Jump to content
sevrouneb51

"Je lis, j'écris " éditions les lettres bleues

Recommended Posts

Janine R

Bonjour,

Voici ce que je peux dire en résumé sur la question des dessins que vous posez.

Je pense qu'il est extrêmement important de prendre au sérieux la différence fondamentale qu'il y a entre le symbolisme du dessin et celui des lettres, et donc ne pas les mélanger (comme cela est devenu la norme), dans le processus même d'apprentissage de la lecture. Les lettres (et donc les graphèmes),obéissent à une convention qu'il faut s'approprier pour elles-mêmes. L'écrit ne peut se lire dans un dessin: il faut s'approprier ses propres conventions. On ne peut pas sortir de ces exigences.

C'est pourquoi associer les dessins pour tester la compréhension des élèves ne tient pas.

On peut relier un dessin qui représente un enfant qui a l'air heureux de faire du vélo à la phrase qui dit "Léo s'amuse bien sur son vélo" en éliminant la phrase qui dit "Léo aime nager" ou n'importe quoi d'autre, mais même si ce n'est pas faux "en gros", c'est plus que très approximatif. Car le problème est de savoir avec précision si le texte dit bien cela, puisqu'il ne s'agit pas de discuter de l'interprétation d'un dessin, mais de s'assurer de la compréhension d'une phrase. Une phrase disant "Léo aime faire du vélo", ou "Léo est heureux de retrouver ses copains" pourrait tout aussi bien convenir dans ce genre d'exercice, or ce n'est pas du tout la même phrase. C'est la précision de la lecture et donc du déchiffrage qui seule permet d'accéder au sens de la phrase indépendamment du dessin. Certains auteurs disent que "lire" "s"amuse" à la place de "joue" ou "aime" n'est pas grave car on est dans un même champ sémantique. C'est plus que grave selon moi... Je pense qu'il est extrêmement important de sensibiliser d'emblée les élèves au respect de la lettre des textes et donc à la précision de leur lecture.

Je m'arrête là sur ce point, c'est déjà long... je reprendrai sur l'autre.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
NathiM

Merci pour cette réponse.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Bonsoir,

Je comprends que vous soyez un peu inquiète, car l'atmosphère ambiante cherche toujours à nous convaincre de difficultés supposées des enfants (surtout d'origine populaire) devant du vocabulaire, des textes, qui veulent leur apprendre beaucoup de choses. Mais rassurez-vous, l'expérience que nous avons menée dans douze classes essentiellement en ZEP a montré que quand nous (les adultes), nous n'hésitons pas à être ambitieux, les élèves sont tout à fait partants. Ils adorent pouvoir montrer qu'ils connaissent bien des mots "difficiles" et n'hésitent pas à demander des explications quand c'est nécessaire. Je ne peux pas oublier ces enfants d'origine très populaire, heureux de "manipuler" des mots qui leur permet de sortir du simple "bruit", tels que tintamarre, tohu-bohu, vacarme, charivari. Le roi n'était pas leur cousin!

De toute façon si nous voulons profiter de l'apprentissage de la lecture pour enrichir leur vocabulaire, nous sommes bien obligés de sortir des seuls mots du quotidien, du familier qu'ils connaissent déjà. Et puis, apprendre à lire en passant par un déchiffrage de qualité, c'est pouvoir prendre conscience de ses méconnaissances et donc pouvoir les dépasser.

Je vous souhaite une bonne rentrée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
maya*

Bonjour :smile: ,

Moi aussi je me lance dans "je lis, j'écris" et j'espère que cette méthode me permettra d'apprendre à lire à tous mes élèves.

J'ai profité des vacances jusqu'au bout cette année et il plus que temps de se remettre au travail !

Bonne rentrée à tous !

Maya

Share this post


Link to post
Share on other sites
marip0

Bonsoir

Je me suis moi aussi lancée dans "Je lis, j'écris" et, même si je suis motivée pour faire "comme ils disent", j'avoue que c'est difficile d'oublier tout ce que j'ai pu faire tout au long des 20 années de CP que je viens de passer : les jolis exercices à colorier, les "pigeon vole",.....

Je travaille beaucoup avec l'ardoise et j'aimerais des idées d'exercices différents applicables à la méthode... Est-ce que vous avez des exemples ?

