Jump to content
tadadammm

Brigade, ça ne me plait pas ...

Recommended Posts

boya93

Bonjour,

Je suis brigade pour la 4eme année dans le 93. J'ai à chaque fois eu des postes longs et à l'année. Deux années de suite de CE1, puis GS et IME. Le problème dans ce département c'est qu'on nous envoietrès loin de chez nous (3h de trajet en tout). Mais cette année c'est étrange, on nous a dit de rester chez nous jusqu'à la réception d'un appel! Cela fait déjà deux jours que je suis chez moi... Ca fait bizzare! Y'a t-il d'autres BD du 93? Avez vous été appelés ou êtes vous également chez vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites
doudou3103

Bonjour,

Je suis brigade pour la 4eme année dans le 93. J'ai à chaque fois eu des postes longs et à l'année. Deux années de suite de CE1, puis GS et IME. Le problème dans ce département c'est qu'on nous envoietrès loin de chez nous (3h de trajet en tout). Mais cette année c'est étrange, on nous a dit de rester chez nous jusqu'à la réception d'un appel! Cela fait déjà deux jours que je suis chez moi... Ca fait bizzare! Y'a t-il d'autres BD du 93? Avez vous été appelés ou êtes vous également chez vous?

Pour ma part je rêverai d'être chez moi,je suis dans le 77 BD(T1) et quand on n'est pas appelé on doit se rendre à notre école de rattachement, où je ne fais rien, les enseignants n'ayant pas besoin de moi, j'offre mon aide à la directrice et fais des photocopies, range le matériel...Rien de très intéressant! Je m'ennuie et si je dois rester encore une semaine, je sais pas comment je vais tenir le coup...

Share this post


Link to post
Share on other sites
elyloo
j'ai fait exactement la même chose et je me demande si c'était la bonne solution! Est ce que tu appelles ta circonscription le matin pour faire zil lorsque tu 'nas pas de remplacements prévus par l'ia??

En général, non ! Hier j'ai appelé l'ia, le service des BD. Ils m'ont dit d'attendre, que ça allait bientôt arriver et qu'ils m'appeleraient. Donc j'attends ! Je ne veux pas appeler la circo car je ne veux pas faire du ZIL !

Share this post


Link to post
Share on other sites
boya93

Bonjour,

Je suis brigade pour la 4eme année dans le 93. J'ai à chaque fois eu des postes longs et à l'année. Deux années de suite de CE1, puis GS et IME. Le problème dans ce département c'est qu'on nous envoietrès loin de chez nous (3h de trajet en tout). Mais cette année c'est étrange, on nous a dit de rester chez nous jusqu'à la réception d'un appel! Cela fait déjà deux jours que je suis chez moi... Ca fait bizzare! Y'a t-il d'autres BD du 93? Avez vous été appelés ou êtes vous également chez vous?

Pour ma part je rêverai d'être chez moi,je suis dans le 77 BD(T1) et quand on n'est pas appelé on doit se rendre à notre école de rattachement, où je ne fais rien, les enseignants n'ayant pas besoin de moi, j'offre mon aide à la directrice et fais des photocopies, range le matériel...Rien de très intéressant! Je m'ennuie et si je dois rester encore une semaine, je sais pas comment je vais tenir le coup...

D'habitude c'est comme ça que ça se passe aussi pour nous dans le 93. Mais là cette année c'est différent. Il y a deux et trois ans, j'ai attendu deux semaines et demi avant d'être appelée. Et une fois appelée, j'ai fait office de ZIL.

C'est vrai que c'est plus confortable d'être chez soi, ça fait juste bizarre. Ils nous ont dit qu'ils ne nous appelleraient pas le matin mais la veille pour le lendemain. Nous sommes mercredi et toujours aucun appel. A suivre...

Share this post


Link to post
Share on other sites
elyloo
C'est vrai que c'est plus confortable d'être chez soi
Ils nous ont dit qu'ils ne nous appelleraient pas le matin mais la veille pour le lendemain

Ils sont cool chez toi !!! Je n'aurais peut-être pas du quitter le 93 !

