Jump to content

PE : Un métier, pas une dévotion


Gribouillette
 Share

Recommended Posts

Moi ce qui m'agace de plus en plus ce sont tous les à côté qui prennent de plus en plus de temps au détriment de la vraie préparation de classe. J'ai encore une EE avec gevasco à préparer et certainement une autre. Y'avait rien de tout ça quand j'ai débuté... Ca me stresse, j'en fais des cauchemars. Je n'ai jamais demandé une EE (juste faut des EE de suivi). Je sais pas animer ce genre de chose. En plus ce sont les parents qui demandent une Avs maintenant (avec compte rendu psy a l'appui) j'ai l'impression de faire autre chose que mon métier.

L'apc aussi m'épuise. C'est 45 min le soir 2 fois par semaine (15 mn pour qu'ils goûtent puis 30 mn avec moi mais pour moi les 15 mn c'est emmener les autres au portail, aller au toilettes, ranger 2 3 trucs et on démarre) ça veut dire finir 2 fois à 17h30 (aucune autre possibilité) 

Les journées non-stop m'epuisent. Je pars à 7h50 et rentre toujours après 18h.. 

  • J'adhère 1
  • Solidaire 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, doubleR a dit :

Moi ce qui m'agace de plus en plus ce sont tous les à côté qui prennent de plus en plus de temps au détriment de la vraie préparation de classe. J'ai encore une EE avec gevasco à préparer et certainement une autre. Y'avait rien de tout ça quand j'ai débuté... Ca me stresse, j'en fais des cauchemars. Je n'ai jamais demandé une EE (juste faut des EE de suivi). Je sais pas animer ce genre de chose. En plus ce sont les parents qui demandent une Avs maintenant (avec compte rendu psy a l'appui) j'ai l'impression de faire autre chose que mon métier.

L'apc aussi m'épuise. C'est 45 min le soir 2 fois par semaine (15 mn pour qu'ils goûtent puis 30 mn avec moi mais pour moi les 15 mn c'est emmener les autres au portail, aller au toilettes, ranger 2 3 trucs et on démarre) ça veut dire finir 2 fois à 17h30 (aucune autre possibilité) 

Les journées non-stop m'epuisent. Je pars à 7h50 et rentre toujours après 18h.. 

Il faut que tu comptes 2 heures dapc par semaine dans ce cas, tu seras bientôt débarrassée.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que je ressens cela depuis le 1er confinement. On a tellement mais tellement donné je trouve. Préparer notre classe, accompagner les enfants (les parents au téléphone, par mail), s'occcuper des enfants du personnel soignant. 

Et puis, on revient, avec le masque...ils reviennent d'abord sans masque... puis avec le masque... On reprend en septembre, ils démarrent l'année avec le masque ... Mais quelles conditions de travail à la c*n (pardonnez ma grossièreté) mais qu'est ce que j'en ai marre !!!  

J'ai discuté avec une amie de l'école voisine. Elle se plait bien dans son école (elle était dans la mienne il y a quelques années) et elle n'envisage pas de revenir alors qu'elle aurait adoré il y a quelques mois... Comme quoi ! 

Notre métier est aussi très abimé par tout ce que l'on doit faire en dehors de notre temps de classe. Parfois, je me dis que les profs ont de la chance... 18h de cours! Par semaine, ça en fait quand même 9 de moins! Je rêverais d'avoir des heures de "bureau" pendant lesquelles je pourrais faire tout mais absolument tout mon travail de l'école sans avoir les enfants dans ma classe... Juste avoir du temps, dans ma classe pour préparer... au calme! Ca, ça n'arrive que les midis, c'est déjà pas mal me direz vous!?

Je ressens profondément ce mal être, mais pas que chez moi, chez d'autres aussi quand je les lis ou que je les écoute me parler. 

En tout cas, vous lire me fait du bien. Je me sens moins seule... 

  • Solidaire 4
Link to comment
Share on other sites

J'ai ressenti cette lassitude il y a 4 - 5 ans... Pas de Covid à l'époque mais une sensation de routine qui m'ennuyait. J'ai donc décidé de m'intéresser à une autre façon d'enseigner : les Centres de littératie. Cela m'a intéressée et reboostée. J'ai réaménagé ma classe, j'ai senti une nouvelle motivation chez mes élèves. Ça allait mieux.

Mais la lassitude revient cette année. Clairement, elle vient à la fois des protocoles sanitaires qui changent sans cesse (et se contredisent) et aussi de ma classe de cette année, très agitée.

J'attends donc que ça passe et me recentre sur moi et ma maison : du sport, beaucoup de lecture et un réaménagement de mon bureau et de ma cuisine.

