Jump to content

Des liens pour éviter de "polluer" le fil Sondage élections présidentielles


jeanounette
 Share

Recommended Posts

Cela dit, je ne participe pas à la campagne de Zemmour, comme certains aimeraient le croire, je tente juste de ramener les expressions de haine et de dégoût que je perçois ici sur lui, à des proportions plus juste qui se fonderaient sur la réalité et non le fantasme. Mais je dois aussi reconnaître que je ressens à peu près la même chose sur Mélenchon, sauf que je prends la peine de l'écouter quand il parle et évite de le stigmatiser ici juste pour le cas où certains aspects de sa pensée m'échapperaient encore.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Torque a dit :

une presse totalement acquise aux idées de gauche

Bien sûr, tout le monde s'accorde pour dire que Le Point, L'Express, sans oublier Le Figaro, journal le plus subventionné de France, sont des journaux de gauche.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, mat82 a dit :

Dans le désert du Sahara, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de délinquance non plus. Ni sur la lune... Tu connais la densité de population?

Viens faire un tour à Guise, Hirson, La Capelle, Bohain-en-Vermandois, Sedan..., et viens me dire que la violence n'est pas une histoire de pauvreté.

Il fut un temps où les pauvres avaient à cœur d'inciter leurs enfants à bien travailler à l'école -respect des maîtres et toussa- en souhaitant qu'ils puissent plus tard avoir un meilleur sort qu'eux. Ces pauvres vivaient dans des bidons-villes, dans la campagne reculée, puis dans des cités HLM où ils s'extasiaient d'avoir l'eau courante et des vide-ordures ( relire Cavanna, "Les Ritals"). La pauvreté n'est pas une excuse à tout et elle a longtemps poussé les gens à vouloir en sortir par l'éducation.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Mirobolande a dit :

Ah bon ?

Ton lien confirme ce que je dis, il ne contient que des extraits. La vidéo s'arrête à 0.27. Je sais pour avoir vu l'émission en entier qu'il se reprenait juste après. Dans sa lancée il s'était effectivement enferré puis reprenant son calme il avait rectifié...ce qui a été coupé bien évidemment.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Torque a dit :

elle a longtemps poussé les gens à vouloir en sortir par l'éducation.

Non mais qu'importe, la pauvreté EST totalement corrélée à la violence. Ce que tu affirmais est juste faux. De même que Zemmour n'est pas revenu sur ses propos. Il a martelé "oui, tous". Ca fait beaucoup de contre-vérités.

il y a 4 minutes, Torque a dit :

relire Cavanna, "Les Ritals"

Tu peux lire Marcel Aymé, aussi. Le respect des riches pour espérer grapiller les miettes, ça a fait son temps.

Link to comment
Share on other sites

Ok, on tourne en rond.

Hâte de te lire justifier les tirs de mortiers sur la police, les guet-apens contre les pompiers, les agressions de médecins et de profs par la pauvreté.

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

pauvreté + forte densité de populations = plus forte chance de violence, j'ai pas inventé l'eau chaude. Après, c'est peut-être le style qui change selon les ethnies, je dis pas: chez moi, taux de chômage énorme et ville de 10 000 habitants sans étrangers, c'est plus genre violences conjugales, pédophilie et inceste, coups de fusils chez le voisin, accidents de la route sous 2 grammes 5, etc...  On a pas besoin d'étrangers, on s'en sort pas trop mal.

  • J'aime 1
  • Triste 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, mat82 a dit :

pauvreté + forte densité de populations = plus forte chance de violence, j'ai pas inventé l'eau chaude. Après, c'est peut-être le style qui change selon les ethnies, je dis pas

Disons "cultures" pour ne pas tomber dans le racisme.:whistling:

il y a 6 minutes, mat82 a dit :

  On n'a pas besoin d'étrangers, on s'en sort pas trop mal.

Ah mais c'est qu'il insiste le bougre ! :devil_2:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, mat82 a dit :

chez moi, taux de chômage énorme et ville de 10 000 habitants sans étrangers, c'est plus genre violences conjugales, pédophilie et inceste

Mauvais exemple pour illustrer le rôle de la pauvreté dans les phénomènes de violence, sachant que ce type de violences concerne indistinctement tous les milieux sociaux...

 

Citation

Les enquêtes de prévalence, qui existent depuis une soixantaine d’années, montrent que ces proportions sont stables et transversales à tous les milieux sociaux et à tous les contextes politiques.