Share this post


Link to post
Share on other sites
kirimilia
C'est vrai que c'est plus confortable d'être chez soi
Ils nous ont dit qu'ils ne nous appelleraient pas le matin mais la veille pour le lendemain

Ils sont cool chez toi !!! Je n'aurais peut-être pas du quitter le 93 !

je ne sais pas où tu es dans le 93 mais les règles ne sont pas les mêmes sur tout le département apparament...

Share this post


Link to post
Share on other sites
celine1405

Bonsoir à tous,

moi ça fait 4 ans que je suis brigade...Je ne le vis pas bien non plus. Ma seule consolation c'est de faire des pieds et des mains pour avoir des remplacements longs (je me signale auprès des directeurs et du secrétariat) Dans l'ensemble mes demandes sont exaucées.

Je vous mets le lien d'un post que j'a ouvert l'an dernier pour raconter le calvaire que j'ai vécu justement en bouchant les trous...

Courage !!! :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
elyloo

Ton histoire est incroyable Celine1405 !!!!!!! :blink: :blink: :blink:

Comment cela s'est-il terminé ? :mad:

Share this post


Link to post
Share on other sites
celine1405

Quand les bornes ont été dépassées j'étais tellement mal que j'ai appelé l'inspection en pleurs...Mon médecin m'a arrêtée et ils ont eu peur que je les lache. Les choses se sont calmées par la suite, et après le mois de février je n'ai plus eu à quitter ma classe ainsi.

Je suis toujours amère d'en être arrivée là...Et cette année je suis ravie d'être en remplacement long en CP car au moins on ne me fera plus subir cela.

Share this post


Link to post
Share on other sites
melody56

Quand les bornes ont été dépassées j'étais tellement mal que j'ai appelé l'inspection en pleurs...Mon médecin m'a arrêtée et ils ont eu peur que je les lache. Les choses se sont calmées par la suite, et après le mois de février je n'ai plus eu à quitter ma classe ainsi.

Je suis toujours amère d'en être arrivée là...Et cette année je suis ravie d'être en remplacement long en CP car au moins on ne me fera plus subir cela.

oua, j'ai lu l'autre post et je suis :blink: . c'est bien que tout ce soit arrêté car c'était n'importe quoi.

Bon remplacement en CP :wub:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lodie87

Bonjour à tous et toutes,

Je viens vous rejoindre ... en effet, je suis brigade et après une semaine de boulot... je ne suis pas satisfaite de ce poste !

J'ai l'impression d'être un bouche trou ou un pion. Cette sensation est tout à fait désagréable et difficile à vivre.

J'espère obtenir un remplacement long au cours de l'année, car jusque là , j'ai fait lundi/mardi en cp/ce1, jeudi rien et vendredi cycle 3 ( horrible soit dit en passant ...) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
elyloo

Bon ben voilà j'ai eu mon affectation pour l'année...

Je remplace les PES sur leur jour de stage...

Le lundi : Evry CE1

Mardi : Villabé CE2/CM1

Jeudi : ??? (il m'avait mis à Evry dans un autre CE1, mais le jour se stage de la PES n'est pas le jeudi !)

Vendredi : Courcouronnes CM1

Super.... !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lilipuce88

Bonjour à tous et à toutes,

J'ai été nommée brigade stage pour cette année jusqu'à l'obtention d'un poste dans le courant de l'année. Je n'ai donc pas demandé à être sur ce poste et comme beaucoup d'entre vous je vis mal cette situation. Les brigades stage de Paris font des remplacements de 1 ou 2 jours; on n'est jamais intégré à une équipe, ni vraiment accepté par les élèves. Les plus grand profitent vraiment de la situation pour ne rien faire

J'ai tenté de me faire une raison mais des remplacements dans des classes de cycle 3 en ZEP qui se sont mal passés me mettent le moral à zéro. Malheureusement pour moi, j'effectue surtout des remplacements en cycle 3 en ZEP. J'en arrive à redouter d'aller en CM1 ou CM2 (je dors mal, je pleure de plus en plus). Je ne supporte plus de ne pas pouvoir faire mon boulot correctement et qu'on me manque de respect quotidiennement.

