Jump to content

Le montant des frais de déplacements


lor88
 Share

Recommended Posts

il y a 23 minutes, PommeD'Api a dit :

Oui, en fait, je suis surprise de cette précision. Ca me parait évident qu'en remplacement, si réunion ou autre, on fait. Donc, ça compte dans les ISSR du jour. Du coup, je ne comprends pas bien cette distinction, à quoi elle se rapporte. C'est pour ça que j'ai donné l'exemple d'un déplacement un mercredi matin, jour sans classe :idontno:

Je donne une précision ... pour montrer qu'on peut payer l'ISSR même si on ne remplace pas un enseignant absent, et parce que ça peut peut-être te permettre de la toucher.

Ensuite, ce n'est pas parce que tu remplaces un enseignant que tu dois être à la merci des décisions des enseignants. Notamment de revenir un jour off pour une réunion.

Je doute donc que tu sois obligée de t'y rendre.

A moins que ton souhait soit simplement de toucher une journée supplémentaire d'ISSR...

il y a 17 minutes, Cordelia a dit :

Tu as raison, dans certaines écoles à 4 jours, les conseils de cycles sont le mercredi matin, dans certaines écoles à 5 jours, c'est le samedi matin.

Dans certaines. Et c'est un choix de l'équipe des titulaires.

il y a 17 minutes, Cordelia a dit :

Je suppose que c'est pour couvrir ce type de situation. Il peut aussi arriver qu'on remplace un titulaire à temps partiel et que le conseil d'école soit un jour non travaillé. Il y a plein de situations où le remplaçant peut être amené à se déplacer à l'école en dehors des jours prévus. C'est la première fois que je vois cette précision, c'est une bonne chose que l'Institution s'intéresse à cette problématique.

Il peut, mais je ne pense pas qu'il le doive.

Et en plus, tout comme pour les titulaires, je me répète, mais je me demande si, en cas d'accident, celui-ci sera considéré comme un accident du travail.

Je me souviens que ça avait été abordé un jour sur ces forums, mais je ne me souviens plus ce qu'il en était ressorti juridiquement.

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Goëllette a dit :

Je donne une précision ... pour montrer qu'on peut payer l'ISSR même si on ne remplace pas un enseignant absent, et parce que ça peut peut-être te permettre de la toucher.

Ensuite, ce n'est pas parce que tu remplaces un enseignant que tu dois être à la merci des décisions des enseignants. Notamment de revenir un jour off pour une réunion.

(...)

Nous sommes quand même tenus de faire nos 108h autant que possible... (après, j'avoue, je ne fais pas de zèle... on reste payés 25% de moins que les autres cadres A, ça je n'oublie pas, alors que nos heures sont largement faites par ailleurs).

Link to comment
Share on other sites

Je n'ai jamais lu de règles précises là-dessus.

il y a une heure, Cordelia a dit :

Je trouve ça bien que dans le département de PommeD'Api ce soit officiellement pris en compte.

Qu'est-ce qui est pris en compte officiellement ?

Lorsque j'étais brigade, jamais on ne m'a demandé de revenir un jour off pour faire une réunion !

Et ici, si des collègues le proposaient, je ferais en sorte que seuls les volontaires y soient obligés !

Link to comment
Share on other sites

Justement, si c'est pour la journée de solidarité le déplacement hors temps scolaire, les ISSR nous sont dues ou c'est "cadeau" aussi au titre de la solidarité ?

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Cordelia a dit :

Quand tu es remplaçant, chaque début d'année, on t'envoie la circulaire de la gestion du remplacement de ton département et c'est écrit dedans : tu dois faire tes 108h comme les enseignants de l'école dans laquelle tu remplaces, l'exception, c'est le conseil d'école où tu dois être en remplacement pour au moins 1 mois.

Dans les faits, avec des directeurs et directrices compréhensifs, tu peux mettre en avant des difficultés organisationnelles ponctuelles mais c'est comme pour les APC, à moins d'avoir fini tes heures, tu dois les faire également, même si tu ne viens que pour une journée.

Les écoles qui organisent leurs réunions les mercredis matins ou samedis matins sont encore rares je pense, mais  Il y a également la journée de la solidarité à rattraper, la journée de pré-rentrée (et maintenant, les collègues se sont même imposé une deuxième journée de pré-rentrée) c'est donc important que l'Institution accorde les ISSR sur ces temps potentiels et ne laisse pas les brigades dans le flou.

