Aller au contenu
Coune

Permutation 2018/2019

Messages recommandés

Coune

Bonjour à tous, cela fait 2 ans que l'Allier m'empêche de sortir du département pour rapprochement de conjoint via les Bouches du Rhône. Existe-t-il un recours ? Est-ce normal alors que dans les textes c'est une priorité? Si vous avez des réponses à ce sujet ou si vous voulez permuter avec moi cette année merci de répondre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steph63
Le 03/10/2018 à 19:12, Coune a dit :

Bonjour à tous, cela fait 2 ans que l'Allier m'empêche de sortir du département pour rapprochement de conjoint via les Bouches du Rhône. Existe-t-il un recours ? Est-ce normal alors que dans les textes c'est une priorité? Si vous avez des réponses à ce sujet ou si vous voulez permuter avec moi cette année merci de répondre.

Bonjour, je suis intéressée aussi par les réponses. Je veux aussi sortir de l Allier, mais je crois que je suis partie pour attendre longtemps... Surtout si le dasen continue de refuser tout exeat  aux personnes en dispo...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coune

Oui c'est quand même fou d'être prises en otage de cette façon! Quelles sont les solutions?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chatana

J ai passé 5 ans prisonnière du 92 qui me refusait tous les exeats pour rapprochement de conjoints (avec enfants !). Je n ai eu mon exeat que la 5eme année !

Bon courage à vous .....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ginie1313

On est tous coincé dans l'Allier et on attend notre tour. Même si la mutation est un droit, les demandes d'entrées et sorties d'un département ne sont pas équilibrées et il faut bien des enseignants donc ce n'est pas possible d'accorder à tout le monde sa mutation. Tu as presque de la chance de ne pas demander le 63 ou le 43 en venant du 03 vu qu'il faut 8 voire 15 ans pour certains d'entre nous avant d'être muté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chant30

Bonjour et courage à tous! J'ai le même problème pour quitter le Cher(je veux rejoindre la haute Vienne ,L'Indre ou la Creuse)...suis bloquée à la sortie

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coune

Merci pour vos témoignages, les dossiers de permuts vont bientôt se faire je croise les doigts pour que ça marche favorablement pour tout le monde.

Je tiens quand même à dire que je ne comprends pas pourquoi on ne veut pas venir dans l'Allier… on a une qualité de vie que je ne retrouverai pas sur Marseille (sécurité, prix immobilier…). Je demande ma mutation pour rapprochement de conjoint et non parce que le département me déplait. Mais on ne fait pas toujours comme on veut dans la vie!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ganoooo

Je vous rejoins ! 

Je vais demander à quitter la manche pour intégrer l'ille et vilaine où je vis depuis 2 ans... 

Mon école dans la manche n'est pas trop éloignée mais les frais de route, plus le temps passé sur la route et la gestion maison /famille, tout ça devient trop pesant.. 

On verra bien.. Contrairement à vous, je peux rester dans mon département sans que ce soit invivable :blush:

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
flonat68

Moi aussi, je cherche à rejoindre l'Indre depuis 6 ans: 3 demandes à partir de l'Alsace, j'ai réussi à avoir le Cher, département limitrophe, et maintenant 3 demandes à partir du Cher! Deux heures de route tous les jours. Je suis venue dans l'Indre pour m'occuper de mes parents âgés, en particulier de mon père qui est devenu presque aveugle. Mon mari travaillant à domicile, (il est informaticien)pas de rapprochement de conjoint possible. J'ai 51 ans, 23 années de bons et loyaux services ..... heureusement que je suis tombée sur une super équipe à l'école!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Figurine

attendons la circulaire et l'ouverture du serveur.... une année de plus! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mava3

Première permutation pour moi du 54 au 57.. On va voir ce que ça donne.. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vero3317

Je vous rejoint encore pour mon saut de puce du 17 vers le 33. J'espère que cette année sera la bonne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zofy

3ème demande pour moi cette année! Je souhaite passer de l’ain à la haute Savoie! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chatana

Après 5 ans en dispo pour intégrer le 44 et seulement 2 ans du coup en poste dans le 44, nous partons pour le 33 l été prochain.

C est donc réparti pour les mutations....En espérant ne pas avoir à attendre 5 ans cette fois ci !!! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leena

Bonjour !

