Jump to content

Recommended Posts

Je cherche des enseignants, étudiants et parents d'élèves qui trouvent le niveau enseigné à l'école primaire trop bas et qui pensent que l'on devrait apprendre à lire, écrire et compter dès 3,4 ou 5 ans, à l'école maternelle. Cet enseignement porterait autant sur les bases que la culture générale et artistique. Cela permettrait à tous les enfants de suivre des cours selon leurs réelles capacités et de les immuniser contre les inégalités sociales,car nous le savons, certains enfants savent déjà lire en entrant au CP et réussiront mieux. C'est en dehors de l'école que les parents de ces lecteurs "précoces" -en fait simplement au bon âge- ont augmenté leur chance, or tous n'ont pas les moyens matériaux et financiers de compenser ces années de maternelle/garderie. De plus, cette primarisation de la maternelle influe sur le programme de primaire où les enfants decouvriraient textes et activités plus complexes et complètes, où ils ne s'ennuiraient pas et auraient beaucoup moins de difficultés. Je connais les deux principaux arguments des détracteurs:

- Il ne faut pas faire de l'enfant une machine savante: non, il sera juste cultivé. Son intelligence et sa curiosité sont développées sans esprit de compétition, sans rien qui ne sorte du monde de l'enfance.

- L'enfant doit apprendre autre chose que les livres, il découvre le monde, la vie avec les autres: oui, cela n'est pas incompatible, d'ailleurs les enfants qui savent lire avant six ans ont tous d'autres connaissances. Il faut allier qualité et quantité, théorique et pratique.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour. :)

Je n'ai connu que très peu d'élèves qui savaient lire très tôt, dès la maternelle...

Combien d'enfants ont les capacités pour savoir lire dès 3 ans ? Que disent la recherche, les neuro-sciences sur cette question ?

Link to comment
Share on other sites

Surtout que ceux qui savent lire à 4 ou 5 ans, sont effectivement des enfants ultra favorisés (en tout cas tout ceux que j'ai connu). Donc rendre cet enseignement obligatoire dès la maternelle pourrait (et encore pas sûre) servir aux meilleurs élèves.
Mais quid des autres élèves qui arrivent en ne sachant pas parler français ou pas parler tout court ?

Link to comment
Share on other sites

@André Jorge. Bonjour et merci de vous intéressé à ce sujet. La recherche au point de vue neuronal est formelle, c'est de 2/3 à 6 ans (donc avant la primaire! ) que tout enfant a les meilleures chances d'apprendre à lire et d'apprendre en général.

Link to comment
Share on other sites

@ Timis. Un enfant de maternelle qui ne sait pas PARLER a déjà du retard! Le mieux pour lui est qu'il apprenne AUSSI à lire. Pour ce qui est de ceux qui parlent une autre langue, cela les aidera d'autant plus à s'approprier le français.

Link to comment
Share on other sites

Beaucoup d'affirmations à l'emporte pièce comme celle-ci :

"Un enfant de maternelle qui ne sait pas PARLER a déjà du retard ! Le mieux pour lui est qu'il apprenne AUSSI à lire"

et j'en passe...

Bref, simple curiosité, dans quel but cherchez-vous des "enseignants, étudiants et parents d'élèves qui trouvent... etc." ?

Link to comment
Share on other sites

@Moustache affirmations que je pourrais développer mais qui en effet sont des évidences. Je cherche tout simplement des gens qui pensent comme moi :) avec une petite idée derrière: changer le programme de l'éducation nationale! Lol

Link to comment
Share on other sites

Les évidences des uns ne font pas des certitudes. F Boulanger a ses adeptes dont je ne suis pas.

Ouf, les programmes viennent d'être changés récemment, nous sommes à l'abri au moins pour quelques années...

Link to comment
Share on other sites

....Ou trouver le meilleur moyen de faire de la publicité pour vos cours?

Lire à trois ans me paraît prématuré pour la plupart des enfants qui ont tellement d'autres sujets de préoccupation, beaucoup plus concrets. Mais ce n'est qu'un avis personnel, je n'exerce pas en maternelle.

Link to comment
Share on other sites

Je suis d'accord. La France est un des seuls pays où on apprend à lire si tard.

Ah bon ?

L'apprentissage de la lecture se fait généralement avec l'obligation d'instruction ou de scolarité qui démarre à 6 ou 7 ans selon les pays.

Link to comment
Share on other sites

La recherche au point de vue neuronal est formelle, c'est de 2/3 à 6 ans (donc avant la primaire! ) que tout enfant a les meilleures chances d'apprendre à lire et d'apprendre en général.

