Aller au contenu
Pascalinou

Ribambelle, l'envers du décor...

Messages recommandés

cm28

Rassure-toi, ton bonhomme saura lire et bien lire, et à la fin, peu importe grâce à qui ou à quoi : la maîtresse sera persuadée que c'est grâce à elle, toi que c'est grâce à toi, et lui qu'il a appris tout seul ! On s'en fiche, l'important, c'est qu'il sache !

Je sais bien, Rikki, qu'il finira par lire. Je sais aussi que le CP n'est, malheureuseument, que le commencement pour lui, et j'ai suffisamment travaillé avec des gamins handicapés et leur famille, pour savoir que lui et moi sommes chanceux.

Et pourtant, sur un plan personnel, parfois je trouve lourd de faire le CP à la maison en plus de mon boulot, de l'école, parce que je sens bien que j'ai diminué mon temps disponible pour mes autres gamins, et que pb lui-même m'a dit: je vais plus souvent au spectacle avec la maitresse qu'avec toi! (j'ai honte mais c'est vrai !). J'espère que je pourrai vite rétablir la situation.

Surtout, Mon problème est que j'encourage un système aberrant, et que je conforte la maitresse dans sa méthode, et finalement tout un système. Pas grave si les parents sont derrière, mais les autres ? Et pour qui elle est, l'école publique ? Pour ceux qui ont déjà presque tout ? ou pour donner le plus à ceux qui ont le moins ?

Oui, il saura lire. Ma fille sait lire maintenant. Le problème, c'est qu'au CE1, ribambelle continue et les textes sont encore plus "tordus". Alors pour la motivation, c'est dur dur. Pour ma part, après plusieurs tentatives pour essayer de faire changer les choses dans mon école, j'ai pris la décision de gérer moi même la lecture de ma fille. J'essaie de la remotiver comme je peux. Je lui choisis des lectures simples pour améliorer sa vitesse de lecture. Elle se choisis ses albums pour le plaisir. On verra. Au moins, elle n'est pas larguée, avale le programme de CE1 (orthographe, grammaire, conjugaison) sans problème et encode très bien. Et en plus, j'essaie de rassurer les parents d'élèves qui culpabilisent énormément en leurs donnant quelques conseils.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Goëllette

Seulement les ordres et les contre-ordre viennent de gens qui ne font pas la classe, qui savent tout juste ce qu'est un enfant, et certainement pas un enfant en train d'apprendre à lire...

C'est sûr que c'est une des choses qui met en boule : que tu te décarcasses en classe pour que tes élèves travaillent (en basant tes méthodes sur tes observations), et que ce soit des personnes qui n'ont pas de classe et ne sont en contact avec les élèves, quand ils le sont, qu'en petits groupes et sur un temps très limité, qui se permettent de te dicter ce que tu devrais faire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aquacrea

Ben moi j'avais appris à lire à ma fille avec BM, à la maison, à la demande, très tranquillou, entre sa MS et sa GS, à raison de quelques minutes par-ci par là, quand ça me prenait ou quand ça la prenait.

Quand elle est entrée en CP, au bout de trois jours, elle ne savait plus lire.

J'étais embêtée, elle n'y arrivait plus du tout. Un jour, je me suis presque fâchée, parce qu'elle n'arrivait pas à lire un mot simplissime, du genre "tulipe". Et là, elle a fondu en larmes : "Mais maman, c'est dur  :cry: Je ne me rappelle plus si on a appris le son "t" ou pas !". En fait, à chaque fois qu'elle voyait une lettre, elle s'obligeait à réfléchir pour savoir si elle était censée la connaître ou pas, et donc si elle pouvait la lire ou pas ! Du délire. Et ça n'était pas la faute de Ribambelle, car elle avait Ratus, le livre qui fait passer "J'ai rêvé que" pour un chef d'œuvre de la littérature contemporaine ! Beurk Ratus !

J'ai été voir son maître et je l'ai supplié de lui dire "Tu as le droit de tout savoir lire". Le gars n'arrêtait pas de me répéter qu'il ne fallait pas que je m'inquiète, qu'elle allait y arriver, et moi je voulais juste qu'il lui dise ça. Il était dubitatif, mais il a fini par lui sortir la phrase. Venant de moi : zéro poids. Donc, il lui a dit qu'elle avait le droit de savoir lire. Le mois qui suivait, elle dévorait un "Fantômette".

Je pense qu'une fois qu'on a le "truc", ça décoince vite.

En novembre de CE1, elle m'a avalé le tome 4 d'Harry Potter, qui venait de sortir, en une semaine... évidemment, elle avait lu les trois premiers avant.

Pourquoi je raconte ça (en dehors du fait que j'adooooooooooore me vanter de ma fille qui est géniale) ? Pour dire qu'il n'y a pas que Ribambelle qui peut coincer les gamins, que parfois il se passe de drôles de choses sous leurs petites têtes.

