Jump to content

Prénoms à coucher dehors


Zako23
 Share

Recommended Posts

J'ai croisé une Yona ... :unsure:

Euh...j'en ai déjà eu...où est le problème ? (j'ai la grippe, je ne suis pas très vive ce soir !)

Link to comment
Share on other sites

J'ai croisé une Yona ... :unsure:

Euh...j'en ai déjà eu...où est le problème ? (j'ai la grippe, je ne suis pas très vive ce soir !)
Oui, c'est un prénom juif.

Mince alors, j'ai un nom de famille à coucher dehors.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Quand je vois certains prénoms, je me dis que leurs jeunes propriétaires vont morfler à apprendre à les écrire et surtout à passer leur vie à les épeler.... Ajouté à ça un nom de famille compliqué....

Link to comment
Share on other sites

Au tout début de ma carrière de directrice, en épluchant mon registre d'élèves, je suis tombé sur une Scully... Dur, dur pour la petite !

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Certains prénoms sont des "dérives" plutôt ratées de prénoms anglosaxons.

D'autres, comme Petite-Neige, me font penser à des noms Indiens. A quand des "Bison futé", "Taureau assis", "Canard boiteux", "Cheval fougueux", "Petit Nuage", "Grand Aigle", "Petite-Plume", "Perle de rosée"... ?

En réfléchissant bien :albert: , si j'ai des triplés, je pourrais les appeler Riri, Fifi et Loulou...

D'autres, par contre, semblent tout droit venir de l'imaginaire des parents. Certains ont peut-être trouvé l'inspiration en jouant au scrabble (avant de chercher à faire un mot existant) :devil_2: .

Les plus à plaindre sont les enfants qui vont devoir supporter les moqueries ou les jeux de mots douteux concernant leurs prénoms.

Link to comment
Share on other sites

Plutôt mignon dans la classe de ma collègue de maternelle, il y a une petite Déesse. Le nom de famille de ses parents est Amour.

Une Merveille dans mon école ....ça m'a plutôt attendrie que choquée ...

J voulais appeler mon premier Élie , prénom que j'adore et accessoirement celui de mon grand-père .....

Mes parents , mes proches m'ont tellement pourrie ( mais enfin c'est un prénom juif !!!) que j'ai changé d'avis , il m'arrive de le regretter

J'adorais Abel pour le second mais le papa ne voulait pas

Les goûts et les couleurs ....je ne juge pas , je trouve qu'on s'habitue très vite

À la rentrée , il m'arrive de me dire "oulala quel prénom " et puis au bout d'une journée , il ne m'interpelle même plus, il m'arrive même de le trouver ensuite joli , tout dépend que qui le porte ...

Les gens veulent de plus en plus se singulariser ... Ça a du bon mais la course à l'originalité peut poser d'autres soucis ...après interrogeons nous sur l'histoire de ces prénoms

J'ai des amis qui ont appelé leurs 2 enfants par des prénoms américains ... Ils vivaient là-bas au moment de leur naissance ... A leur retour , j'espère que les gens ne penseront pas qu'ils sont socialement limités ni que ça portera préjudice aux enfants

J'ai vu des Dawson , des phoebe ..... Des chandler .... Après tout chacun a ses propres raison d'aimer ou pas un prénom

La question peut se poser mais je crois que si on interrogeait les parents , on serait plus en empathie avec eux que dans le jugement !!

Link to comment
Share on other sites

Certains prénoms sont des "dérives" plutôt ratées de prénoms anglosaxons.

D'autres, comme Petite-Neige, me font penser à des noms Indiens. A quand des "Bison futé", "Taureau assis", "Canard boiteux", "Cheval fougueux", "Petit Nuage", "Grand Aigle", "Petite-Plume", "Perle de rosée"... ?

En réfléchissant bien :albert: , si j'ai des triplés, je pourrais les appeler Riri, Fifi et Loulou...

D'autres, par contre, semblent tout droit venir de l'imaginaire des parents. Certains ont peut-être trouvé l'inspiration en jouant au scrabble (avant de chercher à faire un mot existant) :devil_2: .

Les plus à plaindre sont les enfants qui vont devoir supporter les moqueries ou les jeux de mots douteux concernant leurs prénoms.

Dressée avec le poing ...

Grand petit homme ....

Danse avec les loups ....

Ok je sors

Link to comment
Share on other sites

Ma fille a un nom "quasi" unique, en effet il en existe une autre en angleterre...Personnellement, ça m'aurait chagrinée que ma fille ait le même prénom que 3 de ses copines de classe. Pour moi, elle est unique, son prénom doit l'être aussi.

