Jump to content
prune2007

Enseignants pensant à la reconversion (la suite)

Recommended Posts

Vinclemel
Il y a 2 heures, prune2007 a dit :

Ce n'est pas un obstacle en effet. On apprend à s'organiser... comme toutes les autres personnes qui ne sont pas enseignantes. Ici, ça sera centre de loisirs les mercredis, une semaine chez mes parents chaque petites vacances, une ou deux semaines chez ma belle sœur en été... Le semaine, c'est cantine et garderie tous les jours, mais c'était déjà le cas quand j'étais PE. On y a même gagné : les enfants ne vont jamais à la garderie le matin, on les dépose à 8h20.

Quand on veut se reconvertir, il faut accepter un changement de vie et de nouvelles contraintes... mais aussi de nouveaux avantages ! Par exemple, je peux tranquillement poser un lundi pour emmener mon fils à un rdv sans devoir réclamer un jour à l'ien et culpabiliser vis à vis de mes collègues 🙂

Voir te faire refuser le rdv sous prétexte que oh quand même vous pourriez y aller pendant les vacances.😁

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Athénéa

Ici j'ai reçu mon arrêté de radiation au 1er octobre ! Rdv avec l'expert comptable jeudi pour les papiers pour la société ! 1er octobre signature du bail. Et après travaux et ouverture de la boutique ! 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007
Le 19/09/2019 à 21:48, Stork a dit :

Pas évident quand même quand on n’a aucune famille (ça arrive et c’est mon cas). Tant que les enfants ont moins de 12 ans, on peut y arriver tant bien que mal avec le centre de loisir pendant les vacances, mais après quand ils sont jeunes ados ? 

Je trouve ça plus facile quand ils sont plus grands justement. Ils peuvent passer la journée seuls ou se retrouver entre copains. 

Quand tu dis que tu n'as aucune famille, c'est aucune famille (ni parents, ni frère ou sœur) ou aucune famille proche ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007
il y a 8 minutes, Stork a dit :

Un peu les deux, prune. Une famille très réduite par le nombre (une seule main suffit pour les compter). Une seule personne dont l’état de santé permettrait la garde d’enfants qui se trouve à plusieurs centaines de km.

Dans ce cas, c'est sûr que c'est un critère à prendre en compte. De mon côté on a l'intention d'envoyer nos enfants chez ma belle sœur une semaine en été, à l'autre bout de la France par rapport à nous. Ils prendraient le train avec un accompagnateur... 

Après, mon conjoint et moi avons pas mal de vacances, quasi 10 semaines chacun. Donc si on ne pouvait pas confier nos enfants aux grands parents pendant une partie des vacances, on pourrait quand même jongler entre le centre de loisirs et des semaines de vacances pour un seul d'entre nous en alternance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007
il y a 3 minutes, Stork a dit :

Oui tu as les grands-parents en parachute derrière quand même ce qui n’est pas mon cas (soit décédés soit un état de santé incompatible). C’est, comme tu dis, à prendre en compte et ça fait hésiter.

C'est à prendre en compte, mais si vraiment tu veux changer de métier, ça ne doit pas être un point bloquant.

Reprenons au début :lol: : pourquoi veux-tu quitter l'enseignement ? Quel type de profession te ferait envie ? Selon quel timing pourrais-tu envisager une reconversion ?

Il faut vraiment faire le point sur tes motivations. Des collègues "à bout" dans l'enseignement ont accepté de nombreuses autres contraintes dans un nouveau métier mais s'y sont retrouvés car il leur était juste impensable de rester à l'en. D'autres prennent le temps car il n'y a pas d'urgence vitale à quitter le métier. Où penses tu te situer ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007

Ok. Donc tu ne peux pas te laisser des années et des années de réflexion, au risque d'y laisser ta santé.

Sais tu vers quoi tu veux t'orienter ? Pour savoir si tu dois prendre le temps de te former, préparer un concours ou si tu as déjà toutes les clés en main.