Rikki, pourrais-tu m'en dire un peu plus sur Ratus et ce que tu vois en cette méthode ? ce que tu as constaté sur les enfants ayant appris avec cette méthode (je suis toute jeune dans le métier aucun recul sur cette méthode un peu vieille, contrairement à Ribambelle). Je comprends que les textes ne sont pas tip top, mais comme certain(e)s l'ont dit, lire de petites phrases nunuches et de petits textes nunuches aussi peut permettre l'apprentissage de la lecture (en complétant bien sur par un travail de compréhension plus poussé). Je ne connais pas Léo et Léa, mais il me semble que c'est une méthode assez syllabique, comme Ratus non ? Pas tant que BM, je le reconnais...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte

Mais tu me fais peur Rikki ! Pourvu que mon fils, devenu légitimiste à l'école, ne se mette pas en tête qu'il ne sait plus lire l'an prochain !

Je confirme, sinon : les enfants se fichent d'avoir un texte d'une grande qualité littéraire sous les yeux. Pour eux, le bonheur tient à ce qu'ils réussissent eux-mêmes à accéder au sens de ces phrases, aussi nunuches soient-elles. Plus tard, ils aiment bien sûr lire de beaux textes (ou de moins beaux, mais qui leur "parlent"). Mais au tout début, ce n'est pas du tout là qu'est leur plaisir. Et rien n'empêche parents et enseignants de continuer à leur lire de belles histoires, non ? Même quand ils savent lire, d'ailleurs : mon petit bonhomme n'aime rien tant que lire un livre à deux (avec moi, sa soeur ou son père), alors même qu'il est capable d'en lire tout seul. Quitte à nous dire : "non, là je lis !" quand c'est notre tour ;)

Au passage, je suis super contente : il vient de lire son premier livre en plusieurs fois (auparavant, il ne dépassait pas le stade du livre qu'on lit d'un coup). Il va falloir que je lui trouve ou que je lui fasse un zouli marque-pages (à savoir : dino, robot ou super-héros ? :D )

Et à lire les mésaventures de certains, je suis bien contente que les miens aient appris à lire avant le CP, même si je n'y suis pas pour grand-chose ... :cry:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sapotille

Franchement, se taper un rat vert du 1er septembre au 30 juin, c'est pô humain !

J'ai commencé à enseigner au CP avec une chouette petite méthode syllabique qui s'appelait "Le livre unique des petits".

Il était unique parce qu'il comportait aussi le calcul en bas de page.

Mais comme on abordait aussi les soustractions au CP "en ce temps-là", il n'a plus été "au goût du jour" quand les soustractions ne furent plus au programme du CP et il ne fut plus réédité.

Il me fallut trouver quelque chose d'autre, et je suis tombée sur Ratus...

Après une discussion avec une chère collègue (ma mère), ce rat vert fut rejeté à cause de sa laideur... et de ce départ semi-global à peine déguisé !!! :bleh:

Et par hasard, je suis tombée sur "Mico mon petit ours" qui n'était pas né de la dernière pluie, mais qui a fait les beaux jours d'une quantité impressionnante de gamins pour leur plus grand bien. :wub:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sapotille

J'ai aussi appris à lire à tous mes gamins avant leur entrée au CP, mais il y en a un qui s'est beaucoup fait gronder parce qu'il déchiffrait et que c'était plus long à sortir que les copains qui récitaient par coeur...

Mais il n'est pas rancunier, il a tout de même invité son Maître le jour de son mariage !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ninounette

Après, je pense qu'on peut apprendre à lire aux enfants à peu près avec n'importe quel support, mais si on prend des supports faciles, c'est plus... facile !

A la maison, ils ont beaucoup appris tout simplement avec les paquets de céréales, les noms des stations de métro (Maman, pourquoi on dit "Nassion" et pas "Nattion" ?), avec les BD (je lisais le contenu des bulles, et mon fiston les onomatopées, comme syllabique, c'est super les boum, crac, tchac, schlips et autres), et bien sûr les albums.

L'an dernier, on a même lu quelques noms de pokemon, dans ma classe, mais en les prononçant comme ils étaient écrits, pas comme les élèves avaient l'habitude de les prononcer. Fous rires et déchiffrage en même temps!

Et à la fin de chaque séance d'aide personnalisée, les élèves ne pouvaient sortir de la classe qu'en ayant lu une formule magique chacun (du genre tapelilo, matanpotou ...)

Mais je vous rassure, on lisait aussi des choses sensées, d'ailleurs j'avais Ribambelle bleh.gifbleh.gif

Mais on en a déjà parlé biggrin.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte

Bah, le sujet, on l'a perdu de vue depuis un moment, de toute manière, on ne peut quand même pas écrire 30 pages sur Ribambelle ! :smile:

Je me souviens d'un Thomas, il y a de cela plusieurs années, en MS. J'étais descendue installer les cerceaux pour le sport, et je murmurais (pour moi-même) : "alors, combien est-ce que j'en mets aujourd'hui ?". - "Ben, 23", me répond Thomas. Etonnée, je lui demande : "Et pourquoi 23 ?" Ca n'a pas pris trois secondes : "On a compté 4 absents ce matin, et dans la classe, normalement, on est 27, alors, forcément, si y'en a 4 qui manquent, on est 23", m'assène le Thomas, implacable.

