Jump to content

L'école des candidats... à la présidentielle 2022


chableu

Recommended Posts

Citation

ROUSSEL

 

Transformer l’éducation,
avancer vers une école
commune pour toutes et tous
Il y a besoin d’une culture commune de haut niveau pour
répondre aux défis de l’avenir. Besoin d’un service public
national de l’éducation pour construire cette culture et la
transmettre à toutes et tous, à égalité. Besoin d’une école
gratuite et accessible à tous les enfants, sous la responsa-
bilité de l’Éducation nationale. C’est de cette manière qu’il
deviendra possible d’inverser la politique de délégation
aux collectivités locales, aux familles et au marché privé
d’une partie des missions de service public de l’Éducation
nationale. C’est avec tous les acteurs de l’éducation et l’en-
semble de la société qu’il s’agit de relever ce défi.
19 Des moyens seront dégagés pour l’augmenta-
tion du temps scolaire
Le droit à scolarité à 2 ans sera garanti. Le temps sco -
laire augmentera progressivement, pour parvenir à 27
heures par semaine en maternelle et en élémentaire,
et à 32 heures au collège. Il s’agit de donner plus de
temps en classe, avec les enseignant·e·s, pour varier
les activités, donner du sens aux apprentissages et ré -
soudre les difficultés. L’école pourra se faire à l’école : il
n’y aura plus de devoirs à la maison, le temps en de -
hors de l’école sera libéré pour la vie de famille et les
loisirs, avec le développement de loisirs éducatifs et de
qualité, encadrés par des animateur·trice·s formé·e·s
et correctement rémunéré·e·s. Cela se fera sans aug -
menter le temps de travail des enseignant·e·s, grâce à
des enseignant·e·s surnuméraires en primaire. Le bud -
get de l’Éducation nationale progressera de 45 %, pour
atteindre 80 milliards d’euros et permettre de financer
ce projet éducatif.
20 Les enseignant·e·s retrouveront les moyens
d’exercer leurs missions
90 000 recrutements seront planifiés (admissibles aux
concours, listes complémentaires, et pré-recrutements
après le baccalauréat). Ils recevront une formation
ambitieuse, pour leur donner une véritable maîtrise de
leur métier : une formation de niveau bac+5, alliant for-

mation disciplinaire universitaire et formation profes -
sionnelle, sera reconstruite. Dès leur pré-recrutement
au niveau bac ou licence, les futur·e·s enseignant·e·s
bénéficieront du statut d’élève-fonctionnaire stagiaire,
et ils percevront un traitement équivalent au premier
échelon, avec engagement pour eux d’exercer dix ans
dans l’Éducation nationale. Un temps de concertation
et de formation sera inclus dans le service des ensei -
gnant·e·s, sans augmentation de leur temps de travail,
et la formation continue sera reconstruite. Les salaires
seront augmentés de 30 %, et le point d’indice sera
dégelé, comme pour tous les fonctionnaires. Les pro -
grammes seront élaborés démocratiquement, avec
les enseignantes et les enseignants, en fonction de leur
expérience de la classe et avec pour objectif un haut
niveau de formation, de culture et de savoir.
21 La réussite scolaire sera une priorité de l’Édu-
cation nationale
À cette fin, un fonds national sera constitué pour garantir
la gratuité de tout ce qui est nécessaire aux parcours
éducatifs. Les effectifs des classes seront réduits, ils ne
devront jamais dépasser les 15 élèves en toute petite
section de maternelle, les 20 élèves en maternelle et en
primaire, les 25 dans le secondaire. Des effectifs plus
légers seront prévus en éducation prioritaire (12 maxi -
mum). Des équipes pluridisciplinaires, au service de la
réussite de toutes et tous, seront reconstruites : médecins
scolaires, psychologues, enseignantes et enseignants
spécialisés, personnels de la vie scolaire. L’accompa -
gnement des élèves sera effectué par de nouveaux
conseils d’orientation. Un véritable métier d’accom -
pagnement des élèves en situation de handicap ver -
ra le jour, sous statut de la fonction publique, avec un
salaire digne et une formation ambitieuse. En fonction
des besoins des enfants et de leurs familles, la scolari-
té des élèves handicapé·e·s doit pouvoir être confiée à
des enseignant·e·s spécialisé·e·s, formé·e·s et soutenu·e·s
dans des structures adaptées (Instituts médico-éduca-
tifs (IME), Instituts thérapeutiques, éducatifs et pédago -
giques (Itep), Sections d’enseignement général et pro-
fessionnel adapté (Segpa), en visant l’inclusion scolaire
de toutes et tous. Ces structures seront développées et
leurs capacités d’accueil augmenteront grâce à un plan
de recrutement et de formation.

22 Un plan de construction et d’amélioration des
établissements publics et de leur équipement
sera lancé
Il devra être élaboré de concert avec les collectivités
territoriales (municipalités, départements, régions), pre -
mières concernées par la reconstruction d’une politique
éducative digne de notre pays et de sa jeunesse. Impos -
sible d’atteindre l’objectif de plus d’école avec des effec -
tifs réduits par classe, sans disposer de locaux et d’équi -
pements, réhabilités, modernes et en nombre suffisant.

