Jump to content

Un enfant allergique meurt après avoir mangé une crêpe à l'école


prof désécol
 Share

Recommended Posts

J ai une allergie très grave aux piqûres d abeilles donc j ai toujours de l anapen sur moi ...

Une fois l allergologue m avait dit qu en cas de malaise d un élève j pouvais utiliser ma piqûre ... facile à dire ...

En tout cas je demanderais au samu avant 

Tout ça pour dire que pour une allergie grave il ne peut pas ne pas y avoir un traitement prévu et il me semble impensable que la maman n ait rien tenté une fois chez elle ou en voyant son enfant si mal ...

Une piqûre en attendant le samu ... 

Je sais pas ...

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai été brigade et une année j'ai remplacé une maitresse en maternelle (classe de GS). J'ai demandé à l'atsem s'il y avait un PAI. Réponse non. J'ai demandé aux collègues lors de la récré. Réponse : non. J'ai vérifié le cahier d'appel, les murs pour voir s'il y avait un affichage : rien. Je demande aux élèves s'il y a un enfant allergique ou asthmatique : pas de réponse des élèves.

L'après midi je prends le bus avec les gamins pour aller à la piscine. Au retour, dans le bus une gamine me dit "maitresse au fait tu as pris ma ventoline?...". Elle était asthmatique. (la gamine ne connaissait pas le terme "asthmatique")

A la fin de la journée j'ai râlé sur l'équipe.

Je suis attristée pour la famille de l'enfant et pour la maitresse. 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 58 minutes, tijona a dit :

Je n ai eu qu une fois une élève avec piqure d Anapen. On avait plusieurs piqûres dans l école et je me chargeais de l emmener si on s eloignait un peu de la classe. Vu qu on a il me semble 3 minutes pour l administrer en cas de choc.

On peut le faire après car le choc peut mettre plus de temps à apparaire il me semble ....

Link to comment
Share on other sites

Oui Cocci mais il me semble qu après perte de connaissance on a 3 min pour agir.

En  tout cas cette histoire est terrible. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, tijona a dit :

Oui Cocci mais il me semble qu après perte de connaissance on a 3 min pour agir.

En  tout cas cette histoire est terrible. 

Ah oui ok 3 minutes après malaise c est ça oui. Et il faut appeler samu ou pompiers.... 

Donc si on en croit les articles la maman aurait eu le temps  d appeler le samu et de lui faire une injection.... 

Même s il y a eu une errer de la part de l instit (je suis de tout coeur avec elle) ben ensuite il restait du temps pour rectifier le tir.... puisque visiblement il s est passé pas mal de temps et qu il a mangé plusieurs crêpes 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Maoria a dit :

Est-ce que vos élèves allergiques graves se promènent avec leur Epipen ?

Oui. En une année scolaire, on ne l'a pas oublié une seule fois. Mais j'avais été briefée par la maman, sans quoi je n'aurais pas pris ça au sérieux.

Mais j'ai fait moi-même un choc anaphylactique, au moment d'une anesthésie générale. Je m'en suis sortie par miracle. Je connais donc les symptômes de l'oedème de Quinke, ce qui n'est pas le cas de tout le monde.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Œdème_de_Quincke

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Kiwichick a dit :

A première vue non.

La maman a dû penser - comme son fils - que vu que la maîtresse était au courant du PAI, que si elle a proposé une crêpe, c'est qu'elle ne contenait pas de lait.

Même s'il a commencé à être mal en présence de la mère, celle ci ne pouvait pas savoir à quelle heure il avait mangé, combien et la gravité de l'intoxication.

 

La responsabilité de la PE va être engagée pénalement. Et à mon avis ça va aller - ensuite - vers une circulaire pour un durcissement des PAI : soit ils mangent comme les autres, soit non. Car bonjour le stress pour les instits sinon, ça va devenir ingérable.

Ce n’est helas pas le premier et il n’y a pas eu de durcissement des PAI

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, barbotinne a dit :

Ce n’est helas pas le premier et il n’y a pas eu de durcissement des PAI

De mort d'une allergie dans une école ? Ca dépend de la responsabilité retenue...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, bidulbuk a dit :

Oui, je crois que ce que Bogey voulait dire c’est qu’en temps normal, le remplaçant a souvent du mal à trouver les papiers importants car c’est souvent le bazar et c’est bien compréhensible (30 gamins, peu de rangements, ben, rien de plus normal) mais c’est une difficulté supplémentaire ; et cela peut s’aggraver s’il n’y a pas de bureau pour l’enseignant (je n’ai jamais vu cela personnellement)... mais je ne pense pas qu’il critiquait la méthode montessori (enfin si je ne me trompe pas...)