Merci

Marip0

Share this post


Link to post
Share on other sites
gflorens

Hello,

Petit retour rapide sur l'utilisation de la méthode après 2 semaines.

Je me suis borné à ne faire que les deux premières leçons, en insistant beaucoup sur la 2ème qui semble assez problématique pour les élèves, mais aussi pour le nouvel enseignant de CP que je suis. Cette leçon appelle au moins 3 questions :

- faut-il présenter les 3 accentuations du "e" durant la même séance ?

- faut-il employer la terminologie "officielle" : accent aigu, accent grave, accent circonflexe ?

- Certains élèves, et c'est prévisible, confondent encore "é" et "è" (soit au décodage, soit à l'encodage). Je pense que ce n'est pas rédhibitoire pour la suite, puique ces graphèmes-là seront sans cesse revus et rebrassés par la suite, mais quel "truc" pédagogique mettre en place pour éviter les confusions ?

L'écriture des lettres, et a fortiori les majuscules, posent pas mal de problèmes en ce début d'année, car beaucoup d'élèves arrivent de GS en maîtrisant encore assez imparfaitement les graphismes de base... Je passe donc beaucoup de temps sur ardoise, utilisant pour les élèves les plus en difficultés les lettres rugueuses de MOntessori, me servant des pochettes plastiques pour que les élèves repassent au feutre-velleda pour s'entraîner.

Alors, oui, c'est vrai, c'est austère, pas du tout ludique (si ce n'est l'emploi de cartes-flashs par exemple pour apporter un peu de dynamisme), mais je partage l'opinion de Janine quant à la spécificité de l'apprentissage de la lecture qui ne doit pas être perturbé, distrait par tout un attirail de jeux et d'autres stratagèmes de diversion : on va à l'essentiel, au signe, au symbole pour lui-même.

Pressé d'arriver à la leçon 4 :-) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Archilecture

Personnellement, je dirais :

1. Oui, il faut utiliser la terminologie officielle.

2. Pour différencier les accents, il faut utiliser les gestes Borel-Maisonny : ééééééé fermé en avant, èèèèèèèèè ouvert en arrière (en faisant basculer la main)

3. Il est trop tôt dans l'année au niveau écriture pour faire écrire des majuscules cursives

Share this post


Link to post
Share on other sites
sevrouneb51

Hello,

Petit retour rapide sur l'utilisation de la méthode après 2 semaines.

Je me suis borné à ne faire que les deux premières leçons, en insistant beaucoup sur la 2ème qui semble assez problématique pour les élèves, mais aussi pour le nouvel enseignant de CP que je suis. Cette leçon appelle au moins 3 questions :

- faut-il présenter les 3 accentuations du "e" durant la même séance ?

- faut-il employer la terminologie "officielle" : accent aigu, accent grave, accent circonflexe ?

- Certains élèves, et c'est prévisible, confondent encore "é" et "è" (soit au décodage, soit à l'encodage). Je pense que ce n'est pas rédhibitoire pour la suite, puique ces graphèmes-là seront sans cesse revus et rebrassés par la suite, mais quel "truc" pédagogique mettre en place pour éviter les confusions ?

L'écriture des lettres, et a fortiori les majuscules, posent pas mal de problèmes en ce début d'année, car beaucoup d'élèves arrivent de GS en maîtrisant encore assez imparfaitement les graphismes de base... Je passe donc beaucoup de temps sur ardoise, utilisant pour les élèves les plus en difficultés les lettres rugueuses de MOntessori, me servant des pochettes plastiques pour que les élèves repassent au feutre-velleda pour s'entraîner.

Alors, oui, c'est vrai, c'est austère, pas du tout ludique (si ce n'est l'emploi de cartes-flashs par exemple pour apporter un peu de dynamisme), mais je partage l'opinion de Janine quant à la spécificité de l'apprentissage de la lecture qui ne doit pas être perturbé, distrait par tout un attirail de jeux et d'autres stratagèmes de diversion : on va à l'essentiel, au signe, au symbole pour lui-même.

Pressé d'arriver à la leçon 4 :-) !