Voilà pour mon témoignage. Avant de changer d'école, ce qui est radical, essayer peut-être de trouver un projet prenant soit personnel soit professionnel, réalisable dans les conditions actuelles.

 

 

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Je vais suivre ce post. L'école prend trop de place . Ppcr cette année en plus. Mais j'ai besoin d'autre chose ( mais ptet que l'école a pris bcp de place car ça va pas spécialement à la maison 😉)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, doubleR a dit :

Moi ce qui m'agace de plus en plus ce sont tous les à côté qui prennent de plus en plus de temps au détriment de la vraie préparation de classe. J'ai encore une EE avec gevasco à préparer et certainement une autre. Y'avait rien de tout ça quand j'ai débuté... Ca me stresse, j'en fais des cauchemars. Je n'ai jamais demandé une EE (juste faut des EE de suivi). Je sais pas animer ce genre de chose. En plus ce sont les parents qui demandent une Avs maintenant (avec compte rendu psy a l'appui) j'ai l'impression de faire autre chose que mon métier.

L'apc aussi m'épuise. C'est 45 min le soir 2 fois par semaine (15 mn pour qu'ils goûtent puis 30 mn avec moi mais pour moi les 15 mn c'est emmener les autres au portail, aller au toilettes, ranger 2 3 trucs et on démarre) ça veut dire finir 2 fois à 17h30 (aucune autre possibilité) 

Les journées non-stop m'epuisent. Je pars à 7h50 et rentre toujours après 18h.. 

Tout à fait d'accord avec ce que tu dis.... Les à côtés prennent de plus en plus de temps sur ce qui est la préparation de la classe et notre temps n'est pas extensible pour autant...

Les journées sont longues et quand tu rentres à la maison, elles ne sont pas finies non plus....

il y a 25 minutes, Stephanie25 a dit :

Je pense que je ressens cela depuis le 1er confinement. On a tellement mais tellement donné je trouve. Préparer notre classe, accompagner les enfants (les parents au téléphone, par mail), s'occcuper des enfants du personnel soignant. 

Et puis, on revient, avec le masque...ils reviennent d'abord sans masque... puis avec le masque... On reprend en septembre, ils démarrent l'année avec le masque ... Mais quelles conditions de travail à la c*n (pardonnez ma grossièreté) mais qu'est ce que j'en ai marre !!!  

J'ai discuté avec une amie de l'école voisine. Elle se plait bien dans son école (elle était dans la mienne il y a quelques années) et elle n'envisage pas de revenir alors qu'elle aurait adoré il y a quelques mois... Comme quoi ! 

Notre métier est aussi très abimé par tout ce que l'on doit faire en dehors de notre temps de classe. Parfois, je me dis que les profs ont de la chance... 18h de cours! Par semaine, ça en fait quand même 9 de moins! Je rêverais d'avoir des heures de "bureau" pendant lesquelles je pourrais faire tout mais absolument tout mon travail de l'école sans avoir les enfants dans ma classe... Juste avoir du temps, dans ma classe pour préparer... au calme! Ca, ça n'arrive que les midis, c'est déjà pas mal me direz vous!?

Je ressens profondément ce mal être, mais pas que chez moi, chez d'autres aussi quand je les lis ou que je les écoute me parler. 

En tout cas, vous lire me fait du bien. Je me sens moins seule... 

Je le ressens aussi et le confinement a bien abîmé les choses....

Je suis directrice depuis 10 ans maintenant, dans la même école depuis plus de 20 ans.... et je fatigue, je fatigue.... mais mes conditions sont particulières, pas de décharge dans la semaine. 12 jours dans l'année et de plus en plus de choses à traiter.... Une journée par semaine me soulagerait beaucoup... mais je ne me vois encore quitter "mon" école...

SI tu envisages une direction, avec décharge ! J'ai une collègue qui a sauté le pas de demander une direction totalement déchargée, c'est beaucoup de travail mais elle ne regrette rien. Plus d'élèves, plus de préps mais ça devient aussi du coup un autre travail. Je ne suis pas prête à laisser ma classe mais ne jamais dire jamais.

Je passe beaucoup de temps pour mon travail, trop certainement mais cela ne m'empêche pas de partir plus tôt pour aller chercher mes enfants, les conduire à leurs activités... C'est  une organisation à avoir et je travaille aussi à la maison.

Ce mal-être était déjà présent en latence mais le confinement et nos conditions de travail avec le masque les multiples protocoles et j'en passe, l'ont révélé et accéléré....

