Jump to content
sanleane

Taoki 2012/2013

Recommended Posts

papili

Si comme moi vous avez des maternelles dans votre école, à partir de décembre/janvier nous avons mis en place avec le collégue de PS un temps de lecture d'album par CP pour les petits.

Chaque semaine, un élève de CP, qui se sent prêt et se porte volontaire (c'est important), va lire une petite histoire aux PS.

Cette histoire est d'abord lue aux autres CP pour s'entrainer et repérer ensemble les mots difficiles.

Les élèves y prennent beaucoup de plaisir, cela donne plus de sens à la lecture et les premiers albums de jeunesse sont vite à la portée des jeunes lecteurs.

Attention cependant à ce qu'ensuite les élèves ne confondent pas récitation et lecture. Bien lire, c'est avant tout être capable de lire une seule fois, en déchiffrant tout et en comprenant ce qu'on lit. Les enfants ont une mémoire auditive phénoménale et c'est en raison des nombreuses relectures d'un même texte que certains vrais dyslexiques passent inaperçus jusque très tard.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lou.b

Si comme moi vous avez des maternelles dans votre école, à partir de décembre/janvier nous avons mis en place avec le collégue de PS un temps de lecture d'album par CP pour les petits.

Chaque semaine, un élève de CP, qui se sent prêt et se porte volontaire (c'est important), va lire une petite histoire aux PS.

Cette histoire est d'abord lue aux autres CP pour s'entrainer et repérer ensemble les mots difficiles.

Les élèves y prennent beaucoup de plaisir, cela donne plus de sens à la lecture et les premiers albums de jeunesse sont vite à la portée des jeunes lecteurs.

Attention cependant à ce qu'ensuite les élèves ne confondent pas récitation et lecture. Bien lire, c'est avant tout être capable de lire une seule fois, en déchiffrant tout et en comprenant ce qu'on lit. Les enfants ont une mémoire auditive phénoménale et c'est en raison des nombreuses relectures d'un même texte que certains vrais dyslexiques passent inaperçus jusque très tard.

Je suis tout à fait d'accord avec cette précision. La différence entre récitation et lecture est souvent rappelée en classe. Mais pour se sentir plus à l'aise face à un public (les élèves d'une autre classe) les enfants volontaires font cette première lecture devant les autres CP et nous sommes là pour les aider en cas de difficulté face un mot, pour relire ensemble une phrase en marquant l'intonnation...

Cette expérience a été source de motivation pour beaucoup d'élèves.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guingo

A propos des lectures d'albums:

Je vais faire par exemple, entre autres, " Léo" ( le petit tigre qui ne savait rien faire), et "Loulou". Mais on fera ça simplement, avec des objectifs pas trop ambitieux.

On n'y passera pas trop de temps, et le plus de plaisir possible.

Les élèves qui sauront un peu lire déchiffreront le plus gros, les autres trouveront un certain nombre de mots faciles ou les mots outils déjà étudiés dans Taoki.

Je sectionne l'album en épisodes courts, de façon à ne pas y consacrer beaucoup de temps dans la journée, et que ça soit plutôt un moment de détente, non " sanctionné" par des exercices écrits, mais pourquoi pas un petit dessin de l'épisode.

De plus, 3 semaines dans l'année, je fais une semaine d'évaluation , et de lecture " autre " que Taoki ( semaines du 26/11, 25/02, 03/06).

A part Léo ( dont le thème est interessant en début d'année) et Loulou, je ne sais pas encore quels albums nous prendrons.

Nous rencontrerons un auteur à la bibliothèque au mois de novembre, donc j'essaierai de trouver un album facile de cet auteur, et fin mars je les amène rencontrer un illustrateur au salon du livre de Bordeaux, donc je choisirai en fonction de l'illustrateur.

Peut-être aussi, je verrai avec l'instit de Grande Section, pourquoi pas reprendre quelques albulms qu'il avaient aimés en GS.

Je pense qu'il faut faire des lectures d'albums, sans y passer trop de temps, tout au long de l'année, mais des trucs faciles et courts.

Mon objectif étant qu'ils se rendent compte que grâce à ce qu'on apprend dans Taoki, on est capable de lire de " vrais" livres, et que plus on avance dans la méthode, et plus on sait lire de choses, et qu'on y prend du plaisir.

