Jump to content

Saut de classe en école Montessori hors contrat et entrée dans le public


Recommended Posts

Goëllette

 

il y a 43 minutes, lilimay a dit :

Les conseils des maitres sont très réguliers, c'est simplement la réunion de tous les enseignants de l'école. Accepte la proposition d'un cp/ce1 pour ta fille, si ses compétences sont effectives elle basculera tranquillement dans le groupe ce1, puis le saut sera acté pour qu'elle passe ensuite officiellement en ce2.

 

C'est possible même si il n'y a pas de CP-CE1.

L'élève est inscrite en CP (ça peut tout à fait être expliqué et compris pas l'enfant) et, comme elle sait parfaitement lire, écrire, compter, elle bascule dans la classe de CE1 (en plus, vu que l'école est prévenue, elle peut anticiper en faisant sa structure) da,s laquelle elle effectuera son année.

 

Par contre, un conseil : Ce sont les adultes qui décident, pas les enfants. Qu'ils soient écoutés, heureux, épanouis, que les choses leur soient expliquées, c'est mieux, mais la décision ne doit pas leur revenir.

Ça évitera bien des situations compliquées et des déconvenues à l'avenir.

  • J'aime 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 140
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

  • Goëllette

    24

  • Melboubou

    24

  • borneo

    17

  • sosogirafe

    7

Top Posters In This Topic

Popular Posts

à tout les collègues ayant répondu, je ne suis pas toujours d'accord avec vos propos ou vos manières de répondre mais là je vous trouve bien trop patients, vous avez donné les informations que la pers

Pas sûre de ça, mais je ne suis pas experte en école hors contrat. Les écoles hors contrat sont responsables de leur pédagogie, du contenu de leur enseignement et de leur rythme de passage dans l

Nous sommes le ..... ah oui 30 juillet!!!! Et cette directrice ne répond pas!!!!! Honteux en effet. Ironie. Alors je suis dans le privé où les règles sont les mêmes que dans le public. La si

Melboubou
il y a 3 minutes, Goëllette a dit :

 

C'est possible même si il n'y a pas de CP-CE1.

L'élève est inscrite en CP (ça peut tout à fait être expliqué et compris pas l'enfant) et, comme elle sait parfaitement lire, écrire, compter, elle bascule dans la classe de CE1 (en plus, vu que l'école est prévenue, elle peut anticiper en faisant sa structure) da,s laquelle elle effectuera son année.

 

Par contre, un conseil : Ce sont les adultes qui décident, pas les enfants. Qu'ils soient écoutés, heureux, épanouis, que les choses leur soient expliquées, c'est mieux, mais la décision ne doit pas leur revenir.

Ça évitera bien des situations compliquées et des déconvenues à l'avenir.

Evidemment que ce sont les adultes qui décident, nous avons d'ailleurs décider de la changer d'école de notre propre chef.

Mais quand une enseignante vous dit, et ce dès le mois de janvier que votre enfant avance très vite et est déjà dans l'abstraction et fait certains travaux que les plus grands ne font pas encore et qu'il faudra surement se préparer à un saut de classe, vous vous voyez mal répondre que non merci on va quand même la laisser végéter une année de plus. Ca aurait très bien pu se passer dans le public, et là personne n'aurait rien à y redire!

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je faisais écho à vos commentaires plus haut.

Je ne suis pas convaincue plus que ça par le "tout Montessori", surtout dans les grandes classes, même si c'est très à la mode, mais il est fort probable que votre fille ait en effet pu être décelée au-dessus du lot. Et si elle sait effectivement lire, écrire et compter, elle a sans doute sa place au CE1 l'an prochain.

Link to post
Share on other sites
Melboubou
il y a 4 minutes, Goëllette a dit :

Je faisais écho à vos commentaires plus haut.

Je ne suis pas convaincue plus que ça par le "tout Montessori", surtout dans les grandes classes, même si c'est très à la mode, mais il est fort probable que votre fille ait en effet pu être décelée au-dessus du lot. Et si elle sait effectivement lire, écrire et compter, elle a sans doute sa place au CE1 l'an prochain.

