Jump to content

Partir enseigner à l'étranger 2020


catlalib
 Share

Recommended Posts

Le 15/08/2019 à 12:46, Chamallow44 a dit :

Bonjour,

Tu peux envoyer CV, lettre de motivation (+rapport d’inspection, lettres de recommandation) directement à l’école de Denver. Si tu n’es pas loin tu peux préciser que tu vis aux USA et que tu es disponible pour un entretien en direct. Sous quel visa es-tu aux USA? Si tu as la carte verte c’est un point positif car pas de frais pour l’école, n’hésite pas à le mettre en avant.

Pour ce qui est de la dispo, je n’en sais rien car je suis en détachement. Après un congé parental il doit y avoir une réintégration peut être? En tout cas le détachement se demande tôt (via l’école qui te recrute), c’était en mars ces dernières années. Tu peux postuler vers octobre-novembre, avec les difficultés de recrutement ça va être de plus en plus tôt.

Merci beaucoup pour cette réponse précise. Merci encore 

Link to comment
Share on other sites

Ce qui a écrit sur le site de l école de Denver : 

  • Copy of your higher education transcripts (with certified English translation as necessary, WES certification for non-United States degrees

Savez vous comment peut on faire certifier en WES? Connaissez vous un organisme ?merci

Il y a aussi un autre document mis en PJ. Je dois l envoyer à la secrétaire de l inspection pour qu elle le remplisse ? 

Que doit on inscrire dans FTE? 

Merci de votre aide. 

Elodie

ISD_pre-employment-verification_fillable-1.pdf

Link to comment
Share on other sites

On 7/31/2019 at 10:20 PM, catlalib said:

@epona : je suis titulaire EN et dans le secondaire, donc oui, école publique en France, mais aux US, c'est le privé. Quand je suis partie, je ne me suis pas posé de question quant à la durée de mon détachement. Et puis j'ai entendu dire que normalement, le détachement aurait dû être limité à neuf ans. Alors oui, dans les textes, mais dans la pratique... Du coup, on continuait de demander notre détachement tous les ans. Il y a eu un court moment où nos dossiers ont été gérés par le ministère des affaires étrangères. Et puis c'est revenu à l'EN. Récemment, des collègues ont vu leur détachement refusé. Les règles changent et, depuis cette année, un nouveau détachement aura une durée de 6 ans, sauf pour ceux qui restent en poste. Par exemple, si je pars, je sais que n'aurai plus que six ans de détachement, 9 à titre exceptionnel. Et comme le détachement n'est pas de droit, je peux tout aussi bien le perdre en restant à Boston. En résumé : les normes se sont durcies. Les pessimistes pensent même qu'au final les détachements finiront par nous être tous refusés.

Pour la retraite, dans la mesure où, là encore, les règles et lois changent au fil des ans, il est très difficile de prévoir. Ce qui était vrai quand j'ai commencé à travailler ne l'est plus aujourd'hui. J'ai cotisé en France parce que j'étais détachée. J'ai fait une coupure pendant 4-5 ans car cela me coutait trop cher. Je vais reprendre cette année. Mais je ne sais pas si cela me sera rentable. Je paye aussi dans mon pays d'accueil, et les deux retraites ne sont pas cumulables. Nous faisons des choix sans aucune certitude. Evidemment, sans détachement, nous ne pourrons plus cotiser via l'EN, il nous faudra passer par la CFE. Nous ne savons pas où nous prendrons notre retraite. A priori, en France serait le mieux. 

Pour ce qui est du contrat local, il n'empêche pas le détachement et par conséquent la cotisation retraite. Il faut simplement être à plein temps et dans une école homologuée. Personnellement, je pense qu'il faut investir dans la pierre, c'est le capital retraite le plus sûr et le plus intéressant.

Merci pour le site de recrutement, j'y jetterai un oeil.

