Jump to content

Aujourd'hui, je n'ai pas pu y aller...


FemmeDeRochas
 Share

Recommended Posts

Il y a 3 heures, Alpha a dit :

Bonsoir, est-ce que cela a été avec la tutrice vendredi ?

Alors la fin de la semaine fut riche en rebondissements 😳

Mercredi 21 heures, mon tél. sonne, ma tutrice universitaire cette fois s'excuse de me "déranger si tard", mais avait besoin de derniers renseignements pour venir à l'école.... venir à l'école ??? quand 😬 ??? "Ben demain matin jeudi" 

En bref, elle m'avait envoyé un mail pour annoncer sa visite ce jeudi matin, mail que je n'ai jamais reçu et auquel je n'ai donc jamais répondu... mais comme certains PES ne répondent pas, elle a pris ça pour acquis et a tout organisé pour venir me voir 🙃 J'hallucine de ce manque de rigueur... on ne verrait jamais ça en entreprise

J'ai limite hurlé au téléphone, je l'ai senti hyper gênée, j'aurais pu refuser mais j'ai accepté pour me débarrasser, je n'avais pas envie de repousser encore. De + des gens en formation avec moi m'ont parlé de sa grande gentillesse et de sa bienveillance

Et j'ai bien fait d'accepter, car elle a été hyper encourageante, bon il y avait quand même de l'agitation mais elle m'a dit que du travail était fait, que les élèves n'étaient pas en danger, que j'avais une bonne voix, une certaine autorité naturelle, mais qu'il y avait trop d'oral et de moments hors activité. Elle a donné des conseils, propose de ne pas me noter mais de revenir une fois

 

Par contre le lendemain, massacre avec la tutrice terrain 😬. J'avais préparé notamment une séance de français avec du tri d'étiquettes, ce qu'on adore en formation : paraît que c'était encore trop "transmissif"

Rien ne va, ni les fiches de prép, que je fais pourtant + fouillées qu'avant, ni le cours, ni la gestion de classe

J'ai l'impression qu'elle estime sans le dire que je n'ai rien à faire dans ce métier. Une fois j'avais osé mettre en doute l'efficacité des nouvelles méthodes (l'élève qui construit son savoir etc.) sur la mobilité sociale : elle n'a pas oublié, hier elle m'a accusé d'être, "au fond de moi, convaincue que le transmissif est ce qu'il y a de mieux".

Elle me dit : "Si tu fais comme ça, ta ta ta ta (pour imiter quelqu'un de très speed, ce que je suis en effet), dans ton stage massé en maternelle ça va partir en vrille"

Après elle dit aussi des trucs pertinents je reconnais : elle m'a fait remarquer que des boulettes de papier avaient volé, que certains élèves ne me parlaient pas comme ils le devraient, que d'autres circulent dans la classe, qu'ils étaient en train de me tester, que l'après-midi allait être "rock'n'roll" (en effet ça a été terrible)... Effectivement j'ai remarqué que certains sont dans le défi maintenant 🤨

Je commence à la cerner, c'est quelqu'un de pas bête mais totalement dans le moule ; à mon avis elle fait carrière dans l'EN, je ne serais pas étonnée qu'elle finisse inspectrice. Bref, elle mêle observations pertinentes et critiques personnelles ou limite de mauvaise foi (j'avais déjà remarqué la 1ère fois, elle m'avait incriminée pour les pleurs d'un élève ; or il est très sensible, l'autre jour il est remonté de la cantine en pleurs car une animatrice lui avait dit ci ou ça...) Je sais que ça se passe mal avec une autre PES, elle lui a dit : "Si tu vois que tu n'y arrives pas, fais autre chose"

Elle envisage de revenir vendredi prochain, ça me saoûle...

 

 

Link to comment
Share on other sites

Sinon, j'ai besoin d'aide sur un point précis, les (nombreux) exercices que je donne : j'ai bien compris que pour calmer la classe, il faut qu'ils soient occupés, et si possible qu'ils écrivent. Je donne donc + de choses à faire qu'au début.