Je viens seulement de découvrir la 3ème leçon avec les enfants..et oui la 2 n'est pas facile... je fais les 3 "é,è,ê" en même temps les 3/4 de la classe y arrivent très bien..on essaie de trouver des astuces le ééééé qui va en l'air comme la fusée, le èèèèèè qui fait la grosse voix, comme colèèère..parce que qd on est en colère c'est grave et qui descend..hihi ..et le circonflexe, ben pas trop d'astuces, désolée.. et puis pas d'angoisses on rebrasse bcp avec les fiches d'après.mais moi aussi hâte d'être à la leçon 4 , pour leur faire lire des syllabes , des mots, des phrases

Pour les majuscules, je n'ai pas commencé tt de suite, ça viendra bientôt , mais l'an dernier on les faisait et ça allait pas si mal..après tt dépend du niveau en écriture des enfants...

suite au prochain épisode !!! :smile:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
gflorens

J'utilise aussi Borel-Maisonny, c'est une aide non négligeable, mais ils ne comprennent pas encore trop, je crois, pourquoi le maître fait des gestes bizarres pour éééééé et èèèèèèè, tout comme ils semblent un brin insensibles lorsque je leur demande d'oraliser lorsqu'ils écrivent, mais ce sont des habitudes de travail à prendre.

Pour le E majuscule, n'ayant pas peur du ridicule ni de l'approximatif : je leur ai dit d'écrire un "e" sur l'ardoise. Puis à côté, un C capitale. Puis pour faire le E majuscule, le petit e monte sur le dos du grand C... Oui, bon, ok, mais ça marche à peu près ;-).

Pour le "é" et le sens de l'accent, j'ai la sens d'avoir la cour de récré à gauche du tableau... Donc, pour l'accent aigu, c'est la récré : on va vers la cour, de bas en haut vers la gauche. Sainte bricole et sainte bidouille, priez pour nous ;-) !

Share this post


Link to post
Share on other sites
VirgR

Tiens, Neurospin, Dehaene, Deauvieau, et furtivement : Je lis j'écris glissé dans un cartable ;-)

http://www.francetvinfo.fr/education-la-lecture-quelle-apprentissage_694863.html

Ciel, une telle faute dans un si gros titre pour traiter de l'apprentissage de la lecture...

C'en est pathétique...

(je précise, la faute est sur le site, pas dans ton message)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Bonjour,

La fin du premier trimestre arrive, aussi j'ai bien envie de vous demander quelques nouvelles de vos apprentis lecteurs qui travaillent avec Je lis, j'écris.

Si vous arrivez à trouver quelques instants en cette période de l'année... d'avance, merci.

Bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
maya*

Bonjour,

La fin du premier trimestre arrive, aussi j'ai bien envie de vous demander quelques nouvelles de vos apprentis lecteurs qui travaillent avec Je lis, j'écris.

Si vous arrivez à trouver quelques instants en cette période de l'année... d'avance, merci.

Bonne journée.

Bonjour,

Je me fais un plaisir de vous répondre. Globalement, je suis vraiment satisfaite de "je lis; j'écris".

Dans les détails maintenant :

- J'ai une classe de 19 élèves de zep dont 2 enfants allophones (1 non scolarisé précédemment et 1 relevant probablement de l'ASH). Hormis ces 2 élèves, tous les enfants sont entrés dans la lecture, y compris les 3 qui n'avaient pas du tout les compétences attendues en début de cp et avaient un niveau extrêmement faible.

- Le début de l'année scolaire a été un peu laborieux : une méthode qui n'est pas "fun", une très grande hétérogénéité dans ma classe, ma gestion très perfectible des séances de lecture... Bref : les séances s'étiraient en longueur et les élèves avaient du mal à rester concentrés et actifs. Le fichier proposait des exercices difficiles pour la majorité de mes élèves.

- Depuis les vacances de la toussaint, les séances sont beaucoup moins lourdes et longues.

- bilan de décembre : certains enfants lisent déjà très bien et les autres déchiffrent. Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à lire les premières vraies histoires. Ils ont significativement enrichi leur vocabulaire. Ils adorent les dictées et sont déjà dans un début de conscience orthographique. Les parents sont très contents. Je pense avoir gagné presque un trimestre par rapport à la méthode que j'utilisais précédemment ! Je suis vraiment ravie !

Si je garde un cp, je reprendrai cette méthode sans aucun doute mais je mènerai les séances de septembre différemment. Je crois que je me passerai du fichier ( à ce jour je fais les modèles d'écriture sur les cahiers en plus de de l'utilisation du fichier).

