Jump to content

Enseignant décapité à Conflans-Sainte-Honorine


prof désécol
 Share

Recommended Posts

 

Il y a 3 heures, Lolita a dit :

C'est dingue : impossible de discuter sereinement. On peut ne pas être d'accord et échanger poliment sans agresser immédiatement celui qui ne pense pas comme moi, non ?

Je constate également...

Il y a 3 heures, Mauricinette a dit :

N'est-ce pas un peu malvenu de profiter de ce crime terroriste atroce envers un collègue pour ramener le discours sur les revendications syndicales des profs ?

Je suis bien d'accord avec toi. J'ajoute aussi qu'il faudra arrêter de polluer constamment tous les sujets avec les mêmes discours et idées contre l'institution. Pour ce qui est des insultes, il faudra les poster ailleurs.

  • J'aime 2
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Ah bon parce que l'institution nous défend dans les cas de violence? D'agression ? Dans quelle autre administration des agents sont presque obligés de prendre une assurance privée pour assurer leur défense ? Défense prévue dans le cadre de la loi de 1983 article 11... La protection fonctionnelle de l'agent, une procédure  inconnue par notre hiérarchie. "Pasdevagues"

  • Merci 2
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

13 hours ago, Goëllette said:

Oui, pour le moment, ce n'est que le tweet d'un inconnu ...

Et pouvoir devenir prof avec un simple BAC, j'ai un léger doute ...

Je n'ai pas posté la capture d'écran avec le nom mais elle existe.
Ce texte a été lu en direct sur CNEWS hier soir par un représentant syndical.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Mauricinette a dit :

(et montrer des caricatures de Charlie Hebdo dans un tel cours est pour moi tout à fait logique avec des élèves suffisamment âgés

Hé bien , tu n'est pas à une contradiction près ! Très récemment  tu voles dans les plumes de NONAU pour une vidéo qui révèle la composition du Nutellmachin , mais ici tu trouves " tout à fait logique " que l'on montre à des petits 4eme ( 13 ans ) un dessin de Coco mettant en scène le prophète Mahomet à quatre pattes avec un bâton dans les fesses 😐

Sinon, à l'instant sur France Info, Macron nous sort un " no pasaran " de circonstance !! Très bien de renvoyer dos à dos tous les fachos d'où qu'ils viennent ... malgré tout le mal que je pense de lui ...

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, André Jorge a dit :

  

Je constate également...

Je suis bien d'accord avec toi. J'ajoute aussi qu'il faudra arrêter de polluer constamment tous les sujets avec les mêmes discours et idées contre l'institution.

Je trouve le mot " polluer " totalement inapproprié et irrespectueux ...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Au JT de France2, un responsable de la laïcité a tenu des propos très limites au sujet des enseignants et de l'enseignement de la laïcité.

En gros, ce ne serait qu'un problème de formation, et si nous avons des problèmes avec nos élèves pour un enseignement, c'est que nous n'avons pas fait ce qu'il faut. 

Sympa à entendre, surtout aujourd'hui !

Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, FredZZZ a dit :

Je trouve le mot " polluer " totalement inapproprié et irrespectueux ...

Dans la mesure où nombre de sujets du forum sont inondés de ce genre de propos, toujours publiés par les mêmes personnes, oui, c'est devenu de la pollution.

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Cet attentat me fait penser à des propos de Michel Onfray empreints d'une tragique résignation :

Citation

Michel Onfray: «Notre civilisation n’a plus les moyens de défendre quoi que ce soit de positif»

[...] L’extrême droite est optimiste: elle dit que si on ferme les frontières, si on réapprend aux enfants l’histoire autrement, etc., tout changera. C’est le discours d’Eric Zemmour ou de Marine Le Pen: «Faisons autrement et la décadence disparaîtra!» Moi, je ne suis pas du tout optimiste. Je dis: il n’y a rien à faire, c’est ainsi. Ne nous berçons pas d’illusions. Ma lecture de la décadence n’est pas réactionnaire au sens étymologique, c’est-à-dire destinée à restaurer un ordre passé. Il y a un mouvement général de civilisation qui nous fait tendre vers la décadence. Tout le monde sait que des civilisations ont disparu, que les civilisations sont mortelles, mais personne ne veut l’accepter pour nous. [...]

