Jump to content

Le montant des frais de déplacements


lor88
 Share

Recommended Posts

Le SGEN CFDT et l'UNSA...qui ne s'opposent pas à une baisse de rémunération des personnels...Il faudra s'en souvenir...Après le décret sur la modification de nos ORS en juin 2016, ces syndicats continuent à soutenir cette politique déplorable.

Link to comment
Share on other sites

Hallucinant !

Les mots me manquent également surtout que j'avais interrogé un collègue de l'UNSA (quand on ne parlait que de l'unification des ZIL et des Brigades) qui m'avait assuré que ça ne serait pas mis en place à la rentrée car le délai était trop court.

Mais bon, les syndicats, je vois l'aide qu'ils ... ne m'ont pas apportée (ne nous ont pas apportée) quand je ne suis pas passé hors classe du fait que les TR n'ont plus le droit à la bonification REP ...

J'aimerais avoir l'ensemble des textes définitifs ainsi que le texte que celui-ci remplace pour comparer terme à terme, pour évaluer la teneur des dégâts.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, nonau a dit :

Le SGEN CFDT et l'UNSA...qui ne s'opposent pas à une baisse de rémunération des personnels...Il faudra s'en souvenir...Après le décret sur la modification de nos ORS en juin 2016, ces syndicats continuent à soutenir cette politique déplorable.

Ce n'est même plus une baisse, c'est une suppression de rémunération correspondant à un service accompli particulier et un remboursement des frais de route.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, zlr a dit :

En l'occurrence, peut-on donc s'attendre à ce que ce décret passe sans contestation possible ?

Si le projet de décret présenté est manifestement contesté par les personnel (via les syndicats), il peut ne pas être publié. Ici, seul CFDT et Unsa ne seraient pas contre...

SI le décret est publié, il faudra demander son abrogation... ou le report de son application, notamment car les opérations de mouvement n'ont pas permis aux enseignants de faire leur choix de manière éclairée quant au régime indemnitaire. Or, même le MEN a écrit que les remplaçant doivent préalablement être informés des conditions de travail et de rémunération, etc.

Link to comment
Share on other sites

C'est celle que j'ai mise sur l'autre post ?

Et comment tu l'analyses par rapport au risque de perdre l'ISSR et être bloqué sur des postes vacants ?

Link to comment
Share on other sites

Oui, mais le lien mis par Cyberdoc est la circulaire d'application, et je n'y vois pas les risques sur l'ISSR aussi tranchés que sur le projet de décret.

De quand date ce projet ? Cette semaine ou antérieur ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 50 minutes, Bogey a dit :

Oui, mais le lien mis par Cyberdoc est la circulaire d'application, et je n'y vois pas les risques sur l'ISSR aussi tranchés que sur le projet de décret.

De quand date ce projet ? Cette semaine ou antérieur ?

La circulaire de mars 17 répond à la conférence de la Ministre sur le bilan du quinquennat et la circulaire de rentrée.

En aucun cas une circulaire ne précède un décret. Celle-ci ne traite pas des ISSR, effectivement.

Par contre, le projet de décret, s'il entre en application, modifie certaines disposition et vise à rattacher administrativement les Remplaçants dans des territoire plus étendus que la simple école de rattachement. 

Si ce projet aboutit, il faudra que la circulaire qui précise son application pratique indique clairement le mode de calcul de l'ISSR... En dehors de son école de rattachement, comme le prévoit le décret actuel de 89, ou si on sort du territoire de la commune de rattachement...

Un peu de patience,d'ici 1 semaine  les syndicats ayant siégé devraient réagir au niveau national devraient faire un communiqué...

Link to comment
Share on other sites

Et les mouvements seront clos. Pratique.:dry:

En dehors de toute contestation, que je soutiendrai, je n'ai pas envie de rester à ce poste dans ces conditions.

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Bountygong a dit :

Et les mouvements seront clos. Pratique.:dry:

En dehors de toute contestation, que je soutiendrai, je n'ai pas envie de rester à ce poste dans ces conditions.

Il faut avoir des doutes sur le fait, effectivement, que le mouvement ne permettra plus de choisir. Or, certaines Dsden publient dans le Mémento du mouvement les avantages dont peuvent bénéficier les TR. Donc, si les nouveaux textes modifient de manière substantielles les fiches de poste, ilsne sauraient tenir, au moins pour la prochaine rentrée.

En résumé, je pense qe l'Issr ne sera pas modifié l'année prochaine. Car cela reviendrait à modifier la résidence administrative, ce qui ne se fait qu'en commission avant le mouvement.

