Jump to content

Nouvelle brigade


RoseRed
 Share

Recommended Posts

@Chat d'écolepleurer dans les jupes du service de remplacement... Tu sais choisir ton vocabulaire...

Bidouiller pour toucher plus d'issr... Non, celles qui nous sont dues. Je ne bidouille en rien. 

Le privé et les valeurs liées au travail... Là je suis pliée de rire. Les valeurs liées au travail seraient que l'on ne perde pas 20 % de pouvoir d'achat dans les... 10,15 dernières années ? Je ne saurais pas le chiffrer. 20 % admettons. 400 euros mensuels. Tu étais 'juste' mais tu y arrivais. Et tu n'y arrives plus. 

Nous avons un super secrétaire à l'inspection qui bosse sans compter. Qui a fini à 20 heures tous les soirs pendant la crise du Covid-19. Et à qui on refuse une augmentation sous prétexte qu''il n'est pas à ça près'... 1500 euros, c'est pas lourd. Il nous comprend et ne nous envoie pas en remplacement long dans notre école de rattachement. 

Les valeurs liées au travail devraient être de pouvoir vivre décemment de son travail et de le voir reconnu financièrement. 

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Mirobolande a dit :

Les valeurs liées au travail devraient être de pouvoir vivre décemment de son travail et de le voir reconnu financièrement. 

Et respecté dans ses souhaits, surtout quand c'est possible !

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai vu circuler l'information selon laquelle dans une Circonscription la gestion des remplacements a été confié au privé. Ah la caution du privé ! Ça va fonctionner mieux c'est sûr. 

Link to comment
Share on other sites

Ici, on a appris que ce ne serait plus la secrétaire de circo qui gèrerait à la rentrée mais la DSDEN. Avec envoi de missions par... mail. Vive la dégradation des conditions de travail, que ce soit côté remplaçants (euh on doit aller lire ça où le matin ? On a une appli ? Un téléphone professionnel ou un ordinateur professionnel ? On doit lire ça à quel moment le matin ? Et on rafraichit la page toutes les 30 secondes, c'est ça ?) ou côté écoles en attente de remplaçant qui risquent d'attendre le matin encore plus longuement qu'actuellement. Déshumanisation. Manque de respect. Désorganisation.

  • Triste 1
  • J'adhère 1
  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

Stop à la privatisation de l’Education Nationale ! Abandon de l’application de gestion des remplaçants « ANDJARO » !
Publié le 19 juin 2021 | SNUDI-FO

Depuis le 31 mai, dans la Somme, puis dans le Lot, les remplaçants ne sont plus gérés par les secrétaires de circonscription ou les services de la DSDEN mais par une start-up privée dénommée « la solution ANDJARO ».

Désormais, cette entreprise privée envoie les ordres de mission aux remplaçants, par mail, sur leur messagerie professionnelle, où sont indiqués l’école où ils doivent effectuer leur remplacement ainsi que le temps de trajet pour accéder à l’école en voiture ou en transport en commun ! Dans une logique issue du privé, le directeur de l’école est nommé « manager » et le remplaçant « collaborateur » !
A aucun moment, les personnels n’ont donné leur accord pour recevoir les messages d’une entreprise privée dans le cadre de leurs missions.

Avec la FNEC FP-FO, le SNUDI-FO considère que ce dispositif conduira non seulement à la destruction des emplois des personnels administratifs, mais il entraînera aussi une dégradation des conditions de travail des titulaires remplaçants, déjà mises à mal par le manque de personnels pour assurer une gestion efficace du remplacement.

Pour le SNUDI-FO, cette logique ouvre la voie à l’externalisation et la privatisation de toutes les missions exercées par des personnels administratifs fonctionnaires d’État.
Cette nouvelle expérimentation est promue par le ministre Blanquer qui, au travers de son Grenelle, continue son travail de destruction de l’Education nationale
 : casse des statuts, mise en concurrence des personnels et des établissements, application des logiques du privé dans la gestion RH de l’Éducation nationale, recours accru aux contractuels, désengagement financier de l’État...