 

Mais tous ces exos, qu'est-ce qu'on en fait au final 😳 ? Déjà, doivent-ils être faits et/ou collés sur le cahier du jour, ou au brouillon, un peu des 2 ?

Doit-on les corriger ensemble, à l'oral ? => risque d'agitation ++ au bout d'un moment

Dois-je les corriger moi-même, toute seule ? (du moins ceux qui sont dans le cahier du jour) => risque que les élèves ne regardent JAMAIS la correction

On en fait quoi, de tout ça ? Parce qu'avec certains élèves, je vais bientôt me retrouver avec des milliers de fiches remplies  😱😂!

Un conseil de la tutrice pour que  ça dure (un peu) plus longtemps : leur faire écrire certains exercices plutôt que remplir des fiches photocopiées (ils sont en CE2)

 

Merci de vos lumières 😉

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Concernant la correction, je ne la réalise jamais en classe entière. En revanche, je vérifie en commençant par les plus faibles que chacun réalise correctement les premières questions, et j'aide si ce n'est pas le cas (l'exercice ne doit pas être une évaluation à l'instant T, mais se doit d'être un entrainement réussi par tous).

Ensuite, une fois que tout le monde est lancé, je corrige les plus rapides tout en motivant les plus "lents".

Tes élèves de CE2 sont tout à fait capable d'écrire les exercices dans le cahier du jour. Il faut que tu réalises avec eux la présentation du cahier lors des exercices, au tableau. Sois exigeante à ce niveau là, ça rassure les élèves.

Personnellement, on s'entraine sur l'ardoise, à l'oral, tous ensemble. Puis viennent les exercices sur le cahier du jour.

Concernant le choix du cahier de brouillon ou du cahier du jour, c'est à toi de voir. Je préfère le cahier du jour systématiquement, car les élèves s'y appliquent et c'est plus simple niveau organisation pour tout corriger le midi.

 

Link to comment
Share on other sites

Effectivement en CE2, fais les écrire sur le cahier du jour. Au delà de "gagner du temps", cela leur permet d'écrire, de copier et c'est une compétence à acquérir. Rien de pire que des élèves qui écrivent sur des photocopies en permanence et collent dans le cahier, enfin c'est un avis....

Donner 2 exercices en moyenne en copiant, en ce2, ils doivent en avoir pour 15-20 min environ. Tu prévois un troisième pour les rapides, les lents n'en feront qu'un et le premier qui a fini va corriger au tableau pendant que tu passes aider ceux qui travaillent encore.

Personnellement, je passe toujours par l'ardoise et le cahier de brouillon avant de passer sur le cahier du jour.

Concernant la correction, je corrige 1 à 2 phrases/mots (ceux qui m'intéressent) mais je ne leur demande pas de prendre la correction, juste de participer. Souvent pas de correction car je suis en triple et je cours un peu :)

Généralement ils ne la prennent pas bien donc.... je corrige moi même.

Link to comment
Share on other sites

Merci pour vos réponses. Oui je suis OK que ne faire que coller des photocopies, c'est moyen. Après, certains écrivent vraiment vite, d'autres sont trrrrrès lents (soupçon de troubles divers et variés pour certains). Pas évident.

Et (désolée mais je suis un peu neuneu 😆), ils copient un exercice que j'aurai moi-même écrit au tableau ?

Link to comment
Share on other sites

Oui tu copies la consigne et les phrases au tableau et ils recopient sur le cahier. Ou si tu as un videoprojo tu projettes et ils font dans le cahier. Ou alors si tu as des manuels en en classe ils font dans le cahier d'après le manuel. 

 

Link to comment
Share on other sites

Tu perds du temps à l'écrire au tableau, à moins qu'il soit très court.