 

Link to comment
Share on other sites

https://www.mediapart.fr/journal/france/200122/revelations-sur-les-grands-donateurs-de-la-campagne-d-eric-zemmour

Citation

Grâce à des documents internes de la campagne d’Éric Zemmour, Mediapart a pu identifier 35 de ses grands donateurs. Parmi eux, Chantal Bolloré, la sœur du milliardaire Vincent Bolloré, qui siège au conseil d’administration du groupe. Premier volet de notre série sur les soutiens du candidat

.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, FredZZZ a dit :

A qui penses-tu ? A Zemmour ?

  En France, la plupart des condamnations pour délit d'opinion visent en effet plutôt à droite, voire à l'extrême droite  — Zemmour, mais plus encore des gens comme Soral, etc. Mais pas seulement : on en a vu aussi quelques unes, moins médiatisées, par exemple contre des pro-palestiniens qui appelaient au boycott des produits des colonies israéliennes en Palestine, etc.

  

Il y a 23 heures, FredZZZ a dit :

Dans son cas, ce n'est pas un délit d'opinion, il a le droit de penser ce qu'il veut, comme tout le monde, mais nous ne sommes pas aux E-U, la liberté d'expression n'est pas sans limite, on ne peut pas tout dire

Il n'a donc pas le droit de penser, ou en tout cas de dire, ce qu'il veut, et c'est bien un délit d'opinion, à peine maquillé  parce qu'on n'assume pas de le qualifier ainsi.

 

Il y a 23 heures, FredZZZ a dit :

mais nous ne sommes pas aux E-U, la liberté d'expression n'est pas sans limite, on ne peut pas tout dire et jeter l'opprobre sur toute une catégorie de personnes comme il l'a fait ...

C'est bien tout le problème.   "Jeter l'opprobre", c'est du registre purement moral et subjectif.  Qui décide ? Faut-il interdire toute expression d'une opinion qui peut être perçue comme "jetant l'opprobre" sur n'importe quel groupe ?  Interdire, par exemple, des mouvements du genre "me too" ou les expressions de féminisme radical, ou la dénonciation publique de certains comportements au sein de l'Eglise  au motif que certains hommes ou certains catholiques pourraient se sentir injustement visés ? Ou faut-il distinguer la "bonne" opprobre, celle lancée par des copains, qu'il faut encourager, et la mauvaise opprobre, qui permet de faire taire les gens qu'on n'aime pas ?  Qui décide ?

Pour moi, la leçon de l'Histoire est claire : la liberté d'expression a certes un coût, celui de l'inconfort de devoir entendre des choses déplaisantes, mais elle ne se divise pas. La censure est beaucoup plus confortable, mais elle finit toujours par se payer très cher, en termes de libertés publiques. La bonne réponse à un discours intolérable, ce n'est pas de l'interdire, c'est de militer contre lui, et de faire entendre de toute la force de ses poumons l'opinion contraire. Et oui, c'est plus fatigant....

Link to comment
Share on other sites

Non, ce n'est pas un délit d'opinion parce qu'il s'exprime. 

La liberté d'expression a des limites et c'est très bien comme ça. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Torque a dit :

Bah oui, je préfère lire ou écouter quelqu'un pour me faire ma propre idée que lire ou écouter ce que d'autres en disent. Je reconnais que parfois c'est long, parfois ça pique un peu mais c'est ma démarche. J'en fais de même pour tous les candidats ayant une chance d'être élus. Si une phrase me choque, je recherche le contexte, le paragraphe ou le discours dont elle a été extraite.

Je vois bien que cette façon de faire n'est plus du tout tendance mais que veux-tu, on ne se refait pas. :idontno:

Aller chercher des informations à la source ne dispense pas de confronter sa réflexion aux analyses des autres et en particuliers à celle des médias qui, quoi que tu en dises, couvre un large spectre de lignes éditoriales.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Argon a dit :

La bonne réponse à un discours intolérable, ce n'est pas de l'interdire, c'est de militer contre lui, et de faire entendre de toute la force de ses poumons l'opinion contraire.

Ah l'heure où le discours raciste n'a jamais été aussi décomplexé et présent dans les médias, on ne peut pas dire que l'on censure quoique ce soit en l'état des choses.

Encore hier, Zemmour fait un meeting devant un petit millier de cathos intégristes au Mont Saint-Michel, on y a droit dans tous les médias. Le même jour, des assos défendent en vain à Calais l'occupation par des SDF d'un immeuble abandonné, promis à la destruction en 2024 et évacué par le RAID (!) après moult matraquages et violences, on en entend absolument pas parler.

