Jump to content
GoussZIL

Ca n'arrive qu'aux remplaçants :-)

Recommended Posts

ccarole

oui coup de fil à 18h30 ! J'ai halluciné !

Non elle m'a positionné sur l"école seulement, j'ai préparé une fiche journée pour les CM pour brasser plein de notions (je ne sais pas où ils en sont, pas d'emploi du temps, pas de progression, cahiers pas clairs).

Je suis sur qu'il y aura plein d'absents aujourd'hui :p

Tu ne lui as pas répondu j'espère !

C'est impossible que tu sois affecté aux 3 enseignants à la fois car elle doit rentrer un nom d'absent dans Aria pour que tu sois indemnisé.

Alors, tu en as eu combien ?

En cas d'absences multiples c'est la directrice qui décide comment nous utiliser. Elle répartit les enseignants comme elle le souhaite en fonction des besoin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
PommeD'Api

 

 

Comme il doit manquer de remplaçants, je suppose que ton gestionnaire utilise la technique du saupoudrage pour essayer d'éteindre les incendies partout.

Et étouffer la révolte pour ne pas que l'opinion publique se rende compte que la situation n'est pas meilleure avec ce gouvernement qu'avec le précédent...

Je suis décharge de direction. En arrêt, sans remplaçant, une des directrices a pris la classe en me disant qu'elle avait donc perdu une journée de direction. Euh bah personne ne t'a obligé à prendre la classe. C'est pas cool pour les élèves et les collègues, c'est sûr, mais c'est en agissant ainsi qu'on cache le manque de remplaçants...

 

Bref, je te rejoins sur ce point.

 

 

Exactement, et curieusement, ce sont souvent des directeurs qui ne le faisaient pas quand la droite était au pouvoir et que là, bien au contraire, il fallait montrer la misère ... 

 

Ta dirlo a peut-être aussi voulu te culpabiliser un peu, si ton absence est longue ...

 

C'est un quart de décharge, ça n'affecte pas beaucoup sur la semaine du coup. Et on a le droit d'attraper les maladies de saison :dry: Mais oui, elle est assez fortiche pour culpabiliser les autres. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

 

 

oui coup de fil à 18h30 ! J'ai halluciné !

Non elle m'a positionné sur l"école seulement, j'ai préparé une fiche journée pour les CM pour brasser plein de notions (je ne sais pas où ils en sont, pas d'emploi du temps, pas de progression, cahiers pas clairs).

Je suis sur qu'il y aura plein d'absents aujourd'hui :p

Tu ne lui as pas répondu j'espère !

C'est impossible que tu sois affecté aux 3 enseignants à la fois car elle doit rentrer un nom d'absent dans Aria pour que tu sois indemnisé.

Alors, tu en as eu combien ?

En cas d'absences multiples c'est la directrice qui décide comment nous utiliser. Elle répartit les enseignants comme elle le souhaite en fonction des besoin.

 

 

Oui, le directeur "distribue les moyens d'enseignement" mais il ne doit pas faire n'importe quoi et le TR n'est pas tenu d'accepter TOUS les élèves des trois enseignants absents pour préserver les autres puisqu'il a été envoyé pour remplacer UN enseignant et non tous, donc s'il prend des élèves des autres absents, c'est à égalité avec les autres enseignants.

De plus, en général, le directeur demande au TR si ça ne le dérange pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

 

 

 

Comme il doit manquer de remplaçants, je suppose que ton gestionnaire utilise la technique du saupoudrage pour essayer d'éteindre les incendies partout.

Et étouffer la révolte pour ne pas que l'opinion publique se rende compte que la situation n'est pas meilleure avec ce gouvernement qu'avec le précédent...

Je suis décharge de direction. En arrêt, sans remplaçant, une des directrices a pris la classe en me disant qu'elle avait donc perdu une journée de direction. Euh bah personne ne t'a obligé à prendre la classe. C'est pas cool pour les élèves et les collègues, c'est sûr, mais c'est en agissant ainsi qu'on cache le manque de remplaçants...

 

Bref, je te rejoins sur ce point.

 

 

Exactement, et curieusement, ce sont souvent des directeurs qui ne le faisaient pas quand la droite était au pouvoir et que là, bien au contraire, il fallait montrer la misère ... 

 

Ta dirlo a peut-être aussi voulu te culpabiliser un peu, si ton absence est longue ...