A quoi assiste-t-on aujourd’hui, dans ce même lignage? A l’émergence d’un courant islamo-gauchiste qui continue à détruire la liberté, l’égalité, la fraternité, la laïcité, le féminisme, la démocratie pour vanter les mérites de la soumission, de l’inégalité, du communautarisme, de la théocratie, de la misogynie, de la phallocratie, de l’homophobie, de l’antisémitisme. Et ce en toute impunité! Quiconque dénonce cette régression devient dans l’instant un islamophobe. Je l’ai déjà dit lors de la publication de mon essai Penser l’islam (Ed. Grasset): l’islam politique est une bombe. [...]

Nos sociétés ressemblent à un navire en grande difficulté qui continue de voguer sur des eaux toujours plus houleuses. La voie d’eau est largement ouverte dans la coque du bateau qui coule et il n’y a plus rien à faire d’autre que de mourir debout, avec élégance. Je suis un tragique: j’essaie de voir le réel tel qu’il est. Ni rire, ni pleurer, mais comprendre, écrivait déjà Spinoza en son temps. 

https://www.letemps.ch/opinions/michel-onfray-civilisation-na-plus-moyens-defendre-quoi-soit-positif

 

Edited by prof désécol
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, André Jorge a dit :

Dans la mesure où nombre de sujets du forum sont inondés de ce genre de propos, toujours publiés par les mêmes personnes, oui, c'est devenu de la pollution.

Si polluer signifie ne pas se satisfaire d'une réaction émotionnelle mais tenter de comprendre en dénonçant tous les faisceaux qui peuvent conduire à l'assassinat d'un prof d'histoire alors c'est pas grave,  je veux bien faire partie des pollueurs. Oui c'est l'extrémisme religieux qui l'a tué. Pour autant si l'institution ne nous lâchait pas de toutes parts, si elle ne participait pas par son silence à la démolition de notre image auprès de l'opinion publique, on n'en serait peut-être pas là non plus.

Etre dans la rue aujourd'hui c'est très bien mais ça ne servira à rien si demain il n'y a pas plus de monde pour lutter contre le terreau qui nourrit les extrémismes.

  • J'aime 1
  • J'adhère 7
Link to comment
Share on other sites

il y a 30 minutes, FredZZZ a dit :

Je trouve le mot " polluer " totalement inapproprié et irrespectueux ...

Je ne vois pas en quoi c'est irrespectueux.

il y a 28 minutes, André Jorge a dit :

Dans la mesure où nombre de sujets du forum sont inondés de ce genre de propos, oui, c'est devenu de la pollution.

Tu as parfaitement raison.

il y a 35 minutes, FredZZZ a dit :

Hé bien , tu n'est pas à une contradiction près

Tu as raison quand tu dis ça : mais justement, c'est ce que j'avais écrit plus haut. J'ai parfois l'impression que certains viennent juste pour dire le contraire des autres, pour polémiquer.

On m'a fait remarquer, à juste titre, qu'il y avait une partie du forum intitulée "Débat". Il me semble que ceux qui veulent échanger sur l'institution qui nous lâche ou pas, sur le syndicat qui fait son boulot ou pas, sur le politique qui est trop intervenu ou pas, etc... devraient le faire dans ce forum-là.

Je ne parle pas forcément pour ce sujet mais c'est incroyable le nombre de sujets où les discussions n'ont plus rien à voir avec le sujet de départ. Je trouve ça dommage...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, jeanounette a dit :

si l'institution ne nous lâchait pas toutes parts, si elle ne participait pas par son silence à la démolition de notre image auprès de l'opinion publique

Qu'aurait donc dû faire l'institution ? Et puis, quel rapport entre cet assassinat et l'image qu'a l'opinion publique des enseignants ? (dont l'institution serait responsable, si je comprends bien)

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, André Jorge a dit :

Qu'aurait donc dû faire l'institution ? Et puis, quel rapport entre cet assassinat et l'image qu'a l'opinion publique des enseignants ? (dont l'institution serait responsable, si je comprends bien)

Il me semble que l'institution aurait dû défendre cet agent en accordant sa protection fonctionnelle, en appliquant la loi quand elle a su (avant ou après la plainte de ce dernier peu importe). L'autre jour tu parlais fort justement des "branleurs" dans notre métier. Eh bien on se rend compte de leurs inactions dans ce genre de drame. 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, André Jorge a dit :

Qu'aurait donc dû faire l'institution ? Et puis, quel rapport entre cet assassinat et l'image qu'a l'opinion publique des enseignants ? (dont l'institution serait responsable, si je comprends bien)

et bien visiblement il subissait des menaces depuis la semaine précédente. Il a tenu sa hiérarchie au courant et rien ne s'est passé.

