Jump to content
clairette28

Remplaçant et réforme des rythmes ?

Recommended Posts

zlr

Bonsoir.

Ça va un peu de pair avec ce que j'écrivais sur le sujet de "la refondation et après" sur la menace de disparition programmée des TR ...

C'est-à-dire ? Pourrais-tu préciser ta "prévision" ?

Merci.

Certaines sources fiables proches du sein des saints m'ont confié leurs craintes que les fameux maîtres surnuméraires, officiellement prévus pour permettre d’avoir deux adultes par classe ou dédoubler les classes dans les écoles difficiles, soient obligés, peu à peu, de prendre en charge les classes des maîtres absents de l'école ... voir celle d'à côté (la mater, par exemple), ce qui expliquerait que presque aucun poste de TR n'a été créé cette année dans les départements, alors que le remplacement des collègues absents a été un gros problème !

Ils pourraient également envisager de faire prendre les classes des maîtres absents aux fameux emplois d'avenir, ces jeunes en licence en observation dans certaines écoles.

Nos posts se sont croisés. Merci pour ta réponse. :)

Reste à savoir combien d'enseignants "surnuméraires" seront en poste à la prochaine rentrée et aux suivantes, pour l'instant les "allocations" de ce type ont l'air assez maigres dans les départements que je connais.

Quant à la possibilité d'attribuer des remplacements (courts ? longs ?) à des étudiants en observation...que dire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Normal, c'est un test. Si personne ne dit rien et fait semblant de trouver ça génial, de ne pas voir les dangers, il va y en avoir plus l'année prochaine

Nous en avons quand même plusieurs dizaines, par chez moi ! Alors qu'il a manqué une cinquantaine de TR ...

Pour ce qui est des étudiants, au début, on leur fera prendre la classe une matinée, en renvoyant les élèves après-midi, puis ils les prendront la journée, deux jours, une semaine ...

C'est autant de postes de ZIL qu'on ne créera pas et qu'on finira carrément par supprimer !

Share this post


Link to post
Share on other sites
leene

j'ai un peu lâchée ce dossier ces derniers jours car très prise par ailleurs et je découvre avec grand étonnement (ou pas !) les dernières infos .... il va falloir faire remonter aux sections locales des syndicats et surtout faire un listing de tout ce qui va se passer l'année prochaine ....

Share this post


Link to post
Share on other sites
mayre

Ce que dit Goëlette ne m'étonne pas, c'est ce sur quoi on s'est "accroché" avec le majoritaire en CTSD... Mais on nous a traité de catastrophistes, comme d'habitude...L'exemple de ce qui se fait chez Goëlette va donner de l'eau à notre moulin.

Ici, on a refusé de voter les attributions de maîtres supp parce que pas assez de TMB sur le département (pour couvrir les besoins,un minimum de 20), ils se sont abstenus parce que "le maître supp, c'est génial". Au final, audience chez le DASEN lundi, et on va peut être réussir à grappiller des postes de remplaçants. Mais bon, du coup, l'intersyndicale est plus que tendue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Mais quelles ont été les revendications des autres syndicats représentés ?

Chez nous il y en a un qui fait comme s'il n'y avait pas de problème de remplaçants, et un autre qui soit disant s'en occupe mais on ne lit rien non plus à ce sujet dans leurs publications.

Je vois que vous avez réussi à négocier des postes de TR en plus. Ça devrait être une revendication partout, d'autant qu'il y a beaucoup de personnes sans affectation après le mouvement ...

On pourrait faire une liste ici des décisions des DASEN et des revendications des syndicats, non ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
loca84

Le CTAD de mercredi :

Rythmes

Pour les obligations de service, la règle est que les brigades soient nommées de manière à éviter au maximum d'intervenir à la fois sur des écoles à 4,5 jours et à 4 jours ; on sait que certains auront à intervenir dans ces 2 catégories de fonctionnement et il faudra instituer une récupération qui pourrait être mensuelle.

Bref, la question n'est pas réglée. Ils veulent éviter les remplacements tantôt sur les écoles à 4j tantôt sur les écoles à 4,5j. Mais bon, ça m'étonnerait que ce soit possible.

Goellette, tu as raison si le nombre de TR avait été revu à la hausse, il y aurait suffisamment de TR sur les écoles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Allez, je lance le listing avec les liens vers les textes officiels et syndicaux concernant les remplacements et la réforme des rythmes.

Chaque personne qui rajoute un lien doit "copier-coller" la totalité des départements, afin d'avoir une mise à jour automatique :

1

2

3

4

5

6

7

Share this post


Link to post
Share on other sites
corail78

On en saura plus début juillet...grrrrr!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites
dd38

Allez, je lance le listing avec les liens vers les textes officiels et syndicaux concernant les remplacements et la réforme des rythmes.

Chaque personne qui rajoute un lien doit "copier-coller" la totalité des départements, afin d'avoir une mise à jour automatique :

1

2

3

4

5

6

7

Département 38 (Isère) : CR de CAPD Ce qui primera pour chacun sera le rythme de leur école de rattachement.

Mais à certains moments de l'année et sur certains territoires, il est possible que les TR soient sollicités pour intervenir dans les écoles qui fonctionnent à un autre rythme que la leur.