 

C'est un quart de décharge, ça n'affecte pas beaucoup sur la semaine du coup. Et on a le droit d'attraper les maladies de saison :dry: Mais oui, elle est assez fortiche pour culpabiliser les autres. 

 

 

Du temps où les ZIL et les Brigades étaient deux jobs distincts, c'était possible et soit le TR faisait les 4/4 du TRS soit celui-ci était remplacé par plusieurs personnes en fonction des disponibilités des TR.

 

Mais bon, on a tant régressé sur ce domaine (et tant d'autre) ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
ccarole

oui coup de fil à 18h30 ! J'ai halluciné !

Non elle m'a positionné sur l"école seulement, j'ai préparé une fiche journée pour les CM pour brasser plein de notions (je ne sais pas où ils en sont, pas d'emploi du temps, pas de progression, cahiers pas clairs).

Je suis sur qu'il y aura plein d'absents aujourd'hui :p

Tu ne lui as pas répondu j'espère !

C'est impossible que tu sois affecté aux 3 enseignants à la fois car elle doit rentrer un nom d'absent dans Aria pour que tu sois indemnisé.

Alors, tu en as eu combien ?

En cas d'absences multiples c'est la directrice qui décide comment nous utiliser. Elle répartit les enseignants comme elle le souhaite en fonction des besoin.

Oui, le directeur "distribue les moyens d'enseignement" mais il ne doit pas faire n'importe quoi et le TR n'est pas tenu d'accepter TOUS les élèves des trois enseignants absents pour préserver les autres puisqu'il a été envoyé pour remplacer UN enseignant et non tous, donc s'il prend des élèves des autres absents, c'est à égalité avec les autres enseignants.

De plus, en général, le directeur demande au TR si ça ne le dérange pas.

Ce que je voulais dire c'est que même si il était affecté sur une classe,si le matin la directrice préferait qu'il prenne une autre classe parce que les élèves étaient plus nombreux elle en a le droit.

Mais bien sur qu'on ne doit pas prendre 35 élèves sous pretexte qu'on est TR.

J'étais prévue sur un remplacement en CLIS,la collègue de CM2 était absente j'ai attendu la directrice pour savoir quelle classe je prenais.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Et qu'en a dit ton IEN ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
ccarole

Et qu'en a dit ton IEN ?

Que c'est légal la directrice répartit les moyens d'enseignements.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

 

Et qu'en a dit ton IEN ?

Que c'est légal la directrice répartit les moyens d'enseignements.

 

 

Il te l'a dit parce que tu le lui as demandé ou c'est toi qui cite le décret de 1989 ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
zlr

 

Et qu'en a dit ton IEN ?

Que c'est légal la directrice répartit les moyens d'enseignements.

 

Ici, selon la DSDEN, on remplace la personne désignée et pas une autre.

Le directeur ou la directrice n'a pas son mot à dire ; l'un d'eux a d'ailleurs été rappelé à l'ordre à ce propos, l'année dernière.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ccarole

Et qu'en a dit ton IEN ?

Que c'est légal la directrice répartit les moyens d'enseignements.

Ici, selon la DSDEN, on remplace la personne désignée et pas une autre.

Le directeur ou la directrice n'a pas son mot à dire ; l'un d'eux a d'ailleurs été rappelé à l'ordre à ce propos, l'année dernière.

Comme quoi chaque IEN fait comme il veut,mon IEN nous dit que ça peut nous arriver à la réunion de rentrée

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Disons que d'après les Textes, c'est bien le directeur qui répartit les moyens d'enseignement, donc les TR aussi.

 

Par contre, il y a ensuite certainement un problème d'assurance (s'il arrive un accident avec des élèves qui ne nous étaient pas destinés) et un autre de gestion (pour toucher l'ISSR il faut remplacer un enseignant absent, pas 3).

 

C'est peut-être aussi parce que dans certaines écoles, il se passe un peu n'importe quoi, et notamment quand les adjoints font pression sur le directeur pour ne pas récupérer d'élèves de collègues absents. J'ai connu.

Cependant, je n'ai jamais exigé d'un TR qu'il prenne en charge l'ensemble des élèves de plusieurs maîtres absents.

