Jump to content
pseudoisa

CP méthode Globale ou syllabique ?

Recommended Posts

lanyana

Merci Archilecture pour tes idées !

Share this post


Link to post
Share on other sites
titebouillotte

Je fais à peu près pareil aussi... j'aime bien passer un peu de temps à leur faire observer ce qui se passe avec la bouche, dans la bouche, la gorge,... pour qu'ils différencient les sons et soient à l'écoute de leur instrument vocal... et souvent ça explique le geste BM ;)

J'aime aussi l'idée de la méthode de Taoki de donner un thème et dans ce thème parce qu'on va au marché, dans un magasin de jouets,... trouver des objets que l'on peut y trouver avec le son étudié... ça diversifie le vocabulaire!

Share this post


Link to post
Share on other sites
mamancendrillon

Oui, je fais comme Archilecture, la course aux syllabes 30' par élève 2 fois par semaine. je ne note pas de crainte de ne pas savoir, au contraire, il y a un silence impressionnant pendant l'exo, je mets une trentaine de syllabes en commençant par les plus faciles pour que les scores grimpent, et c'est le cas! Certains bons élèves lisent tout et en moins de 30' donc maintenant je mets des mots de 2 syllabes en plus!

Share this post


Link to post
Share on other sites
nageuse

je reviens vers vous...

j'essaie de faire ma progression en phono à partir de Borel Maisonny et je n'y arrive pas..

Pour l'instant, les élèves ont vu sur la période les sons a,i,o,u,e,m,p

j'ai bien trouvé la progression de Borel-Maisonny, mais je ne sais pas combien de séances il faut faire sur chaque son

j'ai 30min d'atelier phono/code par jour par groupe de 9 élèves, puis une plage de 30min en autonomie pour mes élèves pour qu'ils fassent des fiches de réinvestissement.

je pensais faire 1 séance = 2 voyelles au début, puis une séance par son pour les lettres sons : l,m,r et p (déjà vu)

ensuite, je pensais faire deux séances par son, mais, avec une période de "retard", j'ai l'impression que je n'arriverai jamais à voir la majorité des sons avec Borel Maisonny avant le retour de la titulaire

Du coup, je me demande si je peux faire 1,5 séance sur le même son, et fin de la 2ème leçon sur les particularités (type lettres muettes finales, est, les/des/mes, un/une...) (ce qui me permettrait de finir tous les sons "basiques" d'ici la fin de la période 3)

ou alors, est e que je peux faire un son par jour ? (étant donné que le manuel reprend les sons vus précédemment dans chaque page)

J'ai essayé d'être claire...si quelqu'un peut me conseiller ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

À cette période de l'année, vous pouvez envisager deux pages par jour, peut-être même trois, si vous voyez que les élèves suivent bien. Peut-être pouvez-vous aussi maintenant ne plus travailler par petits groupes et résoudre une partie du problème en faisant travailler ensemble la classe entière (envisagez peut-être l'écriture au tableau pour que tous les enfants se sentent concernés, dans un premier temps).

C'est à vous de voir si vos élèves sont maintenant assez dégourdis pour pouvoir envisager une nouvelle lettre par jour. C'est un rythme assez rapide qui ne pourra peut-être pas être suivi par tous.

Paradoxalement, il vaut mieux parfois présenter deux ou trois nouvelles lettres d'un coup, mais les travailler toutes trois pendant deux ou trois jours que ne présenter qu'une seule lettre le lundi et "l'abandonner" au profit d'une autre le mardi, même si comme vous le dites, elle sera forcément revue dans les jours suivants.

Share this post


Link to post
Share on other sites
nageuse

merci pour cet avis !

si quelqu'un d'autre veut me conseiller, n'hésitez pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
mamancendrillon

