Jump to content

Une émission qui fait déjà beaucoup de bruit


Mirobolande

Recommended Posts

Il y a 2 heures, papillon2704 a dit :

Aucune source, donc. Merci.

Un bel exemple d'agression gratuite, doublée d'un sophisme pathétique, sauce zététique : https://data.education.gouv.fr/explore/dataset/fr-en-ips_ecoles_v2/table/?disjunctive.academie&disjunctive.code_du_departement&disjunctive.departement&disjunctive.uai&disjunctive.code_insee_de_la_commune&disjunctive.nom_de_la_commune&disjunctive.secteur

 

Les critiques des écoles privées sont de beaux hypocrites. Plutôt que de voir les causes du succès des écoles privées sous contrat et hors contrat dans leurs propres échecs, ils attaquent la conséquence, vociférant partout leur haine, leur mépris, jusqu'à l'inversion accusatoire : le mépris, la haine, vient de l'autre disent-ils !

 

Mais qui pour vouloir interdire qui ? Qui pour nier les subventions aux écoles sous contrat, alors même que les populations y mettant leurs enfants contribuent davantage par leurs impôts et leurs taxes ? Personne, à part quelques enseignants de gauche laïcarde, dont le combat d'une vie d'ennui se résume à détruire le peu qu'il reste de catholicisme en France. Le combat d'un Vincent Peillon en somme et la réussite qu'on lui connaît à l'éducation nationale...

 

C'est piteux. Est-il nécessaire de calomnier l'école privée, pour redresser la publique laïque ? Voit-on un voisin, maudire le gazon de l'autre, pour ne pas savoir lui-même en produire un ? Oui, on le voit. Et c'est bien à cela que l'on reconnaît les hypocrites.

 

Quant à la complainte des faibles IPS, je vous en prie, osez en dire ici la raison principale.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Acetabulum a dit :

Voit-on un voisin, maudire le gazon de l'autre, pour ne pas savoir lui-même en produire un ?

Le voisin qui râle, c'est celui qui n'a pas les mêmes droits et devoirs que l'autre. C'est plus facile pour le voisin qui a le droit de se débarrasser des mauvaises herbes avant se semer un beau gazon financé par le pot commun. Le privé serait incapable de fonctionner comme il fait actuellement sans les subventions de l'État et des mairies. De l'argent public qui manque aux écoles publiques qui elles ne se débarrassent pas des "mauvaises herbes". 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Lena a dit :

Les décalages entre les 2 systèmes sont variables d un département voire secteur à l autre.  Dans le grand ouest rural, les écarts sont beaucoup + faibles ( voire inexistants) que dans l est urbain, par exemple.  

Si bien qu en toute bonne foi, des pe du privé,  particulièrement du grand ouest rural, se sentent niés dans leur accueil du vulgum pecus. Alors même que les statistiques nationales sont claires. 

Quel département par exemple ?

Pour regarder sur le site des IPS.

Merci.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Acetabulum a dit :

Quant à la complainte des faibles IPS, je vous en prie, osez en dire ici la raison principale.

On vous attend.

Quelle est-elle ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Goëllette a dit :

Quel département par exemple ?

Pour regarder sur le site des IPS.

Merci.

Départements bretons, pays de la Loire, surtout zones rurales . Quand la seule école est privée tout le monde ou presque y va. 
pour le site avec les ips, Google ( je ne suis pas sur mon ordinateur )

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Acetabulum a dit :

Un bel exemple d'agression gratuite, doublée d'un sophisme pathétique, sauce zététique : https://data.education.gouv.fr/explore/dataset/fr-en-ips_ecoles_v2/table/?disjunctive.academie&disjunctive.code_du_departement&disjunctive.departement&disjunctive.uai&disjunctive.code_insee_de_la_commune&disjunctive.nom_de_la_commune&disjunctive.secteur

 

Les critiques des écoles privées sont de beaux hypocrites. Plutôt que de voir les causes du succès des écoles privées sous contrat et hors contrat dans leurs propres échecs, ils attaquent la conséquence, vociférant partout leur haine, leur mépris, jusqu'à l'inversion accusatoire : le mépris, la haine, vient de l'autre disent-ils !

 

Mais qui pour vouloir interdire qui ? Qui pour nier les subventions aux écoles sous contrat, alors même que les populations y mettant leurs enfants contribuent davantage par leurs impôts et leurs taxes ? Personne, à part quelques enseignants de gauche laïcarde, dont le combat d'une vie d'ennui se résume à détruire le peu qu'il reste de catholicisme en France. Le combat d'un Vincent Peillon en somme et la réussite qu'on lui connaît à l'éducation nationale...

 

C'est piteux. Est-il nécessaire de calomnier l'école privée, pour redresser la publique laïque ? Voit-on un voisin, maudire le gazon de l'autre, pour ne pas savoir lui-même en produire un ? Oui, on le voit. Et c'est bien à cela que l'on reconnaît les hypocrites.

 

Quant à la complainte des faibles IPS, je vous en prie, osez en dire ici la raison principale.