Je pense que les regles dependent des départements (je pense aux CE) vu que c'est précisé dans la circulaire.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Cordelia a dit :

Quand tu es remplaçant, chaque début d'année, on t'envoie la circulaire de la gestion du remplacement de ton département et c'est écrit dedans : tu dois faire tes 108h comme les enseignants de l'école dans laquelle tu remplaces, l'exception, c'est le conseil d'école où tu dois être en remplacement pour au moins 1 mois.

Il n'y a pas de circulaire dans tous les départements.

J'ai été Brigade et je n'ai jamais vu de tel document officiel.

Que tu doives faire tes heures, c'est une évidence, mais je ne pense pas qu'on puisse imposer à un TR de venir gratuitement à l'école un jour de plus parce que c'est le choix des collègues titulaires de l'école.

En tous cas je ne l'espère pas pour eux ! Les TR ont le droit au respect.

Dans ma circo, l'IEN a écrit (et dit aux dirlos en réunion de rentrée) que les TR n'étaient pas tenus de faire l'APC lors des deux premiers jours d'un remplacement. En cas d'absence d'un enseignant, le directeur doit donc faire le nécessaire pour que les élèves concernés soient repris par leurs parents ou pris en charge par un autre enseignant.

Il semblerait même que les TR REP+ aient obtenu de ne pas faire d'APC du tout ... 

Quand tu es TR et fais des remplacements courts, tu es d'astreinte à partir de l'ouverture du bureau des remplacements ou l'ien (souvent 8h mais parfois plus tôt) puisque tu dois te rendre aussitôt dans l'école dans laquelle on a besoin de toi.

Ca me semble normal que ce temps soit déduit des 108h, et ça monte vite !

Il y a 9 heures, Cordelia a dit :

Dans les faits, avec des directeurs et directrices compréhensifs, tu peux mettre en avant des difficultés organisationnelles ponctuelles mais c'est comme pour les APC, à moins d'avoir fini tes heures, tu dois les faire également, même si tu ne viens que pour une journée.

Je ne pense pas que ça appartienne, pour le moment, au directeur, d'imposer à un TR de venir un mercredi matin parce que ça va mieux aux titulaires.

Il y a 9 heures, Cordelia a dit :

Les écoles qui organisent leurs réunions les mercredis matins ou samedis matins sont encore rares je pense,

Heureusement !

Mais encore une fois, c'est un choix d'équipe et il faut que celle-ci comprenne que ça ne convienne pas à celui qui est mis devant le fait accompli.

Il y a 9 heures, Cordelia a dit :

mais  Il y a également la journée de la solidarité à rattraper, la journée de pré-rentrée (et maintenant, les collègues se sont même imposé une deuxième journée de pré-rentrée) c'est donc important que l'Institution accorde les ISSR sur ces temps potentiels et ne laisse pas les brigades dans le flou.

La journée de solidarité, je pense que c'est différent.

Souvent, ce sont deux mercredis imposés, les mêmes dans toute la circo voire le département, donc les TR connaissent également les dates et se sont organisés.

Si c'est laissé à la liberté des écoles, on ne pourra pas l'imposer à un TR qui a déjà effectué ses heures ailleurs ou qui a déjà pris des rdv à ce moment-là.

Ce qui ne l'empêche pas de faire ses heures à un autre moment ...

 

Link to comment
Share on other sites

Le 10/11/2021 à 20:08, PommeD'Api a dit :

Elle est due dès lors qu’il y a un déplacement effectué dans le cadre d’une mission de
remplacement en dehors de l’école de rattachement. Elle peut également être versée lorsque
le remplaçant se déplace pour accomplir des missions hors enseignement : travaux en équipes
pédagogiques, relations avec les parents, élaboration et suivi des projets personnalisés de
scolarisation des élèves handicapés, participation aux conseils d’école obligatoires.

Vous avez bien de la chance dans votre département si ces spécificités sont appliquées … 

Chez nous, les ISSR ne sont exclusivement payées qu'en cas de déplacement pour réaliser un remplacement pédagogique et hors école de rattachement.

Est-ce possible que la portefeuille budgétaire ISSR varie d'un département (ou académie) à un autre ? Qu'il y ait des conditions d'attributions différentes selon le département où on exerce à statut égal ? Hallucinant !!

Et que pensent tes proches collègues TR de ces particularités ? Ils confirment ?

 

Link to comment
Share on other sites

Elle n'existe pas officiellement, peut-être, mais si un TR est dans son école 10 minutes avant le début de la classe dans celle-ci, il y a de fortes chances qu'il ne puisse pas être à l'heure dans son école de remplacement, ce qui est un comble !