Je ne suis pas non plus convaincue par le tout Montessori dans les grandes classes. Ma fille m'a rapporté des situations qui m'ont inquiétée et ont, en partie, motivé mon envie de changer d'école. 

Link to post
Share on other sites
borneo
il y a 36 minutes, Melboubou a dit :

 

Mais quand une enseignante vous dit, et ce dès le mois de janvier que votre enfant avance très vite et est déjà dans l'abstraction et fait certains travaux que les plus grands ne font pas encore et qu'il faudra surement se préparer à un saut de classe, vous vous voyez mal répondre que non merci on va quand même la laisser végéter une année de plus. 

Végéter dans la pédagogie Montessori ? ça me semble assez improbable. 

Link to post
Share on other sites

Pour avoir participé 2 ou 3 fois à des "contrôles de conformité" d'écoles Montessori, (ces écoles sont hors contrat), mais l'IEN et 1 ou 2 CPC qui l'accompagnent vont tous les 2, 3 ou 4 ans vérifier la "conformité", je peux vous donner mon avis (même si c'est un peu hors sujet). Je ne suis pas convaincue, effectivement pour les niveaux de l'élémentaire. Les élèves avaient l'air heureux, mais concernant les apprentissages, j'ai un avis très réservé. Mais je ne parle qu'avec 1 même école observée. Je me garderai bien de généraliser.

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 15 minutes, borneo a dit :

Végéter dans la pédagogie Montessori ? ça me semble assez improbable. 

A force de passer tes journées à essayer d'attraper des lentilles avec une pince à épiler et de faire passer de l'eau ou de la semoule dans un entonnoir, tu finis par te le mettre sur la tête ! 

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
Melboubou
il y a 20 minutes, borneo a dit :

Végéter dans la pédagogie Montessori ? ça me semble assez improbable. 

L'idée selon laquelle l'enfant adore faire et refaire le même matériel sur une longue période de temps me parait assez fausse, en tout cas pour certains enfants. Une fois qu'il a le sentiment de maitriser le matériel, il a envie de passer à autre chose. Dans une école Montessori, il faut avoir validé un matériel pour passer à un autre selon une progression pré-établie. L'enfant peut donc avoir cette motivation d'avancer pour avoir toujours de nouvelles présentations. Et l'adulte peut difficilement le freiner, surtout que le but n'est pas de freiner l'enfant dans cette pédagogie. 

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je pense que le risque n'est pas que l'adulte le freine mais plutôt que l'élève se freine de lui-même ...

Quel matériel utilisent-ils pour apprendre à lire ?

Link to post
Share on other sites
Melboubou

Les lettres rugueuses dans un premier temps, l'adulte leur dit le son de la lettre et il découvre celle-ci de manière sensorielle. Puis, l'alphabet mobile pour composer des mots. Puis les pochettes de lecture et les pochettes d'homophonie.

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Goëllette a dit :

Et qu'y a-t-il dans ces pochettes ?

des mots à associer à des images.

 

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, fluffy a dit :

des mots à associer à des images.

 

D'accord. Comme dans toutes les pédagogies en fait.

Ce que je trouve regrettable, pour ma part, c'est le manque de rigueur et de trace écrite.

En PS et en MS, ça passe. En GS, ça peut se rattraper. En élémentaire, j'ai un doute.

Ceci dit, je parle d'après mes observations, faites dans des écoles "lambda", avec des élèves "lambda" voire défavorisés, donc pour lesquels les familles auront du mal à combler les manques.

Manques qui n'excluent pas les bénéfices, cependant, dans la vraie vie, pour survivre, il faut de la rigueur.

Les ex-élèves que je connais ayant effectué leur scolarité dans des écoles hors contrat sont tous issus de familles ayant les moyens de leur donner un avenir professionnel, quel que soit leur niveau à la sortie.

Link to post
Share on other sites
Melboubou
il y a 2 minutes, Goëllette a dit :

D'accord. Comme dans toutes les pédagogies en fait.