A tous les niveaux Force Ouvrière organise la mobilisation pour l’abandon de ce dispositif.

Dans la Somme, une pétition intersyndicale SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT Educ’action exige :

http://www.snudifo27.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif?1576618483 l’abandon de l’expérimentation Andjaro ;
http://www.snudifo27.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif?1576618483 le respect de la loi du 6.01.78 relatif à la constitution et à la diffusion de fichiers et de données personnelles ;
http://www.snudifo27.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif?1576618483 le maintien des emplois et le recrutement de personnels administratifs supplémentaires ;
http://www.snudifo27.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif?1576618483 le recrutement de personnels statutaires pour mettre un coup d’arrêt à la pénurie de remplaçants ;
http://www.snudifo27.com/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-32883.gif?1576618483 le respect du statut de la Fonction publique et l’amélioration des conditions de travail pour tous les agents.

De plus, suite à la pétition « Stop à la privatisation des services de l’Education Nationale ! Abandon immédiat de « la Solution ANDJARO » qu’elle a initiée, la FNEC FP-FO a soumis au vote, lors du CTA de l’académie d’Amiens du 8 juin, un vœu exigeant l’abandon du dispositif ANDJARO et le « recrutement urgent et massif des postes de personnels nécessaires (enseignants, administratifs…), pour répondre aux besoins en termes de remplacement et hors remplacements. »

Ce que veulent les personnels, c’est la création des postes nécessaires pour améliorer leurs conditions de travail et non l’accentuation de la privatisation de l’administration de l’Education nationale par la mise en place de robots à la place des personnels administratifs.

Le SNUDI-FO invite l’ensemble des personnels du 1er degré à contresigner cette pétition. Aujourd’hui, ce sont les départements de la Somme et du Lot qui sont touchés. Et demain ?

Le ministère doit reculer sur ce dispositif scandaleux !

  • J'aime 1
  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Mirobolande a dit :

Ah ben je fais ma petite princesse sans doute, j'ai besoin de mes indemnités pour vivre, et je ne plaisante même pas. 

C'est dommage pour les indemnités mais ça fait partie du job. Ah je me marre. Ça pourrait se changer ça après tout, comme le fait de ne pas toucher ses indemnités quand on est nommé à l'année. 

Je fonctionne, je fonctionne, je fais mon boulot mais m... A un moment, tu ne peux pas rogner l'os, il n'y a plus rien dessus. J'ai besoin d'argent pour payer mes factures ! Et mon salaire ne me permet plus de faire face sereinement. Tout augmente vertigineusement, où puis-je encore économiser ? 

Je remplace, je fonctionne, loin ou pas (même si franchement les issr c'est tellement dégressif que je préfère travailler dans la ville où j'habite. Vous avez vu le prix de l'essence ?) , maternelle ou ulis mais travailler sans issr c'est non. 

C'est une question de respect élémentaire à mon sens que l'institution devrait avoir envers nous. 

Je n'en peux plus de ce discours. 

Comme je le disais, le service des remplaçants ne peut pas satisfaire tout le monde. Et s'ils ne proposent pas le poste dispo dans l'école de rattachement à un remplaçant, alors que c'est justement ce que souhaite le collègue, ce serait respectueux ? S'ils ne proposent pas un remplacement à 1h de l'école d'un autre, alors que ce dernier souhaite avoir beaucoup d'ISSR, c'est respectueux ? Certains veulent aller loin, proche, en mater, en élem, etc. 

Comment ils peuvent deviner en fait, au service de remplacement ?