Ceux qui ont choisi un poste ne peuvent à ce point être désavantagés, décret ou pas.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas être vigilent... mais tout ne peut pas se faire. Le ministère se trouverait avec de multiples recours au TA. Déjà le mien...

Link to comment
Share on other sites

Je ne laisserais pas faire non plus (même si cette année, je ne remplace pratiquement jamais dans ma ville - circo à elle toute seule - c'est par principe et dans l'hypothèse qu'un jour, j'ai à remplacer dans ma ville).

Je reste aussi agacée (je temporise mes propos) de savoir que si, en cours d'année, un poste devient vacant, alors le TR qui est placé dessus ne perçoit pas d'ISSR "car ce n'est pas un remplacement puisque le poste est vacant". Bah si, ça reste un remplacement dans les faits.

Link to comment
Share on other sites

il y a 41 minutes, cyberdoc a dit :

Il faut avoir des doutes sur le fait, effectivement, que le mouvement ne permettra plus de choisir. Or, certaines Dsden publient dans le Mémento du mouvement les avantages dont peuvent bénéficier les TR. Donc, si les nouveaux textes modifient de manière substantielles les fiches de poste, ilsne sauraient tenir, au moins pour la prochaine rentrée.

En résumé, je pense qe l'Issr ne sera pas modifié l'année prochaine. Car cela reviendrait à modifier la résidence administrative, ce qui ne se fait qu'en commission avant le mouvement.

Ceux qui ont choisi un poste ne peuvent à ce point être désavantagés, décret ou pas.

Je ne dis pas qu'il ne faut pas être vigilent... mais tout ne peut pas se faire. Le ministère se trouverait avec de multiples recours au TA. Déjà le mien...

Tu veux dire que ce décret ne pourrait intervenir que pour de nouveaux rattachements et non pour des TR déjà en poste ?

Je pensais que la circulaire de ton lien était la circulaire d'application du décret, étant donné qu'elle parle, même si à demi mots, des différentes mesures énoncées.

Tu penses qu'il faut combien de temps pour que le décret que nous redoutons soit publié ? Est-ce possible avant les prochaines Présidentielles ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Bogey a dit :

Tu veux dire que ce décret ne pourrait intervenir que pour de nouveaux rattachements et non pour des TR déjà en poste ?

Je pensais que la circulaire de ton lien était la circulaire d'application du décret, étant donné qu'elle parle, même si à demi mots, des différentes mesures énoncées.

Tu penses qu'il faut combien de temps pour que le décret que nous redoutons soit publié ? Est-ce possible avant les prochaines Présidentielles ?

@Bogey.

Si ce décret est publié, il est signé du P. Ministre et de NVB. Donc, avant les élections. Heureusement qu'on n'est pas soumis au devoir de réserve en dehors de nos ORS....

La circulaire du 15 mars 17 n'a rien à voir avec ce projet de décret, elle précise juste les moyen mis en oeuvre pour "améliorer" l'organisation, la gestion et l'information des remplacements. Avec les décret existants, notamment les derniers qui annualisent les ORS des TR.

Link to comment
Share on other sites

Je rappelle que l’obligation de réserve a été supprimée par la loi du 13 juillet 1983.

Elle ne s’applique plus que pour les magistrats (auxquels s’adresse toujours l’article 10 de l’ordonnance n°58-1270 du 22 décembre 1958) ou certains fonctionnaires à l’occasion de circonstances exceptionnelles (le contexte diplomatique par exemple) qui ne concernent pas l’exercice ordinaire des agents de l’Éducation nationale. La loi du 13 juillet 1983 leur reconnaît une totale liberté d’opinion (Art. 6), l’activité politique (Art. 7) et syndicale (Art. 8) et le droit de grève (Art. 10).

Un fonctionnaire garde donc toute liberté de critiquer l’action du gouvernement et la politique de son académie, à condition que sa critique ne porte que sur des éléments connus du public (à cause du secret professionnel), comme les articles de presse, les émissions de télévision et même les documents administratifs (circulaires,notes de service...).

 

Pour en revenir au TR une pétition est lancée par le snudi fo.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Oui, le snudiFO national fera un communiqué. espérons que le snuipp aussi. Ne comptons pas sur le se-unsa, mais j'aimerais connaître ses arguments...

Je persiste à penser que ce décret ne peut à ce point contredire les "bénéfices" de l'ISSR" dès la rentrée, car cela obligerait les Dsden à changer les affectations après le mouvement...