Ce que je trouve regrettable, pour ma part, c'est le manque de rigueur et de trace écrite.

En PS et en MS, ça passe. En GS, ça peut se rattraper. En élémentaire, j'ai un doute.

Ceci dit, je parle d'après mes observations, faites dans des écoles "lambda", avec des élèves "lambda" voire défavorisés, donc pour lesquels les familles auront du mal à combler les manques.

Manques qui n'excluent pas les bénéfices, cependant, dans la vraie vie, pour survivre, il faut de la rigueur.

Les ex-élèves que je connais ayant effectué leur scolarité dans des écoles hors contrat sont tous issus de familles ayant les moyens de leur donner un avenir professionnel, quel que soit leur niveau à la sortie.

Je partage assez votre point de vue et c'est pour  aussi pour cela que je souhaite que mes enfants rejoignent le cursus classique. Après, beaucoup de parents en école Montessori (surtout en élémentaire) ne recherchent pas forcément l'excellence académique mais plutôt un épanouissement de leur enfant dans un cadre où les contraintes sont peu nombreuses.

  • J'aime 1
Link to post
Share on other sites
ptitninouche

Personnellement, quand j'avais une classe de CP, j'ai déjà eu des élèves qui avaient un niveau CE1 et qui n'ont pas fait de saut de classe pour diverses raisons.

Pour ma part, moi je m'adaptais aux élèves en leur proposant des activités niveau CE1 dans les domaines dont les compétences du CP étaient déjà acquises ou parfois des décloisonnements dans la classe de CE1.

Il faudrait pouvoir en discuter avec la future enseignante et expliquer à ta fille que même si elle est inscrite en CP, elle ne fera pas forcément le même travail que les autres.

En tout cas,  ce qui est important c'est que votre fille se sente bien .

Je vous souhaite bon courage

Link to post
Share on other sites
Goëllette
Il y a 2 heures, Melboubou a dit :

Après, beaucoup de parents en école Montessori (surtout en élémentaire) ne recherchent pas forcément l'excellence académique mais plutôt un épanouissement de leur enfant dans un cadre où les contraintes sont peu nombreuses.

Tout à fait !

Sauf que dans la "vraie vie", on doit l'accepter, le cadre, on en a, des contraintes, si on veut s'asurer en avenir professionnel, sauf à être enfants de familles suffisamment aisées pour leur réserver une place dans leur entreprise ou leur permettre de vivre sans travailler ...

Link to post
Share on other sites

Je comprends mieux.

Oui, c'est certain que plus vous allez attendre et plus l'écart entre les deux va s'agrandir.

Je sais que les écoles Montessori sont très chères, et il me semble qu'à l'origine, elles étaient particulièrement fréquentées par les enfants des grandes familles "friquées".

Link to post
Share on other sites
borneo
Le 12/06/2020 à 11:56, ptitninouche a dit :

Personnellement, quand j'avais une classe de CP, j'ai déjà eu des élèves qui avaient un niveau CE1 et qui n'ont pas fait de saut de classe pour diverses raisons.

Pour ma part, moi je m'adaptais aux élèves en leur proposant des activités niveau CE1 dans les domaines dont les compétences du CP étaient déjà acquises ou parfois des décloisonnements dans la classe de CE1.

Idem. 

Je pense qu'un saut de classe peut être lourd de conséquences sur la scolarité future d'un élève. S'il s'agit d'un enfant qui envisage des filières d'excellence, il sera tôt ou tard pénalisé par son année d'avance. 

Dans tous les cas, il aura échangé une année d'enfance contre une année de vie d'adulte au travail. Est-ce intéressant pour lui ?

Pour moi, l'argument de l'élève qui s'ennuie à l'école ne tient pas. Si on s'ennuie, c'est parce que l'école est ennuyeuse. Peu importe le niveau. Ceux qui ont des difficultés s'ennuient tout autant.

  • Confus 1
Link to post
Share on other sites
Melboubou
il y a 4 minutes, borneo a dit :

Idem. 