A part, comme je le proposais dans mon poste initial (qui a fait sortir tout le monde de ses gonds, idk why 😅), si le remplaçant se présente de lui-même à son école de rattachement, dès qu'il connait son affectation. Il saura ainsi dès le mois de juin si l'école de rattachement pourra lui proposer un poste à la rentrée (chez nous, les brigade peuvent rapidement se retrouver avec un poste vu le nombre de démissions 🤣), un poste de TS, un petit remplacement ou rien du tout. Je trouve que ça permet de se projeter, mais également d'entrer rapidement en contact avec le service des remplacements et d'indiquer ses choix, ses préférences (dans mon département, c'est tout à fait possible de le faire directement au téléphone avec notre gestionnaire, qui est une dame super sympa :p). 

Enfin bref, je me suis pris la gestapo entière sur ce coup 🙃, alors que de toute évidence, chacun vit son poste de remplaçant différemment, à des besoins et des envies différentes... Et il semblerait aussi que les disparités soient très importantes d'un endroit à l'autre ! Vous avez votre propre vision des choses, et c'est super ! Mais tout le monde ne la partage pas. Comme je le disais plus haut à une collègue : accordons-nous sur notre désaccord. :) 

Mais si vous voulez et si cela vous rassure, je veux bien rester la sorcière qui a osé proposer qu'un remplaçant contacte son école en juin pour savoir un peu à quelle sauce il sera mangé à la rentrée ! 😂 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Mirobolande a dit :

@Chat d'écolepleurer dans les jupes du service de remplacement... Tu sais choisir ton vocabulaire...

Bidouiller pour toucher plus d'issr... Non, celles qui nous sont dues. Je ne bidouille en rien. 

Le privé et les valeurs liées au travail... Là je suis pliée de rire.

Une fois encore, ça ne se passe peut-être pas comme ça chez vous, mais où j'habite c'est monnaie courante et parfaitement assumé !

On a même un groupe Facebook de sortants de l'ESPE/INSPE pour se donner les bons plans pour faire craquer la gestionnaire du service de remplacement (et c'est souvent pas cool parce qu'elle est troooooop sympa, elle se fait marcher dessus la pauvre) et échanger sur les écoles où on peut se la couler douce 😆 ! Mais une fois encore, c'est parfaitement assumé entre nous et pas du tout tabou (vous allez dire que la jeunesse part en cacahuètes sur ce coup 🤣) ! On bidouille pour gratter des ISSR oui, je l'ai fait, beaucoup l'ont fait ! Inversement, j'ai une connaissance de l'ESPE qui fait croire depuis janvier que sa voiture est en panne parce qu'elle a la flemme de quitter son école de rattachement (et visiblement, elle, elle s'en cogne complètement des ISSR). Comme quoi... 😉 Je n'ai pas été remplacée sur ma classe de CP les lundis et mardis depuis début juin, alors que j'ai plein de potes remplaçants autour de moi avaient été "oublié" par la gestionnaire, qui se gardaient bien de lui rappeler qu'ils étaient dispo. Et je n'ai pas vendu la mèche non plus. 😇

C'est ainsi que va la vie ! Et les réalités de terrain sont diverses et variées. Je ne comprends pas pourquoi c'est si difficile à reconnaitre. 

 

  • Confus 1
  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Cordelia a dit :

Je rappelle que les remplaçants ne sont pas tenus d'être appelés sur leur téléphone personnel.

Ah mince, c'est écrit dans un texte ? 🤔

Notre gestionnaire ne nous contacte que par téléphone en Haute-Savoie. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Cordelia a dit :

Quand tu n'as pas de remplacement prévu à l'avance, tu vas dans ton école de rattachement pour 10 minutes avant le début de la classe comme les collègue et tu lis tes mails à l'école, pareil le soir, tu lis tes mails avant de partir de l'école.

Les remplaçants n'ont pas à arriver avant le début de la classe quand ils sont prévenus le matin même d'un remplacement. Je rappelle que les remplaçants ne sont pas tenus d'être appelés sur leur téléphone personnel.