Ce n'est pas pour rien non plus qu'est né il y a 2 ans le hastag "pas de vagues" qui dénonçait le mépris envers ceux qui osaient dire qu'ils étaient victimes de violences de la part d'élèves ou de parents ou de la hiérarchie et à qui on demandait de ne pas ébruiter ou d'étouffer.

  • J'adhère 7
Link to comment
Share on other sites

https://actu.fr/ile-de-france/paris_75056/professeur-decapite-charlie-hebdo-et-des-syndicats-appellent-a-un-hommage-pour-samuel-paty-a-paris_36863627.html

Citation

Charlie Hebdo et des syndicats appellent à un hommage pour Samuel Paty à Paris

Un appel à rendre hommage au professeur décapité vendredi 16 octobre 2020 a été lancé, avec un rendez-vous place de la République dimanche 18 octobre 2020 à Paris.

Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie décapité à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), et Charlie Hebdo partagent un funeste point commun : avoir été ciblé pour avoir dessiné ou montré des caricatures du prophète Mahomet.

Le journal, ainsi que des syndicats d’enseignants et SOS Racisme, appellent à un hommage et à un rassemblement à Paris dimanche 18 octobre 2020, à 15 heures.

« Soutien au corps enseignant, pour la liberté, contre la terreur »

La place de la République, lieu de la manifestation pour Charlie Hebdo après les attentats de janvier 2015, sera à nouveau le théâtre d’un hommage à une victime du terrorisme. « Face à cette horreur, nous appelons à un rassemblement dimanche », souligne Charlie Hebdo.

Trois mots d’ordre ont été fixés : en soutien au corps enseignant, pour la liberté et contre la terreur. Dans l’appel à manifester, les organisateurs dénoncent « un attentat perpétré au nom d’une conception dévoyée de l’Islam » pour avoir montré les caricatures.

 

Link to comment
Share on other sites

 
Citation

 

"De Jérôme Haine, enseignant :
Bon, moi je suis en colère. Quand j'entends notre Ministre expliquer que c'est "la République qui est attaquée", je suis en colère. Parce que ce collègue assassiné de manière terrible pour avoir montré en classe les caricatures Charlie de Mahomet dans un cours sur la liberté d'expression dans le cadre de sa mission, ça faisait plus d'une semaine qu'il était violemment attaqué par des parents d'élèves. Et comment a réagi sa hiérarchie ? Comme d'habitude : pas de vague, pas de vague, pas de vague. Ce collègue fut sanctionné, et avait du s'excuser auprès de parents qui avaient porté plainte contre lui pour "diffusion d'images pornographiques", faisaient tourner son adresse personnelle sur les réseaux sociaux, avaient lancé une fatwa contre lui. La République n'avait pas choisi le camp de ce collègue à ce moment là. Pour la République, il était acceptable que ce collègue soit considéré comme fautif, pour les motifs pour lesquels elle le considère aujourd'hui comme un héros.
Cette situation, en tant que prof, on peut tous y être confrontés. Des collègues se sont fait emmerder en faisant une séquence sur Harry Potter par des parents qui leur reprochaient de faire l'apologie de la sorcellerie, ou lors d'une séquence sur l'évolution des droits LGBT, bref on se heurte parfois aux sensibilités religieuses ou politiques des élèves, parents, etc... Notre hiérarchie ne nous soutient jamais. Dès que les parents rentrent dans le jeu, le prof est systématiquement en tort. Et même quand il est menacé, de mort, on tient à tout prix à le dissuader de porter plainte. Pas de vague.
Si on avait considéré ce collègue comme ce qu'il était dès le départ, une victime, et qu'il avait été défendu à ce titre, cette tragédie n'aurait peut-être pas eu lieu. Et d'autres, dans des cas similaires, auraient pu être évitées. Les enseignants sont fautifs quand ils sont vivants, mais sont des héros quand ils sont morts. Ça suffit."

 

 
  • J'adhère 13
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Goëllette a dit :

Au JT de France2, un responsable de la laïcité a tenu des propos très limites au sujet des enseignants et de l'enseignement de la laïcité.