Tu as plusieurs options pour les exercices:

-Tu utilises un manuel ou un petit livret d'exercices

-Tu distribues les exercices sur une fiche imprimée et ils recopient sur cahier du jour

-Tu projettes si tu as un vidéoprojecteur

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, FemmeDeRochas a dit :

Merci pour vos réponses. Oui je suis OK que ne faire que coller des photocopies, c'est moyen. Après, certains écrivent vraiment vite, d'autres sont trrrrrès lents (soupçon de troubles divers et variés pour certains). Pas évident.

Et (désolée mais je suis un peu neuneu 😆), ils copient un exercice que j'aurai moi-même écrit au tableau ?

Copier l'exercice au tableau prend du temps, et pendant ce temps là tu as le dos tourné. 

En revanche, tu peux copier avec eux un exemple, ou la réponse à la première question afin de montrer tes exigences en termes de présentation. 

Soit tu as des manuels et tu fais écrire le numéro et la page d'exercice, soit tu distribues une fiche d'exercices (c'est ce que je fais, il y a les exercices que l'on résout sur l'ardoise puis les exercices à faire sur le cahier).  --> Pour limiter les photocopies, je prévois les exercices en français et en mathématiques sur la semaine. Cela me permet de faire du recto-verso en A5, ou A4. Nous archivons les exercices dans un classeur.

Je ne fais pas copier la consigne : on écrit "mathématiques" et en dessous le titre de la fiche. Ensuite les élèves écrivent les numéros dans la marge.

Au départ j'utilisais la projection, mais cela prenait tout le tableau, donc je ne pouvais plus présenter ce que j'attendais sur le cahier des élèves. Et j'ai remarqué que le support papier est plus pratique pour les élèves, ils sont moins perdus. 

Link to comment
Share on other sites

Le 05/02/2021 à 16:49, Alpha a dit :

Comment s'est passée cette semaine ?

Merci de ton intérêt 😉

Bon les nouvelles ne sont pas bonnes.

Durant cette 2ème semaine, l’agitation a largement empiré, et c’est hélas ce que ma tutrice m’avait prédit. En arts visuels, le PE d’à côté est entré pour pousser une gueulante.

J’ai parcouru une discussion dans un autre forum, qui concerne un stagiaire en 6ème-5ème qui se fait « bordéliser », parce que je m’y retrouvais un peu. Et quelqu’un lui a dit : « Là tu as toute la classe contre toi : les agités qui veulent s’amuser ; le « ventre mou » qui suit les leaders, or le leader ce n’est plus toi ; et les sérieux qui en ont marre ». J’ai un peu l’impression d’être à sa place 😬

Un gamin m’a dit : « Quand on en parle, tout le monde dit qu’il préfère le maître (mon binôme) », ce à quoi je lui ai répondu qu’ils en avaient le droit. Mais ça ne m’étonne pas, je pense que même pour les + agités c’est pénible au fond.

Certains élèves ont carrément arrêté de travailler : un garçon, très mal dans sa peau apparemment, ne fait que dessiner ( ?), provoquer. Une fille est devenue insolente (bon, punie elle s’est excusée). Je  me suis énervée.

On m’a dit de les mettre en activité un max pour avoir le calme, ce que j’ai essayé de faire (bientôt, je crois que j’aurai photocopié tout internet 😆  !!) Mais ça ne marche pas toujours.

J’ai mal géré le thème Grandeurs et mesures : pour les conversions gramme/kilo, j'ai expliqué style "1 000 g = 1 kg", sans mettre de tableau de conversion. Ils se sont agités +++ pendant les exos. Quand j’en ai parlé à un de mes fils, en école d’ingénieurs, tout de suite il m’a demandé : « Tu leur as fait un tableau de conversion ? » « Euh non… » Donc il n’y a que les têtes de classe qui ont compris 🥺

Mais on ne nous apprend pas à enseigner 🤪

Les rapports des 2 tutrices vont dans le même sens, quoique + "gentiment" pour la tutrice universitaire : pas de sens mis dans les apprentissages, enfants qui subissent la classe, pas assez de mise en activité (?), brouhaha permanent, pas de cadrage, ton de voix qui accroît encore les tensions, preps pas assez détaillées...