Je ne sais pas si ça va t'aider mais voilà comment je vais procéder pour cette seconde période sachant que j'ai les alphas et BM depuis la rentrée. Nous avons fait toute la première période sur les sons simples a,é, i/y, o, u, f, l, m, n, r, s, v, z, b, d, c, p, t, g. Nous avons travaillé sur tous ces sons à l'oral, en encodage (loto des alphas) et en dictée et en lecture. Mes élèves sont tous capables de lire assez vite des syllabes simples CV ou VC, de lire des petits mots réguliers (plus ou moins vite pour certains). Pour l'instant, je n'ai donné que des fiches sons sur les voyelles, donc pour la seconde période, je vais leur donner une fiche son sur les consonnes tous les deux jours sachant que je mets 2 consonnes par fiche (ex fiche 1 avec f et l) il s'agira donc de révisions, d'entrainement à un déchiffrage automatisé. En parallèle, je les lance sur plus de mots à lire vite, et on commence les phrases pour aller vers des toutes petites histoires. Ce faisant, je maintiens l'entrainement sur la syllabique tout en amorçant la lecture de phrases et en travaillant sur la compréhension de ce qui est lu. En tous cas, voilà, je n'aborderai (sur fiche et en apprentissage réel) les sons complexes qu'en période 3. D'ici là, j'espère les avoir tous amenés vers un déchiffrage automatisé.

Donc pour revenir à la seconde période, 2 sons consonnes en même temps sur deux jours avec jour 1 manip orale et avec les alphas ou images et jour 2 avec exos d'application et le lundi soir et le jeudi soir une fiche son avec syllabes, mots, petite phrase à relire à la maison.

voilà!

Share this post


Link to post
Share on other sites
chatnoir

Bonjour ! Je relance cette discussion au sujet des manuels de lecture syllabique. Depuis 8 ans, j'ai eu : Léo et Léa pendant 4 ans, puis Lecture tout terrain (Bordas) pendant 4 ans également. J'aime beaucoup Lecture tout terrain qui est un manuel apparemment peu répandu car j'en entends rarement parler, il est très très efficace mais je l'ai depuis déjà 4 ans et l'année prochaine, je souhaite changer de manuel (non de méthode !) car une certaine lassitude se fait sentir lorsqu'on utilise la même méthode depuis quelques années. Mais, aucun manuel ne me semble idéal...

- Taoki, le plus utilisé, comporte des phrases très tirées par les cheveux en début d'année (ce qui est aussi le cas de léo et Léa), comme "il est sans or" par exemple ; le cahier d'exercices n° 2 est également trop dense à mon goût car à partir de janvier, je propose à mes élèves des lectures d'albums avec exercices de compréhension et je tiens à cette liberté.

- A coup sûr ne me paraît pas très motivant.

- Bulle me semble difficile en début d'année : beaucoup de phrases constituées de sons non encore appris, et surtout les syllabes inversées sont apprises tout de suite, ra et ar, la et al,... Le cahier d'exercices est intéressant pour l'étude du code, mais il n'y a pas du tout d'écriture. Cependant, c'est un des manuels qui me tenteraient le plus.

Je sais que l'heure du choix n'est pas encore venue mais je trouve qu'il manque LE manuel idéal de la méthode syllabique, qui serait pour moi un manuel ayant :

- des personnages sympas et des histoires motivantes liées à la vie de la classe (comme Ludo du classeur Ecrire avec Ludo) ;

- une progression des sons inspirée des alphas et de Borel-Maisonny ;

- des histoires à lire par l'adulte en début d'année, pour éviter les phrases trop tirées par les cheveux ;

- des cahiers d'exercices complets et efficaces portant sur l'écriture et l'étude du code, avec de la compréhension.

Ceci dit, quel est pour vous le manuel de lecture syllabique à choisir ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Archilecture

Chatnoir, je ne peux te parler que de ce que je connais, soit directement, soit indirectement : Bulle, et Ecrire et lire au CP.

Cette année, j'utilise Bulle dans ma classe, et j'en suis fort contente. Cela dit, j'ai été un peu affolée par le départ un peu "globalisant". J'ai donc "triché" de la manière suivante : au début de l'année, j'ai utilisé des fiches du type de celles qu'on trouve sur le site http://ruedesinstits.com pour installer les voyelles et deux ou trois consonnes, avec les gestes Borel-Maisonny. J'ai ainsi focalisé uniquement sur la combinatoire, et vérifié que tout le monde était bien "avec moi". Ensuite, j'ai démarré Bulle à peu près 15 jours après la rentrée. Par contre, je fais un son sur deux jours, pas sur trois, je ne suis pas le livre du maître. Donc, je vais assez vite, et les gamins suivent bien.

