Jump to content

Issr et télétravail


bigshaqdady
 Share

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Pablo a dit :

Je te rassure dans ma campagne sans fibre avec les parents en télétravail ou au contraire qui n'ont qu'un smartphone à peu près connecté tout le monde est logé à la même enseigne. J'ai appelé la demi douzaine de familles qui ne répondait pas à mes mails la deuxième semaine, ils ont les mails j'arrête là.... Ils ne répondent pas plus mais je refuse de les rappeler et regriller mon forfait en une matinée. La continuité pédagogique a au moins l'avantage de tous nous mettre dans la même galère. Par contre non désolée mais si ils trouvent logiques de nous retirer la prime d'accompagnement et d'orientation à chaque jour de grève ça m'étonnerait qu'on la touche passée la première quinzaine de confinement. Mes 3 EE en attente devront à mon avis attendre l'année prochaine. Ça va être top les orientations, j'espère qu'ils accéléreront les procédures. 

Après je serai ravie de me tromper hein mais je ne serai rassurée que en découvrant la paye d'avril.

On le verra plutôt sur la paye de mai...

Je suis en région parisienne et cela fait un moment qu'il n'y a plus de BD disponible. Même dans mon département qui n'est pas le plus "tendu" de la région, il commence à avoir beaucoup de contractuels.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, lauraline33310 a dit :

@Goëllette : d'après les informations que nous avons dans mon département (DRH) la prime REP+ est maintenue!

Donc il n'y a aucune raison pour que l'ISSR ne le soit pas ...

Il y a 11 heures, Pablo a dit :

:blink: Je ne pensais même pas ça possible. Effectivement dans ce cas c'est logique. Je pensais plutôt aux cas des remplas commencés avant le confinement. :wink:

C'est en effet très étonnant, et pour plusieurs raisons :

- La plupart des titulaires en arrêt (sauf CLD et congés mater) a repris, puisque c'est bien plus intéressant.

- Quand un collègue s'arrête depuis le début du confinement, ce qui est très rare, c'est au TR de l'école qu'on demande un coup de main, donc, hélas pour lui, pas d'ISSR. Sauf pour un départ prévu en congé de maternité.

 

Il y a 1 heure, nonau a dit :

Heureusement non? Nos élèves même confinés demeurent dans ce Réseau d'Education Prioritaire!

Quant à l'ISSR je pense qu'il doit être versé, le texte règlementaire est explicite. Je pousse même les collègues à aller au TA si l'ISSR est supprimé.

Quel Texte ? 

Et pour les TR "appelés" en cours de confinement ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Goëllette a dit :

Donc il n'y a aucune raison pour que l'ISSR ne le soit pas ...

C'est en effet très étonnant, et pour plusieurs raisons :

- La plupart des titulaires en arrêt (sauf CLD et congés mater) a repris, puisque c'est bien plus intéressant.

- Quand un collègue s'arrête depuis le début du confinement, ce qui est très rare, c'est au TR de l'école qu'on demande un coup de main, donc, hélas pour lui, pas d'ISSR. Sauf pour un départ prévu en congé de maternité.

 

Quel Texte ? 

Et pour les TR "appelés" en cours de confinement ?

Le texte évoqué plus haut dans le post.

Des TR appelés en cour de confinement? Comment ça? Pour les enfants de soignants?

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, nonau a dit :

Le texte évoqué plus haut dans le post.

Et il traite de l'enseignement  distance ?

Citation

Des TR appelés en cour de confinement? Comment ça? Pour les enfants de soignants?

C'est ce que la collègue plus haut écrit.

Chez nous, il n'y en a pas pour le moment. Un collègue a le COVID et c'est le TR de l'école qui fait une partie du travail, mais il n'est pas à l'article de la mort non plus et fait une part de la continuité.

On va avoir un départ en congé de maternité. Sans doute que si elle avait été en classe, la collègue aurait "devancé l'appel", mais là, il est probable qu'elle va attendre la date, si l'école 'a pas repris. Je suppose que, dans ce cas, un TR va être nommé sur son congé, et j'ose espérer u'il touchera bien l'ISSR même si on n'a pas repris la classe !

Mais je pense que c'est sur le "poste TR" que les DSDEN vont faire le plus d'économies.

Link to comment
Share on other sites

J'ai envoyé un mail à ma gestionnaire à ce sujet. J'attends la réponse.