Quand tu dis que "les élèves qui sauront lire un peu déchiffreront le plus gros" : cela veut dire que tu "prêtes" ton unique album à l'élève volontaire ou tu as plusieurs exemplaires de tes albums ? car sinon, il en faut sacrément beaucoup des livres de littérature !! :scratch:

Share this post


Link to post
Share on other sites
scooline

Non, en fait, nous avons des séries à la bibliothèque municipale, que nous pouvons emprunter ( ce qui est le cas par exemple de Loulou et Léo, La grosse faim de Petit bonhomme, et plein d'autres). Parfois il n'y a qu'un livre pour 2, mais ça suffit. Où alors, je fais des photocopies , ( je ne me demande même pas si j'en ai le droit, parce que s'il y a bien un truc dont je me fiche complètement, c'est bien ça! ).

Mais même si chacun peut avoir le texte et les illustrations sous les yeux, je fais toujours " déchiffrer " collectivement, en écrivant le texte au tableau.

Ainsi, j'envoie les élèves montrer ou entourer ce qu'ils reconnaissent, en envoyant d'abord les élèves les moins bons, ceux qui ne reconnaissent que " la", " le " et quelques trucs faciles. Ensuite, lorsque les plus performants sont passés, en général nous avons tout lu, sinon " deviné" grâce au contexte et à l'illustration.

Cette façon de faire peut paraître " absurde " associée à la méthode de Lecture Taoki.

Mais en réalité non: car il s'agit d'albums faciles, partagés en épisode courts, ce ne sont pas des " lectures à relire à la maison" , je ne demande absolument pas de "retenir globalement les mots vus dans ces albums " . C'est juste un petit plaisir , de temps en temps, en séquences courtes.

ça me permet aussi de voir comment chacun avance dans son cheminement de l'apprentissage.

Je dirais que si on va au club de foot, il y a l'entraînement, et puis les matchs. Si on ne va qu'à l'entraînement et qu'on ne fait jamais de match, c'est un peu pourri...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eloise78

Bonjour,

en me promenant sur le net je trouve des jeux de memory pour les mots-outils. Pensez-vous que cela soit compatible/pertinent avec une méthode syllabique ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
lou.b

Bonjour,

en me promenant sur le net je trouve des jeux de memory pour les mots-outils. Pensez-vous que cela soit compatible/pertinent avec une méthode syllabique ?

Je ne pense pas que les deux soient incompatible. Il me semble nécessaire que les enfants aient un capital de mots outils qu'ils reconnaissent globalement . Ont peut d'ailleur ensuite faire référence à ces mots quant on découvre un nouveau son ou une nouvelle graphie (ex: c'est le "ai" de "mais")

J'ai travaillé de cette façon pendant plusieurs années avec super gafi et je compte continuer avec Taoki.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eloise78

Bonjour,

en me promenant sur le net je trouve des jeux de memory pour les mots-outils. Pensez-vous que cela soit compatible/pertinent avec une méthode syllabique ?

Je ne pense pas que les deux soient incompatible. Il me semble nécessaire que les enfants aient un capital de mots outils qu'ils reconnaissent globalement . Ont peut d'ailleur ensuite faire référence à ces mots quant on découvre un nouveau son ou une nouvelle graphie (ex: c'est le "ai" de "mais")

J'ai travaillé de cette façon pendant plusieurs années avec super gafi et je compte continuer avec Taoki.

Merci beaucoup pour ta réponse !

Question subsidiaire : est-ce que je mets une carte en scripte et son double en cursive ou le tout dans la même écriture ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
scooline

"Bonjour,

en me promenant sur le net je trouve des jeux de memory pour les mots-outils. Pensez-vous que cela soit compatible/pertinent avec une méthode syllabique ?"

Et oui, je pense que c'est compatible, si on se contente des " mots outils ".

En effet, dans Taoki , on a un certain nombre de mots outils qui arrivent peu à peu, et qu'on demande de connaître globalement. Je pense que ce mémory est une bonne idée, en ne mettant que ceux qui ont déjà été vus dans le manuel, et en rajoutant dans le jeu les mots outils au fur et à mesure qu'on les rencontre dans Taoki.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lou.b

à propos du memory, je pense qu'utiliser des cartes scipt et cursive permet de travailler en même temps sur la correspondance entre les deux écritures.