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, nonau a dit :

 

 

Pour en revenir au TR une pétition est lancée par le snudi fo.

En version papier ou en ligne ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, PommeD'Api a dit :

En version papier ou en ligne ?

Elle est à l'initiative du SnudiFO 95.

Mais attendons une pétition nationale, pas encore en ligne.

Elle sera en ligne et en papier.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, cyberdoc a dit :

Oui, le snudiFO national fera un communiqué. espérons que le snuipp aussi. Ne comptons pas sur le se-unsa, mais j'aimerais connaître ses arguments...

Je persiste à penser que ce décret ne peut à ce point contredire les "bénéfices" de l'ISSR" dès la rentrée, car cela obligerait les Dsden à changer les affectations après le mouvement...

Que ce soit maintenant ou plus tard, c'est grave, pour les TR comme pour les écoles, et je suis effarée de l'attitude de ce gouvernement ... jusqu'au bout !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 33 minutes, Goëllette a dit :

Que ce soit maintenant ou plus tard, c'est grave, pour les TR comme pour les écoles, et je suis effarée de l'attitude de ce gouvernement ... jusqu'au bout !

On a voté il y a 5 ans pour un gouvernement qui se disait de gauche et en qui on a cru. On s'est bien fait entuber.

J'ai pris un poste de BD pour les ISSR, on ne va pas se mentir. Je compte rester dessus quelques années. Et je compte dessus pour m'aider financièrement au quotidien. J'achète un appart en région parisienne, je me suis évidemment basée sur mon salaire de base mais le plus des ISSR va permettre de souffler un peu. Alors non, qu'on ne vienne pas nous réduire encore cela !

D'ailleurs, en quelle année ont-ils déjà drastiquement réduit les frais en supprimant les indemnités les WE et mercredis (du temps béni où il n'y avait pas école ce jour-là) ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 15 minutes, PommeD'Api a dit :

D'ailleurs, en quelle année ont-ils déjà drastiquement réduit les frais en supprimant les indemnités les WE et mercredis (du temps béni où il n'y avait pas école ce jour-là) ?

Enfin, moi personnellement ca ne me choque pas qu'on ne nous paye pas de frais de déplacement les jours où il n'y a pas d'école ! Il ne faut pas exagérer non plus... c'est avec des réclamations comme celles-ci qu'on fini par décrédibiliser des demandes plus légitimes.

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, PommeD'Api a dit :

On a voté il y a 5 ans pour un gouvernement qui se disait de gauche et en qui on a cru. On s'est bien fait entuber.

J'ai pris un poste de BD pour les ISSR, on ne va pas se mentir. Je compte rester dessus quelques années. Et je compte dessus pour m'aider financièrement au quotidien. J'achète un appart en région parisienne, je me suis évidemment basée sur mon salaire de base mais le plus des ISSR va permettre de souffler un peu. Alors non, qu'on ne vienne pas nous réduire encore cela !

D'ailleurs, en quelle année ont-ils déjà drastiquement réduit les frais en supprimant les indemnités les WE et mercredis (du temps béni où il n'y avait pas école ce jour-là) ?

Tu comptes y rester encore malgré ce décret, s'il passe (et je pense qu'il passera) ?

Je suis sur ce poste pour les ISSR également, mais j'en ai m**re qu'on nous prenne pour des *µù%§ dont on peut modifier les conditions de travail constamment (rythmes, programmes...)

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Nävis a dit :

Enfin, moi personnellement ca ne me choque pas qu'on ne nous paye pas de frais de déplacement les jours où il n'y a pas d'école ! Il ne faut pas exagérer non plus... c'est avec des réclamations comme celles-ci qu'on fini par décrédibiliser des demandes plus légitimes.

Je ne me souviens pas vraiment mais je crois que ce n'était pas exactement ça.

Et puis ce ne sont pas des frais de déplacement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, Bountygong a dit :

Tu comptes y rester encore malgré ce décret, s'il passe (et je pense qu'il passera) ?

Je suis sur ce poste pour les ISSR également, mais j'en ai m**re qu'on nous prenne pour des *µù%§ dont on peut modifier les conditions de travail constamment (rythmes, programmes...)

A vrai dire, dans mon coin, je n'ai pas trop le choix non plus. Si je veux un TD, c'est soit ça soit TRS (mais non merci !!!) soit un poste REP/REP+ (ça se réfléchit). Un poste classe définitif là où je veux, il faut quelques années de plus d'ancienneté. Et je n'aurai pas cet argent supplémentaire.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...