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007

Et tu sais quel(s) concours 🙂?

Share this post


Link to post
Share on other sites
gab1306

SAENES?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vinclemel

Premier RTT pour moi demain avec la grève de la sncf...1  train entre 6h30 et 8H30 pour Angers et rien avant 18h30 le soir...le seul et unique pour rentrer. J'ai trop peur de rester coincée la-bas je pose un jour! 

Je vais pouvoir m'occuper de mes loulous et en même temps je découvre la frustration de ne pas pouvoir avancer dans le boulot...

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007

Bah moi, j'ai découvert le rappel à l'ordre d'agents... Et j'ai fait passer mon premier entretien. Ça fait bizarre d'être de l'autre côté du bureau.

A chaque jour ses nouveautés.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
beaprim

Il y a aussi le concours d'attaché d'administration de l'éducation nationale. Il est en catégorie A (contrairement au concours SAENES qui est en catégorie B). Au niveau salaire, la grille est proche de celle des PE.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janelyne
il y a 42 minutes, beaprim a dit :

Il y a aussi le concours d'attaché d'administration de l'éducation nationale. Il est en catégorie A (contrairement au concours SAENES qui est en catégorie B). Au niveau salaire, la grille est proche de celle des PE.

Par contre il est national. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vinclemel
il y a 16 minutes, Stork a dit :

Ça encore, je peux m’en arranger. Par contre, je pense qu’il doit être beaucoup plus difficile que le B. Non pas que je ne me sente pas à la hauteur, mais j‘aimerais décrocher dans devoir m’y recoller plusieurs années de suite. On n’est plus tout jeune...

Je suis la preuve vivante que le concours d'attaché en interne est jouable avec une solide formation et un peu de chance 🍀👌.

Seul bémol (même si je ne veux pas vous décourager) je ne connais aucun PE qui a réussi le A de l'E.N sans passer par les IRA. Et vous?

Le A n'est pas vraiment plus difficile, il demande plus de précision à l'oral et à l'écrit c est un peu différent. J'ai eu le A, pas le B! Et niveau paye, cest quand même plus intéressant. Ensuite à chacun de voir.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Janelyne

Du coup tu as le concours pour l'EN, mais aussi pour l'intérieur de possible :) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vinclemel
il y a une heure, Stork a dit :

Merci. :-)

Oui et à l'intérieur ils sont plus ouverts aux qualités des profs en reconversion (in my opinion pour ce que ça vaut).

N'hésite pas si tu as besoin d'infos/conseils.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
elnimea
Il y a 8 heures, JaneFramboise a dit :

Par contre il est national. 

Ce qui veut dire qu'après ton année de formation, tu peux être envoyée n'importe où en France ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vinclemel
Il y a 1 heure, elnimea a dit :

Ce qui veut dire qu'après ton année de formation, tu peux être envoyée n'importe où en France ?

Non c est dès la sortie de concours que l'on doit se positionner sur un poste en fonction de ce qui est proposé sur tout le territoire. La localisation des postes dépend des années et leur attribution varie aussi sachant que c est quand même au mérite. 

Si tu présentes le concours d' attaché en interne tu prends directement un poste en sortie de concours. Il n'y a pas de formation hormis les heures éventuelles de tuilage et les informations que tu peux glaner ainsi que d'éventuelles formations payées par le ministère.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
ibba

Bonjour, je commence tout doucement à me renseigner sur une possible reconversion (40 ans l'année prochaine et quasiment 15 ans d'ancienneté, je ne me vois pas être encore instit quand j'aurais 63 ans, je me dis que c'est certainement maintenant que je dois commencer à y réfléchir).

J'ai pensé, fut un temps, à devenir formateur en orthographe pour des salariés du privé 😀, mais je ne trouve pas d'offres d'emploi dans ce secteur.