J'ai demandé davantage de remplacements en cycles 1 ou 2. Pour le moment, j'attends la réponse. Si des fois on ne tenait pas compte de ma demande,auriez-vous des "trucs" pour attirer l'attention de ces élèves? Pour qu'ils retiennent des choses? Bref, que je fasse mon boulot plutôt que la police?

Merci pour votre aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
tadadammm

Bonjour,

Alors, 3 semaines et demi après la rentrée, comment allez vous ?

Pour ma part, mes impressions de début d'année sont validées, je vais travailler sans grande motivation si ce n'est de rentrer le plus tôt possible ! Je ne m'investis pas vraiment car pour moi cela ne sert à rien ... Je change d'endroit tous les jours et c'est assez fatiguant ! J'ai même du mal à me reconnaître car je suis d'habitude qqn qui s'investit bcp : à croire que ce poste m'a "cassé" l'envie !

L'année s'annonce plutôt LONGUE !

Seuls points positifs : j'ai plus de temps pour moi car bcp moins de préparations ...

Et vous alors ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
kirimilia

Bonjour,

Alors, 3 semaines et demi après la rentrée, comment allez vous ?

Pour ma part, mes impressions de début d'année sont validées, je vais travailler sans grande motivation si ce n'est de rentrer le plus tôt possible ! Je ne m'investis pas vraiment car pour moi cela ne sert à rien ... Je change d'endroit tous les jours et c'est assez fatiguant ! J'ai même du mal à me reconnaître car je suis d'habitude qqn qui s'investit bcp : à croire que ce poste m'a "cassé" l'envie !

L'année s'annonce plutôt LONGUE !

Seuls points positifs : j'ai plus de temps pour moi car bcp moins de préparations ...

Et vous alors ?

même impression, même motivation (c'est-à-dire aucune) mais je continue à barrer les semaines qui défilent sur mon calendrier

je suis d'accord avec toi, le seul point positif est bien le temps gagné pour soi

Share this post


Link to post
Share on other sites
GoussZIL

Pour ma part (Zil depuis trois ans avec un détachement FC l'an dernier), j'adore ma fonction de remplaçante au pied levé !

Des avantages :

-pas de correction à rapporter à la maison ;

-pas de préparations, non plus ;

-pas d'implication émotionnelle, ni personnelle ;

-pas de parents sur le dos (même quand ils sont sympas, ça m'ennuie les parents) ;

-on voit du pays, je suis contente de me balader dans mon département ;

-pas de routine ! C'est quand même agréable de se lever le matin en se disant que la journée sera différente de la veille ;

-si un jour on veut reprendre un poste fixe, on sait quelles écoles éviter ;

-on voit beaucoup de manières de travailler, on prend ce qui plaît (petits "trucs", organisation de la journée, etc.) avec l'autorisation du collègue pour les documents papier, bien sûr ;

-si ça se passe mal avec une classe (dans mon département, c'est rare, mais ça arrive), on peut se féliciter de ne pas l'avoir à l'année ;

-on est au courant de tout ce qui se passe dans la circonscription, on peut confronter les avis ;

-quand on commence à connaître les collègues, c'est souvent une joie que de les revoir, j'aime aussi voir le sourire des enfants lorsqu'ils me voient dans la cour ;

-on se forge une sacrée expérience en matière d'autorité (avec les enfants), et de diplomatie (avec les collègues) ;

-la possibilité (lors d'un remplacement d'une demi-journée) de faire des activités qui sortent un peu des sentiers battus ;

-la possibilité de "tester" la même activité avec des classes différentes, pour affiner la conception des suivantes ;

-et on vit le temps libre avec l'esprit vraiment libre !

Des inconvénients :

-que le temps est long lorsqu'on n'est pas appelé ;

-les demandes des collègues sont parfois un peu étouffantes quand on reste à l'école de rattachement, on passe du coq à l'âne en cinq minutes, mais on varie les compétences au moins : bibliothécaire, dépanneur informaticien, serveuse au club house, comptable OCCE, répondeur téléphonique, déménageuse, etc...