Bon là je suis un peu soulagée, j’ai quitté l’école vendredi soir pour ne plus les revoir que jeudi matin  (lundi et mardi : observation + prépa du stage « massé » de mars) 😉

Link to comment
Share on other sites

Enseigner, ce n'est pas photocopier tout le net... C'est difficile de s'approprier les séances des autres, encore plus de proposer des exercices d'application qui n'ont rien à voir (ou peu) avec la séance de découverte. 

Quand on prépare une séance, la première question à se poser c'est "qu'est-ce que mes élèves vont apprendre ?". La deuxième serait : "pourquoi je leur propose telle ou telle activité au cours de ma séance ? ou quelles activités vont amener les élèves à apprendre ce que je veux qu'ils apprennent" (et tu supprimes tout ce qui n'aide pas). Si tu as la réponse à ces deux questions, la moitié du boulot est faite... Et c'est toi, et non "Kiki et sa classe fabuleuse" ou "Nana super Maikresse" du web qui doit écrire le déroulé des séquences. Reviens aux bases, explique leur ce qu'ils vont apprendre avant la séance, fais le point/bilan avec eux après... Choisis une méthode en math, une en français (quitte à en prendre des très explicites genre "outils pour les math" ou "pour le français") et suis la programmation. Même en art plastique tu dois te demander ce qu'ils vont apprendre et eux doivent en avoir conscience. 

Link to comment
Share on other sites

Fais les écrire les exercices, et pour une compétence particulière. Faire des opérations, des problèmes, des constructions en géométrie.

Même si tu as le dos tourné. Tu copies une phrase, tu fais le tour et ainsi de suite. Idem pour les leçons. Prévois les exos à compléter et textes à trous seulement pour les enfants avec troubles dys ou très lents. Pour ceux qui ont fini lecture, pixel art des choses que tu n’auras pas à corriger.

L’activité pour l’activité ça ne marche pas! Cela doit être motivé. Tu expliques... s’il y a du bazar, ils se débrouillent tout seuls. 
 

Le web c’est bien pour te donner une idée, modifier, dépanner mais c’est adapté à une personne particulière dans une classe particulière.... et parfois il y a des erreurs...

Utilise au maximum le matériel de la classe ( Manuel, fichiers si les enfants en ont).

 

Bon courage !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Les élèves mettent le bazar pour plusieurs raisons:

-Ils n'ont pas compris donc se démotivent, s'agitent

-Ils n'ont rien à faire, le premier réflexe est souvent de faire des bêtises 

-Mauvaise ambiance de classe, pas assez de cadrage

S'ils ne comprennent pas ce sur quoi ils travaillent, ce qu'ils font et qu'une mauvaise ambiance de classe s'est installée, tu pourras mettre autant d'exercices que tu veux, ça ne changera rien.

Tu suis une méthode en français et en maths?

Link to comment
Share on other sites

@RififiHype @éowin @Delavegue  Oui, je crois lire/entendre ma tutrice...

 

Mdr "Nana super maikresse" et "Kiki et sa classe fabuleuse" 😅

Je sais bien que sur le net il y a à boire et à manger et qu'il faut vraiment faire gaffe...

 

Alors, concernant les méthodes : dans la classe, pas de livre en particulier. Enfin si, il y a plein de livres de français, mais pas un seul en nombre suffisant pour tous les élèves. Y a un peu de tout, quoi 😬  Celui où il y en a le +, c'est 1 pour 2

J'ai demandé à mes collègues s'il y avait des Guides du maître, ils m'ont dit que non et qu'ils faisaient les séances "à leur sauce" (je suis bien avancée avec ça)

Alors je me suis payé moi-même "Le nouvel Explorons la langue CE2", que j'aime bien, mais donc j'ai juste mon exemplaire. J'ai utilisé des trucs pour certaines séances, notamment quand j'étais visitée. Or ça a fait une séance de plus d'1 heure, et encore j'avais raccourci... C'était basé sur un tri d'étiquettes (très tendance à l'INSPE), mais selon ma tutrice ça n'allait encore pas car c'est moi (enfin le livre) qui ai donné les critères de tri, pas les élèves qui les ont trouvés eux-mêmes 😱 ... 