1ère demande de mutation du 37 vers le 34 . J’ai bien l’impression à vous lire qu’il va falloir être très patiente...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Paulilles

Pour ma part, 8 ème demande mais 1 ère en rapprochement de conjoint du 78 au 17. Je ne me fais pas trop d'illusion mais j'ose y croire un peu quand même, un coup de chance, sait-on jamais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dedal
Le 14/10/2018 à 18:51, Coune a dit :

Merci pour vos témoignages, les dossiers de permuts vont bientôt se faire je croise les doigts pour que ça marche favorablement pour tout le monde.

Je tiens quand même à dire que je ne comprends pas pourquoi on ne veut pas venir dans l'Allier… on a une qualité de vie que je ne retrouverai pas sur Marseille (sécurité, prix immobilier…). Je demande ma mutation pour rapprochement de conjoint et non parce que le département me déplait. Mais on ne fait pas toujours comme on veut dans la vie!

Je rejoins Coune sur l'incompréhensible de la situation spécifique de l'Allier. Ce n'est même pas que personne n'y vient (pour y être depuis 2 ans je croise beaucoup de personne en provenance de la région parisienne ou des Dom Tom), et pour être passé par un département réellement déficitaire (le 69) il n'y a pas de besoin d'enseignants ici. Cela rend la situation d'autant plus tendu, il est difficile de s'y faire une place (j'ai une ancienneté de 12 ans, très difficile d'avoir un poste dans le sud du département), alors qu'on nous demande d'y venir puisque soit disant déficitaire. Je suis en train de faire des recherche sur les conventions ruralités, pour comprendre ce qui fait qu'on ne supprime pas les postes qu'on devrait y supprimer au vue du nombre d'enfants qui décroit chaque année (d'après les chiffres officiels 90 postes auraient du être supprimés sur 3 ans, aucun ne l'a été). En attendant bien regarder le décompte des points sur sgen+ : sans un rapprochement de conjoint et 3 enfants (ma situation) c'est devenu impossible de passer. J'en suis à ma sixième demande cette année (au départ je demandais depuis le Rhône donc), et si la situation n'a pas encore empiré ça sera bon pour Clermont pour moi cette année. Si je ne passe pas, ça voudrait dire que les rapprochements de conjoint ne servent plus à rien, et que seules les situations particulières passent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ginie1313

Comme dit précédemment il y a des demandes pour venir dans l'Allier mais ces personnes sont elles même bloquées dans des départements déficitaires. Dedal tu as un peu bougé dans l'Allier? Parce que la ruralité c'est pas non plus évident. J ai remplacé dans des écoles avec une classe à 3 4 ou 5 niveaux, quand tu as 18 élèves ça va, quand tu en as 26 c'est moins drôle. Donc encore heureux qu Ils ne suppriment pas 90 postes. De même il n y a pratiquement plus de remplaçant disponible passé décembre...Et le problème de l'Allier c'est que presque tout le monde veut justement Clermont et ce dès l année de stage donc il faut attendre son tour, rapprochement de conjoint ou non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titi56

Je vous rejoins une fois de plus. 2ème demande en rapprochement de conjoint mais 5 ou 6 demandes avant. Je ne sais plus ... Je demande à partir du 91 pour le 35. Je sais que l'année dernière, je l'ai ratée de peu...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charlyte

Bonjour

Avec mon conjoint on envisage de déménager à la réunion. Ses parents vieillissent et il voudrait être près d'eux. Je suis actuellement dans le 24. Ai-je des chances? Sachant que nous avons deux enfants et j'ai 15 ans d'ancienneté. 

Mon conjoint s'apprête à quitter son emploi actuel pour raisons perso.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steph63

Bonjour je reviens vers vous pour vos avis, lumières et peut être réponse. J'ai écrit au syndicat mais pas de réponse pour le moment.

J’ai passé le CRPE en 2007 et j’ai été recrutée sur liste complémentaire. L’année suivante, n’ayant pu obtenir de transfert de scolarité, j’ai réalisé ma PE2 là où j'avais été affectée .J’ai par la suite suivi mon conjoint muté à l’étranger, en disponibilité.