-Euh, je crois que c'est tout.

Après, je comprends qu'on puisse mal le vivre, mais il faut essayer de le voir comme une opportunité d'apprendre des tas de choses, en demandant conseil auprès de collègues plus chevronnés, en lâchant prise sur les classes difficiles (elles ne le sont pas qu'avec nous, rien de personnel là-dedans), en rentrant chez soi avec le bonheur de ne rien avoir à faire d'autre que s'occuper de soi et de sa famille...

Bon courage à ceux et celles qui ne l'ont pas choisi...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sawyer

Je suis briagde depuis cette rentrée et je suis (pour l'instant) tout à fait de l'avis de GoussZIL ... même si je pense que les remplacements courts vont vite me saouler ...

Mais franchement par rapport aux années précédentes, que de temps libre !!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Gousszil a raison de positiver. Je suis brigade et je viens d'être nommée sur un remplacement long et...

Avant, je trouvais mon boulot pas intéressant, pas gratifiant, mais je finissais à 16h30.

aujourd'hui j'ai quitté l'école à 18h passées et j'ai quelques heures de boulot en perspective ce week-end.

Arriver pour un remplacement long à cette période de l'année, c'est comme faire sa rentrée sans l'avoir préparée: c'est épuisant, pas satisfaisant (je ne sais pas vous, mais moi je ne peux PLUs bosser le soir, je suis fatiguée et donc tant pis si les préps ne sont pas léchées ou "comme le demande l'institution".Et en plus la classe est coton: un blocage psy suite à père violent, un gamin placé hors famille et un déficient mental, je ne vais pas avoir le temps de m'ennuyer.

Je sens même que je vais m'épuiser à tenir le coup.

J'en ai un peu marre de ces situations de classe (la classe, reflet de notre société trash) où on doit tenir le coup, ne pas s'énerver contre les élèves qui, c'est "officiel", ne peuvent pas travailler, et bien sûr faire progresser les autres, qui ne demandent qu'à travailler, eux, et sans prendre de retard bien sûr! J'ai du mal à faire le break là, je ramène cette drôle de composante à la maison, zut!

Donc pour ceux et celles qui ont des remplacements courts, prenez du temps pour vous: pour lire, faire du sport, aller au cinéma, etc...

J'ai un pote qui vient passer des vacances dans la région la semaine prochaine, je regrettrai de ne pas avoir plus de temps à lui consacrer.

Positivez:! :thumbsup:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maoria

Petit Florilège du soir : je suis nommée 3 jours (eh oui depuis la rentrée je me retrouve à faire ZIL car les remplacements longs sont donnés aux surnuméraires .... alors qu'il y a trois ans j'étais moi aussi surnuméraire et je suis devenue ... brigade !! :cry: :cry:) sur une des pires écoles du département, la titulaire au téléphone a passé 15 minutes à me parler de :

- tu vas voir c'est comme la SEGPA mais avec deux fois plus d'élèves

- ça fait 4 ans que je suis sur le poste je commence juste à asseoir mon autorité, toi il faudra le faire dès le début (ben voyons .. c'est enfantin !!)

- généralement ça se passe mal et après les remplaçants ne veulent plus venir :cry:

Et tout ça excusez du coup de gueule pour qu'ils aille passer une semaine tranquillou avec Coménius en Italie, alors que moi on me refuse les animations pédagogiques car comprenez, il n'y a plus de sous pour avoir une grande salle :mad:

Eh bien oui, j'ai réalisé qu'en plus d'avoir un poste pourri, les remplaçants se retrouvent coincés sur plusieurs points :

- comme nous n'avons pas de remplacements plus longs qu'une semaine, on ne se fait pas inspecter à temps, d'où un avancement moins rapide (et puis moi qui souhaite partir à l'étranger je vais partir avec un rapport d'inspection datant d'il y a quatre ans lors de ma T2). Quand bien même si j'étais inspectée, il faut voir la différence entre un enseignant qui est depuis 3 ans dans sa classe (et qui a eu le temps de tester des choses) et moi qui ne suis qu'une semaine par-ci par-là (impossible de tester des choses sur le long terme, j'ai une multitudes de projets de gestion de classe en tête et pour l'instant ça prend la poussière). Certains inspecteurs font le distingo entre adjoint / Brigades .... d'autres non et te reprocheront de ne pas faire de grands projets ...