Les gouts et les couleurs...

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Certains prénoms sont des "dérives" plutôt ratées de prénoms anglosaxons.

D'autres, comme Petite-Neige, me font penser à des noms Indiens. A quand des "Bison futé", "Taureau assis", "Canard boiteux", "Cheval fougueux", "Petit Nuage", "Grand Aigle", "Petite-Plume", "Perle de rosée"... ?

En réfléchissant bien :albert: , si j'ai des triplés, je pourrais les appeler Riri, Fifi et Loulou...

D'autres, par contre, semblent tout droit venir de l'imaginaire des parents. Certains ont peut-être trouvé l'inspiration en jouant au scrabble (avant de chercher à faire un mot existant) :devil_2: .

Les plus à plaindre sont les enfants qui vont devoir supporter les moqueries ou les jeux de mots douteux concernant leurs prénoms.

Dressée avec le poing ...

Grand petit homme ....

Danse avec les loups ....

Ok je sors

Il y a une Lune-Ciel dans mon école...

Link to comment
Share on other sites

Ma fille a un nom "quasi" unique, en effet il en existe une autre en angleterre...Personnellement, ça m'aurait chagrinée que ma fille ait le même prénom que 3 de ses copines de classe. Pour moi, elle est unique, son prénom doit l'être aussi.

Les gouts et les couleurs...

+1,

une année, 3 Léa dans la même classe dont 2 qui avaient leur nom de famille commençant par la même lettre... Bah du coup les gamins les appelaient par leur "caractéristique physique": la petite Léa, Léa la blonde ...

Link to comment
Share on other sites

Ma fille a un nom "quasi" unique, en effet il en existe une autre en angleterre...Personnellement, ça m'aurait chagrinée que ma fille ait le même prénom que 3 de ses copines de classe. Pour moi, elle est unique, son prénom doit l'être aussi.

Les gouts et les couleurs...

+1,

une année, 3 Léa dans la même classe dont 2 qui avaient leur nom de famille commençant par la même lettre... Bah du coup les gamins les appelaient par leur "caractéristique physique": la petite Léa, Léa la blonde ...

Après il y a une marge entre choisir un prénom pas trop courant et les prénoms que l'on a pu lire ici ou dans les articles donnés en lien.

Franchement appeler son fils "illon" parce qu"on aime bien les papillons et qu'on ne savait pas quel prénom choisir".... Mouais à choisir le gamin aurait peut-être préféré s'appeler Lucas ou Hugo, même si y'en a 3 dans sa classe. :scratch:

Link to comment
Share on other sites

Ma fille a un nom "quasi" unique, en effet il en existe une autre en angleterre...Personnellement, ça m'aurait chagrinée que ma fille ait le même prénom que 3 de ses copines de classe. Pour moi, elle est unique, son prénom doit l'être aussi.

Les gouts et les couleurs...

+1,

une année, 3 Léa dans la même classe dont 2 qui avaient leur nom de famille commençant par la même lettre... Bah du coup les gamins les appelaient par leur "caractéristique physique": la petite Léa, Léa la blonde ...

Après il y a une marge entre choisir un prénom pas trop courant et les prénoms que l'on a pu lire ici ou dans les articles donnés en lien.

Franchement appeler son fils "illon" parce qu"on aime bien les papillons et qu'on ne savait pas quel prénom choisir".... Mouais à choisir le gamin aurait peut-être préféré s'appeler Lucas ou Hugo, même si y'en a 3 dans sa classe. :scratch:

+ 1 !

Mon mari a un prénom classique mais peu répandu, avec une orthographe pas très courante.

En plus de ça, son nom de famille est un prénom.

Du coup :

- soit les gens inversent (pour eux le prénom le plus commun est le prénom et le moins commun le nom)

- soit c'est mal orthographié

- soit quand ils doivent écrire on passe 3h00 à l'épeler

Du coup quand des administrations ne le trouvent pas, on essaye "essayez d'inverser ? et écrit comme ça ?" ...

Ca me rappelle l'anecdote d'une petite "Slut" appelé ainsi car en inuit ça veut dire étoile ...

Certes ... en anglais ça veut dire autre chose ! Et elle risque de retrouver plus souvent son prénom sur canal un samedi soir que dans un film d'art et d'essais sur Arte !

Link to comment
Share on other sites

Mouai... Pour le coup je porte un prénom arabe qui m'a valu des moqueries toute ma jeunesse et pourtant il n'a rien d'original. C'est comme les petites "Maïté", très jolie prénom avant qu'il ne connote la célèbre cuisinière...