J'ai terminé un remplacement pendant le confinement. J'ai accompagné la collègue qui reprenait les premiers jours. J'ai reçu ma fiche récapitulative de mes remplacements du mois de mars et il est bien noté ISSR jusqu'à la date du dernier jour de remplacement. Les autres jours, rien. Donc, je perds de l'argent par rapport à une année classique sans confinement où il est certain que j'aurais été appelée soit pour du long, soit pour du court (zone C, les vacances débutent, donc il ne serait pas resté beaucoup de jours entre fin du remplacement et vacances).

Là, on nous demande de nous tenir prêt à jouer le rôle du rased pour des élèves en difficulté (par visio ou par téléphone :blink:). Que se passe-t-il avec nos ISSR alors ?

La question est légitime : c'est en moyenne 200 euros / mois qui se jouent. Ce n'est pas rien (même s'il y a des personnes, dans d'autres métiers, dans des situations bien plus dramatiques, on est d'accord, mais là on parle de nous, Éducation Nationale). Pour le remboursement de mon appart, je me cale sur le salaire de base, pour d'autres frais je me fixe plutôt sur le salaire réel. Et ces autres frais ne relèvent pas du luxe mais de la nécessité (santé).

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas parce qu'il y a des personnes dont la situation est plus dramatique qu'il ne faut pas défendre nos droits ...

il y a 8 minutes, PommeD'Api a dit :

J'ai reçu ma fiche récapitulative de mes remplacements du mois de mars et il est bien noté ISSR jusqu'à la date du dernier jour de remplacement.

Les TR de ma circo n'ont apparemment pas reçu d'état de remplacement pour mars...

il y a 8 minutes, PommeD'Api a dit :

Là, on nous demande de nous tenir prêt à jouer le rôle du rased pour des élèves en difficulté (par visio ou par téléphone :blink:). Que se passe-t-il avec nos ISSR alors ?

Ah ? Ici, c'est le grand vide. Les TR sont a priori sous la responsabilité des directeurs de leur école de rattachement (sauf ceux toujours en remplacement ailleurs). A priori, car si certains IEN le leur ont écrit, dans d'autres circos, ils ne se sont pas du tout adressés à eux donc ils sont dans le flou.

Link to comment
Share on other sites

Je te rassure, ça reste un grand flou ici aussi. J'ai du mal à saisir comment cette idée peut se mettre en place concrètement. Les rased connaissent leurs élèves qu'ils suivaient déjà mais nous, les TR, comment on prend en charge ces gamins-là en ayant aucune idée de leurs difficultés ?

Pour le coup, ça me parait plus simple de récupérer une classe entière en remplacement :idontno:

Rased et TR, on n'a pas le même poste, pas le même rôle à l'école...

Et surtout, pour rester dans le sujet, quelle est la place des ISSR dans ce nouveau rôle ? Si on ne revient pas avant les grandes vacances, c'est autour de 500 euros de perdus (voire même plus près des 600). Ca commence à faire une belle somme...

Ne pas citer.

Link to comment
Share on other sites

Je te comprends tout à fait pommeD'Api.

Il me semble que tu es aussi en région parisienne. Effectivement quand j'ai lancé le sujet je pensais surtout à ma condition financière. J'ai été gréviste et je commence à le ressentir. 

En tout cas dans mon département ils ne sont pas réactifs pour envoyer les récapitulatifs des remplacements.(je reçois ma paye avant) Je suis dans une zone très dense et je sais que je ne vais jamais très loin donc c'est facile à vérifier sur le bulletin de salaire. 

 

Bonne journée ensoleillée et rester chez vous😎😎

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, sosogirafe a dit :

Et ils assurent la continuité péda?

Oui, du moins j'espère.

J'ai une collègue comme ça, éternellement déprimée, en congé de maternité début juillet, en arrêt avnt le confinement, et qui le serait restée, si elle avait dû retourner en classe.

Elle a repris, car ça lui fait "une économie de jours d'arrêt", qu'elle compte reporter à la rentrée. Donc j'espère qu'elle s'occupe un peu de ses élèves, même si c'est la TR qui la remplaçait qui a fait partir les élèves le vendredi 13 avec au moins 15 jours de travail et la totalité des cahiers et fichiers...

Il y a 2 heures, natoo a dit :

Ben s'ils ne sont plus en arrêt, ça semblerait logique, non ?

Tout à fait.

Link to comment
Share on other sites

il y a 43 minutes, sosogirafe a dit :

Je ne commenterai pas le "éternellement déprimée" ..

Pour le congé mater, je m'imagine moi pour mon premier enfant, arrêtée car nécessité++ d'être alitée. Je passais mes journées allongée. Donc en effet, j'aurais pu gérer ça peut-être. Mais bon pour un BB1 quoi. 