- l'IA qui m'appelle pour me parler des échanges de postes Québec / France, c'est sympa jusqu'à ce que je leur dise : "Mais je ne pense pas que ça marche en étant Brigade non ?!" ... ah bien oui il faut être titulaire de son poste

- comme nous n'avons pas d'écoles de rattachement et pas de remplacements longs, j'ai pris l'initiative de contacter une circo pour m'inscrire aux animations pédagogiques. Réponse : "On sait pas on va demander à l'IEN". Puis on me répond que c'est OK mais que c'est exceptionnel (:blink:), je m'inscris aux animations, 3 me sont refusées sous prétexte que je ne suis "pas prioritaire" sans proposition d'autres animations ... Sommes-nous considérés comme des "sous profs" pour ne même pas pouvoir assurer nos obligations de service ?? Je ne vais pas aller m'inscrire aux animations que personne ne veut seulement pour faire les 6 x 3 heures !!

Bref vous comprenez je sature :cry: Marre de ne pas être considérée, marre de ne pas me sentir "utile" et de passer d'une école à une autre sans pouvoir se poser. J'ai l'impression de ne pas évoluer dans mon métier, voire de régresser, de ne pas pouvoir réfléchir sur le "fond" car je suis coincée dans la "forme" ... J'arrive à mon année de T6 sans jamais avoir pu mener un seul projet de classe à long terme (= au moins 1 an).

J'aime mon métier, mais je ne supporte plus mon statut, et je commence à détester ce que je fais ...

Voilà désolée pour le pavé mais il fallait que ça sorte ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
GoussZIL

Et bien, Maoria, tu y vas, et si ça ne va vraiment pas, tu t'arrêtes. Essaie de voir ton travail comme un... travail, justement, ça sert à faire bouillir la marmite, pas à se mettre dans des états pareils. La collègue te l'a dit, ils sont pareils avec tout le monde, ne le prends pas comme une punition, c'est dans des classes comme celles-ci qu'on apprend le plus, alors essaie de voir ça comme un challenge. Ca marche, c'est bien, ça ne marche pas, c'est pareil. Si tu ne te sens pas utile, tant pis, réserve toi du temps pour te sentir utile à la maison, auprès de ta famille, de tes potes, change toi les idées.

D'un autre côté, je vois pas mal de tes posts sur ce forum, et -loin de moi l'idée de t'enfoncer encore plus- il faudrait peut-être que tu prennes un peu de recul. Ce n'est qu'un travail, et on ne peut pas faire de miracle, ne prends pas les "attaques" des élèves personnellement, et tous les remplaçants sont soumis un jour ou l'autre à des remplacements "hard". Fais ce que tu peux, et si tu ne peux pas, ne fais rien, contente toi de rendre les élèves physiquement intacts.

Et puis, 3 jours, ce n'est que trois jours, six demi-journées, et même pas consécutives en plus. Imagine la titulaire qui les a à l'année...

Dernier point que je voulais relever : si vraiment tu trouves que tu n'avances pas assez vite, demande une inspection, remue ciel et terre pour l'avoir, c'est un devoir des inspecteurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
zlr

Salut. Ton message est à mes yeux plein de bon sens, GoussZil ; je pense que nombre d'enseignants gagneraient en qualité de vie s'ils prenaient davantage de recul sur la relation qu'ils entretiennent avec leur travail.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maoria

Ce n'est pas faux, je sais prendre du recul et j'ai une activité annexe dans laquelle je m'épanouis à 2000%.

Sauf que parfois, à force de prendre du recul, on fait le tour et on revient à la case départ.