C'est ça ! :devil_2:

Cela dit, je pense que "Maria" doit être très étonnée de la mise en pratique de ses théories dans nos classes !

Pour être respecté, un enseignant doit être respectable et son rôle, ses prérogatives, ses responsabilités reconnues. Comment cela peut-il être le cas s'il ne se réserve même pas un espace dans la classe ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, barbotinne a dit :

tres franchement je m’en fous royal du secret medical.

J'applaudis des deux mains! Franchement, secret médical pour une allergie...Et la sécurité prime! Secret médical, on marche sur la tête! Et les diabétiques, on doit pas savoir non plus? Etc., etc.

Link to comment
Share on other sites

Je suis TR pour les formations sur temps scolaires et quand je prends contact avec le PE, je demande tjs s il y a des PAI. Pour l instant, je n ai jamais eu besoin de les utiliser (je croise pour que ça continue).

Ça me fait flipper les anniversaires ou autres degustations en tout genre quand je remplace (que ce soit prévu et encore plus quand c est de l imprévu à la journée) 

Des pensées pour les 2 familles.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 31/03/2018 à 21:45, clerissalak a dit :

Arrêtons tous les moments conviviaux, c'est vrai, ils ont tellement d'amour de leur prochain les gamins que ça ne sert à rien de créer du lien..

J'accepte, oui c'est interdit mais je "prends le risque" de ne pas manger de la m**** .

À moins de croire au fantasme de l'école comme "lieu de vie" cher à Philippe Meirieu et aux progressistes qui rêvent d'un encadrement de la jeunesse et d'un homme nouveau forgé par l'école, on n'a pas à donner à manger aux enfants en fêtant les anniversaires en classe. En France, c'est l'instruction qui est obligatoire. Dans un cadre pédagogique d'instruction, comme à la maternelle où l'on fait des biscuits et des gâteaux en classe en contrôlant tout le processus, on peut le faire, mais pas pour créer ou entretenir un pseudo-lien social, qui d'ailleurs connaît bien quelque brèche entre ceux qui amènent des gâteaux maison que les parents ont eu le temps et les moyens de confectionner avec les meilleurs ingrédients, et d'autres des produits industriels bas de gamme gras, trop sucrés, farcis de colorants et conservateurs, et qui de surcroît représentent déjà une dépense pour les familles les plus pauvres quand il faut nourrir toute une classe.

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, LouisBarthas a dit :

À moins de croire au fantasme de l'école comme "lieu de vie" cher à Philippe Meirieu et aux progressistes qui rêvent d'un encadrement de la jeunesse et d'un homme nouveau forgé par l'école, on n'a pas à donner à manger aux enfants en fêtant les anniversaires en classe. En France, c'est l'instruction qui est obligatoire. Dans un cadre pédagogique d'instruction, comme à la maternelle où l'on fait des biscuits et des gâteaux en classe en contrôlant tout le processus, on peut le faire, mais pas pour créer ou entretenir un pseudo-lien social, qui d'ailleurs connaît bien quelque brèche entre ceux qui amènent des gâteaux maison que les parents ont eu le temps et les moyens de confectionner avec les meilleurs ingrédients, et d'autres des produits industriels bas de gamme gras, trop sucrés, farcis de colorants et conservateurs, et qui de surcroît représentent déjà une dépense pour les familles les plus pauvres quand il faut nourrir toute une classe.

:heat:

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, nonau a dit :

Dans ce contexte dramatique il est bon de rappeler nos droits et devoirs statutaires en terme de PAI! Un conseil, avant toute signature, présenter le PAI à votre syndicat...

http://45.fo-snudi.fr/IMG/pdf/dossier_pai-1.pdf

TRES intéressant à lire. (et le chapitre sur les façons de procéder pour faire pression aussi....Ca me rappelle méchamment qqs PAI.....)

Qu'en est-il de l'administration de médicaments hors PAI? (@nonau, je veux bien un texte....Ici, la directrice fait signer une demande aux parents qui joignent une ordo...et on est "obligé" de les donner...)

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, clerissalak a dit :

:heat:

:D Et je vais te donner encore plus chaud : le temps passé à fêter un anniversaire en classe est du temps soustrait à l'instruction. Rappelons que l'on est passé de 30 heures hebdomadaire de classe quand j'étais enfant à 27 heures à partir de 1969, puis 26 heures en 1990, et enfin 24 heures (augmentée de l'aide personnalisée pour certains élèves) aujourd'hui. Et la France se traîne dans les profondeurs des classements internationaux en matière d'instruction.