Pour éviter que les TR soient mobilisables tout le temps, nous (la DSDEN) verrons avec les IEN ceux parmi les TR qui seront volontaires pour travailler éventuellement les mercredis matins, mais sans astreinte. Ensuite, le travail se fera avec les IEN et surtout ceux qui ont en charge la régulation du remplacement.

La situation est contrastée selon les circos : sur BJ 1 (24 TR), il n'y a qu'une seule école à 4 jours et demi. Idem sur Grenoble Montagne. Sur Voiron 3, 19 écoles pour 24 TR. Sur Grenoble, 100% des écoles, mais à des horaires différents !

Il y aura donc plus que deux rythmes et il faudra faire le décompte des heures effectuées.

...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je trouve que la décision prise dans le 38 est la plus respectueuse des TR que j'ai lue jusqu'ici.

J'apprécie le mot "volontaires".

J'aime moins "sans astreinte", sauf si cela veut dire qu'on n'obligera pas des TR à attendre chez eux un mercredi matin un éventuel remplacement.

Si ça veut juste dire que les heures perdues à attendre ne seront pas décomptées, non.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bidulbuk

Merci dd38 ! J'ai écrit à mon syndicat mais toujours pas de réponse.

Où peut-on consulter le CR de la CAPD ? C'était la CAPD du 4 juin ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Sur un des sites des syndicats représentés en CAPD. Sûrement dans la partie CAPD.

Je ne sais pas si l'Administration et les syndicats sont tenus de publier les CR de CAPD. Ça me semblerait normal...

Share this post


Link to post
Share on other sites
bidulbuk

J'ai cherché chez les syndicats, je n'ai pas trouvé hormis la déclaration liminaire :scratch:

Share this post


Link to post
Share on other sites
bidulbuk

Aujourd'hui se tient le CTSD en Isère qui va préciser un peu plus les modalités pour l'année prochaine.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Nävis

Je n'ai pas tout lu, mais chez nous (officieusement) dans les circo ou très peu d'écoles sont passées à 4.5 j (1 commune à 3 écoles et 1 village 1 école, voire 1 seule école de 3 classe dans une autre)... il semblerait que "tant pis pour le mercredi !".

Les ien sembleraient ok pour ne pas trop chercher quelqu'un pour les absences du mercredi (sauf pour les longs congés ou ceux prévus d'avance) : pour les appels du matin même.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ZILprov

Bonsoir à tous,

Je suis du 02 (Aisne), et voilà ce que je viens de recevoir de la part de mon syndicat (SNUIPP) sur le sujet.

nouveaux rythmes et titulaires remplaçants

Cette année verra une première application partielle de la réforme des rythmes scolaires. Une petite partie des écoles (environ 20%) passera à la semaine de 9 demi-journées, soit les mercredis matins travaillés (sauf dérogation pour le samedi).

Se pose à ce jour, le problème pour les Titulaires Remplaçants (ZIL, Brigade, ...). Ceux-ci, par une circulaire du DASEN, se voient confirmer la possibilité d’effectuer des remplacements le mercredi matin dès la rentrée prochaine dans les écoles appliquant la réforme. Nous comprenons la nécessité de continuité de service et une certaine adaptabilité des TR quant à leur emploi du temps. La circulaire ne précisant pas combien de temps à l’avance les TR doivent être prévenus pour effectuer un remplacement le mercredi matin, elle laisse donc la possibilité à l’administration d’appeler, le mercredi matin même, un collègue pour effectuer un remplacement au pied levé. Ce qui peut engendrer divers problèmes : une nécessité de disponibilité (garde d’enfant, prêt à partir à 8h00, ...), pas d’indemnité ou de décompte des heures en cas de « non appel », ...

Si l’on peut imaginer un certain « bon sens » de la part des inspections, de la DSDEN et de ses secrétariats qui ne devraient pas « exiger » cette disponibilité permanente compte tenu de la situation exceptionnelle de cette année, nous invitons les collègues à rester attentifs, à nous signaler toute tentative de pression ou d’intimidation et à ne pas y céder.

C'est consultable ici : http://02.snuipp.fr/spip.php?article515

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Je n'ai pas tout lu, mais chez nous (officieusement) dans les circo ou très peu d'écoles sont passées à 4.5 j (1 commune à 3 écoles et 1 village 1 école, voire 1 seule école de 3 classe dans une autre)... il semblerait que "tant pis pour le mercredi !".

Les ien sembleraient ok pour ne pas trop chercher quelqu'un pour les absences du mercredi (sauf pour les longs congés ou ceux prévus d'avance) : pour les appels du matin même.

Que ça puisse être la même chose de toutes les circos dans le même cas ... Et officiellement !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Allie67

1

2

3

4

5

6

7

38 : CR de CAPD Ce qui primera pour chacun sera le rythme de leur école de rattachement.

Mais à certains moments de l'année et sur certains territoires, il est possible que les TR soient sollicités pour intervenir dans les écoles qui fonctionnent à un autre rythme que la leur.

Pour éviter que les TR soient mobilisables tout le temps, nous (la DSDEN) verrons avec les IEN ceux parmi les TR qui seront volontaires pour travailler éventuellement les mercredis matins, mais sans astreinte. Ensuite, le travail se fera avec les IEN et surtout ceux qui ont en charge la régulation du remplacement.