Justement, grâce (à cause) de mon activité annexe, je me rends compte que je ne supporte plus la précarité de notre statut. Les prud'hommes viendraient jeter un oeil sur la façon dont nous sommes gérés et ils s'étrangleraient je crois ... Je ne supporte plus de me faire traiter de p...t..se, de me faire cracher dessus (arrivé vendredi soir) par des gamins qui savent qu'ils le font en toute impunité car soutenus par leurs parents ...

Je pense qu'on a tous une vision différente de notre statut, en fonction de la manière dont on est géré, de notre propre sensibilité, de notre vécu ... Alors "prendre du recul", oui je le fais, mais c'est un peu bateau, et des fois ça ne suffit plus ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
zlr
Je ne supporte plus de me faire traiter de p...t..se, de me faire cracher dessus (arrivé vendredi soir) par des gamins qui savent qu'ils le font en toute impunité car soutenus par leurs parents ...
Et pour cause : c'est tout bonnement inadmissible. Il ne faut surtout pas laisser passer ce type d'agression dont l'auteur doit être sanctionné.

Share this post


Link to post
Share on other sites
GoussZIL

Oui, en théorie, zlr, on ne devrait pas laisser passer. En pratique, en tant que remplaçant (et même en temps que titulaire), on a bien peu de moyens "réels" de pression sur les gamins, et ils s'en rendent bien compte, ils savent qu'on ne va pas pouvoir leur rentrer dans le lard... Ne trouves-tu pas que les sanctions dont nous disposons sont légères ? Et devant la permissivité des parents, nous sommes bien peu de choses... Et les moyens qui pourraient faire comprendre aux gamins qu'ils sont allés trop loin nous sont interdits.

Maoria, n'y aurait-il pas moyen de transformer ton activité annexe en activité principale ? As-tu parlé du crachat aux parents de "l'élève modèle" incriminé ? Enfin, je sais bien que ça ne sert souvent à rien... Quoiqu'il en soit, on ne peut pas changer toute la société, et si tu ne te sens pas bien dans ton métier, tu peux peut-être envisager une reconversion ?

Il m'est déjà arrivé de me faire méchamment insulter, et c'est sûr que ce n'est pas agréable mais finalement, ce n'est pas "toi" qu'on insulte, c'est ce que tu représentes. Une seule solution : se blinder, ou trouver un autre boulot, ou encore convoquer les parents. Le crachat, c'est encore différent, mais je ne vois pas quoi faire de plus que convoquer les parents en présence d'un témoin, et faire des rapports écrits à l'inspection...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Maoria

Demain je retourne dans ce remplacement, justement pour régler ce problème avec la classe, l'élève en question, en présence de la directrice ...

Je n'ai aucune envie d'y retourner et je me ferai bien arrêter mais justement pour régler ça je "dois" y aller ...

Mon activité secondaire je ne peux pas encore en vivre malheureusement ... En plus c'est vraiment mon statut de remplaçante qui me pèse, pas mon statut d'enseignante ...

Je devais être sur un remplacement à l'année, puis j'ai été enlevée à la faveur d'une surnuméraire (alors qu'il y a deux ans j'étais moi-même surnuméraire et je suis devenue remplaçante), je crois que c'est ça qui m'a tellement miné, je me suis projetée dans cette classe, j'ai commencé des projets et tout ça pour rien .... Pour tout laisser en plan et partir comme une malpropre (car l'inspection, pour éviter que les parents n'interviennent, m'a averti la veille pour le lendemain).

Comme Gousszil je trouve que nous avons très peu de marge de manoeuvre, surtout quand on appelle les parents et qu'ils ne sont pas dispo pour nous rencontrer (ou qu'ils ne veulent pas), que la punition d'une partie de la récré ne fait rien tout comme les lignes ou être exclu dans une autre classe ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
GoussZIL

Eh bien, Maoria, bon courage, j'espère que ça ne restera pas impuni...