Ca dépend des arrêts quoi.

Mais c'est le cas de la collègue que je cite, et a priori, la plupart des collègues en arrêt a repris le boulot en télétravail ...

Et je n'ai pas écrit que je ne le comprenais pas.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, sosogirafe a dit :

Je ne commenterai pas le "éternellement déprimée" ..

Pour le congé mater, je m'imagine moi pour mon premier enfant, arrêtée car nécessité++ d'être alitée. Je passais mes journées allongée. Donc en effet, j'aurais pu gérer ça peut-être. Mais bon pour un BB1 quoi. 

Ca dépend des arrêts quoi.

C'est clair, pour moi si on est arrêté il y a une raison, donc à part les arrets pour problème moteur (fracture, entorse etc) je ne vois pas comment on peut bosser.
Et il y a quand même du monde en arret chez moi..

Link to comment
Share on other sites

Certains ont aussi choppé le Covid, et sont du coup en arrêt, mais ça n'a rien à voir avec ce que décrit Goëltte.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, sosogirafe a dit :

C'est pour ça que je capte pas. Mais bon peu importe, ça ne me regarde en rien ceci dit.

Que la plupart des motifs d'arrêt de travail "en présentiel" provoquant le retour en activité des collègues ... il n'y a plus besoin de les remplacer !

Dans mon coin, hormis ceux qui remplacent des collègues en congé de maternité ou de longue durée, les TR n'ont pas de remplacement et aident les collègues de leur école de rattachement pour la continuité pédagogique ou leur directeur pour du travail administratif (en ce moment, dossier d'entrée en 6è, notamment).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, natoo a dit :

Certains ont aussi choppé le Covid, et sont du coup en arrêt, mais ça n'a rien à voir avec ce que décrit Goëltte.

Je ne suis même pas sûre que tous ceux qui ont le COVID soient administrativement en arrêt.

Link to comment
Share on other sites

Je suis totalement dégoutée ... Je n'ai pas reçu d'état récapitulatif de remplacement en mars donc j'ai contacté l'ia . Là on m'annonce que les issr ne sont plus versés ! Même pas ceux de février! Je suis dégoutée ;mes 100 km par jour je les ai fait ! Je vais contacter les syndicats je suis en colère.

Link to comment
Share on other sites

Bouzou49, 

Nous avons reçu un message via les syndicats de la DAF (Division des Affaires Financières), je le copie:

 

Note de la Direction des Affaires Financières (DAF) en date du 1er avril 2020.

La paye de l’ensemble des personnels est sécurisée, il n’y aura pas d’interruption de versement. La note prévoie une procédure dérogatoire pour la paye d’avril, déclinée ci-après, et le cas échéant pour les mois suivants, durant la période d’état d’urgence sanitaire :

1) Pour les agent-es en poste (fonctionnaires et contractuel-les) :
L’ensemble des éléments de paye seront versés à l’identique de mars 2020 (traitement indiciaire, supplément familial de traitement, indemnité de résidence, BI, NBI…), auxquels s’ajouteront les indemnités permanentes (ISAE, indemnité REP/REP+, direction, HSA, etc…).
Le paiement des indemnités non permanentes (ISSR, HSE…) ainsi que les retenues pour faits de grève sont suspendus et seront régularisés ultérieurement

Il n’y aura pas de jour de carence entre le 24/03/20 et la fin de l’état d’urgence sanitaire.

Tout changement de situation personnelle (nouvel échelon, nouveau montant SFT, changements de coordonnées bancaires…) sera régularisé ultérieurement, après retour à la normale. La même procédure sera appliquée pour les personnels qui seraient radié-es des cadres à partir d’avril (ex départ en retraite limite d’âge), et qui de ce fait pourraient se voir réclamer un trop perçu.

2) Pour les personnels nouvellement recruté-es ou prolongé-es (contractuel-les) ou réintégré-es (retour de congé parental, de disponibilité…) :
La procédure de demande d’acompte mise en place en mars, qui peut aller jusqu’à 100% de la rémunération nette est reconduite. Ces acomptes donneront lieu à une régularisation ultérieure.

3) Pour les agent-es rémunéré-es par Mayotte et les COM :
Les services concernés conduisent leur paye selon la procédure habituelle. L’administration centrale est en contact avec l’académie et les vice-rectorats concernés, pour l’instant aucune difficulté n’est identifiée.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, bouzou49 a dit :

Je suis totalement dégoutée ... Je n'ai pas reçu d'état récapitulatif de remplacement en mars donc j'ai contacté l'ia . Là on m'annonce que les issr ne sont plus versés ! Même pas ceux de février! Je suis dégoutée ;mes 100 km par jour je les ai fait ! Je vais contacter les syndicats je suis en colère.