En bref, pour les moqueries personne n'est épargné! Que dire des Paul qu'on associe désormais à un poulpe ou aux Natacha qu'on associe volontiers à la pornographie/prostitution?

Moi je trouve ça sympa qu'on sorte des sentiers battus: des petites européennes qui portent un prénom arabe (Malika Ménard), des petits arabes aux prénoms franchoullards ( Léon Debbouze), des européens aux prénoms anglo-saxons et vice-versa. Idem pour les prénoms inventés, pourquoi pas? Tous les prénoms ont de toute manière tous été inventés un jour ou l'autre non?

Je me rappelle que les Lilou,Lolita et Lili étaient plutôt décriés car novateurs il y a quelques années...

Quant à l'orthographe... Le propre d'un nom propre c'est qu'il n'est pas figé non? Pas de soucis avec ça non plus.

Le seul "hola" que je mets se situe je suis d'accord sur les prénoms à connatation négative ( poubelle, sida ou autres ).

Link to comment
Share on other sites

Il y a quelques années la mairie m'avait envoyé la liste des potentiels futurs élèves et il y avait une petite prénommée Brocéliande.

Link to comment
Share on other sites

Ma fille a un nom "quasi" unique, en effet il en existe une autre en angleterre...Personnellement, ça m'aurait chagrinée que ma fille ait le même prénom que 3 de ses copines de classe. Pour moi, elle est unique, son prénom doit l'être aussi.

Les gouts et les couleurs...

+1,

une année, 3 Léa dans la même classe dont 2 qui avaient leur nom de famille commençant par la même lettre... Bah du coup les gamins les appelaient par leur "caractéristique physique": la petite Léa, Léa la blonde ...

Après il y a une marge entre choisir un prénom pas trop courant et les prénoms que l'on a pu lire ici ou dans les articles donnés en lien.

Franchement appeler son fils "illon" parce qu"on aime bien les papillons et qu'on ne savait pas quel prénom choisir".... Mouais à choisir le gamin aurait peut-être préféré s'appeler Lucas ou Hugo, même si y'en a 3 dans sa classe. :scratch:

+ 1 !

Mon mari a un prénom classique mais peu répandu, avec une orthographe pas très courante.

En plus de ça, son nom de famille est un prénom.

Du coup :

- soit les gens inversent (pour eux le prénom le plus commun est le prénom et le moins commun le nom)

- soit c'est mal orthographié

- soit quand ils doivent écrire on passe 3h00 à l'épeler

Du coup quand des administrations ne le trouvent pas, on essaye "essayez d'inverser ? et écrit comme ça ?" ...

Ca me rappelle l'anecdote d'une petite "Slut" appelé ainsi car en inuit ça veut dire étoile ...

Certes ... en anglais ça veut dire autre chose ! Et elle risque de retrouver plus souvent son prénom sur canal un samedi soir que dans un film d'art et d'essais sur Arte !

Comme Paul dans d'autres langues... Je vous invite à en lire les différentes traductions en russe.

Oui je sais je me répète mais un prénom d'une autre langue n'est pas un prénom " à coucher dehors" pour moi. C'est juste un prénom d'une autre langue, et il n'a pas à être commenté ou jugé

Mon prénom est un prénom d'une autre langue, oui il se rapproche d'un 3615 répendu à une époque, mais il a une signification bien plus importante pour ma famille, pour moi... Oui je dois l'épeler à chaque fois

Ce n'est pas parce que certains prénoms ne sont pas de notre culture qu'ils ne sont pas de la bonne culture. Je vais philosopher un peu mais si ça se trouve c'est notre culture qui a tout faut en appelant un enfant mitraillette ( Paul )

Link to comment
Share on other sites

Je ne dis pas que les prénoms étrangers sont des prénoms à coucher dehors, mais il faut prendre en compte certains aspects avant de nommer un enfant.

Appeler sa fille Slut dans le monde occidental, c'est quand même pas très malin.

Appeler son fils Paul ... il y a bien moins de chance qu'il croise une personne parlant russe et de toute manière c'est un prénom tout de même reconnu dans le monde occidental (je connais des Vania, au départ ça m'a fait :secret: mais maintenant je ne fais plus l'amalgame).

Il y a quand même un fossé entre ces deux prénoms.

Bref c'est juste mon avis mais un prénom c'est pour la vie ! C'est pour le futur adulte de dans 20 ans aussi.

ça me fait rire une copine qui me disait "on a appelé notre fils Mathis on a voulu être original mais en fait il y en a 3 dans sa classe".

