la proportion d'enfants de milieu socio-culturel défavorisé réussissant des études supérieure de haut niveau est inférieure à ce qu'elle était en 1970.

Tu peux mettre un lien ou donner les références d'une étude accréditant ce que tu avances, stp? :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites
barbotinne
Sauf que les compétences du socle commun, n'importe quel gosse finira par y arriver avec ou sans programme ianch!

Ben certains de mes élèves partiront à 16 ans de l'école sans la totalité des compétences du socle commun.... donc non n'importe quel gosse ne finira pas par y arriver.... et c'est pas faute de tout faire pour qu'ils y arrivent et de me donner au maximum.... :cry: Mais par contre moi je suis bien contente de ne pas avoir trop de programme ch... à suivre et d'être plus "libre" :lol:

Je dirais que n'importe quel gamin qui est dans un groupe de 3-4 enfants avec un adulte pour ce groupe pour leur enseigner (quelle que soit la méthose d'ensiegnement choisie hein ) et une liberté totale de mouvement, de pédagogie, de supports, de rythme de travail, d'horaires, peut arriver à avoir les compétences du socle commun...

Sinon moi en vous lisant du coup j'ai des idées....

ATTENTION MODE IRONIQUE ENTAME...

1- formons tous les parents plutôt que tous les enfants, faisons en sorte que pour être parent il faille un diplome avec des coméptences de français, etc.. bref la totalité du programme jusqu'au lycée... et si plus de 10 fautes à la dictée, ben interdiction d'enfanter... Bon point : les enseignants servent quand même à quelque chose, on change juste de public... :D

2- On oblige dans chaque famille à ce qu'un adulte reste à la maison pour enseigner à ses enfants. Points positifs : les enfants ont un super niveau scolaire et en plus le chomage diminue vu que juste une personne sur 2 n'a à chercher un emploi :lol:

3- on remet une espèce de service militaire ou civique, mais en structure en collectivité obligatoirement, à 16 ans à la fin de l'instruction obligatoire, comme ça pendant 1 an ils travaillent toute la partie des sports co et des compétences civiques. Point positif : le parent enseignant peut enfin souffler un peu :D

MODE IRONIQUE OFF

Oui bon ok je sors... :sleep:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba

Barbotinne :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi
1- formons tous les parents plutôt que tous les enfants, faisons en sorte que pour être parent il faille un diplome avec des coméptences de français, etc.. bref la totalité du programme jusqu'au lycée... et si plus de 10 fautes à la dictée, ben interdiction d'enfanter... Bon point : les enseignants servent quand même à quelque chose, on change juste de public... :D

2- On oblige dans chaque famille à ce qu'un adulte reste à la maison pour enseigner à ses enfants. Points positifs : les enfants ont un super niveau scolaire et en plus le chomage diminue vu que juste une personne sur 2 n'a à chercher un emploi :lol:

3- on remet une espèce de service militaire ou civique, mais en structure en collectivité obligatoirement, à 16 ans à la fin de l'instruction obligatoire, comme ça pendant 1 an ils travaillent toute la partie des sports co et des compétences civiques. Point positif : le parent enseignant peut enfin souffler un peu :D

Il est bien ton programme et pratiquement applicable en l'état.

Quelques adaptations pratiques et il ne reste plus qu'à le faire valider par l'Assemblée Nationale.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kokoyaya

Vous proposez une prime à la casse pour les remplacements de parents ? Remarquez, ça peut aussi marcher pour certains enseignants :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mariama
1- formons tous les parents plutôt que tous les enfants, faisons en sorte que pour être parent il faille un diplome avec des coméptences de français, etc.. bref la totalité du programme jusqu'au lycée... et si plus de 10 fautes à la dictée, ben interdiction d'enfanter... Bon point : les enseignants servent quand même à quelque chose, on change juste de public... :D

2- On oblige dans chaque famille à ce qu'un adulte reste à la maison pour enseigner à ses enfants. Points positifs : les enfants ont un super niveau scolaire et en plus le chomage diminue vu que juste une personne sur 2 n'a à chercher un emploi :lol:

3- on remet une espèce de service militaire ou civique, mais en structure en collectivité obligatoirement, à 16 ans à la fin de l'instruction obligatoire, comme ça pendant 1 an ils travaillent toute la partie des sports co et des compétences civiques. Point positif : le parent enseignant peut enfin souffler un peu :D

Il est bien ton programme et pratiquement applicable en l'état.

Quelques adaptions pratiques et il ne reste plus qu'à le faire valider par l'Assemblée Nationale.