Je n'avais rien à répondre à un raisonnement aussi impeccable, et j'ai installé 23 cerceaux.

Je me souviens d'avoir dit à la maman que Thomas adorait les maths et qu'il était super fort, que ça allait être trop facile pour lui ce qu'on faisait (quantités jusqu'à 5, bien souvent, jusqu'à 10 au mieux). Du coup, il a fait les maths de CP avec son frère, et il y arrivait très bien.

Avec le recul, je me demande si vraiment, Thomas était exceptionnel, ou si j'aurais dû "pousser" un peu plus loin l'investigation... sur le coup, j'ai été étonnée, et je n'ai pas cherché du tout à reprendre la notion avec les autres. Si ça se trouve, certains auraient très bien pu !

Moi, ce qui m'a toujours étonnée, c'est à quel point les programmes sont timorés quant aux objectifs en maths. J'ai vraiment l'impression que les programmes sont "sous-dimensionnés" pour une majorité d'enfants, en tout cas en maternelle et au CP (ensuite, je ne sais pas trop). Combien de parents ont l'air interloqué quand les maîtresses annoncent les objectifs en début d'année, en maternelle ! Mais je me trompe peut-être ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tartinette

Après, je pense qu'on peut apprendre à lire aux enfants à peu près avec n'importe quel support, mais si on prend des supports faciles, c'est plus... facile !

, les noms des stations de métro (Maman, pourquoi on dit "Nassion" et pas "Nattion" ?), avec les BD (je lisais le contenu des bulles, et mon fiston les onomatopées, comme syllabique, c'est super les boum, crac, tchac, schlips et autres), et bien sûr les albums.

Tiens, je ne suis pas la seule ....Pourtant, moi, ça fait tout juste 40 ans et je me souviens encore de Nattion "non Nassion" ...disait ma mère comme Convention (uen autre station où nous passions de temps en temps ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte

Donc, les enfants liraient autre chose que des albums ? Et même des noms de station de métro ???? A quoi ça sert que les auteurs de Ribambelle, ils se décarcassent ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JulieMarmotte

Malheureuse ! J'ai fait ça, pour faire rire ma fille. Que ne lui avais-je montré ... ! Après, ça enchaîne sur c+a (x2), p+o (x2), ça découvre la magie du p+a (x2), et on ne les arrête plus ... Ca vous apprend à lire avant le CP, sans demander l'avis de personne, et la mère passe pour une affreuse tortionnaire :D Voilà comment se fâcher avec sa voisine :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mirobolande

Pour la date je ne la fais pas avec les PS. Je trouve qu'effectivement le "quel jour étions-nous hier" et "quel jour seorns-nous demain n'a aucun sens pour eux.

Par contre, je n'avais jamais pensé à la position "anti-bande numérique" en maternelle. En fait elle doit servir d'outil, non? En GS si un enfant ne sait pas lire un nombre je lui demande de le chercher dans la bande numérique.

Même chose, je ne comprends pas pourquoi il y a un problème avec le comptage des absents-présents.

Par contre, le rituel date-comptage qui ne se modifie pas sur toute la scolarité maternelle, ça me semble inintéressant au possible. Je pense qu'il faut penser à le faire évouler.

Et je n'ai pas très bien compris, on ne travaille pas sur la numération de position quand on utilise la bande numérique il me semble.

Pour la cursive en MS et la lecture de syllabes,

1. je ne sais pas comment vous faites; moi je n'ai pas le temps d'arriver jusque-là.

2. je pense que ça reste loin des capacités de nombreux MS, encore plus s'ils sont de décembre.

une précision: bien lire et aimer lire, je ne connai spas. Je vois qui'l existe 3 livres. Lequel me conseillez-vous, que je jette un coup d'oeil?

Modifié par Mirobolande

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papillon2704

Quand Foucambert a voulu nous faire avaler que l'idéal en lecture était que les élèves procèdent comme les petits Chinois et reconnaissent dans nos mots écrits lettre après lettre des idéogrammes, nous avons fini par nous rendre compte qu'il nous menait en bateau et que, du fait du caractère alphabétique (et non syllabique) de notre langue, il fallait bien passer un jour par ces fameuses lettres.

Alors, là tu cites tes sources ou tu te couvres de ridicule...

pour info

http://www.charmeux.fr/foucambert.html

Foucambert est tellement stupide qu'il confond le français et le chinois, heureusement que ta grande perspicacité et ta rigueur d'analyse t'ont permis de t'en rendre compte...ça c'est de la critique solide et argumentée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sapotille

Chapeau bas, Rikki...

Je n'en attendais pas moins de toi.

Brillante analyse ...

"Un peu plus loin, ils expliquent que c'est comme Champollion avec la pierre de Rosette : il faut créer un mystère super compliqué, ce qui fait que les enfants qui ont l'intelligence supérieure d'un Champollion (qui n'était pas le quart d'un imbécile) arriveront à craquer le code. C'est d'ailleurs leur projet, ils le mettent en gras "

....juste bon à laisser une grosse majorité de mômes sur le carreau...