Si j’ai eu la chance d’obtenir un détachement entre 2010 et 2012, cela n’a pas été le cas les autres années. Pour résumé, je suis en disponibilité depuis 2012 pour suivre mon conjoint, sans avoir pu obtenir de détachement (malgré  les espérances liées à la continuité de la carrière de l’agent à l’étranger), ni de possibilité de demande de mutation (puisque pays non limitrophes), et donc, sans points utilisables pour les barèmes des permutations interdépartementales.

Y a-t-il une possibilité de faire valoir ces années de disponibilité ?

Ces règles peuvent elles s’appliquer ?

1.      Les périodes de congé parental ou de disponibilité pour suivre le conjoint sont comptabilisées pour moitié dans le calcul des années de séparation :

  • 1 an = 25 points (½ année de séparation) ;
  • 2 ans = 50 points (1 année de séparation) ;
  • 3 ans = 75 points (1,5 année de séparation) ;
  • 4 ans ou plus = 200 points (2années de séparation).

Enseignant en activité moins de 6 mois d’une année scolaire et en congé parental ou en disponibilité pour suivre le conjoint pour le restant de l’année

Les points années de séparation sont comptés pour moitié.

2.      Majoration forfaitaire de la bonification ’’années de séparation’’

Lorsqu'un enseignant exerce dans un département d'une académie non limitrophe de l'académie d'exercice professionnelle de son conjoint, une majoration de 80 points s'ajoute à la bonification ''année de séparation'' si celle-ci est d'au moins 6 mois, sur le vœu 1 et le cas échéant sur les autres vœux portant sur des départements limitrophes

 

Merci d'avance pour vos retours !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dedal
Le 26/10/2018 à 15:02, ginie1313 a dit :

Comme dit précédemment il y a des demandes pour venir dans l'Allier mais ces personnes sont elles même bloquées dans des départements déficitaires. Dedal tu as un peu bougé dans l'Allier? Parce que la ruralité c'est pas non plus évident. J ai remplacé dans des écoles avec une classe à 3 4 ou 5 niveaux, quand tu as 18 élèves ça va, quand tu en as 26 c'est moins drôle. Donc encore heureux qu Ils ne suppriment pas 90 postes. De même il n y a pratiquement plus de remplaçant disponible passé décembre...Et le problème de l'Allier c'est que presque tout le monde veut justement Clermont et ce dès l année de stage donc il faut attendre son tour, rapprochement de conjoint ou non.

Il n'est plus question d'attendre son tour, actuellement les personnes avec deux enfants n'arrivent plus à passer. J'ai été remplaçant et j'ai très largement pu observer la situation, qui n'est pas différente de celle dans beaucoup d'autres département, ruraux ou non (dans les département comme le Puy de Dôme ou le Rhône il y a aussi des écoles rurales) Je suis actuellement sur un poste rural qu'apparemment personne ne voulait jusqu'ici, jusqu'aux remplaçants qui refusaient d'y venir les années passées et ça se passe très bien merci.  Les problèmes de remplacements sont aussi largement créés par la situation et la tension sur place. Les écoles qui sont à 10 km les unes des autres, c'est à dire 10 min de bus et qui ont des enfants du même niveau pourraient être fusionnées, si ce n'était des volontés locales qui n'ont rien à voir avec le bien être des enfants, et beaucoup plus avec du clientélisme politique et de la démagogie. Bref c'est le serpent qui se mord la queue, il y a des solutions et fermer les yeux sur la désertification du département n'arrange ni la situation des enseignants, ni celle de l'emploi sur place qui ne pourrait se régler que par une politique industrielle. Chacun a son explication, pour toi c'est qu'on ne laisse plus partir les gens de la région parisienne, d'autres à la mauvaise volonté des stagiaires qui ne viennent pas s'y installer (pour que leurs conjoints trouvent quoi comme boulot ? il n'y en a pas, c'est un désert de l'emploi), d'autres te disent que la situation est comme ça depuis les années 90 (il suffit d'aller sur le site du sgen pour se rendre compte que c'est faux, les gens avec deux enfants, voire un, passaient jusqu'à il y a 6 ans), d'autres que c'est la faute des enseignants qui font des dossiers médicaux (après 10 ans à faire 3 h de trajet tous les jours, c'est étonnant). Bref tout le monde se trouve un bouc émissaire et personne ne réfléchit sérieusement aux causes du problème. Il y a largement moyen de supprimer des postes, peut-être pas 90 , mais en tout cas suffisamment pour retrouver une décence dans la gestion du personnel. Par contre il n'y a pas la volonté de retrouver cette décence, et les excuses comme celles que tu as en sont la preuve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dedal
Il y a 9 heures, Steph63 a dit :

Bonjour je reviens vers vous pour vos avis, lumières et peut être réponse. J'ai écrit au syndicat mais pas de réponse pour le moment.