J'ai quand même une inquiétude : je ne suis pas sûre d'avoir avancé assez vite (leçon 16 à ce jour) mais c'est crainte est compensée par l'assurance que mes élèves ont des connaissances solides et le fait de n'avoir laissé aucun des enfants -en capacité d'apprendre à lire- sur le bord de la route.

J'espère pouvoir lire d'autres témoignages !

Maya

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre réponse. Ce que vous dites est vraiment très encourageant.

Les premières leçons sont forcément un peu difficiles et donc prennent du temps, mais c'est normal. Ca va toujours plus vite par la suite. Dans le livre du maitre du site, nous insistons sur la nécessité de ne pas "courir" car se met en place quelque chose de nouveau et de décisif pour les enfants: l'entrée dans le principe graphophonémique, l'association entre la lettre puis la syllabe vue, prononcée et écrite, sans aucun support de l'image pour tenter de "donner du sens" à ce qui dans un premier temps n'en a pas.

C'est formidable si vos élèves adorent les dictées car l'écriture et la lecture se renforcent mutuellement, ce qui est gage d'un apprentissage réussi de l'orthographe. Les élèves de CP en sont tout à fait capables.

Vous ne semblez pas enthousiaste pour le cahier d'exercices.Vous avez sans doute utilisé le recopiage en prononçant à voix haute pour chaque leçon, car c'est indispensable: la copie est une activité complexe qui permet d'acquérir puis d'automatiser les gestes de l'écriture et de mémoriser l'orthographe. Je voudrais juste tenter de "légitimer" les activités de comptage si c'est ça qui fait problème: elles permettent aux enfants de se concentrer sur des aspects de la langue essentiels pour bien lire et bien écrire, la césure des mots, la ponctuation, l'organisation en phrases, en paragraphes... Nous insistons également sur les prolongements en collectif car ils sont efficaces notamment pour réfléchir aux erreurs qui ne peuvent pas ne pas advenir. Ils aident à installer un climat de bienveillante attention collective à ces erreurs, ce qui est indispensable pour toutes les activités de la classe.

Pour les inventions de phrases nous avons choisi des mots sémantiquement éloignés pour activer l'imaginaire des enfants (ils adorent), mais rien n'interdit d'en choisir d'autres parfois.Nous proposons une consigne page 13; si vous le voulez bien, dites-moi ce que vous en pensez. J'aimerais bien avoir votre avis.

Encore merci pour votre réponse, et bien sûr n'hésitez pas à continuer de nous donner des nouvelles de vos jeunes apprentis lecteurs.

Tous mes voeux pour la nouvelle année.

Share this post


Link to post
Share on other sites
gflorens

Merci beaucoup, Janine !

Je n'ai pas trouvé le temps de faire le point depuis les vacances de Toussaint, mais ça suit son cours. J'étais un peu inquiet par rapport aux évaluations de circo de mi-cp, que je pensais peu adaptées pour nos élèves... Bonne surprise au final, puisque les 2 classes ont obtenu des scores sensiblement supérieurs aux autres années (+5 points sur 100). Ce n'est peut-être pas significatif, mais ça tend à prouver que cette méthode rend les élèves bel et bien autonomes face à l'acte de lecture.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Merci pour cette information qui confirme que la méthode et le manuel font des apprentis lecteurs des lecteurs efficaces et autonomes.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
sevrouneb51

Bonjour, tout le monde , moi non plus je n'avais pas pris le temps de répondre et de donner des nouvelles de mes cp... alors tout se passe bien, j'ai une petite qui ne rentre pas du tout dans la lecture, mais c'est un autre souci, on avait tenté le cp, une orientation clis a été décidée, elle n'arrive toujours pas à reconnaître les lettres.. enfin les consonnes, car elle a bien assimilé les voyelles ... et sinon le vendredi des vacances j'ai été inspectée... l'inspectrice a été bluffée .. hihi...elle m'a dit qu'elle trouvait mes élèves très pertinents en grammaire sachant qu'ils n'étaient qu'en cp ... Elle a assisté à une séance de lecture classique, plus encodage de syllabes, de mots.. et aussi apprentissage de la phrase de dictée , une des plus difficiles je pense .. celle de la lettre b "La difficulté est surmontée, les syllabes sont vite lues..etc"... je n'avance pas très vite , mais je préfère prendre le temps que chaque lettre soit bien assimilée..même si on accélère quand même par rapport au début de l'année. Nous avons eu aussi des éva mi cp...les résultats sont nettement meilleurs en lecture à voix haute que les années passées... un peu moins bon en production d'écrit.. et très bon résultats en compréhension.. ça me rassure car à part ce qu'on fait avec la méthode, je n'ai pas trop le temps de rajouter des choses précises pour travailler la compréhension.. si certains y arrivent je suis preneuse d'idées... bonne soirée à tous et toutes ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Merci à vous Gflorens et Sevroune pour ces bonnes nouvelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sissi102

je viens de m'inscrire sur Gigatribe et je t'ai envoyé une invitation.En effet tes scan m'intéressent.d'avance merci et à bientôt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Kiwikixi

