Jump to content

Sur quel remplacement êtes-vous ?


Titepoule

Recommended Posts

Salut tout le monde !

Coup de mou alors je viens vers vous...

Depuis la rentrée, j'ai plus bossé en tant que ZIL qu'en tant que brigade... Quasiment que des remplacements courts de 1 j à 1 semaine ! Et je n'ai rien pour la rentrée. Je vois les jours qui défilent et j'imagine comme je vais devoir carburer à la rentrée si jamais on me met (enfin) sur un remplacement long... :devil: . Ce que j'attends...

Côté TRES positif : je profite de mes enfants et eux de moi !!! :yahoo: Mais côté négatif : je me demande comment se passera cette rentrée de novembre... Et j'ai ma petite idée sur la question...

Et vous, êtes-vous sur des remplacements longs ou quel remplacement faites-vous ? Chez moi, il ya bien distinction entre ZIL et BD, je sais que ce n'est pas partout pareil...

En attendant, bonnes vacances :) !

Link to comment
Share on other sites

Quelle est la différence entre ZIL et brigade?

Ici les remplaçants sont tellement en sous-effectifs que des brigades stage ont basculé en brigade remplacement, alors...

Titepoule profite de tes vacances! Moi, elles ont commencé par des vertiges, une grande fatigue et un tour chez le médecin. Oui, on fait un boulot crevant (non, remplaçant c'est pas "cool")

Link to comment
Share on other sites

Je suis également brigade. Ils disent manquer de remplaçants mais c'est effarant d'entrevoir leur organisation cette année.

> La rentrée de septembre, j'étais prévenue la veille de mon lieu de remplacement qui n'était même pas confirmé!! J'ai eu la confirmation vers 15h le mardi après-midi mais par conscience, j'avais déjà fait la rentrée dans la classe "prévue". C'était un niveau que je n'avais jamais fait (PS) alors pour la préparation, merci. Surtout qu'il le savait depuis un petit moment...

> A la rentrée de novembre, je n'ai toujours pas de mission de prévue; pourtant je me suis manifestée la dernière semaine pour être sure de pouvoir préparer quelque chose pendant les vacances à mon rythme.

Sincèrement, j'en ai vraiment assez des missions données à la dernière minute alors que si leur organisation était meilleure, on pourrait faire mieux notre métier et moins se prendre la tête ou stresser! J'adore arriver "comme une fleur"!!!! Je ne suis pas quelqu'un qui s'épanouit à travailler dans l'urgence. Mais comme on m'a dit, l'important c'est d'avoir quelqu'un dans les classes devant les élèves, le reste on voit ça plus tard. Autant vous dire que j'attends encore mon ordre de mission écrit pour un remplacement qui est fini.

En tous cas, j'ai fini cette première période sur les rotules. Je tiens bon mais pour combien de temps encore? Heureusement, on a des vacances...

Link to comment
Share on other sites

ZIL > remplacement courts congés

Brigade > remplacement longs congés

Dans certains secteurs du 78, il leur manque des brigades donc soit ce sont des zil qui prennent temporairement une fonction de brigade soit une brigade qui peut venir de l'autre bout du département pour palier au manque. Les brigades sont dites "départementales" pour le plus grand bonheur de tous.

Link to comment
Share on other sites

En tous cas, j'ai fini cette première période sur les rotules. Je tiens bon mais pour combien de temps encore? Heureusement, on a des vacances...

En tous cas, j'ai fini cette première période sur les rotules. Je tiens bon mais pour combien de temps encore? Heureusement, on a des vacances...

+1...Epuisée au possible.

Des déplacements longs et le fait que la pause du mercredi n'existe plus, ça s'est bien fait sentir.

ZIL > remplacement courts congés

Brigade > remplacement longs congés

La distinction tient-elle encore?

Je fais les deux.

Link to comment
Share on other sites

Effectivement, les mercredis manquent cruellement... C'était un vrai souffle pour moi et je crois que je travaillais bien plus (à la maison à mon rythme) les mercredis où il n'y avait pas école. Ça dépend des écoles mais la dernière que j'ai faite, on avait classe de 10h à 12h et on s'arrangeait à caler 1h de réunion avant donc nous travaillions 3h. L'après-midi, après avoir mangé, je somnolais et vivotais tel un "légume".

Les années passées, je dormais un peu plus longtemps le matin (quand nous n'avions pas d'animation pédagogique et elles sont peu nombreuses) et je carburais jusqu'au soir pour préparer la classe (doc pour élèves, corrections, recherches personnelles). J'avais aussi des coups de mou mais pas aussi nombreux et si tôt dans l'année scolaire!!!

Sinon dans le 78, normalement oui, la distinction tient encore mais apparemment s'il manque des brigades dans certaines circos, l'institution privilégie le remplacement pour de longues absences donc les zil sont mises à contribution.

Link to comment
Share on other sites

ici, dans les Yvelines (78), ça fait un mois que j'attends qu'on me donne quelque chose à mi-temps pour les débuts de semaine. La semaine dernière, la secrétaire ASH1 de qui je dépends pour le reste de mon temps m'a dit que le service mouvement allait me faire basculer sur brigade. Ce sur quoi je lui ai fait remarquer que sur 2 jours / 2 jours et demi (selon les semaines), ça allait plutôt ressembler à du ZIL... "ah oui, en effet".

Bref, elle m'a dit que si je ne savais toujours pas où j'allais avant les vacances, le service mouvement me contacterai pendant les vacances. Je vois bien venir le coup d'être prévenue vendredi prochain seulement :getlost:

Link to comment
Share on other sites

C'est fou toutes ces disparités...