En lisant ce post, je me suis donc penché sur les concours de la fonction publique. Encouragé par mon conjoint (qui trouve qu'on bosse beaucoup pour le salaire qu'on a, et qu'on n'obtiendra de toute façon pas d'augmentation), je me suis renseignée via le net sur le CFP  (qui semble intéressant puisqu'on touche 85% du salaire brut si j'ai bien compris), pour suivre une formation (IPAG de Nanterre vu que j'habite en région parisienne).

En fait je suis perdue quant aux différents concours : je ne sais pas ce que je peux faire comme métier dans l'administration (j'ai le niveau Licence en LLCE allemand), et j'ai aussi peur de ne pas réussir un éventuel concours (d'ailleurs il vaut peut-être mieux le passer en interne non ?).

Pouvez-vous m'aider éventuellement à y voir plus clair ?

Désolée, mon message est un peu décousu. Merci beaucoup

Share this post


Link to post
Share on other sites
Lena

15 ans derrière moi, mais j'ai commencé tard.
 Je sais que je ne tiendrai pas "jusqu'au bout" en primaire, je suis déjà à temps partiel, vannée au bout de 2j.

Formation initiale côté technique, j'ai compris que le secteur privé ne voudra plus de moi (" enFeignante" , 24h/semaine, vacances toussa...).

En arrêt actuellement (vive les crétins à pieds sur piste cyclable...), je m'attelle à la préparation du capes informatique plusieurs h par jour (quand je n'ai pas trop mal). Il vient d'être créé, 1ère session en 2020. Au prix où les informaticiens dignes de ce nom peuvent se vendre dans le secteur privé (et même public non enseignant via les primes), je me dis que la tache est énorme, mais mes chances pas totalement nulles. Je n'ai "que" à passer de compétences similaires à de la 1èreS actuelle en langage C à du bac+4 actuel en python, côté programmation, par exemple . Oups... (et il y a aussi des connaissance à avoir côté réseaux, internet, ...).

(l'année d'un rdv carrière, en ayant un cours double pour la 1ère fois depuis houlà..., avec des élèves pas faciles par rapport au public habituel de l'école)

Yapluka.

Je retourne à ma formation "magistère" librement consentie (si si) destinée aux formateurs de formateurs pour la nouvelle matière "science du numérique et technologie" des 2desGT . (où l'on retrouve du meilleur , mais aussi leur version locale du "voilà ce que l'on peut faire avec du super matos et 4 élèves brillants")

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
bisounou
Il y a 15 heures, ibba a dit :

Bonjour, je commence tout doucement à me renseigner sur une possible reconversion (40 ans l'année prochaine et quasiment 15 ans d'ancienneté, je ne me vois pas être encore instit quand j'aurais 63 ans, je me dis que c'est certainement maintenant que je dois commencer à y réfléchir).

J'ai pensé, fut un temps, à devenir formateur en orthographe pour des salariés du privé 😀, mais je ne trouve pas d'offres d'emploi dans ce secteur.

En lisant ce post, je me suis donc penché sur les concours de la fonction publique. Encouragé par mon conjoint (qui trouve qu'on bosse beaucoup pour le salaire qu'on a, et qu'on n'obtiendra de toute façon pas d'augmentation), je me suis renseignée via le net sur le CFP  (qui semble intéressant puisqu'on touche 85% du salaire brut si j'ai bien compris), pour suivre une formation (IPAG de Nanterre vu que j'habite en région parisienne).

En fait je suis perdue quant aux différents concours : je ne sais pas ce que je peux faire comme métier dans l'administration (j'ai le niveau Licence en LLCE allemand), et j'ai aussi peur de ne pas réussir un éventuel concours (d'ailleurs il vaut peut-être mieux le passer en interne non ?).

Pouvez-vous m'aider éventuellement à y voir plus clair ?

Désolée, mon message est un peu décousu. Merci beaucoup

Il y a pleins de concours mais faut fouiller les sites des ministères. À Paris tu devrais avoir un peu plus de choix qu'en région. 