Même un enfant trisomique a le droit d'apprendre à lire, même s'il n'est pas à la hauteur d'un enfant Champollion...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sapotille

Je parlais d'un enfant trisomique en pensant à une petite (non, elle n'est pas petite, elle a une trentaine d'années) qui a appris à lire en plusieurs années.

Stéphanie habite dans uns station de ski et adore skier.

Cela lui arrive de dévaler une pente et de n'être plus "chez elle"...

Elle cherche "l'école de ski" ou "l'office du tourisme" parce qu'elle sait lire,et demande si elle peut téléphoner à sa maman qui viendra la chercher.

Elle va chercher le courrier chaque matin à la poste du village, et certains jours elle rentre très longtemps après son départ : la demoiselle s'arrête, s'assied sur une souche d'arbre pas trop enneigée et lit intégralement le programme télé auquel sa famille est abonnée !!!

Et elle dit à sa maman ce qu'elle voudra regarder les jours prochains.

Quand elle n'est pas contente, quand quelque chose la fâche, elle l'écrit sur des feuilles de papier.

Quand nous allons sklier là-bas, elle nous demande par écrit si nous pourrions l'inviter à dîner le soir après le ski ou si nous voudrions l'emmener avec nous sur des pistes un peu loin qu'elle n'ose fréquenter seule parce qu'elle a une vision de 2 à chaque oeil.

Elle sait lire des recettes de cuisine et fait de très bonnes choses...

Et elle est très, très trisomique...

Mais a une maman très, très obstinée !!!

Elle est allée quelques temps à l'école primaire de son village, puis elle a suivi les cours du CNED qui ont un programme spécial pour enfants handicapés.

Chaque matin, en hiver, si elle veut aller skier, il faut qu'elle ait su écrire 20 mots sous la dictée de sa maman.

Et ça marche...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pascalinou

Alors, là tu cites tes sources ou tu te couvres de ridicule...

pour info

http://www.charmeux.fr/foucambert.html

Foucambert est tellement stupide qu'il confond le français et le chinois, heureusement que ta grande perspicacité et ta rigueur d'analyse t'ont permis de t'en rendre compte...ça c'est de la critique solide et argumentée...

Quelle hargne! quelle agressivité!

Je trouve ça saisissant. Les neurosciences nous apportent des indices très forts en faveur de certaines orientations d'apprentissage de la lecture, mais il n'y a qu'en France, qu'elles sont ignorées. Quasiment, toute l'angleterre s'est mise à la "synthetic phonics", et pourtant, si il y une langue pour laquelle, ça serait moins adapté, ça serait l'anglais du fait de son opacité. Goigoux lui même, dans au moins une conférence, fait un mini sorte de mea culpa.

Je ne vous parle pas des avis des orthophonistes, ah mais, c'est vrai, elles ne s'occupent que des élèves en difficulté, des "anormaux"..

Quand à des expérimentations aux résultats publiés internationalement, elles existent. Actuellement, vu les évidences scientifiques, je trouve qu'il ne serait même pas éthique de faire une expérience, à grande échelle, sur une méthode plutôt qu'une autre (et je connais certains parents qui fausseraient grandement les résultats...). De plus, les résultats de cette expérience ne seraient jamais considérés comme valides, car j'ai l'impression, qu'en face, il y a plus une croyance qu'une volonté de se remettre en cause. Justement, la recherche, c'est une remise en cause permanente, et bien souvent, c'est l'élève "qui ne marche pas", qui va donner une des clés sur pourquoi et comment ça marche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papillon2704

Chapeau bas, Rikki...

Je n'en attendais pas moins de toi.

Brillante analyse ...

"Un peu plus loin, ils expliquent que c'est comme Champollion avec la pierre de Rosette : il faut créer un mystère super compliqué, ce qui fait que les enfants qui ont l'intelligence supérieure d'un Champollion (qui n'était pas le quart d'un imbécile) arriveront à craquer le code. C'est d'ailleurs leur projet, ils le mettent en gras "

....juste bon à laisser une grosse majorité de mômes sur le carreau...

Même un enfant trisomique a le droit d'apprendre à lire, même s'il n'est pas à la hauteur d'un enfant Champollion...

Je ne comprends pas l'opposition trisomique/Champollion...

J'ai réagi vivement (trop peut-être) à un discours complétement réducteur et particulièrement mal informé sur Foucambert et son approche, ça ne veut pas dire que je suis d'accord avec 100 pour cent de cette approche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sapotille

Je ne comprends pas l'opposition trisomique/Champollion...

J'ai réagi vivement (trop peut-être) à un discours complétement réducteur et particulièrement mal informé sur Foucambert et son approche, ça ne veut pas dire que je suis d'accord avec 100 pour cent de cette approche.

Pour faire court et simple parce que je dois partir.

Déchiffrer à l'aide des signes que l'on apprend progressivement, ce n'est pas lire...

Tout à fait d'accord...

Mais quand on sait déchiffrer et qu'on déchiffre de plus en plus vite et que des automatismes se créent, on lit et on comprend de mieux en mieux ce qu'on lit.

On progresse et on anticipe toujours mieux...

Donc on acquiert une lecture -compréhension experte qui devient peu à peu un outil performant pour aller toujours plus loin.