Pour le reste, c'est sûr, c'est frustrant de prévoir un remplacement long et d'en être débarqué, mais bon, en attendant, faute d'un poste qui te conviendrait plus, j'ai bien peur qu'il faille t'en contenter...

Share this post


Link to post
Share on other sites
cemline

Je n'en peux plus...

Je devais avoir un remplacement à l'année. Très motivée et super contente j'ai bossé à fond pendant les vacances. Le 19aout on m'annonce que le prof reprend à la rentrée. Grosse désillusion pour moi. Une semaine après on me dit que finalement je le remplace jusqu'aux vacances... Mais à nouveau changement, il a repris la il y a 15jours.

J'ai beaucoup de caractere mais je suis à bout cette 9eme année comme remplaçante commence à avoir raison de moins. Je me suis même mise à pleurer devant l'inspecteur alors que ce n'est pas du tout dans ma nature...

Il m'a dit que j'aurais le prochain long remplacement. J'essaie donc de me remotiver, de ne pas partir la boule au ventre comme tous les matins.

Je suis allée dans une école où un remplacement jusqu'à la fin de l'année doit commencer. Comme une conne je me dis ça y est c'est mon tour... Ben non c'est la toute jeune qui est dans la même école de rattachement que moi qui l'a...

J'en viens à me demander si j'ai fait quelque chose de mal, si on cherche à me dégoutée du boulot...je me retrouve. À nouveau angoissée à l'idée d'aller bosser. À ce rythme c'est moi qu'il va falloir remplacer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Parles-en à l'inspection, en général quand on est au bout du rouleau on est entendu (une collègue s'est vue proposer un autre poste après quelques semaines d'arrêt-maladie...Sa classe, pas pire qu'une autre mais elle ne pouvait plus, ça peut arriver).

Et relativise, trouve du plaisir ailleurs que dans le boulot (moi j'ai blindé mon planning, à tel point que ce sera dur si on me met en remplacement long cette année).

Et tu as peut-être fait le tour de ce genre de poste, pense à demander un poste fixe au mouvement (moi je suis brigade depuis 6 ans et oui, j'en ai marre cette année aussi, envie de retrouver le plaisir d'enseigner dans Ma classe).

Bon courage!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
cemline

Parles-en à l'inspection, en général quand on est au bout du rouleau on est entendu (une collègue s'est vue proposer un autre poste après quelques semaines d'arrêt-maladie...Sa classe, pas pire qu'une autre mais elle ne pouvait plus, ça peut arriver).

Et relativise, trouve du plaisir ailleurs que dans le boulot (moi j'ai blindé mon planning, à tel point que ce sera dur si on me met en remplacement long cette année).

Et tu as peut-être fait le tour de ce genre de poste, pense à demander un poste fixe au mouvement (moi je suis brigade depuis 6 ans et oui, j'en ai marre cette année aussi, envie de retrouver le plaisir d'enseigner dans Ma classe).

Bon courage!!!

J'ai prévu de passer à l'inspection demain pour essayer de comprendre et surtout de me faire comprendre. Je suis réputée pour avoir du caractère et on me donne donc souvent les classes difficiles mais là je suis à bout, javais tellement espérer avoir cette classe à l'année.

En effet, j'ai fait le tour de ce poste mais j'en suis titulaire, ça fait 8ans que je participe au mouvement mais y a rien à faire il n'y a pas de poste, et pourtant je ne demande pas les secteurs les plus faciles...

Heureusement que j'ai mes enfants et qu'ils m'occupent énormément , parce que plus je pense boulot et plus j'ai l'impression de toucher le fond...

En tout cas merci beaucoup de m'avoir répondu...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mirobolande

Moi aussi on n'hésite pas à me donner les remplacements difficiles.

En internat à l'EREA chez les garçons....Je ne te dis pas ce que j'y ai vécu, je n'avais rien à y faire.

Cette année, j'ai refusé un remplacement. Je n'en avais pas la force, tout simplement. Il ne faut pas hésiter, et oui notre santé passe avant le reste!

Pour obtenir un poste ici sans 20 ans d'ancienneté il faut demander une direction.

Tiens-nous au courant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...