Quant à l'obligation des 10 minutes dans l'école de rattachement, je veux bien le texte.

il y a 3 minutes, Cordelia a dit :

Je rappelle qu'il n'y a absolument aucune obligation à être contacté chez soi sur son téléphone portable personnel, c'est un choix qui appartient au remplaçant, l'Institution ne peut l'imposer.

Sans doute, mais si tu as à te taper les 25 élèves de ton collègue absent (en plus des tiens) pendant 30 minutes car l'école du TR commence 15 minutes après la tienne et qu'il lui faut ensuite 15 minutes de route, tu trouveras ça nettement moins évident !

Déduire le temps d'astreinte des 108h des TR me semble donc non seulement normal mais plus utile que de les obliger à aller so...iser les mouches un mercredi matin !

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, Goëllette a dit :

Elle n'existe pas officiellement, peut-être, mais si un TR est dans son école 10 minutes avant le début de la classe dans celle-ci, il y a de fortes chances qu'il ne puisse pas être à l'heure dans son école de remplacement, ce qui est un comble !

Quant à l'obligation des 10 minutes dans l'école de rattachement, je veux bien le texte.

Sans doute, mais si tu as à te taper les 25 élèves de ton collègue absent (en plus des tiens) pendant 30 minutes car l'école du TR commence 15 minutes après la tienne et qu'il lui faut ensuite 15 minutes de route, tu trouveras ça nettement moins évident !

Déduire le temps d'astreinte des 108h des TR me semble donc non seulement normal mais plus utile que de les obliger à aller so...iser les mouches un mercredi matin !

C'est écrit de la circulaire de rentrée des BD.

Pour le reste les secrétaires nous appellent rarement avant 9h ici. Ils gèrent les écoles qui commencent à 8h30 voir 8h15 en priorité.

On peut toujours m'appeler avant 8h45. Je ne répondrai pas et n'écouterai pas mes messages. On n'est pas d'astreinte (déjà qu'on utilise notre téléphone personnel pour être joignable)

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, bigshaqdady a dit :

C'est écrit de la circulaire de rentrée des BD.

Si c'est une circulaire, elle précise des textes supérieurs. Lesquels ?

Merci.

Link to comment
Share on other sites

Goellette est en boucle sur le fait d'être à l'heure dans l'ecole de remplacement 🙄

Quand j ai un remplacement prévu, je suis toujours à l'heure. 

Si je n'ai pas de remplacement, je pars pour être à l'heure dans mon école de rattachement et pas à l'heure des potentielles écoles du secteur concerné, ça n aurait aucun sens (amplitude horaire 8h10 à 8h50 pour les ouvertures de portail).  Et je poireaute où ? à mi-distance de l ensemble des écoles concernées ? En attendant un possible coup de téléphone de ma secrétaire entre 7h30 (son heure d'arrivée) et 8h50 (la dernière ouverture de portail) ? 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, bigshaqdady a dit :

Pour le reste les secrétaires nous appellent rarement avant 9h ici. Ils gèrent les écoles qui commencent à 8h30 voir 8h15 en priorité.

Et ils font comment si les TR ne sont pas joignables chez eux ?

Ils demandent aux écoles d'attendre qu'ils soient dans leur école de rattachement pour, s'ils ne sont pas en arrêt, les missionner, puis qu'ils fassent le trajet ?

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, flops a dit :

Goellette est en boucle sur le fait d'être à l'heure dans l'ecole de remplacement 🙄

Je suis en boucle parce que ça me semble le plus important !

Et heureusement que dans ma circonscription, c'est le cas !

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Cordelia a dit :

Le code de l'éducation, je te l'ai indiqué au-dessus.

Oui, sauf que tu n'as toujours pas précisé de quel(s) articles il s'agissait.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, flops a dit :

Et je poireaute où ? à mi-distance de l ensemble des écoles concernées ? En attendant un possible coup de téléphone de ma secrétaire entre 7h30 (son heure d'arrivée) et 8h50 (la dernière ouverture de portail) ? 

Bah chez toi ! La fameuse astreinte officieuse dont je parle.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Cordelia a dit :

Ben si.

Bah non.

Tu ne cites rien qui évoque les remplaçants, donc un texte qui pourrait être précisé par la circulaire qui existe dans certains départements.