Maths pareil, y a un livre qui est tellement récent que le CE2 est encore en cycle 3 🙃

Et de toute façon maths ou français, quel que soit le livre il n'y a pas assez d'exercices je trouve.... faut compléter

"Outils pour les maths", j'en entends bcp parler.... c'est bien ? 

Là certains m'ont demandé de faire de la géométrie, que je n'ai pas faite pendant mes 15 jours... bon dans les programmes il y a "reconnaître, décrire, nommer, construire un triangle, un carré, un rectangle..." OK et avec ça, on fait quoi ? Le français, étant plutôt littéraire, je m'en sors, mais la géométrie, concrètement, on l'enseigne comment 😳  ?

 

On n'est vraiment pas aidés 👿

Link to comment
Share on other sites

Il te faut impérativement les guides du maître du manuel que tu utilises... Tu peux peut-être en emprunter un exemplaire chez canopé en attendant d'investir... "Outils pour... " est bien car explicite, avec une banque d'exercices conséquente et des outils complémentaires dans le GDM justement... Trop simpliste sans doute pour des chevronnés mais abordable et rassurant pour des débutants. Mieux vaut réussir avec ce genre de manuel que se planter avec un truc à la mode... 

Link to comment
Share on other sites

Beaucoup de guides du maitre sont en téléchargement gratuit sur les sites des éditeurs.

En géométrie, tu peux leur faire faire des tutos, ils adorent en général:

Tu leur demandes de construire une figure (ça peut être plusieurs figures imbriquées) et tu leur demandes d'écrire le tuto pour la construire. Puis ils échangent leurs tutos avec le voisin et essaient de faire la figure avec les explications du voisin.

Courage !

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, FemmeDeRochas a dit :

Là certains m'ont demandé de faire de la géométrie, que je n'ai pas faite pendant mes 15 jours... bon dans les programmes il y a "reconnaître, décrire, nommer, construire un triangle, un carré, un rectangle..." OK et avec ça, on fait quoi ? Le français, étant plutôt littéraire, je m'en sors, mais la géométrie, concrètement, on l'enseigne comment 😳  ?

Justement, il te faut un guide du maître pour avoir une idée de comment mener les séquences/séances. Ton boulot n'est pas d'inventer tout mais d'organiser les savoirs. Avec l'expérience, tu pourras commencer à mixer, créer mais au début c'est impossible.

Les manuels c'est bien beau mais ils sont pour les élèves, les feuilleter doit juste t'aider à savoir quels exercices tu vas donner. Si tu veux le guide du maître, parfois il est disponible gratuitement sur le site de l'éditeur.

Chaque enseignant articule les savoirs des BO de façon différente, c'est ce que tu vas retrouver dans tes programmations et progressions, cela permet de structurer les apprentissages sur la période, l'année. En tant que PES, une vision sur la période, c'est déjà très bien.

Concernant les exercices, en donner deux, en les faisant copier sur le cahier, c'est largement suffisant ! Certains auront besoin de plus, tout dépend du niveau de classe et des élèves. Le plus important est la construction du savoir et du sens, que tu retrouves dans les situations de recherche, les mises en commun quand les élèves verbalisent les procédures, débattent, etc... Ils cherchent, se trompent, comprennent pourquoi ils se sont trompés, argumentent.

Link to comment
Share on other sites

Le 07/02/2021 à 19:39, nanej a dit :

Beaucoup de guides du maitre sont en téléchargement gratuit sur les sites des éditeurs.