Oui, j'ai biensûr appelé vendredi aprem, jour des vacances ! Ca ne semble pas les perturber outre mesure. On est brigade, on nous place quand on a besoin... Ce qui m'agace le plus, c'est quand les congés sont PREVUS, de LONGUE DATE, qu'il suffirait de nous en informer...

Sinon, oui, Mirobolande, je profite de mes vacances !!! :yahoo:

Link to comment
Share on other sites

Pommed'Api, et ils disent manquer de remplaçants... Ils manquent apparemment d'organisation et de communication...

L'année scolaire 2013-2014 pour remplacer une collègue de septembre à février, je crois avoir été prévenue 4 jours avant alors qu'on m'en avait parlé début juillet et que la collègue, arrêtée depuis mai, avait vaguement eu connaissance de la personne qui allait la remplacer. Seulement comme c'est l'IA qui gère les brigades dans le 78 et que ça semble bien compliqué dans leur système, je ne l'ai su que pour la rentrée de septembre alors que j'aurais pu encore une fois anticiper un peu mieux le double niveau cp-ce1 qui m'attendait.

Link to comment
Share on other sites

Pommed'Api, et ils disent manquer de remplaçants... Ils manquent apparemment d'organisation et de communication...

L'année scolaire 2013-2014 pour remplacer une collègue de septembre à février, je crois avoir été prévenue 4 jours avant alors qu'on m'en avait parlé début juillet et que la collègue, arrêtée depuis mai, avait vaguement eu connaissance de la personne qui allait la remplacer. Seulement comme c'est l'IA qui gère les brigades dans le 78 et que ça semble bien compliqué dans leur système, je ne l'ai su que pour la rentrée de septembre alors que j'aurais pu encore une fois anticiper un peu mieux le double niveau cp-ce1 qui m'attendait.

+ 1

Là où on va se marrer, c'est que le lundi 10 novembre, j'ai une formation "premiers pas en ASH" > donc pas de remplacement possible ce jour-là. Mais le plus drôle, c'est que les animations pédagogiques de l'ASH ont toutes été mises les mercredis matins... Ca pose déjà des problèmes d'organisation dans les établissements spécialisés et puis ce n'est pas logique par rapport aux 108h (même si en spé, je pense qu'ils font largement plus), mais pour ceux à cheval sur du spé et de l'ordinaire, ça va être sympa aussi. Car forcément, ça va tomber sur du temps scolaire (vive les 4 jours et demi) alors que les 108h sont sensées être en dehors.

D'ailleurs, niveau APC, réunions tout ça tout ça, je suis un peu à la masse du coup.

Link to comment
Share on other sites

Après avoir lu tous les posts, j'avoue ressentir un sentiment bizarre. Je suis remplaçant depuis plusieurs années, je suis désormais BD après avoir été ZIL (aucune différence dans mon département) et si je peux vous dire une chose, c'est que l'anticipation est rare avec ce statut. Nous sommes remplaçants et ça ne me choque pas que l'on soit prévenus au dernier moment. Cela a toujours été le cas.... Il y a bien d'autres paramètres que nos propres états d'âme à prendre en compte : question de secteur, d'indemnité, de personne (oui, ils savent à qui ils peuvent ou non confier un remplacement long et / ou difficile), et de validation par la hiérarchie. Après, si être remplaçant est votre choix, n'appréciez-vous pas d'avoir de vraies vacances ? De vrais week-ends ? Bien sûr, quand il faut agir vite, il faut avoir la réactivité nécessaire pour prendre un max d'infos en un minimum de temps ? Mais, j'avoue que ce genre de défi me plaît et que cela apporte à nos journées un caractère non routinier. Sans parler du recul que cela permet d'avoir sur notre métier, cette vue d'ensemble sur les programmes, le fait de ne pas être enfermé dans un niveau de classe et.... bien évidemment l'ISSR. Qu'elle est bienvenue quand elle figure sur notre compte ! Allez courage, le statut de remplaçant a bien des aspects positifs. Je ne suis pas sûr de me faire beaucoup "d'amis" avec ce post, mais tant pis !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il est bon aussi d'avoir un autre point de vue, celui d'une personne qui a choisi et qui s'épanouit dans cette fonction.

Mais personnellement, je n'ai pas choisi le statut de remplaçant... On en a rarement le choix même après plusieurs années. Bien sûr que cette expérience au début a été très enrichissante, elle l'est encore d'ailleurs d'un certain côté mais j'ai eu ma dose de remplacements.

Pour des zil, je comprends le travail dans l'urgence, ça fait partie de la fonction et je sais que ce n'est absolument pas pour moi. Il y a des postes comme ça qui conviennent mieux à certaines personnalités. Pour les brigades, ils pourraient faire un effort dans la mesure où ce sont généralement de longues absences prévues! C'est sûr qu'ils s'en moquent pas mal de nos états d'âme pourvu qu'il y ait quelqu'un devant les élèves. Ce qui m'inquiète et m’exaspère c'est l'organisation et la communication, je trouve que ça empire.

En tant que brigade, j'apprécierais pouvoir préparer un minimum mon travail pour la rentrée pendant les vacances à mon rythme plutôt que de carburer comme une malade la semaine et les WE, d'autant plus que de cette manière, le repos accumulé sera bien vite consommé! Ça permettrait d'être plus à l'écoute des élèves et d'être plus opérationnel en classe. Je ne vois pas vraiment où on a du recul dans ces situations là... On peut l'avoir à la fin de notre mission ou pendant les vacances mais quand tu as la tête dans le guidon, c'est difficile d'en avoir. Ça a le même effet que pour une personne titulaire du poste.

Encore heureux oui que nous puissions avoir une petite indemnité -un des points positifs- pour cette fonction. Je doute qu'elle soit tout à fait représentative de notre travail mais bon.

Tout ceci n'est que mon point de vue également.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...