Share this post


Link to post
Share on other sites
zlr

Ici, des voix se sont élevées lorsque, prévenus la veille pour remplacer sur un niveau précis et ayant préparé ce remplacement en conséquence, certains collègues ont été "affectés" à leur arrivée sur une autre classe et un autre niveau, pour diverses raisons ; le travail préalable avait donc été fourni en vain.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Laurence62

Ici aussi des directeurs se sont faits rappeler à l'ordre. C'est l'inspection qui envoie le remplaçant sur une mission, point barre.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Ici aussi des directeurs se sont faits rappeler à l'ordre. C'est l'inspection qui envoie le remplaçant sur une mission, point barre.

 

Voilà.

 

Simplement, le collègue sous-entendait qu'on l'avait envoyé "sur l'école" donc pour remplacer les trois collègues indifféremment voire ensemble.

Share this post


Link to post
Share on other sites
SimonLeHardi

Ici aussi des directeurs se sont faits rappeler à l'ordre. C'est l'inspection qui envoie le remplaçant sur une mission, point barre.

 

Voilà.

 

Simplement, le collègue sous-entendait qu'on l'avait envoyé "sur l'école" donc pour remplacer les trois collègues indifféremment voire ensemble.

C'est exactement ça, la gestionnaire m'a dit que la directrice gererait les priorités de remplacement. Après discussion avec la directrice, c'est aussi le message qu'elle a eu de la circonscription.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Donc en lui obéissant, vous n'étiez pas en infraction.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Timis

Ca ne me choque pas personnellement qu'un directeur puisse "choisir" quel enseignant le TR remplace. 

Je prends un exemple qui m'est arrivé. 

On m'appelle la veille pour me prévenir d'un remplacement de Mme X à la journée dans une école. 

J'arrive le matin, Mme Y et Mme Z sont aussi absentes. 

Un deuxième remplaçant va aussi venir (mais il en manquera donc un pour les trois classes)

Sauf que Mme X avait pu prévenir ses élèves, donc très peu d'élèves présents de sa classe, alors que quasiment tous les élèves de Mme Y et Mme Z étaient là.

La directrice m'a gentiment demandé si je pouvais plutôt remplacer Mme Z (Mme Y avait une absence de plusieurs jours qui serait gérée par l'autre remplaçant). Et je vois pas le problème même si officiellement j'ai remplacé Mme X ce jour là.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
filippe

Voilà une anecdote qui illustre un peu les limites des règles et des textes officiels.

 

Un matin, la secrétaire de ma circo m'appelle vers 8 h 45. J'étais déjà en route vers mon école de rattachement (à l'époque les oreillettes étaient tolérées et la mienne me rendait bien service). Il s'agissait d'un dépannage dans la circo voisine, avec quand même une heure de route. Remplacement d'une collègue partie en formation.

J'arrive devant l'école (3 classes) du village à 9 h 45. Et là, surprise : deux mamans étaient toujours devant l'école. "Vous venez pour le remplacement ? Enfin, on va pouvoir y aller." Je dois avouer que la situation me surprenait de plus en plus, d'autant que j'entendais les cris des enfants dans la cour, ce qui n'était pas tout à fait normal à cette heure-là !

Je rentre dans la cour et m'adresse à l'adulte qui surveillait les enfants. C'était l'ATSEM de la classe des petits.Elle m'a expliqué que deux enseignantes étaient parties en formation et devaient être remplacées (mais j'étais le 1er arrivé...). La 3e enseignante était quant à elle malade, et non remplacée ! En l'absence de directeur/trice, j'ai donc dû "choisir" moi-même quelle(s) classe(s) j'allais prendre... En fait, j'ai logiquement pris les cycles 2 et 3 (environ 60 % des élèves) dont les deux classes communiquaient. Et j'ai laissé le cycle 1 avec l'ATSEM, que les enfants connaissaient, en attendant que quelqu'un d'autre arrive.

Grosse galère évidemment pour faire l'appel de la cantine, puis mettre tant bien que mal les 2 classes au boulot tout en passant de l'une à l'autre sans arrêt... Au bout d'un moment une autre ZIL finit par arriver. Sa secrétaire de circo s'était trompée et l'avait envoyée dans une mauvaise école, dans une autre commune ! D'où l'arrivée plus que tardive... Comme j'étais lancé avec mes 2 classes je lui ai dit de prendre le cycle 1.