Au contraire, tu vas probablement toucher davantage en avril (copie de mars, qui était l'état de tes remplacements de janvier) que ce que tu aurais dû toucher ( ISSR correspondant à février, mois plus court avec une partie de vacances, donc moins de jours indemnisables).

Veille donnc à ne pas dépenser tout, car ça risque de t'être récupéré en juillet ou août ...

Link to comment
Share on other sites

Non Goelette tout est bloqué jusqu'à nouvel ordre je cite"les rémunérations des mois du mois d'avril et peut-être au-delà se limiteront au versement des traitements essentiels sans rétributions ni remboursements de frais"

J'ai surtout intérêt à noter tout ce que j'ai fait.

Link to comment
Share on other sites

Le 06/04/2020 à 20:23, Goëllette a dit :

Oui, tu as hélas raison.

La réponse est ici https://www.education.gouv.fr/la-remuneration-des-enseignants-7565#edugouv-summary-item-21

Les TR sont bien les grands perdants de ce système ...

Malheureusement nous avons l'habitude (Entre les primés rep et ash que l'on touche au bon vouloir de la DSDEN).

On verra bien mais entre la précarité du poste notamment dans les départements ruraux et l'indifférence de certains collègues, on se demande vraiment pourquoi ce sont des postes si faciles à avoir.(et pourtant nous sommes des privilégiés d'après certains)

Je vais profiter de mes vacances pour me reposer un peu.

Link to comment
Share on other sites

On 4/4/2020 at 10:49 AM, bigshaqdady said:

Est-ce que vous pensez que l'on va toucher l'issr pendant que l'on ait en télétravail.

Question posée en CAPD ce jour, le Dasen dit : oui, si remplacement commencé avant le confinement et si télétravail. Maintenant, ça dépent sûrement du Dasen.....

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, bdisse a dit :

Question posée en CAPD ce jour, le Dasen dit : oui, si remplacement commencé avant le confinement et si télétravail. Maintenant, ça dépent sûrement du Dasen.....

Ca paraît logique, même si je trouve qu'un TR qui effectue un remplacement maintenant devrait aussi toucher l'ISSR ...

Link to comment
Share on other sites

C'est bien ça ! Ce qui serait mieux, c'est que l'Administration l'écrive elle-même directement !

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Goëllette a dit :

C'est bien ça ! Ce qui serait mieux, c'est que l'Administration n'écrive elle-même directement !

Entièrement d'accord. Je pense qu'ils ne veulent rien d'officiel afin de pouvoir changer d'avis par la suite...on verra bien. 

De toute façon si c'est le ministre qui le dit, cela sera démenti dans la foulée.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Cordelia a dit :

On retrouve cette décision également ici et pour le 1er degré cette fois : http://21.snuipp.fr/spip.php?article1952

 

Personnellement étant sur un remplacement long en ce moment et assurant la continuité pédagogique depuis le début... je trouverai normal de toucher mes ISSR car en effet les ISSR ne sont pas exclusivement lié aux frais de déplacements mais à la mission de remplacement au sens plus large dans son ensemble... c'est l'esprit du texte qui régit les ISSR... Wait and see...

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Et si on récupère un remplacement pendant le confinement ? J'ai fini le mien pendant le confinement. Et je crains un peu la suite si on ne devait pas reprendre d'ici à cet été. Trop d'argent de perdu si je n'ai pas d'ISSR pendant 3 mois...

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, PommeD'Api a dit :

Et si on récupère un remplacement pendant le confinement ? J'ai fini le mien pendant le confinement. Et je crains un peu la suite si on ne devait pas reprendre d'ici à cet été. Trop d'argent de perdu si je n'ai pas d'ISSR pendant 3 mois...

Je trouverais ça lamentable que l'on n'en n'ait pas mais en effet pour l'instant rien d'officiel

Link to comment
Share on other sites

il y a 42 minutes, PommeD'Api a dit :

Et si on récupère un remplacement pendant le confinement ? J'ai fini le mien pendant le confinement. Et je crains un peu la suite si on ne devait pas reprendre d'ici à cet été. Trop d'argent de perdu si je n'ai pas d'ISSR pendant 3 mois...

Je crains fort qu'ils ne vous donne que des missions d'appui aux collègues de votre école de rattachement, donc pas d'ISSR, sauf pour les congés prévus comme la maternité.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...