Jump to content

Une émission qui fait déjà beaucoup de bruit


Mirobolande

Recommended Posts

Il y a 10 heures, Yuuko a dit :

Pas forcément, on a tous eu des cohortes de l'horreur, parfois un gamin suffit à faire vriller tout un groupe.

Oui, d'où l'importance d'une action au sein de l'école pour que la situation soit vivable pour l'enseignant qui l'accueille (et éviter qu'il s'arrête) et les autres élèves !

Obliger un TR à rester contre son gré n'est en rien la solution.

Il y a 7 heures, Bountygong a dit :

Oui, j'ai également expérimenté. Y compris récupérer les élèves difficiles des collègues au cours de la journée.

Je fais régulièrement. Et ces élèves ne passent pas un bon moment !

Il y a 6 heures, agora a dit :

Ici classe tellement dure qu'on a eu droit à deux remplaçants en même temps dans la classe pour pouvoir finir l'année...

Et le titulaire ?

Qu'allez-vous mettre en place au sein de l'école pour que cette classe s'apaise ? Pour que les malheureux TR, même à deux, survivent ?

Il faut que les élèves perturbateurs soient cadrés, et leur "cour" sérieusement réprimandée. Que tous les élèves de cette classe soient persuadés qu'ils sont là uniquement pour travailler, qu'ils doivent respecter leurs enseignants et se comporter de manière à ce que faire classe soit possible pour ceux-ci.

Link to comment
Share on other sites

On a dispatché cette cohorte dans plusieurs cours doubles créés exprès, menacé d'exclusion temporaire, appelé le rased g, exclu l'élève le plus dur avec un edt dans plusieurs classes, acheté des objets sensoriels pour faire un coin apaisement quand on sent une crise monté. Ça va mieux cette année.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Goëllette a dit :

Je fais régulièrement. Et ces élèves ne passent pas un bon moment !

Il y a 22 heures, agora a dit :

Moi aussi je le fais, mais je fais bien exprès de faire passer à ces élèves un excellent moment. Une fois, ma collègue m'a envoyé un PS "imbuvable": dessin, jeux de société, lecture avec les grands, observation de l'élevage... Il ne voulait plus rejoindre sa classe 😄

  • J'aime 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, valdeloise a dit :

Moi aussi je le fais, mais je fais bien exprès de faire passer à ces élèves un excellent moment. Une fois, ma collègue m'a envoyé un PS "imbuvable": dessin, jeux de société, lecture avec les grands, observation de l'élevage... Il ne voulait plus rejoindre sa classe 😄

Je ne comprends pas l'idée : l'élève a un comportement inadapté et la conséquence est finalement agréable. Cela ne risque-t-il pas de renforcer ce comportement ?

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, isadax a dit :

Cela ne risque-t-il pas de renforcer ce comportement ?

Non, c'est le contraire: en faisant passer un moment enrichissant, et donc agréable, à l'enfant, celui-ci vous fait confiance et vous respecte en tant qu'adulte capable de lui apporter des choses pour l'aider à grandir. Une fois cette confiance acquise, l'autorité l'est en même temps. La confiance est la base de l'autorité. Et tous ces enfants qualifiés d' "imbuvables" car ils refusent de rester immobiles et cois à l'âge de trois ans sont adorables avec moi et font tout ce que je leur dis.

Link to comment
Share on other sites

il y a 6 minutes, valdeloise a dit :

Non, c'est le contraire: en faisant passer un moment enrichissant, et donc agréable, à l'enfant, celui-ci vous fait confiance et vous respecte en tant qu'adulte capable de lui apporter des choses pour l'aider à grandir. Une fois cette confiance acquise, l'autorité l'est en même temps. La confiance est la base de l'autorité. Et tous ces enfants qualifiés d' "imbuvables" car ils refusent de rester immobiles et cois à l'âge de trois ans sont adorables avec moi et font tout ce que je leur dis.

Tu travailles pour les années suivantes quand tu auras cet élève, c’est ça ?

Et comment se comporte l’enfant quand il retrouve sa classe ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, valdeloise a dit :

Non, c'est le contraire: en faisant passer un moment enrichissant, et donc agréable, à l'enfant, celui-ci vous fait confiance et vous respecte en tant qu'adulte capable de lui apporter des choses pour l'aider à grandir. Une fois cette confiance acquise, l'autorité l'est en même temps. La confiance est la base de l'autorité. Et tous ces enfants qualifiés d' "imbuvables" car ils refusent de rester immobiles et cois à l'âge de trois ans sont adorables avec moi et font tout ce que je leur dis.

Je lis en filigramme une grosse critique de la gestion des élèves par ta collègue.

  • J'adhère 7
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, elpissou a dit :

Tu travailles pour les années suivantes quand tu auras cet élève, c’est ça ?

Non, quand cet élève est dans ma classe, je fais le travail de ma collègue ^^

il y a 1 minute, elpissou a dit :

Et comment se comporte l’enfant quand il retrouve sa classe ?

Vu le visage constamment fermé de ma collègue, je pense qu'il y reste "imbuvable".

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, isadax a dit :

Je lis en filigramme une grosse critique de la gestion des élèves par ta collègue

Ma collègue? Ah oui, celle qui regarde son portable à la récré pour faire semblant de ne pas voir que c'est constamment moi que ses élèves viennent voir pour régler leur conflits.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, valdeloise a dit :

Ma collègue? Ah oui, celle qui regarde son portable à la récré pour faire semblant de ne pas voir que c'est constamment moi que ses élèves viennent voir pour régler leur conflit.

Ouch, sympa l'ambiance.

  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, isadax a dit :

Ouch, sympa l'ambiance.

Ce genre de collègues, avec un autre collègue remplaçant qui vient parfois, on les appelle les Cartman: constamment à se plaindre, à se déresponsabiliser, pas foutus de gérer 17 gosses parce qu'elle ne fait pas autre chose que des photocopies, et surtout... surtout... "RESPECT MY AUTHORITY" avec les gamins, ce qui ne marche pas du tout.

Beaucoup de mal avec les Cartman, en effet.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

J'ai le souvenir d'un directeur déchargé à 100% dans une école de 5 classes (privilège parisien) qui avait mis un élève que je lui avais envoyé parce qu'il mordait et tapait toute la classe, asem et moi comprise, devant des dessins animés, pendant 2h. J'ai compris le message et me suis débrouillée avec l'élève par la suite, mais j'ai fait une bonne pub de m3rde à ce charmant directeur plus intéressé par les décolletés des mamans et des maîtresses que par son boulot.

Ici, on est une équipe et on soutient les collègues en cas de problème, mais il est vrai que chacun joue son rôle, et le jeu du "passe à ton voisin" fonctionne parfaitement.

  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...