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, michmich60 a dit :

Je vais suivre ce post. L'école prend trop de place . Ppcr cette année en plus. Mais j'ai besoin d'autre chose ( mais ptet que l'école a pris bcp de place car ça va pas spécialement à la maison 😉)

L'école a aussi été un moyen pour moi de combler un vide et de penser à autre chose quand les choses étaient très très difficiles. Maintenant, j'essaie de penser plus à moi et je reprends des activités laissées de côté pour tout un tas de raison à l'époque. Et ça fait du bien !

  • J'aime 1
  • Solidaire 2
Link to comment
Share on other sites

Une journaliste devenue contractuelle dans l'EN témoigne :

Elle dit beaucoup de choses justes, qui expliquent également le ras le bol que beaucoup ressentent.

 

Edit : je me rends compte que ça date d'il y a deux ans, mais rien n'a changé !

  • J'aime 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, doubleR a dit :

Moi ce qui m'agace de plus en plus ce sont tous les à côté qui prennent de plus en plus de temps au détriment de la vraie préparation de classe. J'ai encore une EE avec gevasco à préparer et certainement une autre. Y'avait rien de tout ça quand j'ai débuté... Ca me stresse, j'en fais des cauchemars. Je n'ai jamais demandé une EE (juste faut des EE de suivi). Je sais pas animer ce genre de chose. En plus ce sont les parents qui demandent une Avs maintenant (avec compte rendu psy a l'appui) j'ai l'impression de faire autre chose que mon métier.

L'apc aussi m'épuise. C'est 45 min le soir 2 fois par semaine (15 mn pour qu'ils goûtent puis 30 mn avec moi mais pour moi les 15 mn c'est emmener les autres au portail, aller au toilettes, ranger 2 3 trucs et on démarre) ça veut dire finir 2 fois à 17h30 (aucune autre possibilité) 

Les journées non-stop m'epuisent. Je pars à 7h50 et rentre toujours après 18h.. 

Moi aussi tôt puis retour tard...et je pense que je m'organise mal...vraiment...

Link to comment
Share on other sites

Étant du matin (je me réveille naturellement avant 5h, c'est un peu le cercle vicieux), j'arrive hyper tôt à l'école mais j'essaie de repartir le plus tôt possible. Je ne fonctionne pas bien le soir.

Le fait de pratiquer le jeûne intermittent - je ne mange qu'après la journée de travail - me permet de bosser à fond le midi pour partir aussi tôt que possible (enfin, après les discussions/rangements...). Les apc vont me mettre dedans, je déteste rentrer après 17h30, c'est vraiment dur pour moi.

Link to comment
Share on other sites

Ces échanges sont très intéressants... Cela nous permet de ne pas nous sentir seul(e) ! 

Il faut essayer de trouver de la ressource, ailleurs sûrement, pour se détacher de l'école... Sinon, cela nous envahit complètement... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Stephanie25 a dit :

Ces échanges sont très intéressants... Cela nous permet de ne pas nous sentir seul(e) ! 

Il faut essayer de trouver de la ressource, ailleurs sûrement, pour se détacher de l'école... Sinon, cela nous envahit complètement... 

Exactement ce que j'ai commencé à faire ! Et ça fait beaucoup de bien. J'ai l'impression de remettre mon cerveau en route, c'est motivant (mais pas pour l'école).

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, PommeD'Api a dit :

Exactement ce que j'ai commencé à faire ! Et ça fait beaucoup de bien. J'ai l'impression de remettre mon cerveau en route, c'est motivant (mais pas pour l'école).

Est-ce que tu veux bien partager avec nous ce que tu fais? 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Stephanie25 a dit :

Ces échanges sont très intéressants... Cela nous permet de ne pas nous sentir seul(e) ! 

Il faut essayer de trouver de la ressource, ailleurs sûrement, pour se détacher de l'école... Sinon, cela nous envahit complètement... 

Je pense qu'il faut surtout "oublier" l'école chez soi et tracer un trait épais entre vie pro et vie perso. J'ai ressenti l'école à la maison pendant le confinement comme une intrusion dans ma "bulle". J'avais du mal à décrocher une fois de retour chez moi quand on est revenu à l'organisation en présentielle.

Avoir une passion, refuser de travailler le soir après 20h, faire des sorties, fréquenter des personnes extérieures à l'EN aident beaucoup. Le samedi, c'est journée off pour moi, seul jour de la semaine où je ne pense pas au travail, où je ne prépare pas.

Et surtout déculpabiliser sur la qualité du travail qu'on peut proposer, on donne le max, on a des limites comme tous les êtres humains.