Maintenant cela peut dépendre du niveau des élèves. On peut commencer en début d'année avec 2 cartes script pour les élèves qui sont en difficulté face aux 2 écritures.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eloise78

Merci beaucoup pour les conseils, je vais faire chauffer la plastifieuse :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
courage

J'hésite beaucoup entre A tire d'ailes (que j'ai en classe) et Taoki que je n'ai pas. Je n'ai plus assez d'argent pour acheter le manuel et les cahiers d'exercices.

Puis je selon vous photocopier l'intégralité de "Taoki" (si jamais je venais à choisir cette méthode?) Je sais qu'il y a des histoires de quota de photocopies.... Merci de votre aide.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Drinkette

Bonjour,

C'est décidé, je me lance avec Taoki. Je tiens à remercier tous les blogs, toutes les contributions, c'est très rassurant quand on débute. Après 15 jours avec les Alphas, je commencerai la méthode. Je vois que des enseignants utilisent également les gestes de Borel-Maisonny. La plupart de mes élèves seront turcophones. Vous paraît-il judicieux d'associer ces gestes ? Si oui, comment procédez-vous ? Je sais que le tome 1 Bien lire et aimer lire présente une progression spécifique (je n'ai pas encore vu l'ouvrage). En suivant la méthode Taoki, comment s'organise-t-on ?

Encore un grand merci pour vos conseils.

Je vous souhaite une bonne journée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eva38

En fait moi j'utilise juste les geste quand on va travaillé sur le a je leur explique que le a a un nom, un son, et un geste.

Après en autonomie je leur donne les fiches de "je ne sais plus qui mais je vais chercher et je vous dirais" remanié qui utilisent les gestes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eva38

J'ai retrouvé, c'est ici:

http://fichesdeprep....ler-avec-bulle/

je les ai remanié pour que ça colle avec ma méthode de l'an dernier et pour changer les images B-M car j'utilise celle-ci http://lecartableded...re/lecture.html je pense remanié encore cette année pour coller avec Taoki si ça intéresse quelqu'un je vous mets un exemple de celle de l'an dernier avec chut je lis pour vous donner une idée:

Autonomie_entrainement.docx

Share this post


Link to post
Share on other sites
valdes

B

Edited by valdes

Share this post


Link to post
Share on other sites
Fenwikh

Je me pose une question qui me travaille sérieusement depuis quelques jours maintenant.

Je suis le fil Taoki depuis l'an dernier (j'avais des GS et je savais que j'aurais les CP-CE1 cette année, et que je partais avec Taoki).

Ma question : Vous êtes nombreux à utliser les signes Borel-Maisonny en parallèle de la méthode syllabique ? Pour quelle(s) raison(s) ???

Pour les Alphas, je comprends... c'est du syllabique, on entre dans la combinatoire, c'est ludique, et on bascule sur Taoki ensuite. Mais ajouter les signes Borel-Maisonny, je ne comprends vraiment pas :scratch: . Pour moi, ça surcharge l'apprentissage de la combinatoire (Enfin, il me semble).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eva38

Borel maisonny fait appel à une gestuel et c'est le geste qui offre une autre dimension aux élèves. Il passe par leur corps...en plus des dimensions auditive et visuelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites
lou.b

Je n'ai encore jamais travaillé avec les alphas, par contre j'utilise BM. Comme le dit Eva38 "le geste offre une autre dimension aux élèves".

En fait ça ne sert pas à tous les élèves, certains l'utilisent et d'autre non. Je ne leur demande pas de l'apprendre mais je le montre, je le propose à chaque nouveau son.

Concrétement, je me suis déjà trouvée face à des enfants qui ne parvenaient pas à lire une syllabe rien qu'en voyant les lettres mais qui se sont souvenu du son grace au geste. Et puis à force de rencontrer ensemble lettre/geste/son ils sont parvenu à lire et ils finissent progressivement par se détacher du geste.