Link to comment
Share on other sites

Je m'appelle Cindy, un prénom certes américain, mais très répandu en France, pourtant je dois l'épeler systématiquement! Ça ne me dérange pas. Quoiqu'il arrive du moment qu'on ne s'appelle pas Martin, Sébastien ou Manon, je pense qu'on devra épeler son prénom, ça ne rend pas la vie plus difficile. Les enfants sont cruels entre eux sujets aux moqueries et aux compétitions, alors non il ne faut pas les encourager en donnant des noms ridicules, mais un peu d'originalité ne fait de mal à personne.

Et comme dit dans des messages précédents, maintenant on peut voir beaucoup de prénoms à consonance étrangère, les enfants y sont habitués, la mode des prénoms ça marche par génération.

Pour faire original certains parents reviennent même à de vieux prénoms français...c'est par cycle. Et de nos jours avec internet on a accès à beaucoup plus de choix pour les prénoms, on peut même voir leur répartition géographique, ça change du bon vieux livre "le guide des prénoms"!

Link to comment
Share on other sites

Ben aujourd'hui je viens d'apprendre que le nom de mon fils était débile.. et pourtant je parle russe :lol:

Link to comment
Share on other sites

Ben aujourd'hui je viens d'apprendre que le nom de mon fils était débile.. et pourtant je parle russe :lol:

si c'est Paul je te rassure c'est un exemple que je donnais de nom étranger dans un pays qui n'est pas son origine, mais si tu parles russes tu sais aussi quelle est la 2eme signification de ce mot :lol: ( d'où l'expression française "Popole")

( j'assume d'autant plus mon exemple que j'ai un prénom russe, mes enfants aussi hein :lol: mais ça m'énerve les commentaires sur les prénoms étrangers qui ont une signification particulière dans notre langue, parce que nos prénoms français ont aussi une signification particulière dans d'autres langues et personnes ne sait dans quel pays il vivra dans 10 ans et personne n'apprécierait qu'on fasse des commentaires sur le prénom de son enfant, et je trouve Paul un très bon exemple parce que justement c'est un prénom plus que commun chez nous, comme Slut est peut être un prenom plus que commun chez les Inuits, et que si vous allez à l'est avec un enfant Paul alors je n'ose imaginer les commentaires dans les salles des professeurs )

Link to comment
Share on other sites

:lol: j'avoue que autant j'ai pensé à Paul 1er autant le reste pas du tout (enfin popol si :whistling: )

sinon je te rejoins tout à fait quand les parents sont étrangers on ne peut leur reprocher de ne pas avoir anticipé .. par contre quand les parents sont français j'avoue que je ne vois guère l'intérêt de leur coller un prénom "risible"

Link to comment
Share on other sites

Pour l'histoire d'épeler un prénom, cela me semble normal puisqu'on peut les orthographier de différentes façon... plutôt que d'écrire faux, autant demander!

Je travaille dans une école internationale, autant vous dire que des prénoms différents, des orthographes différents, j'en vois quotidiennement... certains m’interpellent quand même (Lulu et Phénoména, 2 soeurs) mais je réagis de moins en moins... question d'habitude...

Link to comment
Share on other sites

Ma fille a un nom "quasi" unique, en effet il en existe une autre en angleterre...Personnellement, ça m'aurait chagrinée que ma fille ait le même prénom que 3 de ses copines de classe. Pour moi, elle est unique, son prénom doit l'être aussi.

Les gouts et les couleurs...

+1,

une année, 3 Léa dans la même classe dont 2 qui avaient leur nom de famille commençant par la même lettre... Bah du coup les gamins les appelaient par leur "caractéristique physique": la petite Léa, Léa la blonde ...

Après il y a une marge entre choisir un prénom pas trop courant et les prénoms que l'on a pu lire ici ou dans les articles donnés en lien.

Franchement appeler son fils "illon" parce qu"on aime bien les papillons et qu'on ne savait pas quel prénom choisir".... Mouais à choisir le gamin aurait peut-être préféré s'appeler Lucas ou Hugo, même si y'en a 3 dans sa classe. :scratch:

+ 1 !

Mon mari a un prénom classique mais peu répandu, avec une orthographe pas très courante.

En plus de ça, son nom de famille est un prénom.

Du coup :

- soit les gens inversent (pour eux le prénom le plus commun est le prénom et le moins commun le nom)

- soit c'est mal orthographié

- soit quand ils doivent écrire on passe 3h00 à l'épeler

Du coup quand des administrations ne le trouvent pas, on essaye "essayez d'inverser ? et écrit comme ça ?" ...

Ca me rappelle l'anecdote d'une petite "Slut" appelé ainsi car en inuit ça veut dire étoile ...