Des exemples comme ça il y en a quotidiennement, alors on voit bien vers quel camp sont tournés les micros, et qui peut s'exprimer à loisir sans jamais être contredits devant les caméras pendant qu'on matraque les autres.

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

On attend avec impatience les éclaircissements du RAID :

"Il faut comprendre notre léger emportement : à cause de ces SDF, on a raté le meeting de Zemmour à la télé."

 

:sleep:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, mat82 a dit :

Bien sûr, tout le monde s'accorde pour dire que Le Point, L'Express, sans oublier Le Figaro, journal le plus subventionné de France, sont des journaux de gauche.

Tu oublies Valeurs Actuelles 😉

Sincèrement, les journalistes en majorité de gauche, ça a pu être vrai à une époque, mais c'est complètement du passé. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Torque a dit :

Bah oui, je préfère lire ou écouter quelqu'un pour me faire ma propre idée que lire ou écouter ce que d'autres en disent. Je reconnais que parfois c'est long, parfois ça pique un peu mais c'est ma démarche. J'en fais de même pour tous les candidats ayant une chance d'être élus. Si une phrase me choque, je recherche le contexte, le paragraphe ou le discours dont elle a été extraite.

Je vois bien que cette façon de faire n'est plus du tout tendance mais que veux-tu, on ne se refait pas. :idontno:

Le problème c'est que j'imagine qu'il a édulcoré une partie de sa "pensée", notamment tout ce qui concerne les femmes (aspect qui me déplaît autant que sa vision des différentes ethnies). Il a visiblement été conseillé pour mettre la pédale douce sur la misogynie, qui faisait de lui le candidat avec le + grand différentiel d'intentions de votes hommes / femmes.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

 

Il y a 6 heures, Mirobolande a dit :

La liberté d'expression a des limites et c'est très bien comme ça. 

En général, on trouve "ça" très bien tant que ses propres idées sont à l'intérieur desdites limites. Curieusement, un peu moins lorsque les lignes ont bougé, et que ce n'est plus le cas. 

Si tu soutiens l'existence de "limites" à l'expression des mal-pensants tels que définis par les régimes des Présidents Hollande ou Macron, il ne faudra pas venir râler lorsqu'on limitera l'expression d'idées ostracisées par les régimes Le Pen ou Zemmour... ils n'auront même pas à changer la loi, et auront pour eux la jurisprudence que tu applaudis !

  

Il y a 3 heures, mat82 a dit :

Ah l'heure où le discours raciste n'a jamais été aussi décomplexé et présent dans les médias, on ne peut pas dire que l'on censure quoique ce soit en l'état des choses.

  Si, bien sûr.  Ce que l'on ne peut pas dire, c'est que ce type de censure est intelligent ou efficace : il n'a jusqu'à présent réussi qu'à faire d'un vague polémiste un présidentiable, en attendant de le porter à l'Elysée. 

  De l'art de se tirer dans le pied  (mais bon, ce n'est pas une surprise : l'autodestruction de la gauche soi-disant socialiste est, pour le coup, l'un des processus politiques les plus efficaces des dernières décennies)....

Il y a 3 heures, mat82 a dit :

Des exemples comme ça il y en a quotidiennement, alors on voit bien vers quel camp sont tournés les micros, et qui peut s'exprimer à loisir sans jamais être contredits devant les caméras pendant qu'on matraque les autres

  On sera probablement d'accord pour reconnaître que le Tribunal de Bobigny et les flics n'ont pas tout à fait les mêmes têtes de turcs... 

...  et possiblement pour considérer que les deux biais sont profondément scandaleux .

Link to comment
Share on other sites

https://blogs.mediapart.fr/michael-hajdenberg/blog/200222/sur-france-2-tapis-rouge-aux-affabulations-de-dupond-moretti?utm_source=twitter

Citation

... ce que nous avons raconté récemment, c’est que l’ancien avocat a acheté une Maserati dans des conditions pour le moins étonnantes. On aurait aimé qu’il réponde à nos interrogations sur le sujet. Il a préféré éluder. Mais Laurent Ruquier a de la chance, il a le ministre sous la main. Il pourrait lui demander : pourquoi avez-vous payé avec de l’argent issu d’une société domiciliée aux Seychelles pour laquelle vous n’avez jamais travaillé ? Qu’est-ce qui justifiait ce virement ? Et ces 20 000 euros complémentaires que vous avez payé en cash pour l'achat de la voiture ? Cela vous arrive souvent de sortir 20 000 euros en cash ? Est-ce parce qu’on n’a pas le droit de payer de la sorte en France que vous avez acheté votre bolide à Monaco ?..