Inutile de passer une loi pour les points 1 et 2 : la chose est quasiment passée dans les pensées par d'autres voies et c'est bien plus efficace comme ça. Combien de fois on entend qu'un tel ou un tel ne "mérite" pas d'avoir des enfants (pas seulement de la part des enseignants, je le dis tout de suite, mais aussi d'autres parents, sans parler des politiques sur le credo "parents démissionnaires qu'il faudrait coffrer") ou encore lorqu'on passe un entretien pour un job et qu'on entend "mais madame, vous demandez un tel montant (salaire) alors que vous êtes femme et mère de famille?? " (chose que les gens n'osaient pas dire il y a dix ans, même si on n'en pensait pas moins).

Pour le point 3 en revanche, il y a encore un peu de chemin à faire : certes toutes ces associations et ces entreprises de "soutien" à qui on sous-traite des missions de l'école ont encore du mal à trouver des bénévoles, mais l'idée est là.

Finalement c'est vrai que l'école est le reflet de notre société présente et à venir.

M. Maman pas prof (qui n'a pas tenté de le devenir non plus)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette
M. Maman pas prof (qui n'a pas tenté de le devenir non plus)

Il y en a au moins une de sensée parmi nous !

Share this post


Link to post
Share on other sites
aurelie1209

On apprend la vie à l'école aussi... On se fait des amis... On a des frustrations, des échecs, des réussites... Quel dommage d'enfermer son enfant entre quatre murs, quelle quantité incroyable d'expériences il va rater...

J'aurai énormément de choses à dire, mais l'étroitesse dont tu fais preuve en mettant absolument tous les enseignants dans le même sac me "coupe la chique". Donc...

Comme dit plus haut : passe le concours et viens donc sauver l'éducation nationale, je pense qu'il est temps que des esprits éclairés comme toi viennent sauver les élèves des griffes d'enseignants incompétents comme nous...

Sur ce !

Share this post


Link to post
Share on other sites
aurelie1209

dixit florianna sur post " entraide des mamans" :

Mes points faibles : les maths et les sciences

mes points forts : l'anglais et le français

le reste : c'est moyen.

Ils en ont de la chance tes enfants en t' ayant pour enseignante...

Share this post


Link to post
Share on other sites
winnaurelie

En attendant, elle lâche une bombe, en fout plein la tête à nous, pauvres instits que nous sommes... et aucune réponse!!!

Bravo madame, quelle belle leçon de vie à apprendre à vos enfants, un très beau sujet pour l'instruction civique et morale; "Courage, fuyons"!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
On apprend la vie à l'école aussi... On se fait des amis... On a des frustrations, des échecs, des réussites... Quel dommage d'enfermer son enfant entre quatre murs, quelle quantité incroyable d'expériences il va rater...

On apprend la vie en vivant aussi... On se fait des amis de tous les âges, de toutes les culture... On a des frustrations, des échecs, des réussites. Quel dommage d'enfermer son enfant entre 4 murs dans une salle de classe,quelle quantité incroyable d'expériences il va rater...

Désolée, je n'ai pas résisté :blush::lol::bleh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
aurelie1209

Super ton blog betba.... mais étrangement je ne suis pas sûre que cela se passe comme ça pour tous les enfants descolarisés!

Après chacun son avis, moi je suis POUR l'école, même si c'est vrai que certains instits... ! Mais ton aventure m'intéresse et j'ai plein de questions! Comment faites-vous pour que les enfants ne soient pas tout le temps avec vous ? Et à l'adolescence ? Quand ils n'auront qu'une envie, s'éloigner de leurs parents ?

Comment donnez-vous l'espace de libertés dont ont besoin les enfants ? A l'école, ils sortent du cadre familial, c'est en s'éloignant de ses parents que l'on grandit peu à peu... tout en gardant à l'esprit cette sécurité que peut représenter le cadre familial. C'est beau de faire plein de choses en famille, mais comment se préserve l'individualité de chacun ?

J'ai une question peut être un peu indiscrète, ne me réponds pas si ça me regarde pas, mais travailles- tu en même temps à côté ? Ou te concentres -tu sur l'instruction de tes enfants ?

Sinon, ne penses -tu pas qu'il y a des intérêts à aller à l'école ? Même pas un peu ?

Ne penses -tu pas qu'il est possible d'offrir les deux pôles à son enfant ?

Je ne veux surtout pas aller contre ton avis, je respecte tout à fait surtout que c'est dit avec humour et intelligence pas comme certaines... mais bon, je suis instit, j'aime l'école, j'aime tout ce qu'elle peut apporter, même s'il est vrai que cela dépend des enseignants...