Il existe une convention entre la France et les Etats-unis pour la retraite.  Tes années non cotisées en France devraient être prises en compte pour ta retraite ... après pour les détails je n'en sais pas plus malheureusement. 

https://frenchdistrict.com/articles/systeme-retraite-etats-unis-infos-expatries/

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, elodiedam said:

Ce qui a écrit sur le site de l école de Denver : 

  • Copy of your higher education transcripts (with certified English translation as necessary, WES certification for non-United States degrees

Savez vous comment peut on faire certifier en WES? Connaissez vous un organisme ?merci

Il y a aussi un autre document mis en PJ. Je dois l envoyer à la secrétaire de l inspection pour qu elle le remplisse ? 

Que doit on inscrire dans FTE? 

Merci de votre aide. 

Elodie

ISD_pre-employment-verification_fillable-1.pdf 42.72 kB · 0 downloads

Pour ce qui est de la certification des documents, nous, à Boston, on va à la poste. UPS store ont des Notary Services. Je l'ai aussi fait une fois à la banque car il y avait une Haïtienne qui pouvait ainsi vérifier ma traduction et la certifier. Il faut googler notary services near me et tu auras des informations. Il faudra peut-être préciser si tu dois juste certifier une traduction ou une signature.

Je te conseille aussi tout simplement de contacter directement les HR en leur disant que tu as reçu les documents à remplir mais que tu ne sais pas où aller pour les faire certifier. Je me souviens aussi il y a très longtemps d'avoir utiliser les services de la comptable de notre école qui était Notary certified. Peut-être ont-ils une personne de ce type dans l'école de Denver ?

En ce qui concerne l'inspection, en contrat local, je n'ai jamais rien envoyé à l'inspection personnellement. Mais peut-être que ça diffère selon les écoles. Peut-être aussi que c'est pour ceux qui passent par la MLF. Du coup, contacter les HR pourrait te renseigner mieux que moi là-dessus. Tu as un profil intéressant puisque pas besoin de faire une demande de visa pour toi. Et aussi, tu as un mari qui a déjà un travail, plus de stabilité. Si tu es sur Denver il est possible qu'ils fassent appel à toi dès cette année pour des remplacements quand les profs sont malades, même si tu es en congé parental, car ce ne serait que quelques heures en dépannage, je ne sais pas si cela gêne la dispo, mais je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas possible. Mettre un pied dans l'établissement avant la période de recrutement pour l'année suivante augmente les chances d'embauche.  J'en connais beaucoup qui ont commencé comme cela. Tiens-nous au courant !

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Anne973 said:

Il existe une convention entre la France et les Etats-unis pour la retraite.  Tes années non cotisées en France devraient être prises en compte pour ta retraite ... après pour les détails je n'en sais pas plus malheureusement. 

https://frenchdistrict.com/articles/systeme-retraite-etats-unis-infos-expatries/

@Anne973Oui, je suis un peu au courant mais, comme tu dis, les détails nous restent inconnus, tout reste assez flou, notamment avec la réforme des retraites : nous serions tous logés à la même enseigne, donc plus de retraite Education Nationale ou fonctionnaire, mais alignement sur le privé, ce qui est à notre désavantage, notamment dans la prise en compte des dernières années de cotisation. En fait, et j'ai eu du mal à le comprendre car je ne m'y suis pas vraiment intéressée dans mes jeunes ans, il y avait une retraite EN / retraite des fonctionnaires en France et si on continuait à cotiser alors que nous payons aussi la social security aux US et avons la possibilité de cotiser dans le privé, c'est parce que tout le monde nous disait que la retraite EN était plus avantageuse / intéressante. Je pense que la convention dont tu parles concerne le privé. Du coup, dans le doute, nous sommes plusieurs à cotiser aux deux endroits, malgré la convention. J'ai aussi entendu dire que si nous prenions la retraite américaine, nos années de cotisation à l'EN nous seraient remboursées. Certains nous conseillent de prendre la retraite en France pour bénéficier de la sécurité sociale car les soins aux US, surtout durant nos vieilles années, ont un coût rédhibitoire. CF le couple d'Américains retraités qui s'est suicidé car ne pouvaient pas payer leurs factures médicales. 