Certes ... en anglais ça veut dire autre chose ! Et elle risque de retrouver plus souvent son prénom sur canal un samedi soir que dans un film d'art et d'essais sur Arte !

Comme Paul dans d'autres langues... Je vous invite à en lire les différentes traductions en russe.

Oui je sais je me répète mais un prénom d'une autre langue n'est pas un prénom " à coucher dehors" pour moi. C'est juste un prénom d'une autre langue, et il n'a pas à être commenté ou jugé

Mon prénom est un prénom d'une autre langue, oui il se rapproche d'un 3615 répendu à une époque, mais il a une signification bien plus importante pour ma famille, pour moi... Oui je dois l'épeler à chaque fois

Ce n'est pas parce que certains prénoms ne sont pas de notre culture qu'ils ne sont pas de la bonne culture. Je vais philosopher un peu mais si ça se trouve c'est notre culture qui a tout faut en appelant un enfant mitraillette ( Paul )

Moi je le trouve très beau ton prénom et je ne trouve pas que ça fassse 3615 :idontno:

Je me suis posée la question de l'origine de ton prénom (le pays) mais à aucun moment je n'ai pensé que c'était un prénom à coucher dehors etc...

Link to comment
Share on other sites

C'était à l'époque ado que le 3615 ULA était répendu :lol: ce qui a excité un certain nombre d'hormones débiles euh masculines je veux dire :lol:

Moi non plus je ne le trouve pas à coucher dehors mais vous ne pouvez pas imaginet ce qu'a entendu ma mère des instits bien pensantes de mon école sur le fait que mon prénom allait être dur à porter, qu'ils feraient mieux de faire une demande d'inversion avec mon 2eme prénom Christine bien français lui etc... (et sur le fait que si en plus elle me parlait une langue étrangère à la maison ben j'étais définitivement perdue... mère étrangère, habitant en ZEP mais scolarisée dans une école bien plus prout prout car secteur de ma nounou.... ) c'était une autre époque, aujourd'hui on le trouve joli, mais on dit les mêmes choses d'autres prénoms....

Link to comment
Share on other sites

Quand j'étais petite, je croyais que chacun de nous avait un prénom différent. Je m'appelle simplement Aline mais personne autour de moi ne s'appelait comme ça. En CE2, 4 Catherine dans ma classe 3 Sophie et 2 Nathalie. Je ne comprenais plus rien. A 3 ans mes poupées s'appelaient Ila et Bougna-bougna (c'est resté, dans la famille on m'en parle encore en me disant qu'il aurait été surprenant que je choisisse un prénom courant pour mes enfants !)

Tout ça pour dire qu'on peut se dire que donner un prénom unique pour notre enfant qui nous est unique ne me semble pas choquant.

Par contre, ma fille s'appelle Luana (à prononcer Louana parce que son papa est d'origine portugaise et que ce prénom est brésilien) Ce prénom était très rare quand on le lui a donné. Ma première fille, la prunelle de mes yeux, mon trésor, ne pouvait pas avoir le même prénom que 3 autres petites filles de sa classe, c'était pour moi impossible. MA fille valait quand même la peine qu'on se creuse un peu la cervelle à lui chercher un prénom peu répandu. Oui sauf que 17 mois après sa naissance, on a découvert à la télé française la téléréalité et avec elle, la fameuse Loana. Son prénom rare est devenu courant, ou presque. Il est possible que certaines personnes aient pensé qu'on avait trop regardé la télé ou qu'on l'avait conçue pendant les pubs de Loft Story et qu'on l'avait choisi parce qu'on trouvait Loana gentille... Comme quoi, les préjugés...

Bon en dehors de ça, le petit Cool King que j'ai eu dans mon école il y a quelques années n'a pas dû s'amuser tous les jours, et je ne suis pas sûre que maintenant, adulte, il s'éclate à donner son nom lors des entretiens d'embauche... Pas plus que la petite Clitorine donc je ne sais plus qui parlait avant dont j'avais moi aussi entendu parler, que Périphérique (nommé ainsi parce que né sur le périph) et Varnoline (du nom de la pilule contraceptive) qui n'apprécieront peut être pas l'humour de leurs parents...

Heureusement parfois, l'administration fait bien son boulot et la petite M. Alice la remerciera très certainement plus tard d'avoir demandé à ses parents, les Benz, de revoir leur première idée ("Mercedes") pour éviter les moqueries de ses camarades.

Bref, y a des prénoms inventés, originaux ou rares qui ressemblent à des prénoms, il y a aussi des choix parfois plus préjudiciables aux enfants qui les porteront. Mais ce sont des choix de parents et nous enseignants n'avons rien à redire là dessus.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...