Jump to content

Une émission qui fait déjà beaucoup de bruit


Mirobolande

Recommended Posts

il y a 3 minutes, valdeloise a dit :

Ce genre de collègues, avec un autre collègue remplaçant qui vient parfois, on les appelle les Cartman: constamment à se plaindre, à se déresponsabiliser, pas foutus de gérer 17 gosses parce qu'elle ne fait pas autre chose que des photocopies, et surtout... surtout... "RESPECT MY AUTHORITY" avec les gamins, ce qui ne marche pas du tout.

Beaucoup de mal avec les Cartman, en effet.

Mais là tu parles d'un cas très particulier. Si une autre collègue t'envoie un gamin dont le comportement a été très inadapté en classe, tu fais pareil avec lui ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Lison a dit :

Ici, on est une équipe et on soutient les collègues en cas de problème, mais il est vrai que chacun joue son rôle, et le jeu du "passe à ton voisin" fonctionne parfaitement.

Ça me semble tellement logique. Et c'était comme ça dans mon ancienne équipe...

L'année où j'ai failli y laisser ma peau avec mon K, qui castagnait ses camarades en classe, jetait les trousses et cahiers par la fenêtre, grimpait sur les meubles et arrachait mes affichages... j'ai découvert que la belle entraide entre collègues dans ma nouvelle école, c'était que du pipeau...

J'étais nouvelle en plus, alors immédiatement c'est moi qu'on a remise en cause...

Edited by Gribouillette
  • Solidaire 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, Bountygong a dit :

Cartman ? 

South Park

il y a 39 minutes, isadax a dit :

Si une autre collègue t'envoie un gamin dont le comportement a été très inadapté en classe, tu fais pareil avec lui ?

C'est compliqué. Je suis un homme. Donc j'arrive dans une école, direct je suis catalogué le maître sévère. Je jouais le jeu en début de carrière, lorsque j'appliquais une pédagogie traditionnelle, que je faisais très attention à ma posture de maître, etc... Et puis changeant de pédagogie peu à peu, voyant de moins en moins d'élèves pénibles dans ma propre classe grâce à ça, je me suis demandé pourquoi j'aurais du continuer à jouer à un jeu qui ne me convenait plus. Donc pour répondre à ta question, oui: si un ou une collègue m'envoie un élève, l'élève s'adapte à ma classe et rentre en activité sans perdre de temps. Je ne le ferai pas dessiner ou participer à des activités avec les grands pour lui faire plaisir, je le ferai parce que je considère que c'est ce qu'il doit faire à l'école, dans ma classe, à ce moment particulier. A l'école on est là pour apprendre, pas de temps à perdre à rester dans un coin sans rien faire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 37 minutes, Lison a dit :

devant des dessins animés, pendant 2h

Il est probable que ce même directeur se ferait bien marcher sur les pieds par ce même gamin s'il l'avait en classe, puisque le gamin ne tire rien des dessins animés. Pas ma politique.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, valdeloise a dit :

 je le ferai parce que je considère que c'est ce qu'il doit faire à l'école, dans ma classe, à ce moment particulier. A l'école on est là pour apprendre, pas de temps à perdre à rester dans un coin sans rien faire.

Je considère qu'on est aussi  l'école pour apprendre les règles de la vie en société.

Si un collègue sanctionne un élève pour son comportement, je ne transforme pas ça en activité "plaisante", au moins pour garder une cohérence éducative et ne pas discréditer le collègue.

 

  • J'adhère 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, valdeloise a dit :

South Park

Je ne l'ai toujours pas. 😅 Je connais vaguement la série, mais pas assez pour voir de qui et de quoi il s'agit.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, isadax a dit :

Si un collègue sanctionne un élève pour son comportement, je ne transforme pas ça en activité "plaisante", au moins pour garder une cohérence éducative et ne pas discréditer le collègue.

Soit, mais si la sanction est de l'envoyer dans ma classe, il va travailler, à sa mesure, dans ce nouvel environnement qui lui sera présenté de façon rassurante, pour que ce court moment de décrochage d'avec sa classe où il ne se sentait pas bien pour X raison, lui serve à quelque chose. Si ce moment lui a plu, tant mieux, mais encore une fois, je ne le fais pas pour ça. C'est comme ça, c'est ma classe, c'est mes règles.

il y a 7 minutes, isadax a dit :

les règles de la vie en société

Les règles ont-elles été établies avec les élèves? Y a-t-il eu un travail fait autour, une éducation à la démocratie? Ou décrétées de manière autoritaire? Si c'est la solution 2, désolé, les règles ne sont pas valables.

il y a 9 minutes, isadax a dit :

une cohérence éducative et ne pas discréditer le collègue

La cohérence éducative ne consiste selon moi pas à faire bloc autoritaire répressif sans réfléchir comme un robot. Il me semble que je coopère parfaitement en agissant comme je le fais: je ne refuse pas l'élève qu'on m'envoie, je décharge la collègue d'un perturbateur pour qu'elle puisse avancer avec les autres. Si après elle constate des mauvaises conséquences de ça, on peut réfléchir à une autre forme de sanction, y a pas de soucis. Pour moi, c'est ça le travail d'équipe. Faire tout et n'importe quoi pour ne pas discréditer le collègue, ce sont les flics et les politiques qui font ça. Ca se termine en pression ressentie d'un seul côté et ça part en eau de boudin. La communication toujours. Avec les collègues, les parents, les élèves. L'autoritarisme, jamais.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, isadax a dit :

Je ne l'ai toujours pas. 😅 Je connais vaguement la série, mais pas assez pour voir de qui et de quoi il s'agit.

 

s-l1600.jpg

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, isadax a dit :

Je considère qu'on est aussi  l'école pour apprendre les règles de la vie en société.

Si un collègue sanctionne un élève pour son comportement, je ne transforme pas ça en activité "plaisante", au moins pour garder une cohérence éducative et ne pas discréditer le collègue.

 

le problème c'est quand un collègue présente un problème avec un élève et que toi tu ne vois pas le problème....

Malheureusement certains collègues créent leurs propres problèmes.

Bien sûr si un collègue qui assure d'habitude est débordé on peut l'aider.

Sortir un élève de la classe en le confiant à un autre adulte ne va jamais résoudre le problème ; cela peut même empirer sachant que l'élève voit bien qui a l'autorité. Comme l'écrivait un collègue, l'autorité est avant tout question de confiance et la posture de certains collègues n'engendrent pas la confiance.

Sortir un élève de sa classe cela revient à se débarrasser du corps qui abrite l'esprit que l'on arrive pas à maîtriser....

(ceci hors élève avec troubles du comportement)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, valdeloise a dit :

Moi aussi je le fais, mais je fais bien exprès de faire passer à ces élèves un excellent moment. Une fois, ma collègue m'a envoyé un PS "imbuvable": dessin, jeux de société, lecture avec les grands, observation de l'élevage... Il ne voulait plus rejoindre sa classe 😄

Sympa de soutenir ainsi tes collègues !

  • Triste 1
  • J'adhère 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...