La situation est contrastée selon les circos : sur BJ 1 (24 TR), il n'y a qu'une seule école à 4 jours et demi. Idem sur Grenoble Montagne. Sur Voiron 3, 19 écoles pour 24 TR. Sur Grenoble, 100% des écoles, mais à des horaires différents !

Il y aura donc plus que deux rythmes et il faudra faire le décompte des heures effectuées.

67: CAPD du 27 juin 2013 : Temps de travail des ZIL : Comme par le passé, les ZIL devront effectuer leurs remplacements dans toutes les écoles, qu’elles fonctionnent sur 4j ou 4,5j. Ils récupèreront le temps de travail excédentaire en fin d’année scolaire. (source SGEN)

M'enfin, vu qu'il y a vraiment très peu d'écoles pour le 67 à 4,5jours...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

Oui, mais quand même, question respect du personnel, ce n'est pas fameux, et "dans le passé", j'ai été TR, et JAMAIS on ne m'a obligée à travailler le mercredi alors que mon école de rattachement travaillait le samedi et JAMAIS on ne m'a obligée à travailler fin août ou plus tard en juillet.

De plus, JAMAIS on n'a obligé mes copains rattachés à des écoles à 4 jours à remplacer au pied lever un mercredi ou un samedi ni on ne leur a demandé de rester d'astreinte chez eux sans se voir décompter les 3 heures comme travaillées ! :devil:

J'espère que vos représentants du personnel se sont soulevés contre cette mesure et qu'ils vous défendront si on annualise votre temps de travail !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Allie67

Je pense que, pour l'instant, nos syndicats essaient de se dépatouiller tant bien que mal du 2ème mouvement catastrophique.. Et vu, le peu d'écoles à 4,5, ça va être au cas par cas des zil de ces endroits...

Share this post


Link to post
Share on other sites
mumu043

1

2

3

4

5

6

7

38 : CR de CAPD Ce qui primera pour chacun sera le rythme de leur école de rattachement.

Mais à certains moments de l'année et sur certains territoires, il est possible que les TR soient sollicités pour intervenir dans les écoles qui fonctionnent à un autre rythme que la leur.

Pour éviter que les TR soient mobilisables tout le temps, nous (la DSDEN) verrons avec les IEN ceux parmi les TR qui seront volontaires pour travailler éventuellement les mercredis matins, mais sans astreinte. Ensuite, le travail se fera avec les IEN et surtout ceux qui ont en charge la régulation du remplacement.

La situation est contrastée selon les circos : sur BJ 1 (24 TR), il n'y a qu'une seule école à 4 jours et demi. Idem sur Grenoble Montagne. Sur Voiron 3, 19 écoles pour 24 TR. Sur Grenoble, 100% des écoles, mais à des horaires différents !

Il y aura donc plus que deux rythmes et il faudra faire le décompte des heures effectuées.

42 : http://42.snuipp.fr/spip.php?article174

67: CAPD du 27 juin 2013 : Temps de travail des ZIL : Comme par le passé, les ZIL devront effectuer leurs remplacements dans toutes les écoles, qu’elles fonctionnent sur 4j ou 4,5j. Ils récupèreront le temps de travail excédentaire en fin d’année scolaire. (source SGEN)

M'enfin, vu qu'il y a vraiment très peu d'écoles pour le 67 à 4,5jours...

ça me parait pas mal pour le 42.

ça me va en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
ZILprov

1

2 http://02.snuipp.fr/spip.php?article515

nouveaux rythmes et titulaires remplaçants

Cette année verra une première application partielle de la réforme des rythmes scolaires. Une petite partie des écoles (environ 20%) passera à la semaine de 9 demi-journées, soit les mercredis matins travaillés (sauf dérogation pour le samedi).

Se pose à ce jour, le problème pour les Titulaires Remplaçants (ZIL, Brigade, ...). Ceux-ci, par une circulaire du DASEN, se voient confirmer la possibilité d’effectuer des remplacements le mercredi matin dès la rentrée prochaine dans les écoles appliquant la réforme. Nous comprenons la nécessité de continuité de service et une certaine adaptabilité des TR quant à leur emploi du temps. La circulaire ne précisant pas combien de temps à l’avance les TR doivent être prévenus pour effectuer un remplacement le mercredi matin, elle laisse donc la possibilité à l’administration d’appeler, le mercredi matin même, un collègue pour effectuer un remplacement au pied levé. Ce qui peut engendrer divers problèmes : une nécessité de disponibilité (garde d’enfant, prêt à partir à 8h00, ...), pas d’indemnité ou de décompte des heures en cas de « non appel », ...

Si l’on peut imaginer un certain « bon sens » de la part des inspections, de la DSDEN et de ses secrétariats qui ne devraient pas « exiger » cette disponibilité permanente compte tenu de la situation exceptionnelle de cette année, nous invitons les collègues à rester attentifs, à nous signaler toute tentative de pression ou d’intimidation et à ne pas y céder.

3

4

5

6

7

38 : CR de CAPD Ce qui primera pour chacun sera le rythme de leur école de rattachement.