Je pense que ça doit rester un outil mis à la disposition des enfants sans obligation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
sanleane

L'année dernière, je ne me suis servie des gestes BM que le premier mois, puis j'ai arrêté, car ces élèves là n'en avais pas besoin. Je trouve important de faire différentes propositions en début d'année, mais ensuite, si on voit que ce n'est pas utile, rien ne sert de continuer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
mecarson

J'hésite beaucoup entre A tire d'ailes (que j'ai en classe) et Taoki que je n'ai pas. Je n'ai plus assez d'argent pour acheter le manuel et les cahiers d'exercices.

Puis je selon vous photocopier l'intégralité de "Taoki" (si jamais je venais à choisir cette méthode?) Je sais qu'il y a des histoires de quota de photocopies.... Merci de votre aide.

J'imagine qu'au niveau des quotas ce serait effectivement trop... Ce que j'imagine pour toi c'est l'utilisation des fiches sons de certaines collègues qui reprennent en fait l'intégralité du livre mais sans l'image. De cette manière tu peux les utiliser comme support en classe et ensuite pour la lecture du soir. Dans un porte de vue ce serait l'idéal (à mon avis).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eva38

petite question à celles et ceux qui ont déjà utilisé Taoki. Le lama p.27 alors qu'on n'a pas vu le m et la cheminée p.33 alors que l'on n'a pas vu le n, ça ne pose pas de problème? (il y en a peut-être d'autre mais je n'ai pas tout épluché en détail).

Share this post


Link to post
Share on other sites
sanleane

Chez nous cela n'a pas posé de problème, car nous connaissions déjà le n et le m grâce aux alphas :tongue: , mais c'est vrai que cela doit-être une erreur de leur part.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eva38

voici les consigne de Taoki sous word... ça peut servir.

consignes.doc

Share this post


Link to post
Share on other sites
lou.b

petite question à celles et ceux qui ont déjà utilisé Taoki. Le lama p.27 alors qu'on n'a pas vu le m et la cheminée p.33 alors que l'on n'a pas vu le n, ça ne pose pas de problème? (il y en a peut-être d'autre mais je n'ai pas tout épluché en détail).

Merci Eva38 pour les consignes.

En fait je n'ai pas encore utilisé Taoki, mais je suppose que pour la lama on peut faire référence au "ma" de maman, de samedi ou au [m] de mais + d'éventuels prénoms de la classe. Idem pour cheminée avec le [n] de "ne...pas" etc ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tinsel

Aucun soucis pour le lama, ils connaissent quand même certaines choses de GS.

Share this post


Link to post
Share on other sites
scooline

petite question à celles et ceux qui ont déjà utilisé Taoki. Le lama p.27 alors qu'on n'a pas vu le m et la cheminée p.33 alors que l'on n'a pas vu le n, ça ne pose pas de problème? (il y en a peut-être d'autre mais je n'ai pas tout épluché en détail).

En fait, regarde bien sur le livre : à chaque fois, le son en question est vu juste la page suivante.

Ca permet de commencer à faire remarquer cette graphie juste avant la leçon!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eva38

ok merci pour vos réponses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
celine_instit

Bonjour,

Quelqu'un aurait-il à tout hasard scanné les images de Taoki?

Sinon, je n'ai pas encore le manuel numérique mais est-il possible de récupérer les images pour les mettre dans un fichier word?

Share this post


Link to post
Share on other sites
phinou79

Bonjour,

Quelqu'un aurait-il à tout hasard scanné les images de Taoki?

Sinon, je n'ai pas encore le manuel numérique mais est-il possible de récupérer les images pour les mettre dans un fichier word?

Moi ;) envoie moi un MP avec ton mail ou pseudo giga

Share this post


Link to post
Share on other sites
Drinkette

Bonsoir,

J'essaie d'élaborer mon emploi du temps. Comment vous organisez-vous et répartissez-vous les phases ? Et comment cela évolue-t-il (je pense à celles et ceux qui incluent des albums au cours de l'année) ? J'ai cru voir sur le post des années précédentes que parmi vous certains parvenaient à utiliser Taoki uniquement la matinée. J'ai besoin de vos conseils. J'ai reçu (enfin) le manuel et les cahiers d'activités. Je ne regrette pas mon choix ! :) Merci !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...