Les syllabes inversées ne m'ont pas posé de problème. Le cahier d'exercice est reposant, il y a quelques exercices qui ne me conviennent pas dedans, mais dans l'ensemble c'est un bon outil tout fait. Par contre, il faut compléter quotidiennement par des pages d'écriture (cela dit, c'est uniquement un manuel de lecture, pas d'écriture, j'utilise la progression du site http://ecritureparis.fr), par des dictées (sur ardoise, sur cahier). J'ajoute aussi des "copie et dessine" (comme chez Zaubette, http://zaubette.eklablog.com/.

Je me réjouis, car l'histoire écrite par Marie-Aude Murail est formidable, les enfants déjà lecteurs ne s'ennuient pas, et les petits canards boiteux arrivent à suivre grâce à l'aspect quand même très syllabique.

Cela dit, il arrive qu'un son soit introduit avant d'être officiellement appris. Le "d", par exemple, n'est pas encore vu, mais le mot "Rudi" (un des personnages), le mot "de" (donné en global) et les jours de la semaine nous ont permis de le rencontrer souvent. J'ai donné le geste correspondant, mais je ne le fais pas écrire et je ne le donne pas à lire dans les devoirs, sauf erreur de ma part.

Ecrire et lire au CP est une nouvelle méthode, qui repose aussi sur un départ analytique, et qu'utilisent plusieurs de mes amies. Elles en sont très contentes, il y a des histoires très sympa, et une bonne initiation à la grammaire, ce qui manque chez Bulle. La progression de sons est plus proche de celle de BM (ils commencent par ch + a, alors que dans Bulle le ch arrive très tard, il me manque, je l'attends avec impatience !), et écriture et lecture sont liés de manière très très intime.

Il n'y a donc pas de progression en écriture propre, la progression d'écriture étant subordonnée à celle de lecture.

Je ne crois pas qu'il y ait d'histoires à lire par l'adulte en début d'année, les instits complètent par des lectures de leur choix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
chatnoir

Merci beaucoup, Archilecture, d'avoir pris le temps de m'expliquer tout ceci en détails !

Je suis intéressée par les deux manuels que tu cites, j'ai déjà Bulle et peux le consulter mais je n'arrive pas à voir des extraits de Ecrire et lire au CP... Dommage car ce manuel me semble correspondre à ce que je recherche.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Archilecture

Tu as regardé ici ?

http://www.instruire...rage=LE-LIV1-CP

Normalement, il y a un lien à droite pour feuilleter un petit extrait de l'ouvrage.

Sinon, contacte Papili : il parle souvent de sa jeune voisine qui utilise le bouquin, il pourra sûrement mieux te renseigner !

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Share this post


Link to post
Share on other sites
chatnoir

Merci beaucoup pour ces liens très utiles !

Dommage qu'il n'y ait que quelques pages à voir sur cet ouvrage, mais le début du manuel me rappelle assez Lire avec Léo et Léa, où plusieurs sons sont enseignés dans la même leçon en début d'année.

Je pense aussi aller voir du côté de Mon CP avec Papyrus.

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Merci beaucoup pour ces liens très utiles !

Dommage qu'il n'y ait que quelques pages à voir sur cet ouvrage, mais le début du manuel me rappelle assez Lire avec Léo et Léa, où plusieurs sons sont enseignés dans la même leçon en début d'année.

Je pense aussi aller voir du côté de Mon CP avec Papyrus.

Oui, il est vrai que l'extrait est un peu trop court. Faites remonter en prenant contact avec l'équipe SLECC, ils feront en sorte d'étoffer la partie du manuel visible sur internet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
chatnoir

J'ai également trouvé ce manuel de lecture à la Librairie des écoles :

http://www.lalibrairiedesecoles.com/librairie/lecture,1

Il y a aussi : Je lis, j'écris

http://www.leslettresbleues.fr/

Papili et Archilecture (les deux spécialistes...), qu'en pensez-vous ?

Personnellement, je trouve très clairs tous ces manuels , mais ils ont tous, à mon grand regret, un aspect un peu vieillot...

J'aurais aimé qu'un grand éditeur (Hachette, Hatier, Nathan, Bordas,...) se penche sur la méthode syllabique et nous sorte un manuel actuel, sympa, et aussi clair que tous ces manuels que les petits éditeurs tentent de sortir : que le contenu et la forme soient tous les deux à la hauteur !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Archilecture

Celui de la librairie des écoles est effectivement un peu vieillot comme look. Je ne l'aime pas beaucoup, mais c'est purement subjectif, je suis sûre qu'elle est efficace.