Il y a des enfants qui resteront à un stade juste un tout petit peu plus loin que le déchiffrage, disons une compréhension limitée parce qu'ils sont limités.

Mais ils sauront en tirer bénéfice à leur niveau.

Par contre si vous commencez "à l'envers" avec ces enfants-là, vous les laisserez sur le carreau.

L'école n'est pas là pour apprendre à lire à ceux qui savent déjà lire, elle est là pour tous et ceux qui emmagasineront doucement ne gêneront pas ceux qui emmagasinent vite...

J'ai eu une enfant turque qui était débile légère testée et admise en IME (que ses parents ont refusé).

Elle ânnonait lamentablement, et ne comprenait manifestement pas grand chose de ce qu'elle "lisait".

Quand elle a eu 20 ans, elle m'a invitée à passer une après midi chez elle.

Et je l'ai trouvée en train de faire de la pâtisserie en suivant une recette dans un livre de cuisine turc.

Elle avait appris à vaguement déchiffrer sans avoir l'air de comprendre avec moi, mais elle avait su transposer ce déchiffrage dans une autre langue...

Et j'ai pensé "Vive l'école"... et nous nous sommes régalées en papotant !!! :bleh:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
midjie

Entendu aujourd'hui en anim peda: il n'est pas nécessaire qu'un élève sorte du CP en maîtrisant les sons complexes... Il a tout le CE1 pour l'apprendre. Et la CP qui nous sort ça nous explique que son ancienne collègue de CP lui avait dit avoir fini le programme de lecture avant les vacances de Pâques et elle disait être en train de travailler sur des textes uniquement!!! Je ne vous raconte pas les oh!! horrifiés dans la salle, les "oh la la!!! les pauvres CP!!! Que des textes!!!" Un IMF qui était présent a décrété que c'était trop rapide!!!! J'ai même entendu un T2 dire que "de toute façon, en sortant du cp, on ne sait pas vraiment lire!!!" Personnellement, je me suis gardée de tout commentaire..... Déjà, parce que l'heure de fin était dépassée et je n'étais pas d'humeur à me lancer dans des discussions sans fin.... Parce que j'ai bien l'intention de faire les sons complexes et je leur donne déjà des textes.... Et je fais de la grammaire et de la conjugaison en plus.... Pauvre petits cp!!! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sapotille

Pauvre petits cp!!! :D

Non, non, heureux petits CP ! :thumbsup:

Mais tu as raison de rester discrète... :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
midjie

Entendu aujourd'hui en anim peda: il n'est pas nécessaire qu'un élève sorte du CP en maîtrisant les sons complexes... Il a tout le CE1 pour l'apprendre. Et la CP qui nous sort ça nous explique que son ancienne collègue de CP lui avait dit avoir fini le programme de lecture avant les vacances de Pâques et elle disait être en train de travailler sur des textes uniquement!!! Je ne vous raconte pas les oh!! horrifiés dans la salle, les "oh la la!!! les pauvres CP!!! Que des textes!!!" Un IMF qui était présent a décrété que c'était trop rapide!!!! J'ai même entendu un T2 dire que "de toute façon, en sortant du cp, on ne sait pas vraiment lire!!!" Personnellement, je me suis gardée de tout commentaire..... Déjà, parce que l'heure de fin était dépassée et je n'étais pas d'humeur à me lancer dans des discussions sans fin.... Parce que j'ai bien l'intention de faire les sons complexes et je leur donne déjà des textes.... Et je fais de la grammaire et de la conjugaison en plus.... Pauvre petits cp!!! :D

Qu'est-ce que j'ai bien fait d'être bloquée par la neige et de ne pouvoir de ce fait aller à l'anim' péda sur la lecture au CP, moi !

Évidemment, à la Guadeloupe, ça t'aurait été difficile de dire que tu étais bloquée par la neige :devil_2: !

En effet!!!!:D Le pire, c'est que l'animation portait sur les troubles cognitifs alors qu'au départ, on devait parler des doubles-niveaux!!! Mais la CP visiblement, s'aimait énormément et a beaucoup parlé. Ce n'était pas très dérangeant: j'en ai profité pour préparer le programme des 2 prochaines semaines et réfléchir aux compétences à évaluer....:devil_2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
tartinette

Je ne suis vraiment pas charitable, mais ça me rassure de voir que d'autres instits ont des difficultés avec leur hiérarchie pour ce genre de raison.

Ca me rend dingue de penser qu'on puisse reprocher à quelqu'un d'aller trop vite, à partir du moment où elle ne laisse personne de côté. Je pense que je vais souffrir l'année prochaine, avec mes CP triés "à l'envers", la suspicion de l'inspection, la désapprobation de plus en plus ouverte de ma collègue et l'absence de soutien des autres collègues. Si les gamins apprennent bien à lire, ça ne sera pas grave. Mais si je me plante, ça va être l'horreur, au niveau personnel et professionnel.

Je sens que je prends de grands risques.

Bah ! Tu t'habitueras vite.

Et les progrès de tes élèves seront là pour te permettre de tenir le coup.