Link to comment
Share on other sites

On 8/17/2019 at 9:05 AM, catlalib said:

@Anne973Oui, je suis un peu au courant mais, comme tu dis, les détails nous restent inconnus, tout reste assez flou, notamment avec la réforme des retraites : nous serions tous logés à la même enseigne, donc plus de retraite Education Nationale ou fonctionnaire, mais alignement sur le privé, ce qui est à notre désavantage, notamment dans la prise en compte des dernières années de cotisation. En fait, et j'ai eu du mal à le comprendre car je ne m'y suis pas vraiment intéressée dans mes jeunes ans, il y avait une retraite EN / retraite des fonctionnaires en France et si on continuait à cotiser alors que nous payons aussi la social security aux US et avons la possibilité de cotiser dans le privé, c'est parce que tout le monde nous disait que la retraite EN était plus avantageuse / intéressante. Je pense que la convention dont tu parles concerne le privé. Du coup, dans le doute, nous sommes plusieurs à cotiser aux deux endroits, malgré la convention. J'ai aussi entendu dire que si nous prenions la retraite américaine, nos années de cotisation à l'EN nous seraient remboursées. Certains nous conseillent de prendre la retraite en France pour bénéficier de la sécurité sociale car les soins aux US, surtout durant nos vieilles années, ont un coût rédhibitoire. CF le couple d'Américains retraités qui s'est suicidé car ne pouvaient pas payer leurs factures médicales. 

Il est dommage que les écoles ne se renseignent pas davantage (avocat) pour pouvoir informer convenablement les enseignants ! Je ne crois pas que cela ne concerne que le privé. J'ai également cotisé dans les deux systèmes. L'avantage de la cotisation française est la bonification d'un tiers (pour 3 ans travaillé aux USA, une année de bonification) qui peut permettre de ne pas être en décote. A priori , on ne profite pas de ce système en cotisant uniquement la social security. Enfin,  d'ici que nous prenions notre retraite cet avantage aura probablement disparu .... Bref , à creuser !

Link to comment
Share on other sites

13 minutes ago, Anne973 said:

Il est dommage que les écoles ne se renseignent pas davantage (avocat) pour pouvoir informer convenablement les enseignants ! Je ne crois pas que cela ne concerne que le privé. J'ai également cotisé dans les deux systèmes. L'avantage de la cotisation française est la bonification d'un tiers (pour 3 ans travaillé aux USA, une année de bonification) qui peut permettre de ne pas être en décote. A priori , on ne profite pas de ce système en cotisant uniquement la social security. Enfin,  d'ici que nous prenions notre retraite cet avantage aura probablement disparu .... Bref , à creuser !

Merci pour ces précisions sur l'absence de décote par la bonification. C'est vrai qu'on me répétait qu'on gagnait un an mais je croyais que c'était lié à l'avancement des détachés, pas à la retraite. C'est une bonne idée de demander une aide à l'information pour les retraites. Je vais en faire la demande à notre établissement, après tout, on ne sait jamais.

Link to comment
Share on other sites

On 8/19/2019 at 9:20 PM, catlalib said:

Merci pour ces précisions sur l'absence de décote par la bonification. C'est vrai qu'on me répétait qu'on gagnait un an mais je croyais que c'était lié à l'avancement des détachés, pas à la retraite. C'est une bonne idée de demander une aide à l'information pour les retraites. Je vais en faire la demande à notre établissement, après tout, on ne sait jamais.

https://www.snuipp.fr/IMG/pdf/Bonifications_retraite_etranger.pdf

Tiens-nous au courant si tu as des informations. Je suis pour ma part de retour en France ! 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Salut à tous. Je suis toujours à la recherche de pistes futures, j’ai quelques idées en tête aux US mais je m’interesse aussi au Canada. Je sais qu’il y a des collègues qui y bossent ou qui sont en passe d’y bosser. 