Je lis, j'écris est au contraire assez contemporain. Il a un look très moderne, avec de très belles illustrations, des textes amusants, avec un vocabulaire très ambitieux. Par contre, je regrette que ces textes n'aient aucun suivi : ce sont parfois des phrases proches du virelangue, comme "Lassé, Issa s'assit" ou ce genre de chose. Le parti pris est de rester en syllabique pure, avec un vocabulaire très riche et très complexe.

Je trouve la méthode très sympathique, mais je regrette le manque de lecture suivie et de simplicité.

A choisir, je préfèrerais Bulle ou Ecrire et lire au CP ! Mais tout choix a une part de subjectivité, encore une fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Même avis que notre collègue Archilecture. Le style de Je lis, j'écris est exagérément ambitieux pour une ouverture culturelle finalement assez étroite puisque le côté virelangue est le seul réellement exploité.

Quant à la Librairie des Écoles, en plus du côté vieillot, je lui reprocherai de ne pas assez profiter des acquis des élèves. On n'arrive que très rarement à la lecture de textes et on reste trop cantonné dans la simple lecture de phrases.

Ce n'est pas parce qu'on privilégie une approche alphabétique stricte qu'on ne peut pas peu à peu initier les élèves à la cohérence entre les phrases et au suivi que cela implique lorsqu'on lit.

Mon CP avec Papyrus institutionnalise cette lecture de texte où plusieurs phrases se suivent à partir de la page 31. Quant à Écrire et Lire au CP, lui, c'est à partir de la cinquième leçon, page 11. Mais, pour arriver à cela, il ne peut pas être strictement alphabétique au départ.

Share this post


Link to post
Share on other sites
abcdefghij

J'aurais aimé qu'un grand éditeur (Hachette, Hatier, Nathan, Bordas,...) se penche sur la méthode syllabique et nous sorte un manuel actuel, sympa, et aussi clair que tous ces manuels que les petits éditeurs tentent de sortir : que le contenu et la forme soient tous les deux à la hauteur !

+1

Et s'ils pouvaient surtout nous sortir une méthode de réapprentissage pour nos plus grands (nos quelques irréductibles qui ont loupé le coche de la lecture en cycle 2), avec des textes lisibles et adaptés, une progression rigoureuse de type alphabétique, des couleurs et un design pré-adolescent... je serais preneuse plutôt deux fois qu'une. Parce que ça ça manque vraiment...

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melle

J'utilise la librairie des écoles. J'accroche bien, et les élèves aussi.J'ai trouvé au contraire que nous avions rapidement à lire de petits textes complètement déchiffrables par les élèves, sans qu'ils doivent deviner des mots : ils lisent seulement des sons et des mots-outils appris, ce qui me va très bien.

A part une élève en très grande difficulté, qui commence juste à lire quelques mots, tous mes élèves arrivent à lire et comprendre des phrases et de petits textes. Les exercices dans le fichier correspondant sont assez répétitifs au niveau des consignes, ce qui permet une certaine autonomie non négligeable quand on a un autre niveau!...

Par contre je trouve qu'ils vont trop vite en grammaire (à mon avis... c'est mon 1er CP alors je n'ai pas d'élément de comparaison...), par exemple cette semaine je devrais voir le pluriel avec eux, avec à la clé un exercice du type : transformer "un petit lion" en "des petits lions"... je ne trouve pas ça évident à ce niveau de CP... Qu'en pensez-vous? Je préfère juste, pour le moment, leur faire remarquer au gré de nos lectures : "tiens, regardez, dans cette phrase il y a plusieurs lions, il y a donc un S (qui ne chante pas) à la fin du mot!..."

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Généralement, ils y arrivent très bien. Ils ont l'esprit frais, encore peu de règles en tête, une mémoire d'éléphant et rajouter la lettre s à la fin de mots soigneusement choisis par leur professeur des écoles leur semble facile.

Seulement, attention, ce sont des élèves de six à sept ans et il ne faut surtout pas introduire de pièges... Un garçon bien sage deviendra facilement des garçons biens sages !