J'ai une petite CE1 qui en début d'année n'était pas capable d'écrire une phrase sous la dictée, même composée uniquement de sons simples et qui maintenant écrit ses trois phrases comme tous les autres et commence même à rédiger seule des petits textes. Je me dis que c'est bien encourageant. Bien sûr l'orthographe n'est pas encore assurée, mais que de progrès depuis le début de l'année.

J'ai aussi un enfant du voyage qui ne lisait pas quand il est arrivé. Un mois et demi de BM, et maintenant il lit de façon presque fluide des petits textes composés de sons simples.

Moi c'est là dessus que je m'appuie pour continuer.

Mes collègues n'adhèrent pas du tout à mes convictions pédagogiques. Ma collègue de CP trouve BM triste et démotivant pour les élèves. Elle est persuadée que Ribambelle est le "must" en matière de méthode de lecture. Elle suit à la lettre le livre du maître, travaille très peu le code. Pas plus d'un son par semaine ! Sinon elle ne saura plus quoi faire au troisième trimestre.

J'en rage parce que je vois les difficultés de mes élèves (les siens l'année dernière) en lecture (et aussi parce que ma fille est dans sa classe.)

C'est ça qui est le plus regrettable à mes yeux : on met dès le départ en difficulté des élèves qui avec d'autres méthodes auraient pu suivre sans problèmes.

Mais, plutôt que de remettre en cause la méthode de lecture, parce qu'elle est à la mode et qu'elle à l'air attrayante ou parce qu'elle plait aux IEN, on préfère accuser les parents de ne pas faire notre leur boulot ou bien c'est le milieu social de l'enfant qui est défavorable. Et on se retrouve à faire des fiches de signalement à la chaine.

Je suppose que tu compenses avec BM pour ta fille ?

Et encore une qui saura bien lire en fin de CP après avoir "appris avec Ribambelle" et qui viendra fausser les statistiques des "réussites" de cette méthode suivie à la lettre.

Attention, ce n'est en rien contre toi ma remarque Rino. J'aurais fait exactement la même chose (j'ai même fait un peu la même chose en apprenant à lire à tous mes enfants en GS sauf celle née fin décembre qui n'était décidément pas mûre pour ça).

Comment fais-tu pour trouver assez de temps pour faire du CP à tes CE1 qui ne savent pas lire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
patEmma

Je suis ce topic de façon quotidienne et j'apprends beaucoup (je suis T1 en CP). J'ai la mtéthode que d'histoire mais je fais beaucoup de code et je leur fait lire très souvent les phrases du livre BM. Par contre, je suis interpellé par Rino qui trouve qu'1 son par semaine, c'est peu.

Je trouve que ce rythme est confortable et permet de bien conforter la lecture... Quel est l'avantage de faire plus de sons???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
midjie

Je suis ce topic de façon quotidienne et j'apprends beaucoup (je suis T1 en CP). J'ai la mtéthode que d'histoire mais je fais beaucoup de code et je leur fait lire très souvent les phrases du livre BM. Par contre, je suis interpellé par Rino qui trouve qu'1 son par semaine, c'est peu.

Je trouve que ce rythme est confortable et permet de bien conforter la lecture... Quel est l'avantage de faire plus de sons???

Ca permet de travailler les sons complexes et si les élèves ont déjà compris le principe, ça évite qu'ils ne s'ennuient et ne perdent toute motivation pendant la séance de lecture. Je fonctionne en faisant 2 sons par semaine et je ne vais même pas assez vite pour mes élèves. Ca permet aussi d'avoir des élèves à l'aise en lecture assez rapidemment

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pascalinou

Personnellement, je l'ai trouvée très bien, la conférence de Goigoux. Je ne suis pas très au courant des différents débats et enjeux, mais j'ai trouvé son explication sur la "voie directe" et la "voie indirecte" très claires :

- la voie directe, c'est la reconnaissance globale du mot, qui est celle des lecteurs experts.

- la voie indirecte, c'est la décomposition et la lecture syllabe à syllabe.

- les études prouvent que seule l'automatisation de la voie indirecte permet de parvenir de manière satisfaisante à la voie directe.

La voie directe est une automatisation de la voie indirecte. La distinction des 2 voies était d'ailleurs un modèle théorique au départ, et est de moins en moins admise.

Pour moi qui ne connais pas son parcours antérieur, je ne sais pas s'il s'agit d'un "mea culpa" ou pas, mais ce type, s'il a autrefois dit le contraire, a l'honnêteté de changer d'avis. Ayant moi-même dit pas mal d'idioties dans ma vie, je ne me permettrais pas juger quelqu'un qui redresse le cap !

Je ne sais pas si nous parlons de la même conférence, mais je me suis mal exprimée. Il ne fait pas un mea culpa personnel, mais il dit assez clairement que fut une époque où le travail du code n'était pas assez valorisé lors de la formation des enseignants en IUFM, pour la lecture.

J'ai trouvé intéressant, aussi, dans sa conférence, le topo qu'il a fait sur l'imprégnation par la lecture, avec cette idée que pour les élèves qui décrochaient et semblaient ne pas s'intéresser, il pouvait être utile de les briefer "en amont".