Je travaille dans un secteur ou l'opposition privé/public n'est pas qu'un concept. La sélection à l'entrée, le chantage au privé, le siphonnage des familles, sur mon terrain, c'est une évidence que personne ne nie. Je n'ai aucun élément permettant de dire que c'est pareil ailleurs, en dehors de mon réseau de connaissances, de mon ressenti mais ça ne constitue pas une source.

Pas besoin de calomnier le privé, vous vous chargez très bien de faire sa publicité en écrivant ce genre de texte.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Lena a dit :

Départements bretons, pays de la Loire, surtout zones rurales . Quand la seule école est privée tout le monde ou presque y va. 
pour le site avec les ips, Google ( je ne suis pas sur mon ordinateur )

Merci.

Je connais le site.

Il faut faire un comparatif pour une même commune ou communauté d'agglo.

Link to comment
Share on other sites

Pour en revenir à l'émission de dimanche soir, on voit le désinvestissement volontaire de l'État pour faire des "économies" et créer une défiance des usagers... 

Que ce soit des enfants, des handicapés, des personnes âgées, ils s'en foutent, ils n'ont pas un brin d'humanité en eux. Ils sont en mission. 

Edited by nonau
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Le 25/03/2024 à 13:29, papillon2704 a dit :

Quelles sont tes sources ?

 

Le 25/03/2024 à 20:18, Goëllette a dit :

Quel département par exemple ?

Pour regarder sur le site des IPS.

Merci.

Alors on s'est un peu penché dessus par chez moi (côtes d'Armor) car l'école privée pas très loin a fermé une classe. Cas particulier, c'est une commune sans école publique. Les citoyens ont donc possibilité de s'inscrire sur n'importe quelle commune limitrophe.

Du fait de la fermeture, nous avons récupéré plusieurs familles et en effet l'IPS de cette école était plus faible que la nôtre.

Mon oncle a enseigné dans le privé dans le Morbihan, c'est assez homogène entre le publique et le privé 

Par contre en Bretagne aussi, les écarts se creusent dans le secondaire.

Si ma fille n'obtient pas de dérogation pour un lycée avec option particulière, nous devrons nous tourner vers le privé (on attend actuellement de savoir si son dossier passe ou s'il va en liste d'attente). Les élèves scolarisés dans le collège privé de la même commune ne sont absolument pas prioritaires, tout est remis à 0 à l'entrée du lycée.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Merci.

C'est parce que je pense qu'il faut se baser sur des chiffres, plus que sur du ressenti, que je suis allée chercher ceux des écoles de ma commune.

En REP+, nous sommes très enviés, et je le comprends, parce que, dans ma commune d'exercice, les écoles publiques sont toutes difficiles, mais seul 1/3 est en REP+, 1/3 en REP et le reste hors REP.

Mais quand j'entends les enseignants de la meilleure école publique laisser croire que la population de leur école est plus difficile que la nôtre, je les mets face à cette réalité des chiffres : un IPS supérieur de 40 points...

Par contre j'ai remarqué que pour les collèges, il y avait aussi l'indicateur "écart type", très intéressant, mais il n'y est pas pour les écoles, et c'est fort dommage !

Quand tu as deux écoles avec un IPS moyen, la difficulté est plus grande s'il y a un grand écart type que si l'ensemble des famille a un IPS moyen.

Link to comment
Share on other sites

Le 25/03/2024 à 18:48, B i b a dit :

Le voisin qui râle, c'est celui qui n'a pas les mêmes droits et devoirs que l'autre. C'est plus facile pour le voisin qui a le droit de se débarrasser des mauvaises herbes avant se semer un beau gazon financé par le pot commun. Le privé serait incapable de fonctionner comme il fait actuellement sans les subventions de l'État et des mairies. De l'argent public qui manque aux écoles publiques qui elles ne se débarrassent pas des "mauvaises herbes". 

Vous ignorez volontairement la grande partie de mes propos pour vous donner raison. Pourquoi ne pas discourir devant votre miroir, si c'est pour agir ainsi ?

Le privé sous contrat est une volonté de la République, qui a très à cœur de maîtriser toute liberté qui naîtrait hors du cadre qu'elle impose. L'étape suivante, certes conforme à une politique purement maoïste, serait la suppression, l'interdiction et la persécution de toute entité née d'une volonté autre que celle de l'Etat. Peut-être est-ce là votre souhait ? C'est un premier point.

 

Le pot commun, vous semblez l'ignorer volontairement également, n'est certainement pas rempli par ceux que vous qualifiez de "mauvaises herbes". L'IPS le plus faible traduit précisément l'absence à l'emploi des deux parents, quand bien même, vous savez pertinemment qu'il en faut peu pour ne plus être imposable.

 

Quant à vos vœux, qui consistent si je vous lis bien, à mettre ses enfants volontairement avec de "mauvaises herbes", ils sont éloignés de toute réalité et de tout bon sens. Les parents responsables ne jettent pas leurs enfants dans la gueule du loup volontairement. La vérité, c'est qu'en dehors de quelques gens stupides de leurs utopies, quiconque en a les moyens fera en sorte que sa descendance bénéficie du meilleur environnement possible.

  • Confus 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...