  • J'aime 1
  • J'adhère 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Stephanie25 a dit :

Est-ce que tu veux bien partager avec nous ce que tu fais? 

Je me remets aux études :) J'ai toujours adoré apprendre, frustrée de ne pas avoir pu faire toutes les études que je voulais, donc là, je m'y remets pour le plaisir et pourquoi pas obtenir de nouveaux diplômes et de nouvelles perspectives. En l'occurrence, j'ai fait une licence LLCE - que j'ai adorée -  mais je rêvais de licence de psychologie ou de sciences du langage aussi, donc là, c'est décidé, je me lance ! :) J'ai un master professionnel "enseignement et médiation culturelle" mais j'avais longuement hésité avec un master recherche en linguistique (espagnole). Bref, se former, apprendre, c'est la vie :)

  • J'aime 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, pescalunette a dit :

Moi aussi tôt puis retour tard...et je pense que je m'organise mal...vraiment...

J'ai pourtant l'impression d'être bien organiser, toujours à jour dans mes corrections. Je dois être trop perfectionniste. 

Link to comment
Share on other sites

Ici aussi, j'ai trouvé de quoi m'occuper l'esprit

-je relis des livres d'histoire en ce moment c'est sur la période contemporaine pour suivre le programme de mes CM2, j'adorais mes études d'histoire et ça me manquait

-je travaille mon anglais sur duolingo (bientôt 1 an de "travail" quotidien), je suis désormais capable de suivre certaines série presque sans sous titre

-je fais énormément de guitare, une heure par jour minimum et parfois 2 ou 3h

-j'apprends à bricoler, je me suis construit tout seul un établi dans mon garage et je bricole beaucoup pour mon jardin

 

Bref, il faut autre chose que l'école. 

  • J'aime 6
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, doubleR a dit :

J'ai pourtant l'impression d'être bien organisée, toujours à jour dans mes corrections. Je dois être trop perfectionniste. 

Peut-être oui.

Ici j'avoue que maintenant, pour la paperasse type demande RASED, GEVASCO, je ne m'embête plus. Je copie/colle ce qu'a écrit la maitresse précédente, et bien sûr après je modifie en fonction de mon vécu avec l'élève. Mais la base est faite, et ça va plus vite. Et grosso modo, les années passent et les difficultés restent les mêmes pour beaucoup d'enfants.

Cette année, j'ai réussi à faire 4 demandes d'intervention en 1h, loin d'être parfaites mais faites. De toute façon pour la 2ème année, le RASED ne viendra pas, donc j'ai fait tout ça pour rien...

Pour la préparation de classe, comme c'est très routinier et que ça fait longtemps que j'ai les mêmes niveaux, ça roule tout seul. J'avoue que je n'innove pas, mais tant pis. Mes élèves apprennent et progressent, c'est tout ce qui compte.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Bountygong a dit :

Étant du matin (je me réveille naturellement avant 5h, c'est un peu le cercle vicieux), j'arrive hyper tôt à l'école mais j'essaie de repartir le plus tôt possible. Je ne fonctionne pas bien le soir.

Le fait de pratiquer le jeûne intermittent - je ne mange qu'après la journée de travail - me permet de bosser à fond le midi pour partir aussi tôt que possible (enfin, après les discussions/rangements...). Les apc vont me mettre dedans, je déteste rentrer après 17h30, c'est vraiment dur pour moi.

Je prends 15 mn pour manger, j'ai l'impression de m'empiffrer (je mange peu mais vite) et regarde sans cesse la pendule. Car je mange une fois les corrections faites parfois il est 13h15 le temps d'aller aux toilettes, de faire chauffer ma gamelle.. Je suis de service à 13h35.

il y a 38 minutes, Delavegue a dit :

e samedi, c'est journée off pour moi, seul jour de la semaine où je ne pense pas au travail, où je ne prépare pas.

Moi c'est pas tant le boulot à la maison qui me fatigue mais les journées longues et surtout non stop en semaine. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, doubleR a dit :

J'ai pourtant l'impression d'être bien organiser, toujours à jour dans mes corrections. Je dois être trop perfectionniste. 

ici c'est beaucoup de matériel...rangement, préparation...J'essaie d'arriver plus tard déjà...mais partir plus tôt c'est complexe. (et là beaucoup de rdv parents.)

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Gribouillette a dit :

Peut-être oui.

Ici j'avoue que maintenant, pour la paperasse type demande RASED, GEVASCO, je ne m'embête plus. Je copie/colle ce qu'a écrit la maitresse précédente, et bien sûr après je modifie en fonction de mon vécu avec l'élève. Mais la base est faite, et ça va plus vite. 