J'ai aussi beaucoup aimé, d'autant plus que j'avais vu fonctionner la technique sur un de mes gamins. J'avais demandé à la maitresse l'album qu'elle allait lire un peu à l'avance, pour travailler le vocabulaire en français en amont, à la maison. Elle avait remarqué que mon gamin était beaucoup plus attentif après que j'ai débrouillé les choses. J'ai gardé un super souvenir de cette maitresse d'ailleurs. :wub:

J'ai aussi aimé sa position sur la littérature jeunesse, sur le fait qu'à force de vouloir faire beaucoup d'albums jeunesse, on oublie les grands classiques style: "le petit chaperon rouge", en pensant qu'ils sont archis connus et lus à la maison. Par conséquent, il y a une culture commune qui manque à certains. J'ai refait tous les contes classiques à mes gamins (ben oui, je pensais qu'ils étaient tellement vus à l'école, que ça les embèterait à la maison... :sad: ).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papillon2704

Entendu aujourd'hui en anim peda: il n'est pas nécessaire qu'un élève sorte du CP en maîtrisant les sons complexes... Il a tout le CE1 pour l'apprendre. Et la CP qui nous sort ça nous explique que son ancienne collègue de CP lui avait dit avoir fini le programme de lecture avant les vacances de Pâques et elle disait être en train de travailler sur des textes uniquement!!! Je ne vous raconte pas les oh!! horrifiés dans la salle, les "oh la la!!! les pauvres CP!!! Que des textes!!!" Un IMF qui était présent a décrété que c'était trop rapide!!!! J'ai même entendu un T2 dire que "de toute façon, en sortant du cp, on ne sait pas vraiment lire!!!" Personnellement, je me suis gardée de tout commentaire..... Déjà, parce que l'heure de fin était dépassée et je n'étais pas d'humeur à me lancer dans des discussions sans fin.... Parce que j'ai bien l'intention de faire les sons complexes et je leur donne déjà des textes.... Et je fais de la grammaire et de la conjugaison en plus.... Pauvre petits cp!!! :D

"on ne fait pas pousser une fleur en tirant dessus"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sapotille

Entendu aujourd'hui en anim peda: il n'est pas nécessaire qu'un élève sorte du CP en maîtrisant les sons complexes... Il a tout le CE1 pour l'apprendre. Et la CP qui nous sort ça nous explique que son ancienne collègue de CP lui avait dit avoir fini le programme de lecture avant les vacances de Pâques et elle disait être en train de travailler sur des textes uniquement!!! Je ne vous raconte pas les oh!! horrifiés dans la salle, les "oh la la!!! les pauvres CP!!! Que des textes!!!" Un IMF qui était présent a décrété que c'était trop rapide!!!! J'ai même entendu un T2 dire que "de toute façon, en sortant du cp, on ne sait pas vraiment lire!!!" Personnellement, je me suis gardée de tout commentaire..... Déjà, parce que l'heure de fin était dépassée et je n'étais pas d'humeur à me lancer dans des discussions sans fin.... Parce que j'ai bien l'intention de faire les sons complexes et je leur donne déjà des textes.... Et je fais de la grammaire et de la conjugaison en plus.... Pauvre petits cp!!! :D

"on ne fait pas pousser une fleur en tirant dessus"

Il serait sage d'éviter de leur mettre un poids sur la tête pour les empêcher de pousser...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
midjie

Entendu aujourd'hui en anim peda: il n'est pas nécessaire qu'un élève sorte du CP en maîtrisant les sons complexes... Il a tout le CE1 pour l'apprendre. Et la CP qui nous sort ça nous explique que son ancienne collègue de CP lui avait dit avoir fini le programme de lecture avant les vacances de Pâques et elle disait être en train de travailler sur des textes uniquement!!! Je ne vous raconte pas les oh!! horrifiés dans la salle, les "oh la la!!! les pauvres CP!!! Que des textes!!!" Un IMF qui était présent a décrété que c'était trop rapide!!!! J'ai même entendu un T2 dire que "de toute façon, en sortant du cp, on ne sait pas vraiment lire!!!" Personnellement, je me suis gardée de tout commentaire..... Déjà, parce que l'heure de fin était dépassée et je n'étais pas d'humeur à me lancer dans des discussions sans fin.... Parce que j'ai bien l'intention de faire les sons complexes et je leur donne déjà des textes.... Et je fais de la grammaire et de la conjugaison en plus.... Pauvre petits cp!!! :D

"on ne fait pas pousser une fleur en tirant dessus"

Il serait sage d'éviter de leur mettre un poids sur la tête pour les empêcher de pousser...