Arrive l'heure de la récréation. L'autre ZIL vient me voir et me dit : "J'ai eu la secrétaire de mon IEN. Elle veut que nous changions de classe parce qu'elle m'a envoyée sur l'autre classe !" Nous commencions juste à trouver nos marques. J'ai refusé de changer, même pas par souci de continuité pédagogique : juste par volonté d'efficacité. La journée s'est terminée comme cela, sans plus de soucis.

Quand j'ai raconté la situation à mon IEN, il m'a conforté dans mes choix.

  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, la circo d'à côté était vraiment mal gérée !

 

Mais prendre en charge 3 classes à la fois ...  :blink:  

Imagine si un accident était arrivé, tu auras été bien mal !

Share this post


Link to post
Share on other sites
filippe

Pourquoi moi ? Je n'ai pas commis de faute, j'ai géré du mieux que j'ai pu... En cas d'accident, c'est ce qui compte. (Enfin j'espère...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Parce que tu as accepté de prendre en charge les trois classes et en plus, tu as laissé une ATSEM seule avec les C1.

 

Jusqu'à ce que tu acceptes, le Maire était responsable et peut-être l'IEN de cette circonscription, mais je ne suis pas sûre.

 

Il me semble que la première chose que tu aurais dû faire en arrivant, AVANT de prendre les classes en charge, c'est d'appeler ton IEN pour l'informer de la situation.

 

Après tout, les parents présents auraient pu reprendre leurs enfants et les enseignants de l'école, notamment le directeur, auraient dû s'assurer que l'école se passait correctement le lendemain.

 

D'ailleurs, il est possible que le 3è collègue ne se soit pas absenté par hasard mais parce qu'il a vu le vent venir ...

 

Combien d'élèves en tout étaient présents dans l'école ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
filippe

On n'est décidément pas souvent d'accord...

 

Nous sommes sans cesse confrontés à des choix. Vaut-il mieux en face d'un problème s'arrêter et demander aux autorités comment le gérer, ou bien le gérer immédiatement ? Je pense qu'il n'y a pas de bonne réponse à cette question. Le choix dépend de chacun. Dans tous les cas, s'il arrive quelque chose de grave, on pourra toujours nous reprocher quelque chose... ou pas !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Ce n'est pas une question d'accord, mais de responsabilité.

Libre à toi d'avoir pris celle-ci, mais il ne faut laisser penser que c'est sans risque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Timis

Dans les textes tu as probablement raison Goelette mais on n'est pas des robots qui fonctionnent uniquement quand on a mis le bon "ordre" dans le crâne. 

Avec ce raisonnement, je pense effectivement que tu n'auras jamais de problème de responsabilité, et il est bien de sensibiliser à ce problème. Mais à mon avis être obsédée à ce point par la question de "je veux savoir de quoi je suis responsable, quand, comment, pourquoi, jusqu'à quand, où etc..." nuit à mon avis à l'effcicacité de notre travail. 

 

Je ne crois pas une seule seconde qu'on puisse avoir des vrais soucis juridiques et encourir un quelconque risque pour avoir pris une classe sans en référer à l'IEN. A la limite laisser la classe à l'ATSEM oui et encore.... 

Je crois en l'être humain, qui fait des erreurs, qui a des textes officiels à respecter mais qui peut reconnaître que dans une telle situation le mieux était de laisser les petits avec leur ATSEM, et je ne pense pas qu'un magistrat soit capable de condamner un PE pour ce genre de décision si jamais ça allait en justice...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Japet

Dans les textes tu as probablement raison Goelette mais on n'est pas des robots qui fonctionnent uniquement quand on a mis le bon "ordre" dans le crâne. 

Avec ce raisonnement, je pense effectivement que tu n'auras jamais de problème de responsabilité, et il est bien de sensibiliser à ce problème. Mais à mon avis être obsédée à ce point par la question de "je veux savoir de quoi je suis responsable, quand, comment, pourquoi, jusqu'à quand, où etc..." nuit à mon avis à l'effcicacité de notre travail. 

 

Je ne crois pas une seule seconde qu'on puisse avoir des vrais soucis juridiques et encourir un quelconque risque pour avoir pris une classe sans en référer à l'IEN. A la limite laisser la classe à l'ATSEM oui et encore.... 