Au passage, ne pas confondre primaire, élémentaire et maternelle : http://forums-enseignants-du-primaire.com/page/index.html/_/divers/ecole-maternelle-elementaire-et-primaire-r252

Quelles sont vos sources qui affirment que "tout enfant a les meilleures chances d'apprendre à lire de 2/3 ans à 6 ans" ?

Link to comment
Share on other sites

@Moustache affirmations que je pourrais développer mais qui en effet sont des évidences. Je cherche tout simplement des gens qui pensent comme moi :) avec une petite idée derrière: changer le programme de l'éducation nationale! Lol

Bjr

J'ai découvert sur le net une enseignante qui a propose une classe pilote unique en maternelle en abordant les notions d'une autre façon. C'était à genevilliers

Il faut taper la maternelle des enfants dans goo...

Et c'est impressionnant.

Bcp d'élèves ont appris à lire, à calculer

En espérant que ça vous aide

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Une vidéo (2014) sur la question :

Link to comment
Share on other sites

Il n'y a pas que des adeptes de F.Boulanger! Il y a simplement des gens qui ont remarqué que le niveau est trop bas et que les enfants méritent mieux. On doit développer leur intelligence à leur vrai rythme. Prenons un exemple concret. Je savais lire vers 3/4 ans. Je n'ai pas sauté de classe mais à 18 ans j'avais le bac Lettres option mathématiques avec mention. Je m'adresse à ceux qui souhaitent la même réussite scolaire et individuelle aux enfants. De plus, faisons l'expérience. Vu le nombre d'élèves en difficulté avec les programmes d'aujourd'hui, il y a tout à gagner.

Link to comment
Share on other sites

Bjr

J'ai découvert sur le net une enseignante qui a propose une classe pilote unique en maternelle en abordant les notions d'une autre façon. C'était à genevilliers

Il faut taper la maternelle des enfants dans goo...

Et c'est impressionnant.

Bcp d'élèves ont appris à lire, à calculer

En espérant que ça vous aide

https://lamaternelledesenfants.wordpress.com/

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

@Sophsoph "d'autres sujets plus concrets" et pourquoi pas "en plus de sujets plus concrets". L'un n'exclut pas l'autre

Link to comment
Share on other sites

Et bien j'ai appris à lire à 5 ans et demi et j'ai eu mon bac C mention très bien ...

Donc, si je suis ton raisonnement à partir d'un exemple isolé, j'ai mieux réussi mon bac que toi donc, il est préférable d'apprendre à lire à 5 ans et demi qu'à 3/4 ans ...

:heat:

Link to comment
Share on other sites

Il n'est pas trop tard à 5 ans et demi! Dans tout les cas, avant 6 ans booste les chances. Le bac C date d'il y a longtemps, je ne vois pas en quoi il est mieux que le L option maths

Link to comment
Share on other sites

Et bien j'ai appris à lire à 5 ans et demi et j'ai eu mon bac C option très bien ...

Donc, si je suis ton raisonnement à partir d'un exemple isolé, j'ai mieux réussi mon bac que toi donc, il est préférable d'apprendre à lire à 5 ans et demi qu'à 3/4 ans ...

:heat:

Voilà,c'est intéressant de prendre appui sur son expérience pour débuter ses réflexions sur un sujet, mais ça me semble dangereux d'en faire des généralités.

Est-ce que beaucoup d'enfants de 3 ans sont capables d'entendre correctement les sons, de segmenter un mot en syllabes? :idontno:

Link to comment
Share on other sites

@anne claire.Belle et bonne expérience en effet. En l'occurrence il s'agit d'un programme de maternelle avancé chez des enfants de milieu défavorisé en région parisienne. Malgré des résultats concluants, cela n'a pas été reconduit ??????!!!!!!

Link to comment
Share on other sites

Je ne suis pas certaine non plus qu'à trois ans les enfants ont les capacités d'apprendre à lire, ils ont tellement de choses à découvrir plus concrètes alors aller vers l'abstraction de la lecture.....j'en suis pas sure....

Autre exemple isolé, j'ai appris à lire en ce1 jamais redoublée et bac es spé maths avec 15,7 de moyenne....alors apprenons à lire à 7ans!!!! :)

Link to comment
Share on other sites

@Sophsoph . D'accord avec le "problème" de segmentation à l'oral des jeunes enfants. Dire " faire l'appel" risque d'être entendu et interprété en "faire la pelle" par exemple. Un seul moyen de contrer cela, écrire au tableau les mots séparés, dire à l'oral des mots de même famille : je fais l'appel, je vais vous appeler...