Cette année je dois rédiger les premiers gevasco pour 2 élèves.. Pas de modèle à copier. 

Je ne me tue pas à la préparation non plus mais après 2 ans avec un niveau, le retour a 2 niveaux rudes et c'est 2 fois plus d'énergie en classe aussi... Et plus de corrections car gros effectif. 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, je ne suis pas un bon exemple mais je travaille à m'améliorer pour ne pas subir l'école.

J'ai commencé à me questionner vraiment sur mon temps de travail avec les fameux rythmes scolaires: la coupure du mercredi me manquait terriblement car je perdais ma soirée tranquille du mardi soir (je suis ravie d'être revenue à 4 jours! :) ). Et je ne voyais pas vraiment de positif pour les élèves... Je me sentais seule dans ma classe avec peu de contact avec les collègues et j'ai trouvé une meilleure équipe en participant au mouvement. Ca compte de bien s'entendre avec ses collègues et de se sentir soutenu. 

Je constate que depuis le confinement, les parents lourdingues le sont encore plus et que les démissionnaires le sont aussi encore davantage. Pas toujours simple de prendre de la distance avec ça.

J'arrive à me tenir à une décision qui n'était pas évidente pour moi: partir en même temps que mes élèves le vendredi soir pour aller à une activité détente. Ca fait bizarre et donne limite des scrupules de partir devant les parents mais je ne regrette pas.

Mes prochains objectifs: partir avant la nuit et préparer la reprise de janvier pendant ces 6 prochaines semaines afin d'être libre de ne rien faire pour l'école aux vacances de Noël si je n'ai pas envie.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, doubleR a dit :

J'ai pourtant l'impression d'être bien organiser, toujours à jour dans mes corrections. Je dois être trop perfectionniste

Surement. C'est une question de lâcher prise. Est-ce que tu as envie de lâcher prise ?

Pour moi, ça a été en partie la solution.

Lâcher prise sur la direction dans un premier temps : oui il y a des choses à faire/à organiser, plus ou moins importantes. Donc je prends dans l'ordre d'importance. Je laisse à mes collègues ce qui est de leur ressort (dans le genre, c'est pas à moi de réserver leur bus).

Et puis lâcher prise sur la classe car je voulais avoir le contrôle de tout : je voulais "sauver" tout le monde (même les plus en difficulté), et puis le triple niveau quoi 🤪.  Cette année je suis sauvée par les méthodes tout prêtes (bien organisées, qui fonctionnent du tonnerre avec mes élèves, y'a plus qu'à suivre).

J'avoue les corrections, c'est pas mon fort. Mais pour le moment, je gère mon organisation.

Edited by M_03
orthographe
Link to comment
Share on other sites

il y a 39 minutes, PommeD'Api a dit :

mais je rêvais de licence de psychologie ou de sciences du langage aussi, donc là, c'est décidé, je me lance !

Quelles démarches ? J'en ai très envie aussi...

Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, M_03 a dit :

Cette année je suis sauvée par les méthodes tout prêtes (bien organisées, qui fonctionnent du tonnerre avec mes élèves, y'a plus qu'à suivre).

Peux-tu nous dire lesquelles ?

Link to comment
Share on other sites

il y a 45 minutes, M_03 a dit :

Surement. C'est une question de lâcher prise. Est-ce que tu as envie de lâcher prise ?

J'avoue les corrections, c'est pas mon fort. Mais pour le moment, je gère mon organisation.

Je suis perfectionniste dans la correction que les élèves doivent faire. c'est à eux de corriger donc je vérifie et je corrige aussi toutes les leçons etc (ce qui me semble normal) Les préparations sont souvent déjà prêtes (sauf certaines matières qui varient en fonction des projets) je ne prépare pas de belles fiches et docs avec des logiciels comme on voit sur le net.

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, doubleR a dit :

Cette année je dois rédiger les premiers gevasco pour 2 élèves.. Pas de modèle à copier. 

Je ne me tue pas à la préparation non plus mais après 2 ans avec un niveau, le retour a 2 niveaux rudes et c'est 2 fois plus d'énergie en classe aussi... Et plus de corrections car gros effectif. 

Ah ça, j'avoue qu'entre l'an passé (2 niveaux) et cette année où je n'ai que les cp, je vois aussi qu'il y a moins de boulot ;) 

Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, mamiebrossard a dit :

Ah ça, j'avoue qu'entre l'an passé (2 niveaux) et cette année où je n'ai que les cp, je vois aussi qu'il y a moins de boulot ;) 

5 niveaux...🤪

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...