Les collègues qui sont branchés sur le Québec, vous permettez quelques questions ? Je me renseigne pour l’Ontario car je voudrais bosser en immersion et pratiquer mon anglais, bosser au quotidien avec des collègues anglophones.

Nous sommes une famille de 5, je suis seule enseignante, mon mari est free-lance (webmaster and co). Je me suis renseignée et je sais que je dois constituer mon dossier pour le permis d’enseigner. Selon vous, faut-il trouver un job d’abord, puis faire les démarches ensuite, ou faire le permis d’enseigner, bouger là bas (mais quid des visas??), et trouver du boulot sur place?

Je lis partout que le Canada recrute mais je ne trouve pas des journées type « journées Québec » pour l’Ontario qui pourtant semble en pénurie.

D’avance, merci les collègues !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Gazelle69,

Je n'enseigne pas au Canada et je vais peut-être dire des choses fausses mais je me lance tout de même pour ne pas te laisser sans réponse. A Toronto il y a le Lycée Français International. 

https://www.lft.ca/

Même si son titre indique une préparation au bac et sans doute une homologation de l'établissement, la clientèle reste internationale et tu auras plein d'occasions de pratiquer ton anglais. Je pense qu'il fait partie de la MLF et tu dois pouvoir suivre des annonces de poste sur le site de la MLF. J'ai cru en voir passer l'an dernier. Mais candidature spontanée c'est bien aussi. Elle est aussi ou alors juste AEFE. 

Il y a aussi une école internationale https://www.tfs.ca/

Celle-ci est MLF.

Permis d'enseigner doit pouvoir s'obtenir après ton arrivée, mais peut-être est-ce mieux avant. 

Maintenant, si c'est travailler dans une école canadienne, là je ne sais pas quoi dire. Pour immigrer au Canada je pense qu'il te faut un permis de travail, donc avoir trouvé un poste avant. J'ai des amis qui ont immigre mais avec un permis étudiant, donc peu de place pour le travail. Ce n'est pas si simple que cela d'immigrer au Canada. Sinon, venir avec un visa tourisme et chercher du travail sur place, mais est-ce bien vu ? I have no clue ! Comme dit plus haut, je ne suis pas d'un grand secours. Bonne chance dans tes recherches, j'espère que des gens du forum t'apporteront des réponses.

 

Link to comment
Share on other sites

Le 01/09/2019 à 00:23, catlalib a dit :

Bonjour Gazelle69,

Je n'enseigne pas au Canada et je vais peut-être dire des choses fausses mais je me lance tout de même pour ne pas te laisser sans réponse. A Toronto il y a le Lycée Français International. 

https://www.lft.ca/

Même si son titre indique une préparation au bac et sans doute une homologation de l'établissement, la clientèle reste internationale et tu auras plein d'occasions de pratiquer ton anglais. Je pense qu'il fait partie de la MLF et tu dois pouvoir suivre des annonces de poste sur le site de la MLF. J'ai cru en voir passer l'an dernier. Mais candidature spontanée c'est bien aussi. Elle est aussi ou alors juste AEFE. 

Il y a aussi une école internationale https://www.tfs.ca/

Celle-ci est MLF.

Permis d'enseigner doit pouvoir s'obtenir après ton arrivée, mais peut-être est-ce mieux avant. 

Maintenant, si c'est travailler dans une école canadienne, là je ne sais pas quoi dire. Pour immigrer au Canada je pense qu'il te faut un permis de travail, donc avoir trouvé un poste avant. J'ai des amis qui ont immigre mais avec un permis étudiant, donc peu de place pour le travail. Ce n'est pas si simple que cela d'immigrer au Canada. Sinon, venir avec un visa tourisme et chercher du travail sur place, mais est-ce bien vu ? I have no clue ! Comme dit plus haut, je ne suis pas d'un grand secours. Bonne chance dans tes recherches, j'espère que des gens du forum t'apporteront des réponses.