Mais à certains moments de l'année et sur certains territoires, il est possible que les TR soient sollicités pour intervenir dans les écoles qui fonctionnent à un autre rythme que la leur.

Pour éviter que les TR soient mobilisables tout le temps, nous (la DSDEN) verrons avec les IEN ceux parmi les TR qui seront volontaires pour travailler éventuellement les mercredis matins, mais sans astreinte. Ensuite, le travail se fera avec les IEN et surtout ceux qui ont en charge la régulation du remplacement.

La situation est contrastée selon les circos : sur BJ 1 (24 TR), il n'y a qu'une seule école à 4 jours et demi. Idem sur Grenoble Montagne. Sur Voiron 3, 19 écoles pour 24 TR. Sur Grenoble, 100% des écoles, mais à des horaires différents !

Il y aura donc plus que deux rythmes et il faudra faire le décompte des heures effectuées.

42 : http://42.snuipp.fr/spip.php?article174

67: CAPD du 27 juin 2013 : Temps de travail des ZIL : Comme par le passé, les ZIL devront effectuer leurs remplacements dans toutes les écoles, qu’elles fonctionnent sur 4j ou 4,5j. Ils récupèreront le temps de travail excédentaire en fin d’année scolaire. (source SGEN)

M'enfin, vu qu'il y a vraiment très peu d'écoles pour le 67 à 4,5jours...

ça me parait pas mal pour le 42.

ça me va en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
loca84

1 ...
2 http://02.snuipp.fr/spip.php?article515

nouveaux rythmes et titulaires remplaçants

Cette année verra une première application partielle de la réforme des rythmes scolaires. Une petite partie des écoles (environ 20%) passera à la semaine de 9 demi-journées, soit les mercredis matins travaillés (sauf dérogation pour le samedi).

Se pose à ce jour, le problème pour les Titulaires Remplaçants (ZIL, Brigade, ...). Ceux-ci, par une circulaire du DASEN, se voient confirmer la possibilité d’effectuer des remplacements le mercredi matin dès la rentrée prochaine dans les écoles appliquant la réforme. Nous comprenons la nécessité de continuité de service et une certaine adaptabilité des TR quant à leur emploi du temps. La circulaire ne précisant pas combien de temps à l’avance les TR doivent être prévenus pour effectuer un remplacement le mercredi matin, elle laisse donc la possibilité à l’administration d’appeler, le mercredi matin même, un collègue pour effectuer un remplacement au pied levé. Ce qui peut engendrer divers problèmes : une nécessité de disponibilité (garde d’enfant, prêt à partir à 8h00, ...), pas d’indemnité ou de décompte des heures en cas de « non appel », ...

Si l’on peut imaginer un certain « bon sens » de la part des inspections, de la DSDEN et de ses secrétariats qui ne devraient pas « exiger » cette disponibilité permanente compte tenu de la situation exceptionnelle de cette année, nous invitons les collègues à rester attentifs, à nous signaler toute tentative de pression ou d’intimidation et à ne pas y céder.


3 ...
4 ...
5 ...
6 ...
7 ...


38 : CR de CAPD Ce qui primera pour chacun sera le rythme de leur école de rattachement.
Mais à certains moments de l'année et sur certains territoires, il est possible que les TR soient sollicités pour intervenir dans les écoles qui fonctionnent à un autre rythme que la leur.
Pour éviter que les TR soient mobilisables tout le temps, nous (la DSDEN) verrons avec les IEN ceux parmi les TR qui seront volontaires pour travailler éventuellement les mercredis matins, mais sans astreinte. Ensuite, le travail se fera avec les IEN et surtout ceux qui ont en charge la régulation du remplacement.
La situation est contrastée selon les circos : sur BJ 1 (24 TR), il n'y a qu'une seule école à 4 jours et demi. Idem sur Grenoble Montagne. Sur Voiron 3, 19 écoles pour 24 TR. Sur Grenoble, 100% des écoles, mais à des horaires différents !
Il y aura donc plus que deux rythmes et il faudra faire le décompte des heures effectuées.

42 : http://42.snuipp.fr/spip.php?article174

67: CAPD du 27 juin 2013 : Temps de travail des ZIL : Comme par le passé, les ZIL devront effectuer leurs remplacements dans toutes les écoles, qu’elles fonctionnent sur 4j ou 4,5j. Ils récupèreront le temps de travail excédentaire en fin d’année scolaire. (source SGEN)

M'enfin, vu qu'il y a vraiment très peu d'écoles pour le 67 à 4,5jours...

80 :

http://www.sgenpic.fr/index.php/ct/153-comite-technique-academique-du-mercredi-19-juin-2013

Pour les obligations de service, la règle est que les brigades soient nommées de manière à éviter au maximum d'intervenir à la fois sur des écoles à 4,5 jours et à 4 jours ; on sait que certains auront à intervenir dans ces 2 catégories de fonctionnement et il faudra instituer une récupération qui pourrait être mensuelle.

http://80.snuipp.fr/spip.php?article1816

27 collègues ZIL ou brigade seront affectés dans des écoles fonctionnant en 4,5 jours. Ces collègues seront donc appelés à effectuer des remplacements en 4,5 jours. Les autres collègues ne devraient donc pas intervenir ailleurs que dans des écoles en 4 jours.
Toutefois, le DASEN se laisse la possibilité, dans le cas d’une conjoncture très tendue au niveau du remplacement, de faire appel aux remplaçants pour aller remplacer dans n’importe quelle école. Dans ce cas, si les obligations de service venaient à être dépassées, une récupération serait organisée pour le mois suivant.