Biz à toi et bon vent ! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi
même s'il est vrai que cela dépend des enseignants...

Et sutout de certains congénères...

Share this post


Link to post
Share on other sites
pseudoval
même s'il est vrai que cela dépend des enseignants...

Et sutout de certains congénères...

Sans oublier ce que les cons génèrent.... :lol:

Bon elle est facile,je sais,

mais je n'ai pas pu m'en empêcher,sans viser personne,juste pour l'amour du jeu de mots,hei,?

:sort:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Betba
Super ton blog betba.... mais étrangement je ne suis pas sûre que cela se passe comme ça pour tous les enfants descolarisés!

Après chacun son avis, moi je suis POUR l'école, même si c'est vrai que certains instits... ! Mais ton aventure m'intéresse et j'ai plein de questions! Comment faites-vous pour que les enfants ne soient pas tout le temps avec vous ? Et à l'adolescence ? Quand ils n'auront qu'une envie, s'éloigner de leurs parents ?

Comment donnez-vous l'espace de libertés dont ont besoin les enfants ? A l'école, ils sortent du cadre familial, c'est en s'éloignant de ses parents que l'on grandit peu à peu... tout en gardant à l'esprit cette sécurité que peut représenter le cadre familial. C'est beau de faire plein de choses en famille, mais comment se préserve l'individualité de chacun ?

J'ai une question peut être un peu indiscrète, ne me réponds pas si ça me regarde pas, mais travailles- tu en même temps à côté ? Ou te concentres -tu sur l'instruction de tes enfants ?

Sinon, ne penses -tu pas qu'il y a des intérêts à aller à l'école ? Même pas un peu ?

Ne penses -tu pas qu'il est possible d'offrir les deux pôles à son enfant ?

Je ne veux surtout pas aller contre ton avis, je respecte tout à fait surtout que c'est dit avec humour et intelligence pas comme certaines... mais bon, je suis instit, j'aime l'école, j'aime tout ce qu'elle peut apporter, même s'il est vrai que cela dépend des enseignants...

Biz à toi et bon vent ! ;)

Nan mais c'était pour me marrer hein, ma réponse!

Sinon, dans l'ordre :

- mes enfants ne sont pas tout le temps avec moi (je ne tiendrais pas :lol: ) : la petite va à la garderie une fois par semaine une journée entière et le même jour, les deux grands ont des activités et sont absents de la maison de 8h30 à 19h00 (j'ai donc une journée entière pour moi toute seule!). Ils vont chez des copains sans moi, ils vont - surtout ma fille ainée - au café des enfants qui a ouvert dans ma rue (oui, oui, j'ai de la chance) sans moi (hier ma fille a participé à la commémoration des 20 ans de la convention des droits de l'enfant sans moi, avec une animatrice du café, là elle a eu un atelier photo et est actuellement au "conseil d'enfants" etc.). Même quand ils sont à la maison, elle est suffisamment grande pour que nous ne soyons pas les uns sur les autres et donc il se passe souvent plusieurs heures sans que nous nous voyions (doute sur ma conjugaison :cry: ).

Mais ceci dit, j'aime la compagnie de mes enfants et je crois qu'ils aiment bien la mienne :smile:

Chaque enfant a ses activités et ses amis propres.

- je travaille mais je ne suis pas salariée. En plus de l'instruction de mes enfants donc, je suis responsable de deux associations et je suis en 4ème année de doctorat. je suis donc bien occupée. Mais je garde plein de temps pour moi, je vais au ciné, je lis etc.

- je vois plein d'intérêts à l'école, si, si. Ca ne convient pas à notre mode de vie actuel, c'est tout, mais l'école n'est pas une interdiction pour mes enfants, ils savent ce que c'est, on en parle etc. S'ils ont envie d'aller à l'école, ils iront. je n'ai pas fait ce choix contre l'école. C'est juste une option différente.

Ma fille parle d'aller au lycée... mais elle ne veut pas entendre parler du collège. Bref, on verra bien.

Et ça n'est pas parce que je n'y mets pas mes enfants que je trouve l'école inutile ou nulle ou je ne sais quoi. Je suis contente de pouvoir offrir à mes enfants une vie différente, avec des voyages, du temps pour jouer, pour rêver, pour discuter, pour travailler (un peu de temps en temps quand-même!). Mais je suis trés loin d'être bornée sur le sujet.

Et au demeurant, ça ne me dérange pas qu'on ne soit pas d'accord avec moi - si c'était le cas :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites
dhaiphi
Sans oublier ce que les cons génèrent.... :lol:

des cons... la plupart du temps. :whistling:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.
Sign in to follow this  

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...