 

En tout cas, un grand merci, j’ai déjà consigné précieusement les infos que tu m’as données il y a quelques temps. J’espère aussi avoir plus d’infos des collègues qui sont en passe d’y être quand ils auront un peu de temps. Merci merci!!!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Petite question: vous passez par le site de la MLF, ou directement par les sites des écoles, ou bien les deux ? Certaines écoles publient sur la MLF bien avant de faire paraitre leurs annonces sur leur propre site.

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, catlalib said:

Petite question: vous passez par le site de la MLF, ou directement par les sites des écoles, ou bien les deux ? Certaines écoles publient sur la MLF bien avant de faire paraitre leurs annonces sur leur propre site.

En 2015, pour les USA, j’avais postulé directement auprès des écoles. Là, le choix étant un peu plus restreint pour moi (obligation de sortir du territoire américain + volonté de rester dans un contexte bilingue anglais) je vais aussi passer par la MLF je pense.

Link to comment
Share on other sites

Les deux.... D'ailleurs le poste sur lequel je suis est un croisement entre une candidature spontanée et la réponse à une offre de la MLF en janvier. Je pense donc qu'il faut participer à la campagne de recrutement MLF car ils ont beaucoup d’écoles partenaires puis candidater à partir de janvier février (quand le profil de l’école pour la rentrée suivante se dessine) sur des écoles qui nous interessent.

Link to comment
Share on other sites

Et vous aussi vous avez eu du mal à créer votre compte ? Mon mari s'arrache les cheveux et trouve la plateforme peu fonctionnelle, le système désorganisé... etc. Bon, moi je ne m'y suis pas encore mise.

Link to comment
Share on other sites

C’est peut-être un peu tôt encore. Mon école n’a pas mis d’annonce et pourtant je sais qu’il y aura au moins mon poste vacant à la prochaine rentrée et 2-3 susceptibles de l’être 😉

Link to comment
Share on other sites

Oui effectivement, c'est un peu tôt. En ce moment les etablissements sont en train de demander (pour novembre) a leur personnel, s'il souhaite rester, partir (poste vacant), ou partir sous reserve (poste SV). Les postes vont donc etre proposes jusqu'en decembre pour aboutir a une liste en general qui monte presque a 200 postes (sans compter les postes "hors campagne").

 

Link to comment
Share on other sites

Oui, c'est tôt, mais ça a cependant bien commencé, les pages s'allongent rapidement. Et certaines écoles commencent tôt leurs interviews, dès décembre, avec des propositions de contrats en janvier. De toute façon, pour nous, tout se jouera entre décembre et février. Notre école nous demandera aussi très tôt nos intentions, et en février, nous recevrons nos contrats, donc fin février au plus tard il nous faudra choisir. Du coup, cela ne nous laisse pas beaucoup de latitude. Sans compter que nous avons une ado qui entrera en seconde, ça aussi ça limite les choix.

Chamallow44 : je sais que Pudget Sound est une excellente école, mais je ne pourrais pas me faire au climat je pense. Seattle, j'aimerais vraiment explorer pour les vacances et c'est une des raisons qui me pousse à migrer sur la côte Ouest. L' Oregon, l'Etat de Washington, voilà deux Etats que je n'ai toujours pas explorés !

Que sont les postes hors campagne FredBR ?

Link to comment
Share on other sites

Les postes hors campagne sont les postes qui ne sont pas soumis a commission. La liste est accessible a partir de la page " recrutement" sur le site mlfmonde.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Bon alors comme je vis dans un pays plein de contradictions, je suis moi-même pleine de contradictions. Disons aussi que je voulais tester le site de la MLF pour le recrutement. Je n'ai toujours pas reçu l'email qui fait appel à ma cotisation. Du coup, juste pour voir, j'ai postulé à Seattle via la plateforme. 