Pour le cfp renseigne toi. Ici les demandes se font en décembre et il y a 4-5ans d'attentes. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
bisounou
Il y a 15 heures, Lena a dit :

15 ans derrière moi, mais j'ai commencé tard.
 Je sais que je ne tiendrai pas "jusqu'au bout" en primaire, je suis déjà à temps partiel, vannée au bout de 2j.

Formation initiale côté technique, j'ai compris que le secteur privé ne voudra plus de moi (" enFeignante" , 24h/semaine, vacances toussa...).

En arrêt actuellement (vive les crétins à pieds sur piste cyclable...), je m'attelle à la préparation du capes informatique plusieurs h par jour (quand je n'ai pas trop mal). Il vient d'être créé, 1ère session en 2020. Au prix où les informaticiens dignes de ce nom peuvent se vendre dans le secteur privé (et même public non enseignant via les primes), je me dis que la tache est énorme, mais mes chances pas totalement nulles. Je n'ai "que" à passer de compétences similaires à de la 1èreS actuelle en langage C à du bac+4 actuel en python, côté programmation, par exemple . Oups... (et il y a aussi des connaissance à avoir côté réseaux, internet, ...).

(l'année d'un rdv carrière, en ayant un cours double pour la 1ère fois depuis houlà..., avec des élèves pas faciles par rapport au public habituel de l'école)

Yapluka.

Je retourne à ma formation "magistère" librement consentie (si si) destinée aux formateurs de formateurs pour la nouvelle matière "science du numérique et technologie" des 2desGT . (où l'on retrouve du meilleur , mais aussi leur version locale du "voilà ce que l'on peut faire avec du super matos et 4 élèves brillants")

Bon courage pour la mise à niveau. 

Je fais également une mise à niveau scientifique en ce moment (en gros je tente de faire entrer trois années en une) en bossant à temps plein et avec un enfant. C'est chaud, ça réduit drastiquement mon temps de loisirs mais je revis. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vinclemel
Il y a 9 heures, bisounou a dit :

Il y a pleins de concours mais faut fouiller les sites des ministères. À Paris tu devrais avoir un peu plus de choix qu'en région. 

Pour le cfp renseigne toi. Ici les demandes se font en décembre et il y a 4-5ans d'attentes. 

Sachant qu au 3ème refus tu peux aussi les attaquer au T.A et avoir gain de cause. Les textes sont clairs:ils n'ont pas le droit de refuser le cfp plus de deux fois.

A Paris il y a effectivement plus de choix et les seuils d'admission sont plus bas, ça peut être une réelle opportunité ! Il y a un corps de S A ville de Paris si j'ai bien suivi!

Share this post


Link to post
Share on other sites
bisounou
Le 26/09/2019 à 06:48, Vinclemel a dit :

Sachant qu au 3ème refus tu peux aussi les attaquer au T.A et avoir gain de cause. Les textes sont clairs:ils n'ont pas le droit de refuser le cfp plus de deux fois.

A Paris il y a effectivement plus de choix et les seuils d'admission sont plus bas, ça peut être une réelle opportunité ! Il y a un corps de S A ville de Paris si j'ai bien suivi

Perso ca m'arrange de ne l'avoir que dans 4 ans. J'espère d'ici là avoir une licence et utiliser le congé pour un master. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
elsouille

Bonjour! 

Enseignante de puis presque 20 ans, Ce site m'a beaucoup aidé dans mes débuts. J'y ai trouvé une mine d'infos et du soutien sur tous les sujets. La vie a fait que je m'en suis écarté mais  je sens que je suis dans un virage de ma vie professionnelle et c'est tout naturellement que je suis revenue 🙂

J'aime toujours enseigner mais je sens bien que je n''ai plus la même envie; je ne peux pas dire que j'en ai fait le tour mais  parfois la lassitude et le ronron me gagnent. 