Je pense qu'un saut de classe peut être lourd de conséquences sur la scolarité future d'un élève. S'il s'agit d'un enfant qui envisage des filières d'excellence, il sera tôt ou tard pénalisé par son année d'avance. 

Dans tous les cas, il aura échangé une année d'enfance contre une année de vie d'adulte au travail. Est-ce intéressant pour lui ?

Pour moi, l'argument de l'élève qui s'ennuie à l'école ne tient pas. Si on s'ennuie, c'est parce que l'école est ennuyeuse. Peu importe le niveau. Ceux qui ont des difficultés s'ennuient tout autant.

En quoi est-il pénalisé dans des filières d'excellence? Il me semblait plutôt que dans ces filières, il y a justement un certain nombres d'enfants ayant sauté une classe.

Après, je comprends votre point de vue, mais lorsqu'un enfant est en avance par rapport au reste de la classe, il est vraiment indispensable que le professeur s'adapte et lui propose du travail personnalisé. Ce qui n'est pas toujours le cas, je l'ai vécu moi même au CP. Je savais lire à l'entrée au CP et l'enseignante me mettait  à part avec un livre, je me sentais tout simplement exclue. 

Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, nous en avons déjà parlé à de nombreuses reprises sur ces forums, mais perso, j'ai eu plusieurs fois l'occasion de constater qu'au contraire, l'année d'avance est une chance quand on envisage de grandes études.

D'abord, parce qu'en cas de coup dur en cours de cursus secondaire, on peut redoubler, mais aussi parce que, une fois admis dans des grandes écoles, du fait qu'on est mineur, on est prioritaire pour l'obtention d'une chambre à l'internat.

Mais, à chaque fois, pour les cas que je connais, il s'agissait d'élèves qui étaient matures au moment de leur passage anticipé qui, la plupart du temps, était une proposition de l'enseignant et non de la famille.

 

Link to post
Share on other sites
borneo

Redoubler est un drame quand on est un bon élève. Tout comme se retrouver en queue de classe en prépa à LLG ou H4. 

Link to post
Share on other sites
borneo
il y a 19 minutes, Melboubou a dit :

En quoi est-il pénalisé dans des filières d'excellence? Il me semblait plutôt que dans ces filières, il y a justement un certain nombres d'enfants ayant sauté une classe.

 

Faire une filière très sélective avec un ou deux ans d'avance, c'est comme courir le marathon avec un sac de briques sur le dos. On peut y arriver, mais ce sera forcément plus dur que pour ceux qui n'ont pas de sac. Dans les concours, même les centièmes de points comptent.

Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a 10 minutes, borneo a dit :

Redoubler est un drame quand on est un bon élève. Tout comme se retrouver en queue de classe en prépa à LLG ou H4. 

C'est également valable pour les élèves sans année d'avance.

Dans mon coin, le niveau général est tellement bas (pour tout un tas de raisons), y compris dans le privé, que les très bons élèves tombent de haut quand ils arrivent dans les Grandes Ecoles, y compris dans le département et pas les meilleures !

il y a 6 minutes, borneo a dit :

Faire une filière très sélective avec un ou deux ans d'avance, c'est comme courir le marathon avec un sac de briques sur le dos. On peut y arriver, mais ce sera forcément plus dur que pour ceux qui n'ont pas de sac. Dans les concours, même les centièmes de points comptent.

Bien sûr, mais l'année d'avance permet éventuellement de repiquer, donc d'être en tête du panier l'année suivante.

Link to post
Share on other sites
Melboubou
il y a 22 minutes, borneo a dit :

Faire une filière très sélective avec un ou deux ans d'avance, c'est comme courir le marathon avec un sac de briques sur le dos. On peut y arriver, mais ce sera forcément plus dur que pour ceux qui n'ont pas de sac. Dans les concours, même les centièmes de points comptent.

En quoi un élève qui a sauté une classe serait forcément moins bon qu'un élève n'ayant pas sauté de classe?

Link to post
Share on other sites
barbotinne

Votre enfant passera les evaluations de CP en septembre comme tous les autres élèves donc son niveau scolaire sera rapidement établi par l'équipe pédagogique. 