J’ai passé le CRPE en 2007 et j’ai été recrutée sur liste complémentaire. L’année suivante, n’ayant pu obtenir de transfert de scolarité, j’ai réalisé ma PE2 là où j'avais été affectée .J’ai par la suite suivi mon conjoint muté à l’étranger, en disponibilité.

Si j’ai eu la chance d’obtenir un détachement entre 2010 et 2012, cela n’a pas été le cas les autres années. Pour résumé, je suis en disponibilité depuis 2012 pour suivre mon conjoint, sans avoir pu obtenir de détachement (malgré  les espérances liées à la continuité de la carrière de l’agent à l’étranger), ni de possibilité de demande de mutation (puisque pays non limitrophes), et donc, sans points utilisables pour les barèmes des permutations interdépartementales.

Y a-t-il une possibilité de faire valoir ces années de disponibilité ?

Tes années de disponibilités compte pour moitié, donc 6 années pour 3 ans de séparation, qui doivent compter pour séparation de conjoint, que tu ais demandé des mutations ces années là où pas.

Maintenant tu demandes à être muté où ? Tu es revenue en France entre temps ?

Modifié par Dedal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Drinkette

C'est reparti pour un tour aussi. 8ème demande pour le 63 et le 03 (peut-être aussi des départements de l'Est). Je souhaite quitter le 18. Je n'y crois pas du tout, mais bon. Bon courage à toutes et tous !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steph63
Il y a 22 heures, Dedal a dit :

Tes années de disponibilités compte pour moitié, donc 6 années pour 3 ans de séparation, qui doivent compter pour séparation de conjoint, que tu ais demandé des mutations ces années là où pas.

Maintenant tu demandes à être muté où ? Tu es revenue en France entre temps ?

Ok super merci pour ton retour. Oui je suis de retour, en dispo pour suivi de conjoint... je demande le 64 (difficile à obtenir)..du coup j'ai aussi droit aux 80 points?

Bon courage à tous et toutes

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dedal
à l’instant, Steph63 a dit :

Ok super merci pour ton retour. Oui je suis de retour, en dispo pour suivi de conjoint... je demande le 64 (difficile à obtenir)..du coup j'ai aussi droit aux 80 points?

Bon courage à tous et toutes

 

Oui, l'Aquitaine et l'Auvergne n'étant pas limitrophes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
peaceful

7eme demande pour moi :cry: J'espère que le dossier de ma fille permettra l'octroi d'une bonification. C'est fou ce qu'on doit présenter pour espérer une vie normale. À toute chose malheur est bon :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Steph63
Le 27/10/2018 à 23:15, Dedal a dit :

Tes années de disponibilités compte pour moitié, donc 6 années pour 3 ans de séparation, qui doivent compter pour séparation de conjoint, que tu ais demandé des mutations ces années là où pas.

Maintenant tu demandes à être muté où ? Tu es revenue en France entre temps ?

 

Il y a 11 heures, Dedal a dit :

Oui, l'Aquitaine et l'Auvergne n'étant pas limitrophes.

super! merci!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coune

Actuellement en vacances sur Marseille avec mon mari j'ai le moral dans les chaussettes en constatant qu'une mutation ne va pas être chose aisée encore cette année!😭

La remontée dans l'Allier va être très pénible!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
emilie-bzh

Bonjour! Je vous rejoins, je tente de sortir du 78 pour entrer dans le 35 où je vis depuis 2017. Ca sera ma 2e demande pour rapprochement de conjoint avec 3 enfants et ma énième demande pour sortir de la région parisienne... J'ai calculé +/- 500 points pour cette nouvelle année. Je ne me fais aucune illusion! Bon courage à tous.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×