Share this post


Link to post
Share on other sites
muralth

1 ...

2 http://02.snuipp.fr/spip.php?article515

nouveaux rythmes et titulaires remplaçants

Cette année verra une première application partielle de la réforme des rythmes scolaires. Une petite partie des écoles (environ 20%) passera à la semaine de 9 demi-journées, soit les mercredis matins travaillés (sauf dérogation pour le samedi).

Se pose à ce jour, le problème pour les Titulaires Remplaçants (ZIL, Brigade, ...). Ceux-ci, par une circulaire du DASEN, se voient confirmer la possibilité d’effectuer des remplacements le mercredi matin dès la rentrée prochaine dans les écoles appliquant la réforme. Nous comprenons la nécessité de continuité de service et une certaine adaptabilité des TR quant à leur emploi du temps. La circulaire ne précisant pas combien de temps à l’avance les TR doivent être prévenus pour effectuer un remplacement le mercredi matin, elle laisse donc la possibilité à l’administration d’appeler, le mercredi matin même, un collègue pour effectuer un remplacement au pied levé. Ce qui peut engendrer divers problèmes : une nécessité de disponibilité (garde d’enfant, prêt à partir à 8h00, ...), pas d’indemnité ou de décompte des heures en cas de « non appel », ...

Si l’on peut imaginer un certain « bon sens » de la part des inspections, de la DSDEN et de ses secrétariats qui ne devraient pas « exiger » cette disponibilité permanente compte tenu de la situation exceptionnelle de cette année, nous invitons les collègues à rester attentifs, à nous signaler toute tentative de pression ou d’intimidation et à ne pas y céder.

3 ...

4 ...

5 ...

6 ...

7 ...

38 : CR de CAPD Ce qui primera pour chacun sera le rythme de leur école de rattachement.

Mais à certains moments de l'année et sur certains territoires, il est possible que les TR soient sollicités pour intervenir dans les écoles qui fonctionnent à un autre rythme que la leur.

Pour éviter que les TR soient mobilisables tout le temps, nous (la DSDEN) verrons avec les IEN ceux parmi les TR qui seront volontaires pour travailler éventuellement les mercredis matins, mais sans astreinte. Ensuite, le travail se fera avec les IEN et surtout ceux qui ont en charge la régulation du remplacement.

La situation est contrastée selon les circos : sur BJ 1 (24 TR), il n'y a qu'une seule école à 4 jours et demi. Idem sur Grenoble Montagne. Sur Voiron 3, 19 écoles pour 24 TR. Sur Grenoble, 100% des écoles, mais à des horaires différents !

Il y aura donc plus que deux rythmes et il faudra faire le décompte des heures effectuées.

42 : http://42.snuipp.fr/spip.php?article174

44 : Extrait de la déclaration du SNUIPP44 suite à la CAPD du 28 juin 2013 : Organisation des brigades : Le principe des 4,5 jours est appliquée à l’ensemble des brigades. Concrètement, quel que soit leur rythme de travail, 4 ou 4,5 jours, les remplaçants devront être disponibles tous les mercredis matins en vue d’un éventuel remplacement dans une école à 4,5 jours. Leur temps de travail ne sera comptabilisé que s’ils font effectivement un remplacement (les heures d’astreinte sont donc du bénévolat). D’autre part, un remplaçant amené à travailler dans une école à 4 jours effectuant en plus un remplacement le mercredi aura travaillé 27 heures devant élèves dans la semaine pour la gloire. Le SNUipp-FSU a refusé cet aménagement transitoire annoncé le 28 juin. Cela ne fait que confirmer, s’il était nécessaire, que le report de cette réforme était la solution en vue d’une réflexion globale et d’une prise en compte de l’ensemble des paramètres. Le SNUipp-FSU n’en reste pas là et prendra ses responsabilités. Cela passera obligatoirement par des mobilisations pour que les conditions de travail cessent d’être dégradées et les enseignants respectés.

67: CAPD du 27 juin 2013 : Temps de travail des ZIL : Comme par le passé, les ZIL devront effectuer leurs remplacements dans toutes les écoles, qu’elles fonctionnent sur 4j ou 4,5j. Ils récupèreront le temps de travail excédentaire en fin d’année scolaire. (source SGEN)

M'enfin, vu qu'il y a vraiment très peu d'écoles pour le 67 à 4,5jours...

80 :

http://www.sgenpic.fr/index.php/ct/153-comite-technique-academique-du-mercredi-19-juin-2013

Pour les obligations de service, la règle est que les brigades soient nommées de manière à éviter au maximum d'intervenir à la fois sur des écoles à 4,5 jours et à 4 jours ; on sait que certains auront à intervenir dans ces 2 catégories de fonctionnement et il faudra instituer une récupération qui pourrait être mensuelle.

http://80.snuipp.fr/spip.php?article1816

27 collègues ZIL ou brigade seront affectés dans des écoles fonctionnant en 4,5 jours. Ces collègues seront donc appelés à effectuer des remplacements en 4,5 jours. Les autres collègues ne devraient donc pas intervenir ailleurs que dans des écoles en 4 jours.