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

On parle des 3 mois de vacances de l'ancien temps du coup ?

Mais bon hors sujet complet (sauf si c'est pour dire que si la maitresse n'avait pas fait de carnaval, ça ne serait pas arrivé...)

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, LouisBarthas a dit :

:D Et je vais te donner encore plus chaud : le temps passé à fêter un anniversaire en classe est du temps soustrait à l'instruction. Rappelons que l'on est passé de 30 heures hebdomadaire de classe quand j'étais enfant à 27 heures à partir de 1969, puis 26 heures en 1990, et enfin 24 heures (augmentée de l'aide personnalisée pour certains élèves) aujourd'hui. Et la France se traîne dans les profondeurs des classements internationaux en matière d'instruction.

Si on va dans ton sens, historiquement, on est aussi passé du Ministère de l'instruction au Ministère de l'Education Nationale !

Donc oui, 

Il y a 1 heure, clerissalak a dit :

:heat:

+1

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, GdM a dit :

Si on va dans ton sens, historiquement, on est aussi passé du Ministère de l'instruction au Ministère de l'Education Nationale !

Est-ce un bien ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, nonau a dit :

Dans ce contexte dramatique il est bon de rappeler nos droits et devoirs statutaires en terme de PAI! Un conseil, avant toute signature, présenter le PAI à votre syndicat...

http://45.fo-snudi.fr/IMG/pdf/dossier_pai-1.pdf

Je connaissais déjà ce document, il est primordial que chaque enseignant en prenne connaissance pour avoir une idée précise de nos droits et devoirs en matière de PAI. Il n'est pas besoin d'aller bien loin (nombreux messages sur le forum) pour constater que de nombreux collègues ne voient pas de problèmes à endosser des responsabilités qui sortent largement de leurs domaines de compétences. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, flops a dit :

Pas de téléphone, pas de seringue anti... :blink:

Au fait, si ça se produisait, on pique où?  

Dans la cuisse. Mais on peut piquer un peu n'importe où.

J'espère que des investigations plus poussées vont être faites, pour lister tout ce que l'enfant a mangé à ce carnaval. Ce n'est pas parce qu'il est allergique au lait et qu'il a fait un choc anaphylactique que la crêpe est forcément en cause. Contiguïté n'est pas causalité, comme dirait David Hume.

Link to comment
Share on other sites

on pique où on veut, on dit souvent dans la cuisse car c'est là où ya du gras :D

mais dans le ventre, les fesses, la cuisse le bras ....

Pour me rassurer, je montre à mon homme comment on utilise la piqure avec celle qui est périmée, je m'entraine à chaque fois 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, nonau a dit :

Un conseil, avant toute signature, présenter le PAI à votre syndicat.

A quel titre? Présenter à un syndicat un document médical confidentiel? Tu réalises ce que tu conseilles?

Link to comment
Share on other sites

Autant que le nom de ma fille soit marqué en gros dans la classe avec marqué « ne rien donner à manger » ok, autant si jnapprends que le PAI de ma fille et tout ce qui est écrit dedans est sorti de l´école pour y être montré à des personnels extérieurs là je pense que je pique un scandale. 

Le médecin scolaire, le médecin de PMI, l’infirmiere scolaire OK, mais les syndicats hors de question. 

 

Il y a des PAI type pour les allergies, le diabete, l’epilepsie, la prise de medicaments en traitement de fond etc ils ont été conçus par la médecine scolaire il faut utiliser ses documents.

 

Quant à ce que je lis ici et là sur le refus des mairies d’acheter frigo, microondes etc... il ne viendrait même pas à l’idee de demander à une famille d’un enfant en fauteuil de se demerder ou de fournir les rampes d’accès en les payant de leur poche, mais par contre là pour les allergies on botte en touche sans scrupule ( et pas la peine de me répondre que pas les mêmes risques etc ) et les parents doivent tout fournir. Les mairies ne posent aucun souci à fournir un frigo pour les traitements pour diabetiques non plus.

4 ans que je fournis le «gouter cadeau de Noel » de ma fille,alors que pour tous les autres enfants c’est payé par la mairie, dans une belle boite, jamais la mairie n’a eu l’idée de se dire qu’ils pourraient payer mes achats aussi, ou acheter eux même, et même allez me fournir une boite vide pour que le père Noel lui donne aussi à elle quand il passera à l´ecole. Et les parents d’enfants allergiques peuvent en raconter enormement de ce genre de choses. Quand un enseignant ( oui les enseignants font des etudes de medecine apparemment ) ne vous dit pas que ses allergies sont lié au divorce de ses parents et qu’il lui faut un psy pas un medecin.... oui oui un PE qui dit ça...