En géométrie, tu peux leur faire faire des tutos, ils adorent en général:

Tu leur demandes de construire une figure (ça peut être plusieurs figures imbriquées) et tu leur demandes d'écrire le tuto pour la construire. Puis ils échangent leurs tutos avec le voisin et essaient de faire la figure avec les explications du voisin.

Courage !

 

Ah merci, c'est très sympa comme idée ☺️ !

 

Link to comment
Share on other sites

Sinon, oui j'ai téléchargé quelques GDM, pour voir... mais le souci est que justement je n'utilise pas de manuels particuliers, surtout en maths 😳. Celui qui est dans la classe est vieillot. En français je me sers surtout de celui que j'ai acheté moi-même, et en effet j'ai accès au GDM. 

 Pour les périodes qui restent j'irai peut-être emprunter Outils pour les maths, ça a l'air bien. 

Mieux vaut réussir avec ce genre de manuel que se planter avec un truc à la mode... 

C'est certain 😂

En QLM une collègue sympa m'a donné tout le scan d'un livre qui rassemble pour tout le cycle sciences, histoire et géo, avec des séquences différentes selon les niveaux, MDI. Je le trouve pas mal

 

En fait on est complètement livrés à nous-mêmes 😡

Link to comment
Share on other sites

Le 07/02/2021 à 19:50, Delavegue a dit :

Justement, il te faut un guide du maître pour avoir une idée de comment mener les séquences/séances. Ton boulot n'est pas d'inventer tout mais d'organiser les savoirs. Avec l'expérience, tu pourras commencer à mixer, créer mais au début c'est impossible.

Les manuels c'est bien beau mais ils sont pour les élèves, les feuilleter doit juste t'aider à savoir quels exercices tu vas donner. Si tu veux le guide du maître, parfois il est disponible gratuitement sur le site de l'éditeur.

Chaque enseignant articule les savoirs des BO de façon différente, c'est ce que tu vas retrouver dans tes programmations et progressions, cela permet de structurer les apprentissages sur la période, l'année. En tant que PES, une vision sur la période, c'est déjà très bien.

Concernant les exercices, en donner deux, en les faisant copier sur le cahier, c'est largement suffisant ! Certains auront besoin de plus, tout dépend du niveau de classe et des élèves. Le plus important est la construction du savoir et du sens, que tu retrouves dans les situations de recherche, les mises en commun quand les élèves verbalisent les procédures, débattent, etc... Ils cherchent, se trompent, comprennent pourquoi ils se sont trompés, argumentent.

En tant que PES, une vision sur la période, c'est déjà très bien.

La tutrice demande des programmations sur l'année 🙁

 

Concernant les exercices, en donner deux, en les faisant copier sur le cahier, c'est largement suffisant !

Deux c'est léger je trouve... certains auraient besoin de +, et d'autres ont fini les 2 en 30 secondes...

Link to comment
Share on other sites

Le 10/02/2021 à 14:41, FemmeDeRochas a dit :

 

 

Concernant les exercices, en donner deux, en les faisant copier sur le cahier, c'est largement suffisant !

Deux c'est léger je trouve... certains auraient besoin de +, et d'autres ont fini les 2 en 30 secondes...

Tu peux en proposer 2 aux plus fragiles et 4 aux plus rapides... Quand j'avais des plus grands (j'ai des CP maintenant), je proposais 2 exercices indispensables (me permettant d'évaluer des acquis), que tout le monde devait faire, et 2 ou 3 autres exercices, de réinvestissement, un peu plus difficiles (pour les plus doués), plus longs ou plus ludiques... pour ceux qui terminent un peu avant. 

 

Link to comment
Share on other sites

En français, tu peux bosser avec les RETZ, concernant la grammaire conjugaison : un GDM avec les exos mis en page ou à mettre en page. C'est bien moins onéreux, très adaptable et clé en main.