En gros, ce ne serait qu'un problème de formation, et si nous avons des problèmes avec nos élèves pour un enseignement, c'est que nous n'avons pas fait ce qu'il faut. 

Sympa à entendre, surtout aujourd'hui !

J'ai entendu aussi .. J'ai trouvé ces propos très limites. C'était choquant.

 

Link to comment
Share on other sites

 

Citation

Conflans : le rôle d'un agitateur radicalisé pointé du doigt

La note des agents locaux du service central du renseignement territorial rédigée dès le lendemain du rendez-vous entre le père d'une élève de quatrième qui a tenté de mobiliser les parents musulmans contre Samuel Paty, l'enseignant qui a été décapité, et la principale du collège n'a atterri sur les bureaux des responsables du renseignement qu'au milieu de cette semaine.

Le parent d'élève, actuellement en garde à vue, était accompagné d'une figure bien connue de l'islam radical : Abdelhakim Sefrioui, président d'un soi-disant « conseil des imams de France », ainsi qu'il s'est présenté au chef d'établissement. Ce signalement est resté lettre morte : si la note concluait que la tension était retombée et la situation apaisée, elle ne subsistait que par l'entremise de Sefrioui sur les réseaux sociaux. « Compte tenu du contexte » Charlie Hebdo « entre le procès et l'attaque au couteau devant ses anciens locaux, il est clair qu'on aurait dû au minimum faire évaluer une protection pour Samuel Paty », regrette un officier du renseignement territorial du 78. Abdelhakim Sefrioui vient d'être placé en garde à vue.

[...]

https://www.lepoint.fr/societe/conflans-le-role-d-un-agitateur-radicalise-pointe-du-doigt-17-10-2020-2396831_23.php

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, lyne47 a dit :

J'ai entendu aussi .. J'ai trouvé ces propos très limites. C'était choquant.

 

Apparemment c'est nous qui tenons des propos choquant en disant la simple vérité. Nous sommes censurés, montrés du doigt juste parce que nous défendons un collègue et tous les autres qui subissent des violences. Je trouve la complaisance envers l'institution de plus en plus suspecte...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Lolita a dit :

Je ne vois pas en quoi c'est irrespectueux.

Si ce que tu écris " pollue " cela signifie, par extension, que ce que tu écris des choses " sales ", "dégueulasses ", "bonnes pour la poubelle". C'est donc irrespectueux et insultant. Mais les lecteurs/trices se feront leur avis. Sur ce ... bonne soirée 🙂

  • Merci 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jeanounette a dit :

Les enseignants sont fautifs quand ils sont vivants, mais sont des héros quand ils sont morts. Ça suffit."

Tout est dit dans cette phrase.

Link to comment
Share on other sites

Je suis  allée  à un rassemblement  hommage  cette  après-midi  .

Comment peut-on arriver à de telles extrémités  ? J'espère  vraiment  que les instigateurs  de cet acte horrible seront punis et qu' on crévera enfin l'abcès  .

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, André Jorge a dit :

Qu'aurait donc dû faire l'institution ? 

Déjà, le communiqué de Blanquer aurait dû le nommer... 

J'ai lu que Samuel Paty avait dû présenter ses excuses aux parents. J'ai peut-être mal compris... 

 

FB_IMG_1602954727000.jpg

  • Triste 1
  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

"Une vidéo banale.... au delà de ses espérances".... 😡 Faut réfléchir avant d'agir !

On n'a pas tous les éléments mais j'ai entendu que dans l'entourage proche, il y avait "une 1/2 soeur partie en Syrie"...

Link to comment
Share on other sites

Quand la société se rangera du côté des victimes ? Viol, elle l'a cherché un peu quand même. Matzneff ? J'en ai entendus se déclarer du côté de l'écrivain maudits. Et maintenant. Un prof maladroit... P... Décapité surtout ! 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

La fille de ce sinistre individu n'était même  pas en cours ce jour là  ... 

Link to comment
Share on other sites

Les politiques et nos hiérarchies sont de sacrés Tartuffes. En 2015 beaucoup d'incidents ont eu lieu lors des minutes de silence, aucun soutien de la hiérarchie. Je gage que l'on va découvrir une énième démonstration du pas de vagues. Il ne faudrait pas que le réel empêche nos bons maîtres de toucher leurs primes de fin d'année.

  • Merci 2
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...