Toutefois, le DASEN se laisse la possibilité, dans le cas d’une conjoncture très tendue au niveau du remplacement, de faire appel aux remplaçants pour aller remplacer dans n’importe quelle école. Dans ce cas, si les obligations de service venaient à être dépassées, une récupération serait organisée pour le mois suivant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
bidulbuk

44 : Extrait de la déclaration du SNUIPP44 suite à la CAPD du 28 juin 2013 : Organisation des brigades : Le principe des 4,5 jours est appliquée à l’ensemble des brigades. Concrètement, quel que soit leur rythme de travail, 4 ou 4,5 jours, les remplaçants devront être disponibles tous les mercredis matins en vue d’un éventuel remplacement dans une école à 4,5 jours. Leur temps de travail ne sera comptabilisé que s’ils font effectivement un remplacement (les heures d’astreinte sont donc du bénévolat). D’autre part, un remplaçant amené à travailler dans une école à 4 jours effectuant en plus un remplacement le mercredi aura travaillé 27 heures devant élèves dans la semaine pour la gloire. Le SNUipp-FSU a refusé cet aménagement transitoire annoncé le 28 juin. Cela ne fait que confirmer, s’il était nécessaire, que le report de cette réforme était la solution en vue d’une réflexion globale et d’une prise en compte de l’ensemble des paramètres.

Effrayant cette organisation !!!!!!!!! :ohmy::ohmy::ohmy:

"Prise en compte de l'ensemble des personnels" et non "des paramètres", qu'ils auraient dû écrire :getlost: J'avais oublié qu'on était des paramètres ! :heat:

Share this post


Link to post
Share on other sites
loca84

44 : Extrait de la déclaration du SNUIPP44 suite à la CAPD du 28 juin 2013 : Organisation des brigades : Le principe des 4,5 jours est appliquée à l’ensemble des brigades. Concrètement, quel que soit leur rythme de travail, 4 ou 4,5 jours, les remplaçants devront être disponibles tous les mercredis matins en vue d’un éventuel remplacement dans une école à 4,5 jours. Leur temps de travail ne sera comptabilisé que s’ils font effectivement un remplacement (les heures d’astreinte sont donc du bénévolat). D’autre part, un remplaçant amené à travailler dans une école à 4 jours effectuant en plus un remplacement le mercredi aura travaillé 27 heures devant élèves dans la semaine pour la gloire. Le SNUipp-FSU a refusé cet aménagement transitoire annoncé le 28 juin. Cela ne fait que confirmer, s’il était nécessaire, que le report de cette réforme était la solution en vue d’une réflexion globale et d’une prise en compte de l’ensemble des paramètres.

Effrayant cette organisation !!!!!!!!! :ohmy::ohmy::ohmy:

"Prise en compte de l'ensemble des personnels" et non "des paramètres", qu'ils auraient dû écrire :getlost: J'avais oublié qu'on était des paramètres ! :heat:

Je viens de me dire la même chose en lisant cela ! Faisons des heures gratuitement bien évidemment.

Mon beau-frère travaille au CHU, quand il est d'astreinte, il est payé (alors que pas forcément appelé) ! Alors pourquoi pas les remplaçants qui vont attendre le mercredi ???

Share this post


Link to post
Share on other sites
mayre

1 ...

2 http://02.snuipp.fr/spip.php?article515

nouveaux rythmes et titulaires remplaçants

Cette année verra une première application partielle de la réforme des rythmes scolaires. Une petite partie des écoles (environ 20%) passera à la semaine de 9 demi-journées, soit les mercredis matins travaillés (sauf dérogation pour le samedi).

Se pose à ce jour, le problème pour les Titulaires Remplaçants (ZIL, Brigade, ...). Ceux-ci, par une circulaire du DASEN, se voient confirmer la possibilité d’effectuer des remplacements le mercredi matin dès la rentrée prochaine dans les écoles appliquant la réforme. Nous comprenons la nécessité de continuité de service et une certaine adaptabilité des TR quant à leur emploi du temps. La circulaire ne précisant pas combien de temps à l’avance les TR doivent être prévenus pour effectuer un remplacement le mercredi matin, elle laisse donc la possibilité à l’administration d’appeler, le mercredi matin même, un collègue pour effectuer un remplacement au pied levé. Ce qui peut engendrer divers problèmes : une nécessité de disponibilité (garde d’enfant, prêt à partir à 8h00, ...), pas d’indemnité ou de décompte des heures en cas de « non appel », ...

Si l’on peut imaginer un certain « bon sens » de la part des inspections, de la DSDEN et de ses secrétariats qui ne devraient pas « exiger » cette disponibilité permanente compte tenu de la situation exceptionnelle de cette année, nous invitons les collègues à rester attentifs, à nous signaler toute tentative de pression ou d’intimidation et à ne pas y céder.

3 ...

4 ...

5 ...

6 ...

7 ...

38 : CR de CAPD Ce qui primera pour chacun sera le rythme de leur école de rattachement.

Mais à certains moments de l'année et sur certains territoires, il est possible que les TR soient sollicités pour intervenir dans les écoles qui fonctionnent à un autre rythme que la leur.