Link to comment
Share on other sites

Et de deux. LE Poste qui m'intéresse sur site de la MLF. Comme quoi, ça bouge assez tôt. Il m'est répondu que mes candidatures sont prises en compte mais je n'ai toujours pas reçu l'appel à cotisation. Je ne sais donc pas trop quoi penser.

Et j'ai une autre question. Au bout de combien de temps la MLF envoie-t-elle les dossiers aux écoles ? Je suppose qu'ils y font un pré-tri ? L'an dernier, j'ai candidaté directement auprès des écoles. Mais j'ai l'impression que les écoles comptent pas mal sur la MLF pour trier les candidatures, compte tenu du nombre reçu, parfois très élevé. Je pense cela car les annonces paraissent déjà sur le site de la MLF et pas sur les sites des écoles.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Alors, si le poste qui t'interesse fait partie de la liste "campagne de recrutement", tu dois attendre que ton dossier soit valide. deux solutions: s'il manque des pieces ou il y a des incoherences, les responsables du recrutement t'enverront un message pour te permettre de corriger et re-valider ton dossier. Si le dossier est bon alors il faut attendre encore un peu pour pouvoir payer (il y a enormement de dossiers). Une fois paye, LE poste fera alors partie de tes voeux (limites a 5 si mes souvenirs  sont bons) jusqu'a fin decembre. Il y aura ensuite une commission pour examiner les differents dossiers sur chaque poste en fonction du profilage de celui ci. A la suite des commissions tu seras appelee.

Si le poste qui t'interesse fait partie de la liste "hors campagne", la il n'y a pas de commission, le choix se fait directement par l'etablissement (avec ses criteres de recutement), qui en general attends d'avoir suffisament de candidats pour pouvoir faire son choix. Dans ce cas il peut y avoir des postes tout au long de l'annee . 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces détails ! J'avais reçu un email pour confirmer la création de mon compte. Mais je viens de me rendre compte que je n'avais pas soumis mon dossier, c'est sans doute la raison. Je viens de le faire. Toutefois, j'ai reçu des emails pour la confirmation de mes deux candidatures. En revanche, le poste qui m'intéresse a une date limite de candidature fixée à fin novembre. L'an dernier, en janvier, ils proposaient déjà des contrats. Je ne vois donc pas bien comment ils gèrent les candidatures MLF si les commissions se font après fin décembre. Chez nous, on nous demande de signer nos contrats fin février. Du coup, les écoles qui recrutent tard, ce n'est pas trop pour nous.

Link to comment
Share on other sites

Il peut y avoir plusieurs raisons. Vu le nombre de candidatures, ils peuvent décider d’arrêter la date de recrutement assez tôt. Il peut y avoir aussi des commissions  différentes suivant le type de poste (chef d’établissement, directeur...) ou la zone (aux USA par exemple, sur certains postes le "board" de l’établissement donne son avis). Cependant, il faut que je retrouve le calendrier mais il me semble que le timing est celui donne plus haut (commissions paritaires janvier/février).

Ah,  le voici, tire du site MLF

image.png.83ad0102ca039428f890063f2378d333.png

Link to comment
Share on other sites

Ah oui, merci, je comprends mieux. Je pense que la plupart des établissements qui m'intéressent sont partenaires. Du coup, les dossiers capturés sur le site de la MLF sont sans doute envoyés directement aux établissements, contrairement au 1er cas où là, oui, il faut une commission. C'est pour cela que j'entends parler de classement parfois. Mais donc ce ne sera pas notre cas.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour ces informations. Est-ce que vous pouvez m’éclairer sur la date du 30 novembre : je dois donner mon dossier à mon chef d’établissement actuel pour qu’il le transmette à la MLF?