 

En France l’allergie est encore trop vu par certains pour une lubie de parents qui ont decidé d’un regime pour leurs enfants. Certains enseignants le prennent trop à la legere. D’ailleurs la mdph considere que ce n’est pas un handicap et la secu pas une ALD.... Et alors le summum c’est quand je lis ici que les parents n’ont qu’à assumer pour les midis et trouver une autre solution pour la cantine parce qu’il y a toujours une autre solution.... Ben oui bien sûr ben si quelqu’un a la solution pour ma fille de plus de 6 ans ( donc fini les aides de la caf, le credit d’impots, l’aide pour les cotisations sociales, les cesu ) sans finir SDF ben qu’il la donne ça m’interesse je dois être trop conne pour que ça me coute 500 euros par mois.

 

Ah et alors les « pauvre maitresse » euh non pauvres parents, ils ont perdu un enfant. C’est cet enfant et leurs parents les personnes à plaindre. Certes la collègue va s´en vouloir, va peut être devoir répondre de ses actes au regard de la loi, mais ceux qui ont perdu un enfant ce sont les parents. 

 

Désolé c’est décousu mais, franchement, vivre ce genre d’erreur en tant que parent c’est ça le pire, pas en tant qu’enseignant. 

 

Link to comment
Share on other sites

Espérons juste que tu ne seras pas amenée à faire une boulette avec des conséquences semblables et prendre de plein fouet le jugement de tes collègues. Je me sens moins infaillible, pour ma part, et j'ai une grande pensée pour cette collègue.

De plus, pour le moment, après uniquement lecture des articles de presse, nous n'avons toujours pas la certitude qu'il y avait un PAI ni même que c'est réellement l'enseignante de l'élève elle-même qui a donné la crêpe. Je ne sais même pas si on est sûr encore que cette crêpe a été consommée sur le temps scolaire.

Il y a de plus en plus d'enfants allergiques avec PAI et il y en a au moins autant de déclarés par les parents sans signature de PAI, comme il y a de plus en plus d'enfants hyperactifs, dyslexiques, ... médicalement décelés et au moins autant annoncés par la famille. Difficile de faire le tri.

Link to comment
Share on other sites

Oui Barbotinne, quand on n'est pas concerné, c'est facile de dire que les parents n'ont qu'à se débrouiller autrement !

Je pense que c'est un drame pour tout le monde.
Forcément pire pour la famille mais je ne pense pas non plus qu'on se remette d'avoir commis une telle erreur. :(

Link to comment
Share on other sites

il y a 35 minutes, barbotinne a dit :

4 ans que je fournis le «gouter cadeau de Noel » de ma fille,alors que pour tous les autres enfants c’est payé par la mairie, dans une belle boite, jamais la mairie n’a eu l’idée de se dire qu’ils pourraient payer mes achats aussi, ou acheter eux même, et même allez me fournir une boite vide pour que le père Noel lui donne aussi à elle quand il passera à l´ecole. Et les parents d’enfants allergiques peuvent en raconter enormement de ce genre de choses. Quand un enseignant ( oui les enseignants font des etudes de medecine apparemment ) ne vous dit pas que ses allergies sont lié au divorce de ses parents et qu’il lui faut un psy pas un medecin.... oui oui un PE qui dit ça...

Ah et alors les « pauvre maitresse » euh non pauvres parents, ils ont perdu un enfant. C’est cet enfant et leurs parents les personnes à plaindre. Certes la collègue va s´en vouloir, va peut être devoir répondre de ses actes au regard de la loi, mais ceux qui ont perdu un enfant ce sont les parents.

 

Evidemment que les parents sont les plus à plaindre dans cette histoire... Mais penses-tu vraiment que la collègue s'en remette? Ce qui lui arrive aussi à elle est horrible... Et ça ne secoue car on se sent tous hantés par la possibilité que ça puisse nous arriver un jour... Personne n'est infaillible même si notre rôle est de tout mettre en place pour que cela n'arrive pas. Je me garderais bien de la juger... 

Les parents des enfants allergiques ont peut-être des choses à dire quand il s'agit de fournir des aliments non allergènes... Qu'en est -il de ceux à qui le référent MDPH annonce qu'il va falloir penser à une déscolarisation (avec les conséquences financières que ça peut avoir sur les parents)? Eux non plus ne l'ont pas choisi...et pourtant ça se passe ainsi...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...