:D :D Sapotille!!!!! Papillon2704, mes fleurs vont très très bien, et tu ne les connais sûrement pas mieux que moi!!! Ils connaissent déjà la majorité des sons complexes, je ne vois vraiment pas pourquoi il faudrait qu'ils attendent le CE1, qui est déjà une année chargée, pour les découvrir!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
madamasatourmonte

Malheureuse ! J'ai fait ça, pour faire rire ma fille. Que ne lui avais-je montré ... ! Après, ça enchaîne sur c+a (x2), p+o (x2), ça découvre la magie du p+a (x2), et on ne les arrête plus ... Ca vous apprend à lire avant le CP, sans demander l'avis de personne, et la mère passe pour une affreuse tortionnaire :D Voilà comment se fâcher avec sa voisine :D

Quant à la petite, à mon avis, elle ne fera pas trois ans de maternelle. Déjà qu'elle se plaint qu'à l'école "on fait que de la peinture, rien de dur, et moi, j'aime bien faire des lettres", et puis "y'a que des livres de bébés, moi, j'aime bien les grandes histoires", et dans la cour elle ne joue qu'avec les moyens et les grands... la maîtresse a déjà chopé ladite voisine, pour lui faire entendre que les comme ça, on les évacuait par le haut !

Mon fils de 2 ans et demi, pas scolarisé, quand je finis de lui lire un album, me dit "maintenant tu me montres les lettres".

En fait ça veut dire pour lui que je lis doucement le titre et le 4è de couverture en suivant avec le doigt en linéaire. Ensuite, il me montre quand il voit la lettre initiale de son prénom, et parfois celles de ses frères et soeurs. (qui sont sur les porte-manteaux depuis que l'avant-dernière était en PS) Que faire, je ne vais pas lui dire non, tu dois attendre encore 4 ans avant qu'on puisse reparler de ça.

Je n'ai aucun indice pour penser qu'il soit précoce, par contre, il est depuis toujours extrèmement attiré par les livres et la lecture. C'est une question de goût. Et de modèles car ses frères sont très gros lecteurs.

Je suis bien consciente que nous créons, maintenant, une situation complexe pour les années à venir. Et pourtant lui refuser le jeu sur les couvertures de livres juste pour lui réserver un CP interessant... serait... stupide.

Moi aussi j'ai beaucoup révisé mes positions avec le temps, avec l'expérience en classe et l'expérience de mes propres enfants. J'en viens surtout à me dire qu'il vaut mieux ne pas avoir de "position" (ça évite de se contredire le coup d'après ;-) ) car les choses se "sentent" au fur et à mesure et le fait de croire dur comme fer à une méthode ou à une autre peut empêcher de les sentir. Je crois surtout au bon sens et à l'adaptation perpétuelle de ce qu'on pratique au vu de ce qu'on constate.

Cela dit j'ai tellement adoré les CP et les GS pour ce coté apprentissage de la lecture que je me suis régalée à lire toutes les pages de ce post. Même si je ne m'y reconnais pas toujours. C'est un sujet passionnant!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papillon2704

Je ne suis vraiment pas charitable, mais ça me rassure de voir que d'autres instits ont des difficultés avec leur hiérarchie pour ce genre de raison.

Ca me rend dingue de penser qu'on puisse reprocher à quelqu'un d'aller trop vite, à partir du moment où elle ne laisse personne de côté. Je pense que je vais souffrir l'année prochaine, avec mes CP triés "à l'envers", la suspicion de l'inspection, la désapprobation de plus en plus ouverte de ma collègue et l'absence de soutien des autres collègues. Si les gamins apprennent bien à lire, ça ne sera pas grave. Mais si je me plante, ça va être l'horreur, au niveau personnel et professionnel.

Je sens que je prends de grands risques.

Je ne pense pas que tu puisses te planter, tous les témoignages concordent !

Que ça ne plaise pas à tout le monde, c'est possible par contre.

Moi, ça ne me choque pas de reprocher à quelqu'un d'aller trop vite... C'est dingue, on reproche aux tenants des aproches synthétiques ou des modèles descendants de s'adresser à des élèves anormalement intelligents et après on voit se développer de plus en plus de pratiques qui s'appuient sur les modèles ascendants mais avec une masse de travail hallucinante, complètement en décalage avec la réalité des possibilités conceptuelles ses enfants. La grammaire et la conjugaison à 6 ans...si c'est apprendre par coeur, comme pour la lecture je suppose, des listes de trucs qui ne font aucun sens, mécaniser à outrance les savoirs ça fait illusion pour les élèves, pour les parents, pour les collègues parfois, mais ça n'est qu'une illusion, et puis, l'écoute, les arts, la démarche scientifique, l'EPS...

Et si tout le monde (à peu près) s'accorde à dire que c'est trop tôt, est-ce le résultat du complot pédago-psycho-gauchiste qui a pour but d'empêcher les élèves de réussir, ou ne pourraît il pas y avoir comme un fond de vérité?

Ah le bon vieux temps...il est remis au goût de jour, Boutonnet et sa bande de victimes de "sauvez les lettres" qui ont compris, eux qu'il faut faire comme en 1950, qui font de l'argent sur les angoisses légitimes des parents et des collègues sur fond d'idéologies réactionnaires, qui prétendent résister à l'entreprise de crétinisation de la doxa gauchiste.

Allez, j'arrête là, je sais, je m'énerve...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Participez à la discussion

Vous pouvez écrire votre message maintenant et créer votre compte ensuite. Si vous avez déjà un compte sur notre site, connectez-vous pour l'utiliser.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...