C'est de l'imprégnation, une utilisation intuitive de la règle, c'est tout ! Mais les collègues de cours élémentaire sont généralement ravis de ne pas démarrer sur du rien et d'avoir en face d'eux des élèves qui ont déjà les prérequis pour entamer la phase "intellectuellement réfléchie" de l'apprentissage des marques du pluriel du nom en français.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Melle

D'accord, merci pour ces conseils! Je ne risque pas grand chose à essayer, et effectivement je serai peut-être agréablement surprise! Et contente l'année prochaine quand je les aurai en CE1 :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
rachou77

moi ça ne me choque pas non plus de faire des transpositions que ce soit avec le singulier/pluriel, le féminin/masculin ou encore passé/présent/futur.

moi j'utilise ma phrase d'écriture ( cahier Dumont) pour faire cela tous les matins

Share this post


Link to post
Share on other sites
chatnoir

Pour répondre à la question initiale : globale ou syllabique, si ce n'était déjà fait, je viens d'assister à une conférence du Dr Dehaene, pédiatre et chercheur au CNRS, sur le cerveau lecteur où elle a développé les 7 grands principes de l'enseignement de la lecture, issus de ses recherches :

1 Enseignement explicite du code alphabétique ;

2. Progression rationnelle dans l’apprentissage des correspondances graphophonétiques (du plus simple au plus complexe) ;

3. Apprentissage actif associant lecture et écriture (dictée et lettres mobiles) ;

4. Transfert de l’explicite vers l’implicite (à force de décoder, l'enfant déchiffre naturellement et de façon inconsciente) ;

5. Choix rationnel des exercices (ne jamais donner à lire des sons non appris) ;

6. Engagement actif, attention et plaisir ;

7. Adaptation au niveau de l’enfant (travail collectif simple, travaux plus complexes en groupes ou ateliers).

Share this post


Link to post
Share on other sites
papili

Je suis parfaitement d'accord avec ce monsieur, sauf pour le dernier point. Je dirais au contraire travail collectif avec le maître plus complexe et travail individuel ou de petits groupes simple.

C'est lorsque la classe est avec le maître qu'elle peut aller plus loin pour l'aiguiller dans la bonne direction alors que des enfants livrés à eux-mêmes dans un travail de groupe ne vont jamais bien loin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Archilecture

Je pense qu'il s'agit de Mme Dehaene. Stanislas Dehaene n'est pas pédiatre mais neurologue, et ce devait être sa femme qui a fait cette conférence. C'est bien ça, Chatnoir ?

J'avais assisté à une conférence de M. Dehaene, et il me semble qu'il avait évoqué le fait que sa femme et lui travaillaient ensemble. Leurs recherches portent sur la lecture et le cerveau. Je ne pense pas qu'ils soient, ni l'un ni l'autre, spécialistes de l'organisation de classe en matière pédagogique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
chatnoir

Oui, c'est sa femme et ce sont des scientifiques, non des pédagogues. Mais leurs recherches sur le cerveau confirment qu'il faut bien apprendre à lire grâce à une méthode syllabique, rationnelle et progressive et qu'il faut être très explicite concernant tous les apprentissages notamment en orthographe.

Pour l'organisation de la classe, c'est vrai que je travaille les nouvelles notions et la méthodologie en collectif, et les exercices d'entraînement en individuel ou en ateliers.

Share this post


Link to post
Share on other sites
LaCatalane

Tout pareil que Papili :)

D'accord avec les premiers points, mais je préfère voir le travail plus complexe en collectif...

Share this post


Link to post
Share on other sites
mamancendrillon

je plussoie!

et je note que la méthode des alphas remplit au moins les trois premiers items! :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Zouzounette

syllabique à 100 %, je vois les dégâts faits par une méthode mixte sur une élève de ce2 (après deux CE1, un pour lire et le suivant pour toute l'etude de la langue) qui s'accroche mais qui rame car devant la difficulté elle devine. Alors que les CE1 lisent tous bien (aucune devinette, mot inconnu = je déchiffre) seuls certains sont suivis pour la compréhension.

et pour le cp, pas de problème pour voir les notions de grammaire et autres en lecture ( le pluriel, la conjugaison, les mots de la même famille...) justement cela met du sens sur les lettres muettes, avec des rappels toutes l'année ça passe très bien. d'ailleurs la notion de pluriel peut être aussi abordée en maternelle , en comptant les présents par exemple (une fille ou huit filles présentes, on peut expliquer pourquoi il y a un s ds un cas et pas ds l'autre, ceux qui retiennent tant mieux les autres seront imprégner au fur et à mesure).

ds mon CP CE1 CE2, on a alpha, BM , Slecc, mot de passe et ça se passe plutôt bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...