 

Ici comme le secrétaire est compréhensif, on attend souvent un coup de fil jusqu'à 8h20, chez soi, heure à laquelle mon école de rattachement commence. 

Parce qu'aller à son école de rattachement pour aller à l'opposé juste après alors que le remplacement est plus proche de chez soi, ce sont des kilomètres inutiles. Et désolée, mais au prix de l'essence qui ne va pas arrêter de grimper, je préfère. 

Mais ça veut dire aussi qu'on est appelé sur son téléphone personnel. Ici je peux recevoir un sms le dimanche. Ou le soir pour un remplacement où je dois partir tôt le matin parce que loin et l'école commence à 8h30.

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

@PommeD'Api le bordel que ça va être !

C'est la casse du service public qu'ils veulent. On désorganise pour que ça ne fonctionne plus, vous voyez bien public que ça ne fonctionne plus s, et on présente la privatisation comme la solution. 

Et nous au milieu de tout ça, on veut faire au mieux mais on ne nous en donne clairement pas les moyens... Comme tu dis on va rafraîchir la page ? Les plus sensibles feront un burn out. 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Ici on a tous les cas de figures

mail la veille ou

Sms avant 8h ou 

Téléphone après 8h30 

Link to comment
Share on other sites

@PommeD'Apije pense à un autre truc. Le droit à la déconnexion informatique.

Si tu reçois un mail à 23h pour être le lendemain dans une école à une heure de route qui commence à 8h30...

Link to comment
Share on other sites

Ben oui...

Mais à 23h, moi je dors :closedeyes: Et je crois que je "dormirai" jusqu'à 8h20 minimum, heure d'arrivée à l'école de rattachement.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Chat d'école a dit :

Enfin bref, je me suis pris la gestapo entière sur ce coup 🙃

Là, tu inverses les rôles ...

Il y a 11 heures, PommeD'Api a dit :

Ici, on a appris que ce ne serait plus la secrétaire de circo qui gèrerait à la rentrée mais la DSDEN. Avec envoi de missions par... mail. Vive la dégradation des conditions de travail, que ce soit côté remplaçants (euh on doit aller lire ça où le matin ? On a une appli ? Un téléphone professionnel ou un ordinateur professionnel ? On doit lire ça à quel moment le matin ? Et on rafraichit la page toutes les 30 secondes, c'est ça ?) ou côté écoles en attente de remplaçant qui risquent d'attendre le matin encore plus longuement qu'actuellement. Déshumanisation. Manque de respect. Désorganisation.

Exactement !

Il y a 10 heures, Cordelia a dit :

Quand tu n'as pas de remplacement prévu à l'avance, tu vas dans ton école de rattachement pour 10 minutes avant le début de la classe comme les collègue et tu lis tes mails à l'école, pareil le soir, tu lis tes mails avant de partir de l'école.

Les remplaçants n'ont pas à arriver avant le début de la classe quand ils sont prévenus le matin même d'un remplacement. Je rappelle que les remplaçants ne sont pas tenus d'être appelés sur leur téléphone personnel.

Le problème, je le reconnais, c'est quand ton école de rattachement est éloignée de ton domicile.

Ici, les gestionnaires et les inspecteurs rappellent que le plus important pour un TR, c'est qu'il soit à l'heure dans son école de remplacement.

L'école de rattachement, pas besoin d'y arriver avant d'être sûr de ne pas avoir de remplacement... sauf si le TR ne veut pas se faire appeler sur son portable !

Après, comme les horaires d'entrée des écoles sont sur une plage de 30 minutes entre celle qui ouvre en premier et celle qui ouvre en dernier, donc dans les faits, le TR qui n'a pas été prévenu la veille peut être d'astreinte près d'une heure. Du temps de travail invisible.

Il y a 6 heures, Mirobolande a dit :

@PommeD'Apije pense à un autre truc. Le droit à la déconnexion informatique.