Link to comment
Share on other sites

@Elodiedu89 je ne suis pas certaine qu'à trois ans... Scientifiquement, c'est prouvé. Concrètement, ce n'est prouvé qu'après de ceux dont les parents ou l'école ont osé essayer. Et c'est très souvent concluant!

Link to comment
Share on other sites

@anne claire.Belle et bonne expérience en effet. En l'occurrence il s'agit d'un programme de maternelle avancé chez des enfants de milieu défavorisé en région parisienne. Malgré des résultats concluants, cela n'a pas été reconduit ??????!!!!!!

Que dire quand on prouve que ce n'est pas la bonne manière d'apprendre. A part enterrer pour éviter une révolution.

Peu d'enseignants connaissent cette classe pilote.

Il y a de quoi se remettre en question en tant qu'enseignant mais aussi en tant que parents.

Link to comment
Share on other sites

Comme je le disais, je trouve certes intéressants tous les avis commentaires mais j'aimerais vraiment avoir les avis de gens d'accord ou plutôt d'accord afin de discuter des détails de l'apprentissage plutôt que de rester sur la question pour ou contre.

Link to comment
Share on other sites

En même temps, la plupart des enfants de 2 ans 1/2 ou 3 ans à qui tu parleras de faire l'appel n'écouteront pas plus loin. Fréquentes-tu beaucoup d'enfants de cet âge?

Tu dis que tes cours ne s'adressent pas aux enfants intellectuellement précoces, mais pour moi à 3 ans, il y a beaucoup d'autres choses importantes à faire (et forcément, si on fait la lecture, ça prend du temps sur autre chose). Et beaucoup d'activités préalables à la lecture ne doivent pas être zappées.

Et ne soyons pas si pressés de faire grandir nos petits. On passe sa vie à courir. On presse les enfants tout le temps. A 3 ans, ils ont le droit de rêver, de rester dans un coin à sucer leur pouce et surtout de jouer encore et encore....il y a tellement à faire à cet âge plutôt que de lire!

Je serais moins choquée si tu me disais qu'à 5-6 ans c'est le bon moment, en GS.

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

J'ai croisé dans ma carrière plusieurs enfants qui savaient lire à 3 ans ou 4 ans: ils avaient une sensibilité proche de la précocité qui rendaient leurs sociabilisation délicate, l'énergie qu'ils ne dépensaient pas dans les apprentissages scolaires passait dans cette gestion des émotions, de la frustration, de la compréhension des autres. Ils venaient tous de milieu favorisés culturellement.

Pour la plupart des enfants de 3 ou 4 ans ça seraient complétement irrespectueux de leurs besoins que de vouloir les forcer à apprendre à lire.

Le problème en France n'est pas le programmes mais sa mise en place impossible avec des gros effectifs (souvent 26/27/28/29/30 ou plus) pour apporter un suivi efficace de chacun et surtout des plus fragiles ainsi que des locaux bien souvent trop petits , un manque de matériel de qualité, et des adultes (asem, avs) en nombre insuffisant pour seconder l'enseignant.

Pour en revenir aux programmes: la plupart des élèves de GS de France savent entendre des sons, les associer à une lettre, jouer avec des syllabes... à mon sens c'est le début du savoir "lire" et pousser cela plus loin mettrait de côté les moins matures dès la maternelle au lieu de les aider comme vous l'évoquiez lors de votre premier message. L'expérience de Gennevilliers est plus respectueuse des besoins de l'enfant puisque le but n’est pas que l'enfant sache lire mais bel et bien qu'il se saisisse de l'exploration d'un savoir au moment ou il se sent prêt.

PS: je ne savais pas lire en fin de CP, je n'ai pas redoublé avant le lycée.

Link to comment
Share on other sites

@Sophsoph, je suis tout à fait d'accord pour la grande section. On pourrait en effet dire qu'à 2/3 ans, l'enfant découvre le monde, la vie ensemble etc. À 4/5 ans, et plus, il poursuit cet apprentissage et l'agrémente de lecture, d'acquis qui lui serviront. En nombre d'heures, ce n'est évidemment pas un programme intensif et ça laisse largement la place à la culture, au développement de la motricité etc.

Link to comment
Share on other sites

@anne claire.Belle et bonne expérience en effet. En l'occurrence il s'agit d'un programme de maternelle avancé chez des enfants de milieu défavorisé en région parisienne. Malgré des résultats concluants, cela n'a pas été reconduit ??????!!!!!!

Cela pouvait être reconduit mais l'enseignante qui était avant tout une chercheuse a démissionné car son souhait était d'étendre le dispositif.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...