Pour éviter que les TR soient mobilisables tout le temps, nous (la DSDEN) verrons avec les IEN ceux parmi les TR qui seront volontaires pour travailler éventuellement les mercredis matins, mais sans astreinte. Ensuite, le travail se fera avec les IEN et surtout ceux qui ont en charge la régulation du remplacement.

La situation est contrastée selon les circos : sur BJ 1 (24 TR), il n'y a qu'une seule école à 4 jours et demi. Idem sur Grenoble Montagne. Sur Voiron 3, 19 écoles pour 24 TR. Sur Grenoble, 100% des écoles, mais à des horaires différents !

Il y aura donc plus que deux rythmes et il faudra faire le décompte des heures effectuées.

42 : http://42.snuipp.fr/spip.php?article174

44 : Extrait de la déclaration du SNUIPP44 suite à la CAPD du 28 juin 2013 : Organisation des brigades : Le principe des 4,5 jours est appliquée à l’ensemble des brigades. Concrètement, quel que soit leur rythme de travail, 4 ou 4,5 jours, les remplaçants devront être disponibles tous les mercredis matins en vue d’un éventuel remplacement dans une école à 4,5 jours. Leur temps de travail ne sera comptabilisé que s’ils font effectivement un remplacement (les heures d’astreinte sont donc du bénévolat). D’autre part, un remplaçant amené à travailler dans une école à 4 jours effectuant en plus un remplacement le mercredi aura travaillé 27 heures devant élèves dans la semaine pour la gloire. Le SNUipp-FSU a refusé cet aménagement transitoire annoncé le 28 juin. Cela ne fait que confirmer, s’il était nécessaire, que le report de cette réforme était la solution en vue d’une réflexion globale et d’une prise en compte de l’ensemble des paramètres. Le SNUipp-FSU n’en reste pas là et prendra ses responsabilités. Cela passera obligatoirement par des mobilisations pour que les conditions de travail cessent d’être dégradées et les enseignants respectés.

49: Revendication du Snudi-FO 49: La circulaire du mouvement 2013 précise que « le temps de travail des remplaçants s'organisera obligatoirement sur 9 demi journées ». Cela s'inscrit dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires et du passage à la semaine de 4 jours et demi qui ne touchera que 10 communes sur 363 dans le département. 3% des communes sont concernées et c’est pourtant cette organisation qui prévaut…

Cela n'est pas sans conséquences pour les collègues remplaçants qui, de fait, sont « d'astreinte» le mercredi et doivent prévoir un mode de garde pour leurs enfants. Ce dispositif amènera les collègues remplaçants expérimentés à quitter la brigade et détériorera encore un peu plus le remplacement dans le département. Un remplaçant rattaché à une école à 4 jours et demi ou à une école à 4 jours, ça n’existe pas : un remplaçant est rattaché à une école et fait des remplacements sur plein d’autres écoles…C'est pourquoi les soussignés demandent :

- que les collègues remplaçants ne soient pas dans l'obligation de se rendre sur leur école de rattachement le mercredi matin. Le remplacement le mercredi matin ne doit pouvoir se faire que sur la base du volontariat.

- qu’ils ne puissent effectuer un remplacement le mercredi que s'ils l'ont commencé le lundi afin qu'ils soient mis au courant dans des délais raisonnables qui leur permettent d'organiser leur vie de famille et la garde de leurs enfants.

- que le décret sur les rythmes scolaires soit abrogé

Les réponses de l'administration:

- Les remplaçants qui ne seront pas rattachés à une école à 4 jours et demi ne seront pas tenus de se rendre dans leur école le mercredi matin

- Ils seront prévenus au plus tard le mardi matin 10 heures pour un remplacement le mercredi

- Les remplaçants sur les écoles à 4 jours ne seront appelés pour un remplacement le mercredi matin que si les remplaçants rattachés sur les écoles qui fonctionnent à 4 jours et demi sont tous "pris".

- une récupération sera envisagée si le remplaçant a fait trop d'heures.

67: CAPD du 27 juin 2013 : Temps de travail des ZIL : Comme par le passé, les ZIL devront effectuer leurs remplacements dans toutes les écoles, qu’elles fonctionnent sur 4j ou 4,5j. Ils récupèreront le temps de travail excédentaire en fin d’année scolaire. (source SGEN)

M'enfin, vu qu'il y a vraiment très peu d'écoles pour le 67 à 4,5jours...

80 : http://www.sgenpic.fr/index.php/ct/153-comite-technique-academique-du-mercredi-19-juin-2013

Pour les obligations de service, la règle est que les brigades soient nommées de manière à éviter au maximum d'intervenir à la fois sur des écoles à 4,5 jours et à 4 jours ; on sait que certains auront à intervenir dans ces 2 catégories de fonctionnement et il faudra instituer une récupération qui pourrait être mensuelle.

http://80.snuipp.fr/spip.php?article1816

27 collègues ZIL ou brigade seront affectés dans des écoles fonctionnant en 4,5 jours. Ces collègues seront donc appelés à effectuer des remplacements en 4,5 jours. Les autres collègues ne devraient donc pas intervenir ailleurs que dans des écoles en 4 jours.