Link to comment
Share on other sites

@Chamallow44 Je suis désolée, je ne peux pas te renseigner, j'utilise moi-même les services de cette plateforme pour la première fois. Pour l'instant, jen suis à la validation du dossier (pas encore réglé la participation financière) et j'ai entré deux voeux. Mais je n'ai pas encore téléchargé de lettre de recommandation (je les attends) et je ne sais pas si mon dossier est valide. J'avoue que je compte beaucoup sur la candidature spontanée faite directement aux écoles. 

J'ai aussi une question. Il serait possible que je sois amenée à décrocher un poste en contrat local qui ne permette pas le détachement. Je sais qu'en disponibilité de droit (suivi de conjoint) l'avancement de ma carrière serait gelé (mais je suis hors classe 5eme échelon, je me dis qu'il me reste peu de marge, c'est bien 7 en hors classe ?), et je me demande s'il me serait alors possible de prendre la CFE pour compenser l'absence de cotisation pour la retraite à cause de la dispo. Je sais qu'en terme d'avancement dans la carrière, après la hors classe il y aurait la classe exceptionnelle, mais je n'entre pas dans les critères, je n'ai occupé aucun poste de direction ou de formateur.  Peut-on passer à la classe exceptionnelle, avec le temps ? Il me reste encore une quinzaine d'années d'exercice dans l'EN, du coup, être détachée serait plus intéressant. Je me dis que rester à l'étranger détachée pendant plus de 20 ans aura été vraiment une aubaine et que de toute façon, renoncer à une proposition en pensant que je continuerai à garder indéfiniment mon détachement là où je suis serait assez naïf.

Je précise que je n'ai pas eu de proposition, pas même vraiment d'entretien, juste la précision qu'une école cherchait un profil particulier qui ne permettait pas le détachement.

 

Link to comment
Share on other sites

3 hours ago, catlalib said:

@Chamallow44 Je suis désolée, je ne peux pas te renseigner, j'utilise moi-même les services de cette plateforme pour la première fois. Pour l'instant, jen suis à la validation du dossier (pas encore réglé la participation financière) et j'ai entré deux voeux. Mais je n'ai pas encore téléchargé de lettre de recommandation (je les attends) et je ne sais pas si mon dossier est valide. J'avoue que je compte beaucoup sur la candidature spontanée faite directement aux écoles. 

J'ai aussi une question. Il serait possible que je sois amenée à décrocher un poste en contrat local qui ne permette pas le détachement. Je sais qu'en disponibilité de droit (suivi de conjoint) l'avancement de ma carrière serait gelé (mais je suis hors classe 5eme échelon, je me dis qu'il me reste peu de marge, c'est bien 7 en hors classe ?), et je me demande s'il me serait alors possible de prendre la CFE pour compenser l'absence de cotisation pour la retraite à cause de la dispo. Je sais qu'en terme d'avancement dans la carrière, après la hors classe il y aurait la classe exceptionnelle, mais je n'entre pas dans les critères, je n'ai occupé aucun poste de direction ou de formateur.  Peut-on passer à la classe exceptionnelle, avec le temps ? Il me reste encore une quinzaine d'années d'exercice dans l'EN, du coup, être détachée serait plus intéressant. Je me dis que rester à l'étranger détachée pendant plus de 20 ans aura été vraiment une aubaine et que de toute façon, renoncer à une proposition en pensant que je continuerai à garder indéfiniment mon détachement là où je suis serait assez naïf.

Je précise que je n'ai pas eu de proposition, pas même vraiment d'entretien, juste la précision qu'une école cherchait un profil particulier qui ne permettait pas le détachement.

 

De mon côté mon dossier est complet et j’ai payé les frais. 
Concernant dispo ou non, c’est très personnel mais je pense que si tu veux vraiment le poste, être en dispo ne devrait pas être un frein. Surtout si tu ne comptes pas retourner bosser en France un jour. Je me pose aussi la question vu que les candidatures spontanées sont souvent en contrat local (hors US), mais mon souci est que j’ai encore plus de 30ans à faire avant la retraite!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...