Si tu reçois un mail à 23h pour être le lendemain dans une école à une heure de route qui commence à 8h30...

Ca permet aussi d'obliger un TR à aller là où il ne veut (ou peut) pas, sans pouvoir appeler le gestionnaire pour exprimer ses récticences. 

Il y a 4 heures, PommeD'Api a dit :

Ben oui...

Mais à 23h, moi je dors :closedeyes: Et je crois que je "dormirai" jusqu'à 8h20 minimum, heure d'arrivée à l'école de rattachement.

Ca, c'est ce que tu dis aujourd'hui.

Le truc, c'est que tu te sentiras obligée de regarder, malheureusement.

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, Goëllette a dit :

Là, tu inverses les rôles ...

Exactement !

Ici, les gestionnaires et les inspecteurs rappellent que le plus important pour un TR, c'est qu'il soit à l'heure dans son école de remplacement.

L'école de rattachement, pas besoin d'y arriver avant d'être sûr de ne pas avoir de remplacement... sauf si le TR ne veut pas se faire appeler sur son portable !

Après, comme les horaires d'entrée des écoles sont sur une plage de 30 minutes entre celle qui ouvre en premier et celle qui ouvre en dernier, donc dans les faits, le TR qui n'a pas été prévenu la veille peut être d'astreinte près d'une heure. Du temps de travail invisible.

Ca permet aussi d'obliger un TR à aller là où il ne veut (ou peut) pas, sans pouvoir appeler le gestionnaire pour exprimer ses récticences. 

Ca, c'est ce que tu dis aujourd'hui.

Le truc, c'est que tu te sentiras obligée de regarder, malheureusement.

Malheureusement oui probablement... On me dit que la secrétaire fera remonter nos préférences à la DSDEN mais j'ai comme un doute qu'ils s'en préoccupent réellement.

  • Triste 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, PommeD'Api a dit :

Malheureusement oui probablement... On me dit que la secrétaire fera remonter nos préférences à la DSDEN mais j'ai comme un doute qu'ils s'en préoccupent réellement.

C'est la conséquence de la transformation des ZIL en Brigades, voulue par ... NVB, décret passé une fois qu'ils étaient battus !

Et ça, dans l'indifférence presque générale !

Certains départements ont toujours la disctinction, mais jusqu'à quand ?

Link to comment
Share on other sites

Franchement, @PommeD'Api regarde le matin en te levant. Tant pis. 

Au mieux tu appeles l'école, tu dis que tu viens d avoir le message et que tu arrives. L essentiel est que le directeur sache qu'il y a un TR et si tu es en retard, tu es en retard. Point. 

Perso, je ne fais pas de miracle. Les jours où j ai un rempla de prévu,je me lève à l heure qu il faut pour être à l heure. Si aucun rempla, je me lève à 7h passée. Mon école commence à 8h50. Je ne vais pas me lever plus tôt pour rien ... 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Je me souviens à l'époque où j'étais brigade stage... Un jour, je n'avais aucun remplacement de prévu, je prends donc mon temps pour mon petit dej et aller tranquillement vers l'école de rattachement pour 8h20 (c'est à 5 min de chez moi). Rien de prévu à manger le midi, je m'étais dit que sur ma circo, il y avait de quoi manger à chaque coin de rue. Machinalement et de manière inhabituelle à cette heure-là, je regarde mes mails pro : on m'avait finalement mis un remplacement sur cette journée à... 1h de route de chez moi, dans la pampa. Je ne connaissais même pas le nom du patelin :devil_2:

Ben, je suis arrivée vers 9h20 là-bas pour un début à 8h30 normalement, avec rien à manger ou presque (j'ai fait les fonds de tiroir chez moi). Je m'étais dit que, quand même, il aurait peut-être été judicieux de m'appeler...

(habituellement, en brigade stage, on a nos remplacements de la semaine suivante donnés le jeudi ou vendredi).