 

Link to comment
Share on other sites

Le programme de Pécresse, j'en ai des frissons.

Ecole publique sous contrat avec total liberté de recrutement, objectif de 10% des établissements en 5 ans 🥺🥺🥺😱😭

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Clairement le programme de FI est largement au dessus et on sent les gens du terrain.

2 oppositions avec eux: scolarisation à 2 ans et cantine gratuite.

 

Quant aux autres programmes... Au secours.

 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Delavegue a dit :

Le programme de Pécresse, j'en ai des frissons.

Ecole publique sous contrat avec total liberté de recrutement, objectif de 10% des établissements en 5 ans 🥺🥺🥺😱😭

Le même que Macron pour la suite. 

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, pimouss690 a dit :

Clairement le programme de FI est largement au dessus et on sent les gens du terrain.

2 oppositions avec eux: scolarisation à 2 ans et cantine gratuite.

 

Quant aux autres programmes... Au secours.

 

Qu'est ce qui fait peur dans la cantine gratuite ?

Etre nourri correctement c'est un des droits de l'enfant comme celui de recevoir une éducation.

Un service public de la cantine ça serait la fin des impayés, des facturations, des mises en demeure, des exclusions. C'est un boulot énorme. Du coup ça permettrait de récupérer pas mal de personnels qui bossent dans ces services et qui pourraient être redéployés dans d'autres services (selon leurs choix, leurs voeux) par exemple  !

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, jeanounette a dit :

ben tu fouilles !

y'a des livrets pour chaque thématique.

C'est fouillé, détaillé, et bientôt il y aura une émission spéciale uniquement pour donner tous les chiffrages.

Et oui ... c'est pas comme certains qui rendent une copie ultra light en guise de programme et comptent juste sur le capital image du candidat (genre je vote parce que l'emballage est beau mais je regarde pas ce qu'il y a dans le paquet ... je n'ai cité personne, hein ...)

Sauf que le sujet, c'est l'école, alors que tu balances tout le programme.

Je pensais faire un sujet avec un tableau à compléter "poste par poste" : éducation, retraite, impôts, ...

Mais il faut attendre le dépôt officiel des candidatures pour ne pas s'éparpiller ...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, jeanounette a dit :

Qu'est ce qui fait peur dans la cantine gratuite ?

Etre nourri correctement c'est un des droits de l'enfant comme celui de recevoir une éducation.

Un service public de la cantine ça serait la fin des impayés, des facturations, des mises en demeure, des exclusions. C'est un boulot énorme. Du coup ça permettrait de récupérer pas mal de personnels qui bossent dans ces services et qui pourraient être redéployés dans d'autres services (selon leurs choix, leurs voeux) par exemple  !

Tu peux aussi financer le repas gratuit des enfants ... chez eux !

Il y a beaucoup trop de collectivité en France.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Goëllette a dit :

Tu peux aussi financer le repas gratuit des enfants ... chez eux !

Il y a beaucoup trop de collectivité en France.

Et comme disait Coluche "Rigolez pas, c'est avec votre pognon !".

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, Goëllette a dit :

Tu peux aussi financer le repas gratuit des enfants ... chez eux !

Il y a beaucoup trop de collectivité en France.

C'est pas gratuit ce serait financé par l'impot, tu sais ce truc qui sert aussi à financer ton salaire et l'éducation des enfants.

Et ça pourrait être laaaaaaargement financé en luttant efficacement contre l'évasion et l'optimisation fiscales, sans même augmenter les tiens (d'impôts) voire même les baisser.

Suffit d'aller prendre l'argent là où il est.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, FredZZZ a dit :

ZEMMOUR sur France Inter à l'instant ... Il veut rétablir la verticalité du savoir, la dictée, le "par coeur" et lutter, à l'école primaire, contre la propagande LGBT, féministe et antiraciste !!

On pourrait en rire, s'il n'avait pas l'audience qu'il a et s'il ne faisait pas les scores qu'il fait ...

Se débarrasser de la propagande — de toutes les propagandes ! — à l'école ne me semble pas une si mauvaise idée, et en tout cas pas risible.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, jeanounette a dit :

C'est pas gratuit ce serait financé par l'impot, tu sais ce truc qui sert aussi à financer ton salaire et l'éducation des enfants.

Vu ce que je paie, je t'assure ce que je sais ce qu'est l'impôt !

Et c'est ce type d'argument qui fait que des électeurs de gauche sont passés à l'extrême-droite.

il y a 22 minutes, jeanounette a dit :

Et ça pourrait être laaaaaaargement financé en luttant efficacement contre l'évasion et l'optimisation fiscales, sans même augmenter les tiens (d'impôts) voire même les baisser.

Suffit d'aller prendre l'argent là où il est.

Le problème que j'évoque n'est pas le financement mais la façon !

Et les enfants mangeront presque toujours dans de meilleures conditions chez eux qu'à l'école si le repas leur est payé.

En plus, ils passeront un bien meilleur après-midi après avoir fait une pause chez eux.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...