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites

Dans l'école de ma fille, sur 4 classes de cp, plusieurs élèves savaient lire. Un seul a intégré le CE1 en septembre, pour les autres le travail a été adapté.

Il est plus prudent pour votre fille de voir d'abord ses capacités en septembre. On peut savoir lire et faire un cp, ou pas, selon plusieurs autres critères....

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, borneo a dit :

Pour moi, l'argument de l'élève qui s'ennuie à l'école ne tient pas. Si on s'ennuie, c'est parce que l'école est ennuyeuse. Peu importe le niveau. Ceux qui ont des difficultés s'ennuient tout autant.

Je ne suis pas d'accord, un enfant qui s'ennuie parce qu'il connait déjà tout ce qu'on lui apprend, ce n'est pas parce que l'école est ennuyeuse... C'est parce que l'enseignement est adaptée pour sa classe, et non spécifiquement pour lui...

Car c'est bien beau d'adapter (je le fais beaucoup dans ma classe), mais quand un enfant de MS ou GS s'ennuie parce qu'il sait lire, parce que, contrairement à ses camarades du même âge, il est prêt à passer à autre chose que les apprentissages de maternelles, je trouve ça dure d'en conclure que c'est l'école qui est ennuyeuse... 

Un enfant qui a intégré tout le programme de CP avant la rentrée en CP (à une ou deux exceptions près comme l'écriture souvent), l'enseignant aura beau se démener, à moins de faire du CE1 l'enfant s'ennuiera... Et quitte à faire du CE1, autant être dans une classe de CE1, à moins que psychologiquement ça ne passe pas...

 

 

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
Goëllette
il y a une heure, Melle a dit :

Je ne suis pas d'accord, un enfant qui s'ennuie parce qu'il connait déjà tout ce qu'on lui apprend, ce n'est pas parce que l'école est ennuyeuse... C'est parce que l'enseignement est adaptée pour sa classe, et non spécifiquement pour lui...

C'est aussi parce qu'il lui faut maintenant accepter de vivre en collectivité.

Et ça se transmet par la famille, qui lui dira "Mon p'tit gars, ma Nénette, c'est la vie, c'est comme ça, prend ton mal en patience !". Ainsi il sera malgré tout heureux à l'école.

Par contre, s'il (ou elle) sent bien que ses parents sont persuadés d'avoir enfanté un génie et qu'ils n'ont pas confiance dans l'école, qu'ils veulent avoir la main sur tout ce qui s'y passe, là, il y a de forte chances qu'il y soit malheureux.

  • J'adhère 1
Link to post
Share on other sites
lilie2fr
Il y a 6 heures, Melboubou a dit :

En quoi un élève qui a sauté une classe serait forcément moins bon qu'un élève n'ayant pas sauté de classe?

Ce n'est pas le cas, ne vous inquiétez pas.

Et non, un enfant qui s'ennuie en classe, on ne lui dit pas  "prends ton mal en patience" car s'il s'ennuie vraiment, la dépression est possible (eh oui, même chez les enfants)

Link to post
Share on other sites

Triple opposition dans les échanges :

- enfant en avance (haut potentiel ??? - pas forcément mais bon)

- pédagogie Montessori (adorée ou détestée)

- école privée hors contrat vs école publique (le passage de l'un à l'autre n'est pas toujours simple en effet)

Faites confiance à l'équipe : informez les de ce que votre enfant sait faire selon vous. Laissez-le le constater et faire ce qui s'impose ou non, car des enfants qui savent lire à la sortie de la grande section, ce n'est pas si rare que cela, même dans le public ! 

Par contre, la question de l'ennui : j'ai du mal à entendre de la part d'enseignants qu'un enfant qui s'ennuie car ce qu'on lui demande de faire est bien en dessous de ses compétences doit juste prendre son mal en patience... nous sommes là pour tous les élèves et ne pas prendre en compte cela, c'est assurer la fuite vers l'école privée. C'est transformer nos élèves en futurs clients (pour reprendre la distinction faite plus haut) !;)

 

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.


×
×
  • Create New...