Enfin, et je m'arrêterais là, je ne comprends toujours pas pourquoi tu trouves plus important qu'un TR assiste à des réunions sans intérêt pour lui, qui plus est un mercredi matin plutôt qu'il soit "débité" de ce temps en prenant en compte le temps d'astreinte qui lui permet d'assurer réellement sa fonction en arrivant à l'heure dans la classe de l'enseignant absent qu'on lui demande de remplacer au pied lever.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Cordelia a dit :

Je trouve ça très irrespectueux pour les remplaçants. Tu cautionnes un système qui les rend corvéables pour l'Institution.

Non, justement, je les défends. Je souhaite que leur temps d'astreinte utile à tous soit reconnu et qu'on ne les oblige pas à assister à des réunions-corvées inutiles, en particulier sur un jour off.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Cordelia a dit :

Je trouve ça très irrespectueux pour les remplaçants. Tu cautionnes un système qui les rend corvéables pour l'Institution.

C'est à l'Institution de mettre en place un système qui prend en compte ce problème sans pénaliser les remplaçants.

Dans ma circonscription, on respecte les remplaçants et personne n'est choqué de voir un TR arriver après l'ouverture de l'école quand il est prévenu le matin même, et encore heureux !

Ici aussi et heureusement :)

Surtout quand certaines écoles sont à plus d'une heure de route ... alors être à l heure le premier matin de remplacement c est difficile... sauf si ton costume de SR (super remplaçant est propre et que la propulsion fonctionne!) 

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, Cordelia a dit :

Dans ma circonscription, on respecte les remplaçants et personne n'est choqué de voir un TR arriver après l'ouverture de l'école quand il est prévenu le matin même, et encore heureux !

Mais dans le même temps on leur impose de faire l'APC le midi et de venir le mercredi pour une réunion ?

De plus, avec le système que tu évoques, ce n'est pas une histoire de 5 minutes après l'ouverture mais de demi-heure voire heure.

Vous avez de la chance de pouvoir prendre en charge les élèves des collègues absents sans même être sûrs que quelqu'un arrive ! Nous n'avons pas ce luxe.

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Goëllette a dit :

Non, justement, je les défends. Je souhaite que leur temps d'astreinte utile à tous soit reconnu et qu'on ne les oblige pas à assister à des réunions-corvées inutiles, en particulier sur un jour off.

Ca ne donne pas du tout cette impression ... 

Les astreintes nous rendent corvéables dès qu'on est sans remplacement au vu de tes dires. 

Or les astreintes des services de santé par exemple sont prévues à l'avance et ils peuvent s'organiser en amont pour leurs enfants par exemple. Dans notre cas, c'est impossible,les fins de remplacements se prévoient difficilement, l anticipation est quasi nulle ... 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

C'est marrant, tu ne réponds toujours pas sur les réunions ...

En quoi est-ce plus respectueux des TR de les obliger à y assister que de comptabiliser leur temps d'attente dans leur temps de travail (ce qui est une revendication et non du bidouillage) ?

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas le cadre qui ne lui plait pas, ce sont ces feignasses de remplaçants qui ne font pas leurs heures devant élèves parce qu'ils sont en retard dans leur école de remplacement, parce qu'ils ne se sont pas levés à 5h du matin, pour être prêts à partir dès que la secrétaire leur téléphone à 7h, 8h, 9h ...  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, flops a dit :

Ce n'est pas le cadre qui ne lui plait pas, ce sont ces feignasses de remplaçants qui ne font pas leurs heures devant élèves parce qu'ils sont en retard dans leur école de remplacement, parce qu'ils ne se sont pas levés à 5h du matin, pour être prêts à partir dès que la secrétaire leur téléphone à 7h, 8h, 9h ...  

Sans entrer dans le débat en cours, ça m'est déjà arrivé de louper un remplacement parce que j'avais posé mon téléphone à 9h10 (téléphone à la main de 8h20 à 9h10 donc) pour aller aider une collègue en classe, pensant qu'on ne m’appellerait plus pour la matinée, tout du moins. La secrétaire m'a finalement appelée à 9h15... mais pas entendu, donc. J'ai vu le message vers 9h30. Toute la circo a les mêmes horaires de début de journée, pas d'histoire de commencer à 8h30 ou 9h (pour précision).

Elle a appelé un autre remplaçant. Je me suis excusée, toute confuse, mais en même temps, j'avais attendu longtemps (et lâcher le téléphone 15 pauvres minutes...).

Link to comment
Share on other sites

Et dans la même idée, commencer à prendre un groupe de travail pour un collègue et devoir tout lâcher à 9h45 parce l'IEN catastrophé cherche un TR d'urgence ... fait aussi ... et là, tu es désolée pour les élèves que tu abandonnes, le collègue que tu lâches et tu es bien bien en retard dans l'autre école ... check ... 

ou commencer dans une classe de remplacement et être appelée en urgence pour un autre remplacement (prioritaire) ... check ... 