Toutefois, le DASEN se laisse la possibilité, dans le cas d’une conjoncture très tendue au niveau du remplacement, de faire appel aux remplaçants pour aller remplacer dans n’importe quelle école. Dans ce cas, si les obligations de service venaient à être dépassées, une récupération serait organisée pour le mois suivant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Goëllette

49: Revendication du Snudi-FO 49: La circulaire du mouvement 2013 précise que « le temps de travail des remplaçants s'organisera obligatoirement sur 9 demi journées ». Cela s'inscrit dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires et du passage à la semaine de 4 jours et demi qui ne touchera que 10 communes sur 363 dans le département. 3% des communes sont concernées et c’est pourtant cette organisation qui prévaut…

Cela n'est pas sans conséquences pour les collègues remplaçants qui, de fait, sont « d'astreinte» le mercredi et doivent prévoir un mode de garde pour leurs enfants. Ce dispositif amènera les collègues remplaçants expérimentés à quitter la brigade et détériorera encore un peu plus le remplacement dans le département. Un remplaçant rattaché à une école à 4 jours et demi ou à une école à 4 jours, ça n’existe pas : un remplaçant est rattaché à une école et fait des remplacements sur plein d’autres écoles…C'est pourquoi les soussignés demandent :

- que les collègues remplaçants ne soient pas dans l'obligation de se rendre sur leur école de rattachement le mercredi matin. Le remplacement le mercredi matin ne doit pouvoir se faire que sur la base du volontariat.

- qu’ils ne puissent effectuer un remplacement le mercredi que s'ils l'ont commencé le lundi afin qu'ils soient mis au courant dans des délais raisonnables qui leur permettent d'organiser leur vie de famille et la garde de leurs enfants.

- que le décret sur les rythmes scolaires soit abrogé

Les réponses de l'administration:

- Les remplaçants qui ne seront pas rattachés à une école à 4 jours et demi ne seront pas tenus de se rendre dans leur école le mercredi matin

- Ils seront prévenus au plus tard le mardi matin 10 heures pour un remplacement le mercredi

- Les remplaçants sur les écoles à 4 jours ne seront appelés pour un remplacement le mercredi matin que si les remplaçants rattachés sur les écoles qui fonctionnent à 4 jours et demi sont tous "pris".

- une récupération sera envisagée si le remplaçant a fait trop d'heures.

Je ne sais pas pour toi, mais moi, le mardi à 10h, j'ai déjà pris mes engagements pour le lendemain et je ne peux pas trouver de nounou au pied levé !

J'espère qu'on appelle les TR pour leur demander s'ils sont libres et non pour les obliger à se libérer. Non mais oh !

Share this post


Link to post
Share on other sites
mayre

49: Revendication du Snudi-FO 49: La circulaire du mouvement 2013 précise que « le temps de travail des remplaçants s'organisera obligatoirement sur 9 demi journées ». Cela s'inscrit dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires et du passage à la semaine de 4 jours et demi qui ne touchera que 10 communes sur 363 dans le département. 3% des communes sont concernées et c’est pourtant cette organisation qui prévaut…

Cela n'est pas sans conséquences pour les collègues remplaçants qui, de fait, sont « d'astreinte» le mercredi et doivent prévoir un mode de garde pour leurs enfants. Ce dispositif amènera les collègues remplaçants expérimentés à quitter la brigade et détériorera encore un peu plus le remplacement dans le département. Un remplaçant rattaché à une école à 4 jours et demi ou à une école à 4 jours, ça n’existe pas : un remplaçant est rattaché à une école et fait des remplacements sur plein d’autres écoles…C'est pourquoi les soussignés demandent :

- que les collègues remplaçants ne soient pas dans l'obligation de se rendre sur leur école de rattachement le mercredi matin. Le remplacement le mercredi matin ne doit pouvoir se faire que sur la base du volontariat.

- qu’ils ne puissent effectuer un remplacement le mercredi que s'ils l'ont commencé le lundi afin qu'ils soient mis au courant dans des délais raisonnables qui leur permettent d'organiser leur vie de famille et la garde de leurs enfants.

- que le décret sur les rythmes scolaires soit abrogé

Les réponses de l'administration:

- Les remplaçants qui ne seront pas rattachés à une école à 4 jours et demi ne seront pas tenus de se rendre dans leur école le mercredi matin

- Ils seront prévenus au plus tard le mardi matin 10 heures pour un remplacement le mercredi

- Les remplaçants sur les écoles à 4 jours ne seront appelés pour un remplacement le mercredi matin que si les remplaçants rattachés sur les écoles qui fonctionnent à 4 jours et demi sont tous "pris".

- une récupération sera envisagée si le remplaçant a fait trop d'heures.

Je ne sais pas pour toi, mais moi, le mardi à 10h, j'ai déjà pris mes engagements pour le lendemain et je ne peux pas trouver de nounou au pied levé !

J'espère qu'on appelle les TR pour leur demander s'ils sont libres et non pour les obliger à se libérer. Non mais oh !

Je ne sais pas si tu as vu que ce n'était pas ce que nous revendiquions. Cela ne nous satisfait pas, mais on fait ce qu'on peut...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Recently Browsing   0 members

    No registered users viewing this page.

×
×
  • Create New...