Bonjour,

Je suis intéressée par tes docs Sevrouneb51. Je t'ai envoyé une invitation sur Gigatribe.

Merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
cécile62

Bonjour,

Je relance la discussion. Je change d'école l'an prochain, et j'attaque a priori en CE1-CE2 avec un très faible niveau. Je m'interroge sur la remédiation en lecture et le travail de la compréhension. Comme d'habitude, (j'ai déjà des CE1), je vais avoir des élèves non lecteurs. Et comme d'habitude aussi, beaucoup d'élèves lisent approximativement, se basant sur leurs lectures précédentes pour "inventer" le sens du texte. Je suis tout à fait d'accord avec Jeanine R. au sujet de la lecture et du dessin: les élèves interprètent la lecture en fonction du dessin, ou font preuve de très grande imprécision, ce qui devient très problématique en CE2 et après.

Revenons au sujet: peut-on envisager un travail à plusieurs niveaux, en CE1, à partir de "Je lis, j'écris", pour reprendre le code pour les élèves pour qui c'est nécessaire, le vocabulaire (et l'orthographe lexicale) pour tous, ainsi que la compréhension des textes (pour tous)? Le manuel n'a pas cette vocation au départ... Peut-on enseigner la compréhension à partir de cela? Cette année, j'ai testé le dispositif ROLL, certes très approximativement, et si le questionnement mené par les élèves est intéressant, étant toujours réalisé après la lecture, et non en même temps, il ne me semble pas si efficace. Je parle en comparant les résultats des évaluations nationales (elles ne se font plus, mais notre école continue pour nous faire une idée de nos points forts, élèves comme profs). Y a-t-il une autre entrée pour ces élèves non lecteurs? J'en ai marre de voir de si petits enfants se décourager si vite...

Je précise que j'ai déjà utilisé la méthode avec certains élèves en remédiation. En décodage, ils ont beaucoup progressé. L'une d'elle était entousiaste pour tout, mais elle est partie rapidement. Par contre, l'élève que j'ai suivi le plus longtemps n'a pas progressé sur la compréhension. En ce qui concerne l'écrit, il a toujours refusé de faire la partie écrite (à la maison: pas le temps en classe. Je regrette de ne pas l'avoir imposé en classe, et tant pis pour le reste, mais j'ai déjà un double niveau). J'aurai très certainement des élèves plus faibles l'an prochain... Ce challenge me motive, mais je ne voudrais pas faire de dégats...

Je résume mon questionnement: en CE1, comment lier travail de code (pour les élèves non lecteurs), compréhension (pour les élèves lecteurs et non lecteurs), et écriture (pour tous aussi). Cette méthode me semble une bonne entrée pour les non lecteurs, mais pour les autres... Si je me penche sur des séances de compréhension ou de rédaction pures, ce sont les non lecteurs qui vont être éjectés... J'aimerais les faire progresser le plus possible ensemble, pour éviter de laisser ralentir un groupe d'élèves moins dégourdis au départ, pendant que les autres fileraient...

Merci pour vos idées!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Bonjour,

Je pense que vos collègues sauront bien sûr vous aider sur votre question. Pour ma part, j'en profite pour vous donner une information qui pourrait vous intéresser.

Vous avez raison de ne rien lâcher pour personne sur le déchiffrage, car sans un déchiffrage de qualité on ne peut pas envisager l'activité sur la compréhension puisqu'on est dans un travail de lecture et non pas d'échanges sur des récits oraux.

A partir de cette trame, n'est-il pas nécessaire d'envisager un travail spécifique de déchiffrage pour les non lecteurs avec Je lis, j'écris qui peut leur permettre de progresser vite en CE1? Cela ne risque t-il pas de concerner aussi quelques élèves de CE2?