Je crois en l'être humain, qui fait des erreurs, qui a des textes officiels à respecter mais qui peut reconnaître que dans une telle situation le mieux était de laisser les petits avec leur ATSEM, et je ne pense pas qu'un magistrat soit capable de condamner un PE pour ce genre de décision si jamais ça allait en justice...

alors ça.... je n'en mettrai pas ma main à couper!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Tout à fait ! Et dans ce cas, les fameux collègues sont de beaux draps !

 

Mais c'est beau de croire qu'il ne nous arrivera jamais rien quand on prend en charge trop d'élèves qu'on n'a pas soi-même sous sa surveillance, quand on laisse les élèves se balader seuls dans les couloirs (toilettes, missions diverses, ...) ou seuls en classe quand on n'y est pas (Ah, les fameux exposés !), quand on autorise des activités avec des objets dangereux, ...

 

Et je ne pense pas être moins efficace dans mon travail que ceux qui prennent ces risques.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Japet

Tout à fait ! Et dans ce cas, les fameux collègues sont de beaux draps !

 

Mais c'est beau de croire qu'il ne nous arrivera jamais rien quand on prend en charge trop d'élèves qu'on n'a pas soi-même sous sa surveillance, quand on laisse les élèves se balader seuls dans les couloirs (toilettes, missions diverses, ...) ou seuls en classe quand on n'y est pas (Ah, les fameux exposés !), quand on autorise des activités avec des objets dangereux, ...

 

Et je ne pense pas être moins efficace dans mon travail que ceux qui prennent ces risques.

mais peu importe, là n'est pas la question.

Les accidents ça n'arrive pas qu'aux autres.

Je préfère être moins efficace et qu'il n'arrive rien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Timis

Combien de fois par an des PE laissent des élèves seuls pour aller aux toilettes ? aller chercher quelque chose dans une autre classe ? Je pense que ça se chiffre en milliers de cas par an.

Combien connaissez vous de PE condamné pour cela ?

 

Je ne dis pas que vous ayez tort. Bien sûr qu'il faut faire attention à nos responsabilités, mais je pense que si on vire tous parano comme ça, ça finira par se retourner contre nous. Un peu de bon sens pratique n'est pas criminel... Et encore une fois je ne dis pas que ça ne peut pas arriver, mais que personnellement j'ai souvent vu des élèves rester seuls à tel ou tel moment, et jamais ne serait ce qu'entendu parler d'un quelconque problème juridique et encore moins de condamnation. 

Le seul "exemple" juridique médiatisé que j'ai en tête c'est la PE qui avait exclu un élève dans le couloir, qui l'avait oublié, et le gamin s'est étranglé avec une écharpe dans le couloir... Bref pas grand chose à voir avec un remplaçant qui aurait géré avec les moyens du bord en laissant des élèves de maternelle avec leur ATSEM.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

A chaque fois qu'il y a eu un accident avec un élève laissé sans surveillance, l'enseignant a été envoyé en justice.

 

Et je ne laisse jamais un élève aller aux toilettes ou se balader dans les couloirs s'il est sans surveillance.

Je t'assure que c'est tout à fait possible, sans traumatiser un élève ni être inefficace.

Il suffit de prendre ses précautions avant.

 

Après que TU prennes le risque, c'est TON problème, mais il ne fait pas nier ce risque ni encourager les collègues à agir de la sorte.

 

Il y a eu plusieurs enseignants condamnés parce que des élèves s'étaient blessés voire étaient morts, notamment, effectivement, ceux (car il y en a eu d'autres) morts étranglés avec un vêtement au porte-manteau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Japet

A chaque fois qu'il y a eu un accident avec un élève laissé sans surveillance, l'enseignant a été envoyé en justice.

 

Et je ne laisse jamais un élève aller aux toilettes ou se balader dans les couloirs s'il est sans surveillance.

Je t'assure que c'est tout à fait possible, sans traumatiser un élève ni être inefficace.

Il suffit de prendre ses précautions avant.

 

Après que TU prennes le risque, c'est TON problème, mais il ne fait pas nier ce risque ni encourager les collègues à agir de la sorte.

 

Il y a eu plusieurs enseignants condamnés parce que des élèves s'étaient blessés voire étaient morts, notamment, effectivement, ceux (car il y en a eu d'autres) morts étranglés avec un vêtement au porte-manteau.

alors je suis 100% d'accord avec toi sur les risques, notre responsabilité et tout ça. Mais concrètement comment gères-tu les toilettes?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...