Je pense donc à une reconversion professionnelle. Mon idée est de faire de l'accompagnement parental. Trop de familles se trouvent désoeuvrées devant leur enfant, devant l'institution. Je souhaiterais proposer des séances individuelles ou de groupes sur des sujets fondamentaux (ex le sommeil, l'alimentation , le cadre éducatif, les écrans etc) pour les parents. J'ai donc regardé pour créer une autoentreprise mais si j'ai bien compris les fonctionnaires n'ont pas la possibilité de le faire s'ils sont à temps plein. Je ne me vois pas demander un mi temps ou même un 75 % sans savoir si cela pourrait marcher. je cherche donc un moyen de pouvoir débuter cette reconversion  en restant à temps plein et pour commencer lui dédier quelques heures par semaine pour voir si ça marche. Pensez vous que cela soit possible ? et si oui de la procédure à suivre?

D'autre part j'ai lu que les enseignants avaient le droit d'exercer une profession libérale si l'activité découlait de la fonction. Pensez vous que je sois dans ce cas là? Car c'est en travaillant aussi avec les parents, en les aidant dans leur rôle de parent que l'on peut aider les enfants à l'école. 

merci de m'avoir lu 

Elsa

Share this post


Link to post
Share on other sites
prune2007

Bienvenue @elsouille

As tu pensé à devenir animatrice d'un RAM ? Il y a pas mal de travail autour de l'éducation à la parentalité. 🙂

Share this post


Link to post
Share on other sites
elsouille
Il y a 1 heure, prune2007 a dit :

Bienvenue @elsouille

As tu pensé à devenir animatrice d'un RAM ? Il y a pas mal de travail autour de l'éducation à la parentalité. 🙂

Merci pour cette idée ! je vais me renseigner. le problème est toujours le même: sous quel statut deviendrai-je animatrice? Ai je le droit en tant qu'enseignante?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
elsouille

Autre question: un DU sur la parentalité, qui commence en janvier prochain jusqu'en décembre et qui demande une présence de 2 jours par mois à la fac, m'intéresse bcp. A qui faut il que je fasse la demande?

Pensez vous qu'il soit possible que cela soit accepter pour cette année sachant que je viens de recevoir un avis favorable de l'équipe pedagogique de ce DU pour mon inscription ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
elnimea

Je me pose une question, en regardant les résultats du concours de l'IRA, il y a plus de chances de réussite au concours externe qu'au concours interne. Est-ce possible de le passer en externe alors que l'on est déjà dans la fonction publique?

Je me suis également renseignée sur l'IPAG de Lille. Ils proposent une préparation au concours de l'IRA mais avec des cours uniquement les vendredis et samedis matins, de mars à décembre. Y a-t-il un mini, riquiqui, infime espoir de pouvoir suivre cette prépa à partir de mars? (en prenant un trois quart temps, un congé formation... ?)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
nat22

Oui, tu peux passer l'IRA en externe, pas de problème. 

Pour le congé formation, la demande est à faire en janvier 2020 pour la rentrée suivante... Donc là, pour mars 2020, c'est foutu. 

Je vois que tu es de la même académie que moi. Il y a aussi l'IPAG de Valenciennes qui pourrait t'intéresser. Les cours ont lieu de mémoire le mercredi après midi et le samedi matin.  

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
gab1306
3 hours ago, elsouille said:

Autre question: un DU sur la parentalité, qui commence en janvier prochain jusqu'en décembre et qui demande une présence de 2 jours par mois à la fac, m'intéresse bcp. A qui faut il que je fasse la demande?

Pensez vous qu'il soit possible que cela soit accepter pour cette année sachant que je viens de recevoir un avis favorable de l'équipe pedagogique de ce DU pour mon inscription ?

 

Demande d'autorisation d'absence à l'IEN pour ces 2 jours par mois, de droit pour examen et concours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...