Pour ce qui est de la compréhension avec les textes du manuel, voici l'information. Nous sommes en train de mettre au point un CD Rom pour TNI ou video projecteur, et pour le lancer nous allons installer sur le site des Lettres bleues une démonstration de son usage à partir d'une leçon (la 16), la semaine prochaine. Dans cette démonstration-guide d'utilisation nous développons l'étude des textes en proposant plusieurs pistes pour travailler la compréhension.Elles pourront probablement vous aider.Ces pistes peuvent d'ailleurs s'appliquer à d'autres textes.

Les lecteurs ne peuvent-ils pas profiter de certains de ces textes qui peuvent aussi vous permettre de tester ce qu'ils ont vraiment bien acquis au niveau du déchiffrage, de l'attention toujours très précise à l'écrit, nécessaire? Leur demander de participer au travail avec leurs camarades moins bons lecteurs peut être bénéfique à tous.Dans le cahier d'exercices il y a aussi de quoi travailler l'écrit. Je pense aussi que la dictée travaillée de façon approfondie comme nous le proposons peut -être un bon moyen d'unification des compétences. Viendra certainement un moment, pas si lointain nous pouvons l'espérer, où ils seront tous aussi bons lecteurs pour bien poursuivre leur carrière d'écoliers.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sevrouneb51

Bonjour tout le monde, l'année arrive à sa fin, j'espère que vous êtes toujours aussi satisfait de je lis j'écris...moi je rempile pour une 3ème année avec .. hâte de découvrir le cd rom... par contre l'an prochain j'aurai un cp ce1 ... je me demandais si d'autres étaient dans ce cas... je pensais démarrer l'année des CE1 avec les dernières fiches que nous n'aurons pas vu...mais après je ne sais pas trop..ça sera une première pour moi le ce1 . Si Jeannine passait par là, et si elle avait qqs conseils avisés, je suis preneuse :wink: Pour les personnes qui m'ont demandé sur gigatribe, j'ai remis à jour ça doit fonctionner maintenant.

Bon dimanche !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Bonjour,

Je lis, j'écris propose l'étude de nombreux graphèmes, donc si vous n'avez pas terminé toutes les leçons, les dernières peuvent être une bonne occasion de se remettre dans le bain. La relecture de quelques textes peut-être aussi l'occasion de réviser pour se réassurer dans les apprentissages du CP. Cela peut aussi montrer aux CP qui ne savent pas encore lire de quoi on est capable à l'issue de cette année.

Une question: ne peut-on pas par moments enrôler les CE1 dans le travail des CP en leur demandant de" remplacer" la maîtresse dans certaines activités d'entraînement?

Bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ludo50

Bonjour,

Je me joins à ce forum car je vais utiliser je lis j'écris en septembre dans ma classe de GS-CP (je découvre le niveau CP pour la première fois).

J'ai déjà pas mal regardé sur internet ainsi que sur le site des lettres bleues afin de me faire une idée de l'organisation à tenir dans l'apprentissage de la lecture.

Mais, j'ai encore du mal à voir comment m'organiser sur la semaine.... pour l'instant, je comptais partir sur ce fonctionnement:

Jour 1 (lundi) : les syllabes

  • Découverte de la lettre / du son produit + (recherche de mots comprenant le son uniquement à l’oral + association avec gestuelles)
  • lecture de la barre de son (reproduction au tableau / lecture en collectif en demandant aux élèves se proposant – jeu du furet)
  • écriture de la lettre (travail collectif d’oralisation du tracé + copie en autonomie)
  • nouveau de lecture de la barre du son (après-midi)

Jour 2 (mardi) : les mots (+syllabes 2)

  • reprendre la barre de son
  • lecture des mots + accès au sens des mots inconnus
  • jeu du furet
  • écriture mots issus de la barre des mots (travail collectif d’oralisation du tracé + copie en autonomie)
  • nouveau de lecture de la barre des mots (après-midi)
  • temps de production d'écrits (après-midi)

jour 3 (mercredi) : les phrases (mots 2 + syllabes 3)

  • reprendre les barres de son et de mots
  • lecture des phrases + sens
  • activité du cahier élève (autour de la ponctuation, des mots et des syllabes)

jour 4 (jeudi) : la dictée (découverte et appropriation)