 

Edit : et pour l'anecdote, mon vieux GPS de l'époque m'avait dit "vous êtes arrivée", j'étais en plein milieu des champs, pas une maison à l'horizon. :devil_2:Bon, j'ai continué ma route et cherché un peu ce qui pouvait ressembler à un village/hameau pouvant accueillir une école :D

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

J'ai été brigade également et un jour, je me suis retrouvée enfermée dans une école (avec des grilles pointues immenses) alors que mon repas était dans ma voiture...

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Anecdote repas ? Les spaghettis bolo froids c'est dégueulasse. L'école n'avait pas de micro-ondes. 

La pire journée c'est la journée rencontre inter-cantons dans un gymnase où il a fait froid toute la journée, à tel point que je me suis couchéz en rentrant avec la couverture chauffante. Et pareil, pas possible de réchauffer mon repas. Ah le collègue aurait pu prévenir... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Mirobolande a dit :

Anecdote repas ? Les spaghettis bolo froids c'est dégueulasse. L'école n'avait pas de micro-ondes. 

La pire journée c'est la journée rencontre inter-cantons dans un gymnase où il a fait froid toute la journée, à tel point que je me suis couchéz en rentrant avec la couverture chauffante. Et pareil, pas possible de réchauffer mon repas. Ah le collègue aurait pu prévenir... 

J'avais eu le coup en sens inverse : remplacement où j'ai découvert en arrivant qu'il y avait rencontre sportive dans un gymnase, en pleine période de canicule (sous la taule, c'est pas génial non plus...). Pique-nique avec les élèves. Évidemment, je n'avais pas de repas adapté. Les collègues de l'école se sont mobilisés pour me fournir de quoi me faire un sandwich en piochant dans leur propre repas :devil_2:

  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, PommeD'Api a dit :

Les collègues de l'école se sont mobilisés pour me fournir de quoi me faire un sandwich en piochant dans leur propre repas :devil_2:

Sympa !

Link to comment
Share on other sites

Brigade, je me disais : "C'est fou ce qu'il y a d'enseignants absents le jour de piscine, de sorties à la journée, de visites d'EHPAD... !".

Link to comment
Share on other sites

Pas nécessairement.

Quand j'étais brigade, mon école commençait à 8h30 et il me fallait 15 minutes pour m'y rendre. Or il y avait des écoles plus proches de chez moi qui débutaient à 9h. Me faire appeler sur mon portable me permettait de rester chez moi après 8h15 et être plus souvent à l'heure dans mes écoles de remplacement.

Si j'avais refusé de me faire appeler sur mon portable, j'aurais dû être à 8h20 dans mon école de rattachement, donc partir à 8h05 de chez moi, pour, finalement, peut-être être envoyée dans une école proche de chez moi qui débutait à 9h, donc risquer d'y être en retard ET avoir une amplitude horaire sur mon lieu de travail plus longue (8h20-midi au lieu de 8h50-midi). Au moins, là, l'astreinte, je la faisais chez moi, ce qui est un peu plus confortable.

Après, je comprends que tu préfères ne pas donner ton numéro.

Link to comment
Share on other sites

Le 26/06/2021 à 18:24, Chat d'école a dit :

C'est du bon sens, je trouve. Ils ne vont pas s'amuser à "croiser" des TR d'une école à l'autre, alors qu'il y a des postes sur place. Je l'ai fait moi-même quand j'étais remplaçante (tout le mois de septembre, à cause d'un décès). Alors oui, c'est dommage pour les indemnités mais ça fait partie du job et tu le sais quand tu acceptes le poste. 

J'ai côtoyé des remplaçants qui faisaient les petites princesses : "Non, je vais pas là, c'est trop loin...", "Non, je veux pas ce poste, j'aime pas les mater...", "Non, je veux aller plus loin pour les ISSR", etc. 