Link to comment
Share on other sites

En ce moment, il y a tellement d'enseignants absents (dont beaucoup de positifs ou cas contact) dans ma circo que je ne pense pas que manquer un remplacement parce qu'on a pris un groupe dans son école de rattachement passerait ...

D'ailleurs on peut aider mais on n'a pas le droit de prendre une classe en charge sans demander l'autorisation.

En gros on doit être dispo.

Ca m'arrange, car quitte à faire classe, autant toucher l'ISSR !

Link to comment
Share on other sites

Le 12/11/2021 à 19:59, Cordelia a dit :

Il y a le cadre légal qui protège les remplaçants : être à son école de rattachement 10 minutes avant le début de la classe quand on n'a pas de remplacement prévu et assurer les 108 heures comme tous les enseignants.
Les circo peuvent bidouiller dans leur coin tout ce qu'elles veulent, elles ne peuvent de toute façon pas imposer à un remplaçant d'utiliser son téléphone personnel, ça résout le problème d'astreinte à la maison.  Les enseignants qui acceptent d'être appelés sur leur portable ont aussi le droit de le consulter à l'heure qu'ils souhaitent dans le cadre des horaires de leur école de rattachement.

Ce cadre ne te plaît pas, on l'a compris, mais il existe et c'est important de le rappeler.

 

Alors pour être personnellement concerné, j'abonde dans le sens de Goëllette. Je trouve plus logique pour un remplaçant d'être disponible pour ... remplacer.

Mon école de rattachement, je m'y rends ensuite, quand je n'ai pas encore été appelé. Et encore, j'y suis parfois rattrapé pour un remplacement de dernière minute. Donc je m'y investis, mais je suis disponible pour la fonction que j'ai choisie.

Pour ce qui est du cadre, je suis TR depuis près de deux décennies et on ne m'a jamais parlé de celui que tu décris. Le code de l'éducation fait 1616 pages. Il doit bien y avoir un texte plus précis pour les TR. Comme il y en a sans doute pour le RASED, les conseillers pédas, ...

On ne m'a jamais non plus demandé de venir à l'école un mercredi ou un samedi matin pour une réunion d'école. Il ne manquerait plus que ça ! Quel en est l'intérêt ? Les 108h, je les fais largement !

Certes, comme nous n'avons pas de téléphone professionnel, il est possible qu'on puisse refuser de donner son numéro perso mais ... je n'ai jamais connu aucun TR (même les militants les plus acharnés) qui passe à l'acte ! Et je préfère grandement attendre les appels chez moi et être à l'heure pour mes remplacements.

Es-tu TR toi-même ? Et si oui refuses-tu réellement de répondre au téléphone à 8h du matin à la secrétaire qui a besoin de toi pour 8h20 si par exemple ton école de rattachement ouvre à 8h50 ?

Parce qu'ici, les horaires des écoles sont dans cette amplitude et la quasi totalité des remplacements se fait au pied-lever. Imagine si tous les TR n'étaient joignables qu'à 8h50 et arrivaient à la bourre chaque matin ...

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Filounet a dit :

En ce moment, il y a tellement d'enseignants absents (dont beaucoup de positifs ou cas contact) dans ma circo que je ne pense pas que manquer un remplacement parce qu'on a pris un groupe dans son école de rattachement passerait ...

D'ailleurs on peut aider mais on n'a pas le droit de prendre une classe en charge sans demander l'autorisation.

En gros on doit être dispo.

Ca m'arrange, car quitte à faire classe, autant toucher l'ISSR !

C'est sûr. Mais quand j'ai rappelé, elle m'a donné un autre remplacement du coup. ;)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, PommeD'Api a dit :

C'est sûr. Mais quand j'ai rappelé, elle m'a donné un autre remplacement du coup. ;)

Mais du coup, tu y es arrivée fort tard !

Les élèves n'avaient pas été renvoyés ?

Link to comment
Share on other sites

Le 13/11/2021 à 23:35, Cordelia a dit :

l'essentiel c'est que personne ne se sente lésé, les conditions de travail de tous les enseignants sont suffisamment difficiles comme ça.

Parce qu'obliger un TR à se déplacer un mercredi pour une réunion qui ne le concerne probablement pas, juste pour faire des heures, tu ne trouves pas que ça les lèse davantage que de comptabiliser leur temps de travail du moment où ils peuvent être appelés jusqu'à la fin effective de leur journée de travail ?

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...