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Argon a dit :

Si, bien sûr.  Ce que l'on ne peut pas dire, c'est que ce type de censure est intelligent ou efficace : il n'a jusqu'à présent réussi qu'à faire d'un vague polémiste un présidentiable, en attendant de le porter à l'Elysée. 

Bien sûr que non. Le "vague polémiste" est omniprésent dans les médias depuis des années. Il a des postes à la télé, à la radio et dans les journaux depuis des lustres, il y a une tribune libre pour lui et les salo*eries outrancières qu'il raconte parce que ça fait vendre. Bolloré le milliardaire catho intégriste en a ensuite fait son cador, certaines personnes dans la population (pas des gauchistes) boivent ses éructations comme du petit lait, et c'est cela qui en fait un présidentiable. Pas la gauche, ni les "médias de gauche".

Bien sûr qu'il ne faut pas censurer et plutôt militer contre les idées qui puent, mais il faut comprendre que si les racistes chouinent à la censure dès qu'on ose dire que leur racisme est raciste, ça va pas être facile. La victimisation de droite est extrêmement bien rodée. Ce que doit continuer à faire la gauche, là-dedans, c'est ne pas s'autocensurer et appeler un chat un chat.

Il y a 2 heures, Argon a dit :

On sera probablement d'accord pour reconnaître que le Tribunal de Bobigny et les flics n'ont pas tout à fait les mêmes têtes de turcs... 

...  et possiblement pour considérer que les deux biais sont profondément scandaleux .

Rien compris. Pas les mêmes tête de turcs? Les deux biais? C'est comme tes "stéréotypes bienvenus à l'encontre des éphébophiles", on ne comprend pas trop ce que tu veux dire...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Argon a dit :

 

Il n'a donc pas le droit de penser, ou en tout cas de dire, ce qu'il veut, et c'est bien un délit d'opinion, à peine maquillé  parce qu'on n'assume pas de le qualifier ainsi.

 

 

Je t'attendais sur ce terrain-là : droit de le penser mais pas de le dire, critères subjectifs ... Mais non, quand on déclare que telles ou telles personnes sont des violeurs et des criminels, ce n'est pas un critère subjectif, c'est juste insultant, sauf à considérer que le viol et le meurtre sont des activités qui peuvent être acceptables ... Certes, ce n'est pas de l'incitation à la haine raciale puisqu'en l'occurrence ces enfants ne constituent pas une " race " à proprement parler, mais si l'on en reste au sens premier du mot raciste, alors dans ce cas-là, bonne nouvelle, il ne doit plus y avoir beaucoup de racisme en France ...

Pour le reste, on tourne un peu en rond ... Tu as le droit de penser qu'à Dachau on n'a gazé que les poux, ou qu'il faudrait exterminer telle ou telle ethnie, mais pas le droit de le dire ... Pour ma part c'est tant mieux, même si idéalement, tu as raison, il vaudrait mieux permettre à ce genre de personnes de s'exprimer et combattre leur discours, démontrer ô combien il est absurde ... Mais voilà, on ne vit pas dans un monde idéal et tous les pogromes / massacres / guerres ethniques ont été précédées par la banalisation de ce type de propos extrêmes ... D'où la nécessité de les empêcher, par pur pragmatisme.

M'enfin ce débat nous emmène largement au-delà du thème initial de ce post et on avait dit " pas de commentaires, pas de commentaires " !!! 😃

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, mat82 a dit :

 

Viens faire un tour à Guise, Hirson, La Capelle, Bohain-en-Vermandois, Sedan..., et viens me dire que la violence n'est pas une histoire de pauvreté. Pas un étranger, pourtant. C'est marrant que partout en France, un fort taux de chômage s'accompagne d'un fort taux de violence, non?

Je connais un peu le coin. L'état a une responsabilité dans cette paupérisation.  La gendarmerie ferme,  puis l'agence postale, le collège, le boucher,  le dernier toubib ne trouve pas de remplaçant..... Il ne reste quasiment plus que des personnes âgées , quelques agriculteurs et ceux qui n'ont pas les moyens de se rapprocher des grandes villes.

 

Link to comment
Share on other sites

  • IsaG locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...