  • Les élèves lisent tout d’abord le texte de la dictée à voix haute ; ils comptent les mots, les espaces entre les mots, le nombre de syllabes dans les mots. Ils repèrent précisément les signes de ponctuation ainsi que la ou les majuscules.
  • copie/écriture de certains mots issus de la dictée ?
  • temps de production d'écrits (après-midi)

Jour 5 (vendredi) : la dictée (copie – écriture)

  • Les élèves copient la phrase du manuel sur l’ardoise, et vérifient eux-mêmes qu’ils n’ont pas fait d’erreurs.
  • La phrase effacée, l’enseignant dicte des mots dans le désordre (pour éviter que les phrases soient apprises par cœur). On passe ensuite à l’écriture de la phrase au tableau, chaque mot peut être écrit par un élève différent. Toutes les erreurs sont reprises collectivement.
  • On efface le tableau et dans le cahier du jour les élèves écrivent la phrase sous la dictée de l’enseignant. Chacun corrige ensuite sa dictée en la comparant soigneusement avec la phrase du livre (après-midi)
  • Sur l’ardoise que l’on montre à chaque fois, l’enseignant peut à l’issue de ce travail, dicter des mots des leçons précédentes pour s’assurer de la permanence de l’acquisition de leur orthographe. Il peut aussi demander à différents élèves de venir au tableau écrire ces mots et conduire la reprise des erreurs toujours possibles. (après-midi)

Qu'en pensez-vous ?

merci d'avance, Ludo

Edited by ludo50

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

Bonjour,

Nous sommes bien d'accord sur l'ambition du travail que vous envisagez de faire avec vos élèves.

Vous pourrez le voir vous-mêmes ainsi que vos collègues à partir de ce lien :

http://www.leslettresbleues.fr/IMG/zip/installationl16.exe.zip

Il s'agit de la démonstration s'appuyant sur la leçon 16 de l'utilisation du CD-Rom qui sera prêt le 20 août. Nous y reprenons les 52 leçons du manuel avec de nombreux enrichissements et des indications de travail pour chacun des moments de la leçon.

Bonne consultation!

Autre lien que je permets de vous signaler, celui de l'enregistrement d'un travail avec Je lis, j'écris sur la télévision de Saint-Quentin, accompagné de commentaires de l'Inspecteur. Je vous laisse le découvrir.

http://www.matele.tv/default.asp?categorie_id=&emission_id=24&video_id=3186

Share this post


Link to post
Share on other sites
touss

Bonjour,

En CP depuis deux ans avec une méthode mixte, j'ai décidé (avec ma collègue du même niveau) de me lancer dans je lis j'écris pour l'an prochain.

J'utilise en parallèle Mes premières mathématiques avec Némo et Mila (Stella Baruk) et je me pose des questions quant à la compatibilité des deux... (j'ai vu pourtant que Stella Baruk était citée à la fin de Je lis, j'écris)... Je m'explique: dans le fichier de maths, il y a une place assez importante consacrée à l'écrit. Déjà à la deuxième leçon, les élèves doivent écrire "cinq enfants". Aucun des graphèmes n'aura alors été étudié en lecture... Comment faire?

Bien sûr, on peut toujours adapter les exercices, mais l'écriture des nombres en mots (et en chiffres) au fur et à mesure qu'ils sont rencontrés est un des piliers de la construction du nombre au cours de la première période... et bien sûr ils s'écrivent avec des graphèmes que l'on rencontre tardivement dans la méthode de lecture.

Ceux qui ont déjà pratiqué la méthode les années précédentes pourraient-ils dire comment ils ont géré le lien avec les maths?

Un grand merci d'avance pour vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
meliloax

Je vais avoir un CP à la rentrée et je vais prendre "Je lis, j'écris".

Je me questionne sur la littérature. Faites vous des albums à côté ? Si oui, comment ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janine R

A touss.

Votre remarque est tout à fait pertinente.Je ne peux pas répondre à la place de Stella Baruk, je me dis simplement qu'elle tient certainement à instruire les élèves du fait que les nombres sont les seuls mots de la langue qui ont deux écritures: la numérale et la numérique. Ce qui me parait très important ici c'est que les élèves n'ont pas à supputer, faire des hypothèses, bref à deviner.

A meliloax

Pour l'instant nous n'avons pas fait d'albums à côté du manuel. Nous nous sommes consacrés à un CD Rom dont vous pouvez voir une démonstration sur le site www.leslettresbleues.fr

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...