Réussir en grammaire CE2 (+ CD-Rom/téléchargement) - Nouvelle édition

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Merci. Oui Retz a très bonne réputation 🙂 

 

Bon, une fille qui a la même tutrice terrain que moi et que je devais retrouver lors du stage "massé" (même école) vient de recevoir sa lettre de licenciement 😮 (elle avait commencé l'an dernier puis s'est arrêtée pour congé maternité, donc ça lui fait 2 1/2 années => 1 an) ...

Nous avons comparé les "reproches" que notre tutrice nous fait, et ce sont les mêmes formulations, même sentiment aussi que maintenant tout est retenu contre nous (remarques tout à fait justifiées mêlées à des trucs limite voire procès d'intention...)

Je trouve rude que vu les circonstances (2 demi-années dans 2 niveaux différents), on ne la prolonge même pas...

 

Pour le stage massé j'ai déjà fait 1 des 2 petites journées d'observation prévues : 30 enfants MS-GS, milieu de classes moyennes mais un "dur" qui doit arriver après les vacances, un PES que je remplace lui aussi reconverti (+ ou - 50 ans), très gentil mais lui aussi en difficulté, et qui m'a avoué faire "mi-chemin entre école maternelle et centre de loisirs" 😕...

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 01/03/2021 à 20:50, Alpha a dit :

Bonsoir, j'espère que la reprise s'est bien passée?

Merci de ton intérêt ☺️.

Je n'ai eu la classe qu'une journée, très agitée malgré que je tente de faire du concret et de limiter les phases orales. La directrice a remonté les bretelles à certains croisés dans les couloir avec qui elle a discuté, menaçant d'appeler les parents. Je les vois demain puis plus du tout pendant un mois 💪

Je sais qu'avec mon binôme ça roule, ainsi qu'avec la remplaçante de décembre : une jeune PES arrive lundi pour 3 semaines (stage massé), par curiosité je me demande si avec elle ça va le faire.

Si ça va avec elle c'est que définitivement ça vient de moi 😉

 

2ème journée d'observation du stage massé en MS-GS : PES en reconversion que je remplace gentil mais à côté de ses pompes pour certains trucs j'ai l'impression, ne fait ni cahier journal ni fiches de prep (!), s'est fait eng... devant moi par la directrice, et ne dispose pas de certaines infos (jusqu'où chaque enfant arrive à compter par ex) que les profs nous ont demandé d'avoir pour concevoir des ateliers pertinents 🙁.

 

Bref, cela s'apparente je trouve à un chemin de croix 😳. J'en arrive à avoir des douleurs de vieux (lol) au bas de la nuque par ex. Heureusement je relativise, ne perds ni l'appétit ni l'énergie, et ne vais pas gâcher ma vie pour un job... mais j'ai hâte que l'année se termine, quelle qu'en soit l'issue.

Link to comment
Share on other sites

Ne sois pas si sévère avec ce jeune PES... Et accroche-toi! Que la directrice le traite mal devant toi est surtout mauvais signe .... pour la directrice. Donc méfiance pour toi.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, éowin a dit :

Ne sois pas si sévère avec ce jeune PES... Et accroche-toi! Que la directrice le traite mal devant toi est surtout mauvais signe .... pour la directrice. Donc méfiance pour toi.

Jeune PES, il a 50 ans 😉... bon jeune dans le métier quoi

Mais tu as raison, je me suis fait la réflexion : moi aussi j'ai des problèmes, mais la directrice de mon école ne se permet pas de me parler comme ça, devant autrui en +... Cette nana a l'air pète-sec (et pas trop aimée par l'Atsem apparemment).

Sinon, honnêtement, par rapport à ce que j'aurais pu attendre comme "guidage" pour reprendre la classe alors que je ne connais RIEN à la maternelle, je t'assure que c'est un peu la brasse coulée....  En fait une personne en difficulté remplace une autre personne en difficulté, donc 🙃 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...