Bah non, sauf trucs vraiment exagérés ou cas de force majeure, tu fais ton boulot et point. 🙄

Là pour le coup, c'est vraiment une question de respect élémentaire à mon sens. T'es remplaçant, tu remplaces. 

 

J'espère que tu n'es pas dans le 77 car j'aurai une chance de te croiser😤😤.

Dans mon département les BD pouvaient être appelés à remplacer ailleurs lorsque leur classe était fermé à cause du COVID. Cela m'est arrivé mais ma gestionnaire n'a pas insisté lorsque je lui ai dit "non", j'avais tout préparé à l'avance pour le distanciel et prévu les visios avec les élèves. D'autres n'ont pas eu ce courage. Bien sûr nous sommes des princesses (plutôt un prince de mon côté)🙄🙄

De plus, si un jour on m'impose un remplacement long dans mon RAD. Je ne répondrais plus à mon téléphone personnel. J'attendrais l'appel dans mon RAD lorsque le téléphone fonctionne ou l'avis de suppléance envoyé par mail lorsque j'aurai accès à un ordinateur. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, bigshaqdady a dit :

J'espère que tu n'es pas dans le 77 car j'aurai une chance de te croiser😤😤.

J'ai l'impression qu'il est difficile pour certaines personnes d'entrer dans un débat constructif. On n'a pas le droit d'être d'un avis différent du vôtre... et c'est quand même dommage pour échanger sur un forum. Vous avez parfaitement le droit de signaler que vous n'aimez pas mon point de vue et d'exprimer votre désaccord (avec des arguments, c'est mieux, mais je n'en demande pas tant. :p). Mais pourquoi attaquer personnellement votre interlocuteur ? 

Bref. J'avais apprécié ce poste de remplaçant (avec ces + et ces -), et je note que ce n'est visiblement pas votre cas. 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Chat d'école a dit :

J'ai l'impression qu'il est difficile pour certaines personnes d'entrer dans un débat constructif. On n'a pas le droit d'être d'un avis différent du vôtre... et c'est quand même dommage pour échanger sur un forum. Vous avez parfaitement le droit de signaler que vous n'aimez pas mon point de vue et d'exprimer votre désaccord (avec des arguments, c'est mieux, mais je n'en demande pas tant. :p). Mais pourquoi attaquer personnellement votre interlocuteur ? 

Bref. J'avais apprécié ce poste de remplaçant (avec ces + et ces -), et je note que ce n'est visiblement pas votre cas. 

 

Je pense que l'on n'a pas fait les mêmes remplacements surtout ces deux dernières années. Le mépris de la part de l'institution est immense envers les TR (déjà qu'il est important pour tous les enseignants). Les changements d'affectations alors que tu t'es déjà déplacé, faire une suppléance alors que tu es en poste sur une classe fermée, faire des avis de suppléance du lundi au vendredi sur un semestre afin d'économiser les indemnités REP, REP+.

J'adore mon métier de remplaçant .J'aimerai un poste mais ils sont très chers. D'ailleurs si c'était des postes tellement prisés il ne sera pas pris seulement par des T1. Mon RAD est une école énorme (25 classes plus de 600 élèves) donc ce n'est pas une école prioritaire pour les remplaçants car c'est simple de répartir. 

Et quand je relis tes post "t'es remplaçant, tu remplaces" ou "Et à la limite, ce sera sa classe" : Heu... non ! 😂 Mais admettons ! Ce n'est pas ta classe lorsque tu es absente. Ton ton est méprisant sur plusieurs points mais je ne vais pas les lister tous. 

Et c'est sur tu n'attaques pas personnellement mais tu attaques tout un groupe en les nommant de "princesses".

C'est sûr qu'avec des collègues comme toi (je ne parle pas de ta pratique mais de tes idées de notre métier) on a du soucis à se faire et JMB doit être content. Et je le redis j'espère que tu n'es pas dans le 77 (j'en suis pratiquement certain)

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...